Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #33 & nouveautés.
La 33ième version vient d'être installée, rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Bingo de Noël !
Venez jouer au Bingo de Noël du forum
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland est de retour pour patienter jusqu'à Noël. Vous pouvez aussi venir célébrer le nouvel an au Skylight.
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
LC awards : nominations.
Les LC awards sont toujours en cours ! Pour faire vos nominations, rendez-vous par ici
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

soirée cb samedi 22 décembre à 21h ! venez nombreux et révisez vos classiques de noël *oh oh oh*

bingo de noël à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

awards 1ère étape pensez à envoyer votre mp pour choisir les nominés de cette année.

winter wonderland comme chaque année, ce parc d'attraction aux allures de fêtes s'installent dans hyde park, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands...

nouvel an un sujet commun pour le nouvel an, avec un but caritatif et quelques surprises à la clé, viens participer !


one kiss is all it takes / eleanor (-18)

we push and pulllike magnets do
avatar
we push and pull
like magnets do

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 9600
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : ben barnes
» Âge : thirty four
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Dim 18 Nov - 11:34 par Roman Warwick

---- one kiss is all it takes

Le moment étant un peu plus calme, ils en profitent à nouveau pour discuter, pour apprendre à se connaître toujours un peu plus. Le temps qu’il cuisine, obligé de se concentrer un peu, il a l’occasion de poser de nouvelles questions, réalisant toujours à quel point Eleanor peut lui être semblable. Il comprend son acharnement au travail, parce qu’il a toujours eu le même. Pas dans le même domaine certes, mais tout de même. Tout comme lui, Eleanor sait que pour réussir, il faut fournir les efforts nécessaires, et non pas juste attendre que tout vous tombe dans la main. « C’est déjà ce que je fais. Si je dois être honnête, je dois dormir grand maximum quatre heures par nuit et encore … mon cerveau est du genre à vouloir s’assurer que je néglige aucun détail. » Roman est aussi du genre à se réveiller en pleine nuit à cause d’un détail auquel il pense tout à coup, sans parvenir à se rendormir après. Déjà adolescent, il était comme ça, avec les cours, avec la pâtisserie ou même avec sa vie en général. Roman aime que tout soit parfait. Son mariage y compris, même si la question ne s’était jamais posée jusqu’à maintenant. Là, il balaye tout ce en quoi il croit. Pour elle. « C’est rare que je dorme plus de cinq heures. Même après quelques années, j’ai toujours du mal à décrocher. » Et avec les récents événements et changements dans son commerce, encore plus. Il a failli tout perdre, et fera tout pour que ça ne se reproduise jamais. Ses boutiques et sa réussite professionnelle signifient tout pour lui. « Avec plaisir, même si je ne sais pas trop si la concentration sera vraiment là. » Cuisiner avec elle, ça risque d’être difficile en effet. En atteste les caresses qu’il lui avait réclamées juste avant, alors même qu’il aurait dû se concentrer sur son bain-marie. Mais si Roman est tout à fait honnête, l’idée lui plaît. Lui qui est d’habitude plus carré, se laisse tenter par l’imprévu. C’est ce qu’il fait depuis qu’il l’a rencontrée en vérité. Avec elle, il sort de tous les chemins battus. « Tant pis. » Il sourit en se redressant, une fois la porte du congélateur fermée. Ça devrait être bon, mais il faut juste encore un peu de patience. Et puis ils peuvent très bien trouver des moyens de s’occuper. Roman a très envie de continuer ce qu’ils ont commencé tout à l’heure, alors qu’il surveillait son chocolat. Alors qu’elle est toujours assise sur le plan de travail, Roman se rapproche d’elle, se place entre ses cuisses. Pose ses mains sur celles-ci, n’appréciant que trop le simple fait de la toucher. Il pourrait le faire des heures et des heures. « Vingt minutes ça laisse beaucoup de temps ça. » Vingt minutes, ça peut être long ou pas assez long. Tout dépend. Roman a oublié sa faim pour l’instant. Elle reviendra plus tard. Là, il a faim d’autre chose. « Il me semble qu’on avait commencé quelque chose de très intéressant il y a quelques minutes. On pourrait continuer. » Et tout en disant cela, elle fait descendre sa main, jusqu’à son entrejambe. Il veut bien continuer, avec plaisir même. Un frisson le traverse quand elle l’enserre de ses doigts fins. « Lui, il s’en souvient très bien. » Bien sûr. Il réagit très rapidement ce soir, Eleanor lui faisant un effet fou. Il gémit doucement quand elle commence à le caresser. « Aucune partie de mon corps n’a oublié. » Et ce désir qu’il ressent pour elle ne diminue absolument pas. Ce qui fait qu’il est certain qu’il voudra la revoir, recommencer tout ça, revivre une soirée aussi parfaite que celle-ci. Ses doigts à lui remontent sur sa cuisse, puis basculent entre ses jambes écartées, sans qu’il ne cesse de la regarder. Si elle veut jouer à ça, il peut le faire aussi. Et puis il a très envie de la sentir sous ses doigts. Sans perdre de temps, ceux-ci glisse sous son sous-vêtement, le décalent un peu. Son pouce appuie doucement sur sa peau alors qu’il entre un doigt en elle, appréciant l’expression sur son visage quand il le fait. Ce même plaisir qu’elle doit lire dans son regard. Il cale son rythme sur celui des doigts d’Eleanor, trouvant ce moment particulièrement érotique. Et son désir, toujours plus grand. Dévorant.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 572
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Phoebe Tonkin
» Âge : 26 years old
() message posté Dim 18 Nov - 12:33 par Eleanor Ainsworth
one kiss is all it takes
roman & eleanor

« I just wanna feel your skin on mine, feel your eyes do the exploring, passion in the message when you smile. »
« C’est rare que je dorme plus de cinq heures. Même après quelques années, j’ai toujours du mal à décrocher. » Quelles étaient les chances ? Pour qu’ils se ressemblent autant et finissent par se trouver ? Loin de croire aux histoires d’âmes sœurs et de destin, ce soir Eleanor est forcée d’admettre que le hasard fait grandement bien les choses – mis de côté le mariage de Roman, bien sûr. Ils sont bien trop similaires pour parvenir à rester éloignés l’un de l’autre. Trop similaires pour que la connexion entre eux se casse. Et quelle connexion ! Jamais elle n’a ressenti quelque chose d’aussi fort qu’avec lui. Ça lui ferait presque peur si ça n’était pas aussi parfait et aussi agréable. Et surtout si elle avait le moindre doute quant au fait qu’il ressent la même chose. Etant donné leur incapacité à rester loin, elle sait qu’il ressent exactement la même chose qu’elle. « Il y a un terme pour ça. » Petit sourire amusé aux lèvres, elle parle du fait d’être marié à son travail, ce qui est pareil pour elle. Il faut parfois la forcer pour sortir, n’allant boire un verre que lorsqu’elle remporte une affaire difficile. Autrement, elle rentre souvent bien vite chez elle, commande de quoi manger et finit assise sur son canapé, son ordinateur portable sur les jambes à travailler, verre de vin rouge à la main. Un pur cliché mais sa vie, elle l’aime comme ça. Maintenant, elle l’aimerait un peu plus avec Roman dedans. « Tant pis. » Evidemment qu’il répond ça, comment pourrait-il résister alors qu’ils ont été faibles si souvent ce soir, y compris lorsqu’il a commencé à cuisiner ? Mais s’ils ont réussi à rester assez sages, peut-être le pourront-ils plus longtemps une autre fois ? Eleanor pourra toujours essayer en tout cas. Roman à nouveau près d’elle, presque contre elle, elle a cette autre faim qui se réveille rapidement et la pousse à jouer un petit peu. A le chercher tandis que sa main glisse jusque dans son boxer. Et l’entendre gémir, aussi doucement que ça soit, c’est toujours aussi magique. « Aucune partie de mon corps n’a oublié. » Tout autant que le sont ces quelques mots qui animent un peu plus son bas ventre, réveille plus encore cette chaleur caractéristique de son envie. « Tant mieux. » Chuchote-t-elle sans cesser de le caresser, son regard ancré dans celui du brun. Sa respiration s’accélère pour se couper un instant lorsqu’il entre dans son jeu et qu’un de ses doigts entre en elle. Gémissement étouffé, elle mord sa lèvre, continu son petit manège qui pourtant anime son impatience endormie jusqu’alors. Mais elle aime trop ce qu’ils font, cette manière qu’ils ont de se toucher sans couper le contact visuel entre eux. Eleanor, elle tient quelques minutes puis de sa main libre, elle l’amène à elle, plante ses lèvres sur les siennes, gémit contre ces dernières avant de retrouver sa langue. Ses jambes désormais nouées autour de la taille de Roman, elle le tire vers elle, rend plus difficile leurs caresses. Mais elle s’en moque. Elle veut simplement l’avoir contre elle, peau contre peau en continuant de dévorer ses lèvres dont elle n’arrivera jamais à se passer.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
avatar
we push and pull
like magnets do

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 9600
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : ben barnes
» Âge : thirty four
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Jeu 22 Nov - 19:10 par Roman Warwick

---- one kiss is all it takes

S’ils ont profité de cette pause nécessaire pour que Roman puisse cuisiner pour discuter, apprendre encore un peu à se connaître, aussitôt la préparation terminée, il revient vers elle. Et les intentions de la jeune avocate sont les mêmes que les siennes, alors que sa main s’engouffre sans détour sous son boxer. La lueur dans son regard, ce plaisir qui se lit dans ses yeux, ça lui fait encore plus d’effet. Elle n’arrête jamais de lui en faire. Et c’est beaucoup trop bon pour qu’il n’ait pas envie de recommencer, aussitôt qu’il le pourra. Mais pour l’instant, il préfère se concentrer sur l’instant présent, et, à l’instar d’Eleanor, il glisse sa main sous sa culotte à elle, jusqu’à son intimité. Et il y a quelque chose de très érotique à cette façon qu’ils ont de se regarder alors qu’ils se caressent l’un et l’autre. De très, très, érotique. Son pouce trace des ronds sur son clitoris alors que son majeur bouge en elle, au même rythme que ses doigts à elle bougent sur son sexe. Et il ne la lâche pas du regard, comme captivé. Hypnotisé. C’est tellement bon. Ils sont connectés, et le plaisir de l’un et de l’autre l’est aussi. Ça pourrait durer des heures, si ça ne réveillait pas forcément un désir bien plus profond. Et contre toute attente, c’est Eleanor qui y cède la première, ce qui plait forcément à Roman. Sa main libre l’attire à elle, et c’est un baiser passionné qui les lie l’un à l’autre. La pression que Roman applique à son entrejambe n’en est qu’amplifiée alors qu’il fait danser sa langue avec celle de la brune. Rapproché d’elle, il a plus de mal à faire bouger sa main, mais ça ne lui déplait pas. Rien ne lui déplait. La sentir contre lui, c’est tellement bon. Et à nouveau, il a chaud, très chaud. Sa main libre défait rapidement les deux boutons de sa chemise et se pose sur son sein, l’enserrant doucement. Il a envie d’elle, de son corps entier. Tellement envie d’elle. Tout ça est beaucoup trop intense pour qu’il puisse envisager s’arrêter. Ce soir ou dans le futur. Non, il veut ça, tout le temps. Il la veut, elle. « Tu vas me rendre fou. » Murmure-t-il contre ses lèvres, avant d’en prendre possession à nouveau. Et s’il doit devenir fou, alors autant qu’elle le devienne aussi. Et c’est pour ça qu’un deuxième doigt glisse en elle, et qu’il accélère nettement le rythme. Même s’il y aussi cette envie de s’unir à elle qui le dévore. Cette effusion de sensations, de désirs divers et de plaisirs parfaits, elle est la seule à lui avoir jamais fait ressentir ça. Et il n’y a rien de meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 572
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Phoebe Tonkin
» Âge : 26 years old
() message posté Ven 23 Nov - 18:06 par Eleanor Ainsworth
one kiss is all it takes
roman & eleanor

« I just wanna feel your skin on mine, feel your eyes do the exploring, passion in the message when you smile. »
Un simple contact entre eux provoque une telle vague d’électricité que ça lui en coupe le souffle à chaque fois. Chaque caresse, chaque baiser et chaque regard suffisent à tout animer en elle. A croire que jusqu’à le rencontrer elle n’était pas totalement vivante, pas complète non plus. Et cette connexion, Eleanor n’en a jamais connu d’aussi forte. Toujours sur la même longueur d’ondes, ils ne font que désirer la même chose. Sans arrêt. Une perfection que l’Anglaise n’imaginait pas possible. Et pourtant … Elle sait que se passer de lui va lui être impossible et que son absence provoquera un manque qu’elle devra combler de son mieux. Même si elle préfère ne pas y penser, cette fatalité reste dans un coin de sa tête, la tiraille plus que ça ne devrait être le cas. Le premier regard leur a suffi. Il a créé ce lien entre eux qu’ils ont tenté de combattre. En vain. Ce soir, elle le ressent plus que jamais et voudrait qu’il ne disparaisse pas. Eleanor, elle se sent tellement bien avec Roman près d’elle. En sécurité. Heureuse. Tellement heureuse. Ce qu’elle n’a plus ressenti depuis des années maintenant. Ce qui n’empêche pas la jeune femme d’en vouloir toujours plus, d’être la première à céder. Trop longtemps qu’elle n’a pas pu goûter à ses lèvres. D’interminables minutes. Le corps du brun contre le sien la réchauffe même si elle n’avait guère besoin de ça. Ses doigts qui jouent avec son intimité sont suffisants pour faire monter la température de son corps. Son envie de le posséder – et inversement – augmente elle aussi. Elle veut ressentir toujours plus, atteindre la connexion parfaite entre leurs deux âmes. Parce que c’est le sentiment qu’elle a dès qu’il est en elle. Happée par un plaisir inégalable, Eleanor sait qu’il n’y a jamais eu que ça. C’est plus fort, bien plus fusionnel. Deux âmes qui se cherchaient et qui se trouvent enfin. Et dieu que c’est bon. Elle n’a jamais rien connu de tel et ne veut le vivre qu’avec Roman. « Tu vas me rendre fou. » Doux murmure qui la fait frissonner et soupirer un peu plus contre ses lèvres. Puis c’est un gémissement qui meurt contre ces dernières alors qu’un deuxième doigt entre en elle, provoque tout un tas de sensations qui lui font doucement perdre la tête. A moins que ça ne soit simplement Roman. Il la rend folle, autant qu’elle le fait avec lui. Presqu’agrippée à lui, elle sait qu’il a conscience de tout ce qu’il provoque chez elle, qui le fait volontairement. Son cœur s’emballe et ses lèvres quittent celles du pâtissier. Sa tête se renverse un peu en arrière, un râle glisse entre ses lèvres, plus bruyant que les autres. Elle n’est pas loin de céder et si elle voudrait arrêter cette main qui lui donne du plaisir, elle n’en a même pas la force. Et sa propre main qui accélère les mouvements sur son entrejambe, pour se caler sur ceux de Roman. Seulement, ce n’est pas comme ça qu’elle veut céder. Tête redressée, son regard capte celui du brun dont elle vient caresser la joue de sa main libre. « Roman ... pas comme ça. » Parvient-elle à dire entre ses gémissements. Si elle doit atteindre l’orgasme, ce sera uniquement par communion parfaite entre leur corps. « Viens en moi. » Céder en le sentant en elle. Céder en sentant tout, c’est ce qu’elle veut le plus. « S’il te plait. » Ajoute-t-elle presque suppliante. Et même si en arriver là ne lui ressemble pas, il la rend assez faible, assez folle pour qu’elle le supplie d’en avoir plus. De plus en plus dépendante de cet homme, elle a besoin de le voir et de le sentir la posséder.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
avatar
we push and pull
like magnets do

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 9600
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : ben barnes
» Âge : thirty four
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Lun 3 Déc - 19:21 par Roman Warwick

---- one kiss is all it takes

C’est comme un besoin, plus viscéral qu’aucun qu’il a eu récemment, ou peut-être même jamais. Il aurait très bien pu la laisser faire, la laisser le masturber sans lui offrir la même chose, profiter ainsi beaucoup plus des mouvements qu’elle fait sur son sexe. Mais non, il avait eu besoin de faire pareil, de lui offrir du plaisir à elle aussi, d’en avoir le contrôle. Peut-être tout simplement pour la rendre aussi folle qu’il ne l’est. Pour s’assurer qu’elle ait envie de recommencer, toute comme cette envie le dévore, alors même qu’il est entre contre elle, avec elle. Il voudra la revoir, il le sait. Il se connaît assez pour le savoir. C’était pour cette raison qu’il était venu ce soir, alors même qu’il aurait pu faire en sorte de ne jamais la revoir et de mettre ce dérapage unique derrière lui. Mais ne jamais la revoir… non, c’était impossible. Et ça le sera d’autant plus après ce soir. Alors il glisse un deuxième doigt en elle, pour lui soutirer encore plus de plaisir. Et ça ne rate pas. Et elle ne le ménage pas non plus, entourant toujours plus son sexe de ses doigts fins, bougeant de plus en plus rapidement. « Roman ... pas comme ça. » Il l’entend supplier, mais il continue, sans cesser de la regarder. L’entendre gémir ainsi, c’est fort. Même si lui aussi gémit, veut la même chose qu’elle. Ses doigts ont beau savoir y faire, ça n’aura jamais rien à voir avec cette sensation quand il est en elle. « Viens en moi. » L’entendre prononcer ces mots, c’est jouissif. Beaucoup trop. Elle le veut, et quelque part, ça le rassure de voir qu’il n’est pas le seul à ressentir ce désir assommant. « S’il te plait. » Sa voix rendue faible par le désir le rend fou. Tout chez elle le rend fou. Ce n’est pas pour rien qu’il est infidèle pour la première fois, et qu’il ne parvient même pas à s’en vouloir. Ou pas assez du moins. « D’accord. » Comment résister ? Alors ses doigts quittent la chaleur de son intimité, pour venir s’accrocher à son sous-vêtement. S’écartant un peu d’elle, il lui retire sa culotte. Et puis c’est le tour de son boxer, pour qu’il se retrouve absolument nu. « Je pourrais te prendre juste ici. » Vient-il murmurer à son oreille. Ce n’est pas l’envie qui lui manque. « Mais j’ai peur que mes jambes cèdent, et je n’ai pas envie d’être interrompu. » Attirant l’avocate vers lui, il la fait descendre du plan de travail pour que ses pieds touchent le sol à nouveau. Sa main dans la sienne, il l’entraîne jusqu’à la table de la cuisine. Là, il s’assied sur une chaise, et relève la tête vers elle. Sa chemise a beau dévoiler une partie de sa poitrine, elle est clairement de trop. Sauf qu’il n’a pas la patience de la déshabiller. « Viens. » A elle de venir au-dessus de lui, à elle d’unir leur corps.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 572
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Phoebe Tonkin
» Âge : 26 years old
() message posté Lun 3 Déc - 22:48 par Eleanor Ainsworth
one kiss is all it takes
roman & eleanor

« I just wanna feel your skin on mine, feel your eyes do the exploring, passion in the message when you smile. »
Elle n’y arrivera sans doute jamais à décrire ce qu’il provoque en elle. Il la rend folle. Folle de désir mais par-dessus tout, folle de lui. Jamais elle n’est tombée aussi vite et aussi fort pour quelqu’un. Ça la consume et elle n’est pas capable d’y faire quoi que ce soit. Elle n’en a pas envie non plus. Parce qu’elle est bien avec Roman. Il lui fait ressentir bien de choses, lui donne l’impression d’être la plus belle femme qui soit au monde. Tout un tas de sentiments qu’elle ressent aussi pour lui. Cette soirée vient confirmer ce que la brune savait déjà : elle ne pourra jamais se passer de lui, même s’il était amené à la rejeter. Il y aura sans arrêt une part d’elle pour lui bien qu’elle préfère qu’il la possède entièrement. Pour l’instant, c’est le cas. Roman lui fait perdre la tête, sait exactement de quelle façon lui faire plaisir. Devenue particulièrement sensible, elle sent approcher du gouffre mais n’a aucune envie de sauter dans ce dernier de cette façon. Elle le veut en elle, ressentir cette connexion de plus près. Deux âmes connectées après s’être longuement cherchées. Qu’importe qu’elle aille jusqu’à le supplier pour ça, elle a besoin de l’avoir entièrement. « D’accord. » Soulagée, ses doigts quittent sont intimités. De cette manière, son ascension vers le plaisir est ralentie pour être remplacée par le plaisir de voir cet homme fort et si sûr de lui venir lui retirer sa culotte. Une très belle image, vraiment. « Je pourrais te prendre juste ici. Mais j’ai peur que mes jambes cèdent, et je n’ai pas envie d’être interrompu. » Ils auraient très certainement renvoyé une image plutôt érotique et très attirante à se faire l’amour dans cette position, mais elle comprend parfaitement qu’il n’ait pas envie de tout devoir arrêter pour qu’il puisse continuer sans que ses jambes lâchent. Descendue du plan de travail, Eleanor le suit jusqu’à la table et le regarde prendre place sur une chaise. « Viens. » Lèvres humectées, elle s’approche. Ses mains se posent sur ses épaules le temps de passer ses jambes de chaque côté des siennes. L’une reste au même endroit, la seconde attrape délicatement son sexe pour le positionner comme il faut alors qu’elle descend s’asseoir sur lui. Et dieu que c’est bon de l’avoir en elle. L’air lui manque mais son regard reste accroché à celui de Roman à mesure qu’elle le fait entrer en elle. « Je pourrais m’y habituer. » Elle souffle tandis que ses mains entourent son beau visage lorsqu’il est complètement enfoncé en elle. « A nos étreintes et à découvrir tout sur toi. » Elle admet tandis que son bassin s’anime et qu’elle va embrasser ses lèvres. « A ce que tu découvres tout de moi. » Elle continue, son cœur s’emballant sous le plaisir que ses mouvements provoquent. « Je suis déjà incapable de me passer de toi. Je te voudrais toujours tout entier. » Comme ce soir mais tout le temps. Elle l’a probablement su à l’instant où ils se sont rencontrés, pour avoir quelques doutes la première fois qu’ils ont couché ensemble et enfin en être pratiquement certaine ce soir. Sa lèvre mordue, elle continue de le regarder droit dans les yeux, mains de nouveau sur ses épaules tandis qu’elle se meut sur lui, provoquant ses gémissements.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
avatar
we push and pull
like magnets do

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 9600
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : ben barnes
» Âge : thirty four
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Sam 8 Déc - 18:42 par Roman Warwick

---- one kiss is all it takes

C’est comme si, avant elle, avant ce soir, il ne savait pas ce qu’était le désir. Oui, il l’avait déjà ressenti, bien sûr. Mais là, ça n’a rien à voir. Jamais aussi pur. Lui qui avait voulu l’éliminer de son esprit, réalise maintenant que c’est impossible. Plus il la touche, plus il l’embrasse, et plus il la désire. Plus il la possède, plus il a envie de la posséder à nouveau. Un cercle vicieux, duquel il n’a pas envie de sortir. Il est bien là, avec elle, et il a envie que ça ne s’arrête jamais. Ou peut-être que le fait de savoir que ça finira par s’arrêter le fait profiter davantage. Comme si chaque baiser était le dernier. Et il veut s’imprégner d’elle, sans cesse, sans que ça ne se termine jamais. Il veut la connaître par cœur, et pourtant, toujours la découvrir. Il veut tout et son contraire, et il a l’impression de n’avoir jamais ressenti quelque chose d’aussi perturbant, tout en étant quelque chose de si bon. Il ne veut rien d’autre qu’elle. Et elle aussi. Et ça, ça paraît encore plus fou. Pourtant, c’est elle qui lui demande d’unir à nouveau leur deux corps, plutôt que d’aller au bout de leur masturbation mutuelle. Ce qu’il ne peut évidemment pas lui refuser. Une nouvelle position adoptée, il lui laisse les rênes finalement. Assis sur une chaise, c’est elle qui grimpe au-dessus de lui. Pose ses mains sur ses épaules, puis se place pour que le sexe de Roman glisse en elle alors qu’elle descend, tout doucement. Et comme c’est bon. Toujours aussi bon. Il gémit, sans cesser de la regarder, comme hypnotisé. « Je pourrais m’y habituer. » Lui aussi. Comme il en aurait envie. Au fond, peut-être s’y est-il déjà habitué, parce qu’il a cette envie dévorante de la revoir, peu importe tout le reste. Ses mains se posent dans son dos, l’une dans le creux de ses reins, l’autre sur son omoplate, alors que les fesses de la brune rencontrent ses cuisses. « A nos étreintes et à découvrir tout sur toi. » C’est quelque chose de fort qui l’envahit. Ce n’est pas seulement ce plaisir d’être en elle, de sentir les parois de son intimité l’entourer si parfaitement. Non, c’est aussi le regard qu’ils échangent, ces mots qui résonnent dans sa tête. « A ce que tu découvres tout de moi. » Elle commence à bouger, déclenchant un gémissement chez Roman. Mais il ne lâche pas son regard, ressentant beaucoup trop de choses à la fois. « Je suis déjà incapable de me passer de toi. Je te voudrais toujours tout entier. » Peut-être devrait-il entendre une pointe de déception dans ses mots, mais il est trop concentré sur ce plaisir qu’elle lui offre en bougeant son bassin doucement. Chaque contact l’électrise, et il finit par fermer les yeux une seconde. « Je te veux comme je n’ai jamais voulu personne. » Il ne sait pas pourquoi il lui dit ça, mais il le pense. Il en est persuadé. Peu importe qu’il soit influencé par leur sexe unis. Peu importe tout ça. Avec elle, il se sent bien, juste bien. Parfaitement bien. « Tu me fais perdre toute logique, tout bon sens… » Il s’interrompt pour laisser échapper un soupir plus puissant. « Et le pire, c’est que j’adore ça. » Et qu’il en redemande, encore et encore. Avec elle, il veut bien perdre complètement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 18/02/2018
» Messages : 572
» Pseudo : .sassenach (Amy)
» Avatar : Phoebe Tonkin
» Âge : 26 years old
() message posté Ven 14 Déc - 21:09 par Eleanor Ainsworth
one kiss is all it takes
roman & eleanor

« I just wanna feel your skin on mine, feel your eyes do the exploring, passion in the message when you smile. »
Le bon sens dans leur relation n’excite pas. Ce lien qui les unis ne devrait même pas être là. Elle ne devrait pas désirer autant le garder rien que pour elle, profiter de sa présence jusqu’à ne plus pouvoir. Lui, il n’aurait pas dû venir la voir et lui céder. Pourtant, ils en sont là et elle ne s’est jamais sentie aussi heureuse et épanouie que ce soir. Avec Roman, elle est complète. C’est tout ce qui lui importe et tout ce qu’elle désire. Tout ce qu’elle désirera aussi à l’avenir. Elle en est persuadée maintenant : elle n’arrivera pas à se détacher de son emprise. Il laisse en elle une trace indélébile dont Eleanor n’est même pas certaine de vouloir se passer. Tout est bon à prendre. Chaque minute, chaque seconde qu’il veut bien lui offrir, elle les accepte et se donne autant en retour. Unie à lui une nouvelle fois, elle se confie. Elle admet à quel point elle est déjà dépendante de lui, à quel point elle voudrait que tout ça, tout ce qu’ils vivent ce soir, dure encore longtemps. Eleanor pourrait dire qu’elle voudrait que ça soit éternel, ça aurait le même sens pour elle. Et dans leur union, elle veut d’autant plus le lui faire comprendre. Son regard ancré dans celui de Roman, alors que son bassin bouge lentement, elle tient à le faire sombrer une fois encore, à provoquer en lui un tel élan de plaisir qu’il ne pourra que comprendre à quel point ils sont faits pour être ensemble. Peut-être qu’elle s’emballe, après tout elle n’oublie pas qu’il est un homme marié, mais sa raison a été mise de côté depuis un moment. Seul son cœur parle pour elle et celui-ci est sûr de lui. « Je te veux comme je n’ai jamais voulu personne. » Le souffle d’Eleanor, déjà court, se coupe un peu plus à l’entente de ces quelques mots. Le long de son dos remonte un frisson qui la fait trembler quelques secondes pour finalement disparaître lorsqu’elle gémit plus fort et agrippe plus encore les épaules de Roman. « Tu me fais perdre toute logique, tout bon sens… Et le pire, c’est que j’adore ça. » C’est suffisant pour que son cœur s’emballe. Les lèvres de la brune se posent sur celles du pâtissier qu’elle embrasse avec fougue. Son bassin s’agite plus rapidement et l’air lui manquant, elle garde sa bouche près de celle de Roman, son front contre le sien sans diminuer le rythme. Ses soupires de plus en plus forts, de plus en plus bruyants, elle se sent partir, plaque sa bouche contre celle de brun et y étouffe son cri tandis que le plaisir la secoue et que ses muscles se contractent. Pratiquement à bout de force, son bassin continu jusqu’à le sentir céder en elle. Pas un instant elle n’a cessé de le regarder et c’est le souffle court qu’elle prend la parole. « Dans ce cas … » Elle débute en chuchotant. « Je veux te revoir aussi souvent que possible, Roman. » Ses lèvres humectées, elle reste contre lui. « Pas uniquement pour le sexe même si c’est formidable. Je veux te revoir pour toi. Juste pour être avec toi. » Et tant pis s’ils entretiennent leur relation dans l’ombre, arrivera bien un jour où ils pourront faire ce que bon leur semble. Du moins, elle l’espère.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Hammersmith
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Eleanor Brentwood [Terminé]
» Charlott Eleanor Waldorf, pour se faire servir. Terminée.
» présentation de kiss me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-