Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #32 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est toujours parmi nous, venez en profiter. Rendez-vous par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
london is asking la prochaine session aura lieu le 24 novembre à 21h, on vous attend nombreux !
maxime s. monroe elle a besoin de liens la petite actrice avec sa carrière en pause, postez dans sa fiche !
sam morrison une bien jolie docteur qui recherche des liens, pourquoi ne pas aller la voir ?
Ma fiche de liens dans le besoin


un peu de réconfort feat Sharona

avatar

» Date d'inscription : 29/08/2018
» Messages : 87
» Pseudo : millioneyes
» Avatar : DOMINIC COOPER
» Âge : 38 ANS
» Schizophrénie : non
() message posté Ven 31 Aoû - 19:52 par Maxwell O'Byrnes


*Max et Marlon

Il l’aimait bien ce petit gars, il lui faisait penser un peu à lui quand il avait son âge. Il n’est pas si vieux que ça, une dizaine d’années peut-être, mais il avait tellement peu d’assurer que ça lui ressemblait et pourtant lui était là sur une scène à se déshabiller sur une musique plus qu’équivoque. Il était venu près de lui et s’était déhanché. Max c’était senti tellement gêné qu’il avait rougit, l’autre semblait l’être un peu aussi. C’était il y a environ un an et c’est comme ça qu’il l’avait rencontré. Il lui avait donné son numéro, comme ça, sur un coup de tête et le jeune l’avait rappelé. Ils avaient parlé longuement au téléphone. Ils s’étaient revus dans un lieu plus adapté, moins gênant. Il lui avait raconté une partie de son histoire, une partie de sa vie. Il lisait ses livres, Max avait souris en l’apprenant, ce n’était pas rare qu’il tombe sur des jeunes gens de son âge, même des plus âgé, ses livres n’étaient pas vraiment ciblés de toute manière. Max et lui avaient beaucoup parlé ce soir-là, de tout de rien, il s’était senti proche de lui, proche de ce qu’il ressentait et il avait été touché par son histoire. Il se disait même que ça pouvait être le personnage d’un de ses futurs livres, il modifierait bien sûr, mais il pouvait s’en inspirer. C’était avant qu’il ne s’installe plus ou moins à Londres avant que Marlon ne tombe sous le charme de son maître de stage. Ils se revoyaient dès qu’ils en avaient l’occasion. Ils s’étaient vaguement perdus de vues ensuite, Max étaient en tournée de dédicace et Marlon en couple avec Ethan et Max aussi était tombé amoureux. Il lui faisait perdre la tête, si bien qu’il revenait de plus en plus souvent à Londres pour le voir. Il était retombé quelques fois sur le jeune homme, mais ce dernier était semblait comme effacé et ça avait beaucoup inquiété l’écrivain. Les mois étaient passés et un matin il avait reçu une lettre. Il s’était alors effondré et avait pleuré à tel point que sa femme était venu le réconforté bien qu’elle ne sache rien de qui il était. Il lui avait juste dis que c’était un ami. Il avait de nouveau prit un train pour Londres pour assister à l’enterrement. C’était fin juillet, il avait revu certains des amis du jeune homme à l’enterrement. Il s’en voulait de ne pas les connaître mieux. Ils ne savaient surement même pas qui il était.

*Aujourd’hui

Deux mois c’étaient écoulés depuis la mort de Marlon et les deux mois avaient été mouvementé, il était papa. Il n’aurait jamais pensé l’être. Il sortait tout juste de l’hôpital, il s’en voulait d’avoir essayé de se suicider, il était tellement mal dans sa peau à ce moment-là qu’il en avait eu assez. Heureusement finalement qu’il n’était pas arrivé à ses fins, heureusement. Il repensait à Marlon et se disait qu’il devait aller le voir, enfin le voir, façon de parler. Max n’avait jamais beaucoup aimé les cimetières et celui-là semblait bien triste comme le temps. Il pleuvait. Se femme ne l’avait pas accompagné, elle était à l’appartement avec leur fils et son amant était surement au travail, mais de toute manière, il ne voulait plus voir Max. Il lui avait dit la veille. Ce n’était peut-être pas plus mal. Il avait un fils maintenant, quelle image aurait-il de lui plus tard en sachant que son père trompait sans arrêt sa mère ? Sans doute pas l’image qu’il aimerait avoir. Il avait l’impression de la trahir alors qu’il lui avait demandé de l’épouser. C’était cruel et il savait qu’il n’irait pas au paradis. Il savait qu’il était sans doute maudit à jamais, parce qu’il avait péché. C’était une des raisons qui l’avait poussé à se suicider, bien que ça ne soit pas la seule et il regrettait encore plus son geste. Il avait eu de la chance d’avoir mal dosé sa consommation de médicament et d’alcool. Peut-être qu’au fond il savait très bien ce qu’il faisait et que c’était un appel au secours.

Là devant la pierre tombale du jeune homme qu’il avait aimé, bien que ce soit pour une courte durée, il imaginait à quel point il avait dû souffrir en s’ouvrant les veines et à quel point sa mère avait dû être horrifiée de le retrouver mort. Il était parti tout seul. Il n’y avait pas eu tellement de monde à son enterrement, signe qu’il devait se sentir terriblement seul et il n’avait rien vu de tout ça. Max déposa le bouquet de rose blanche sur la tombe de Marlon, la pluie se mêlant à ses larmes. Il ne portait qu’une veste en toile, la météo avait prédit du beau temps, il aurait dû se méfier. Il senti qu’il n’était plus seul lorsqu’il entendit un craquement derrière lui, sans doute une branche d’arbre sous une chaussure. Il se retourna pour voir une jeune femme brune, métisse avec des grands yeux marron. Il savait qu’elle était pour Marlon aussi. Il l’avait vu en Juillet. Il se décala pour lui laisser la place et allait s’en aller. Il lui dit bonjour, ne voulant pas être impoli et se demandait si elle savait qui il était, si son ex-amant lui avait parlé de lui ou pas du tout ? Après tout ça ne changeait pas grand-chose, peu de monde connaissait son histoire avec lui. Il ouvrit la bouche et la referma ne sachant pas quoi dire. Il s’éloigna finalement et quitta le cimetière. Il s’était mis à pleuvoir plus fort, alors il s’arrêta au café juste en face du cimetière pour rester au sec le temps que ça se calme. Il commanda un café qui lui fut rapidement servit. Il sorti son ordinateur et essaya de taper quelques mots, mais rien ne venait. Il se prit la tête dans les mains en soupirant, puis il entendit la porte s’ouvrir. C’était la jeune femme qui venait sans doute s’abriter elle aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Le réconfort de tes bras (Mirka)
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-