Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #33 & nouveautés.
La 33ième version vient d'être installée, rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Bingo de Noël !
Venez jouer au Bingo de Noël du forum
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland est de retour pour patienter jusqu'à Noël. Vous pouvez aussi venir célébrer le nouvel an au Skylight.
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
LC awards : nominations.
Les LC awards sont toujours en cours ! Pour faire vos nominations, rendez-vous par ici
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

soirée cb samedi 22 décembre à 21h ! venez nombreux et révisez vos classiques de noël *oh oh oh*

bingo de noël à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

awards 1ère étape pensez à envoyer votre mp pour choisir les nominés de cette année.

winter wonderland comme chaque année, ce parc d'attraction aux allures de fêtes s'installent dans hyde park, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands...

nouvel an un sujet commun pour le nouvel an, avec un but caritatif et quelques surprises à la clé, viens participer !


(Charlotte & Solal) run forest, run

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 29/05/2014
» Messages : 236
» Avatar : Beyoncé Knowles.
» Âge : beauté éternelle.
() message posté Dim 16 Sep 2018 - 20:26 par Destiny Tynged
run forest, run



Il est 1H du matin, vous (Charlotte) courrez dans les escaliers de la station de métro pour tenter d'avoir le dernier train. Vous entendez derrière vous des pas pressés. Quelqu'un d'autre est dans la même situation que vous (Solal). Vous courrez dans les couloirs, mais cette station est immense. Vous arrivez sur la plateforme et vous voyez le train quitter le quai. Vous venez tous les deux de rater votre moyen de rentrer chez vous.

Il n'y a pas d'ordre défini dans ce RP. Ce RP est issu du système RP est aveugle 2.0.


Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 04/07/2018
» Messages : 1090
» Pseudo : Fanny ; Starbuckscrazyy
» Avatar : Sophie turner
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : blodwyn j. carpenter ; aija kallio-ivanov ; thomas de dardel
() message posté Lun 17 Sep 2018 - 23:16 par Charlotte E. Wellington
Evidemment, lorsque Rush lui a proposé de se retrouver pour un verre après les cours, Charlotte a de suite répondu oui.  Après tout, ce n’est pas la première fois qu’il la contacte un peu à la dernière minute pour lui proposer un verre. Et c’est loin d’être la dernière fois que Charlotte accepte de la sorte. La soirée se passe comme d’habitude, bien et avec beaucoup d’alcool. Mais pour une fois, la jeune Wellington ne se sent pas dans son assiette et ne boit que de manière modérée. Rush s’en rend rapidement compte et finit par se lasser d’elle. Il commence déjà à s’intéresser à une autre nana et commence à la draguer. Il est minuit passé et Charlotte commence à s’ennuyer fortement. Sans adresser un moment à Rush, la jeune femme se lève et se dirige vers la bouche de métro la plus proche. Lorsqu’elle s’en approche, Charlotte découvre que le prochain train à entrer en guerre est le dernier de la soirée et arrivera en gare d’ici trois minutes. Parfait, suffisamment de temps pour se rendre sur le quai. C’est du moins ce que pensait Charlotte jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive que la station est bien plus grande que ce qu’elle ne pensait. Alors elle commence à activer le pas et s’aperçoit que devant elle marche à pas pressé un jeune homme. Visiblement, lui aussi se dépêche d’arriver à temps pour le dernier train. Et lorsqu’ils l’entendent faire son entrée en gare, l’un comme l’autre se mettent à courir comme des forcenés. Pour autant, ce n’est pas suffisant pour attraper le dernier train qu’il voit leur passer devant à toute vitesse. « oh putain,c’est bien ma veine. » Elle jette un œil à son téléphone et se rend vite compte qu’elle n’a presque plus de batterie. Génial, elle ne pourra peut-être pas commander d’Uber si son téléphone la lâche. Quelle poisse. Elle ne sait pas vraiment comment elle va rentrer chez elle mais ma foi, ce ne serait pas la première fois qu’elle se retrouve d ans une telle situation. « Visiblement, on est dans la même galère ce soir... » Dit-elle à son compagnie d’infortune de la soirée, qui semble être tout aussi agacée qu’elle face à cette situation. Si d’habitude la jeune femme n’est pas particulièrement locace et ne parle que très peu aux inconnus, ou même aux gens tout court d’ailleurs. Mais face à une situation aussi pénible que contraignante, il faut parfois savoir faire des concessions et prendre sur soi.
Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.
avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 1117
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-six ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) & maxime (t. oman) & bodevan ( g. hedlund ) & nyx (b. hadid)
() message posté Mar 18 Sep 2018 - 16:25 par Solal D. B. Fitzgerald




RUN FOREST, RUN

☁️
Je n'avais pas vu l'heure passer. J'avais pris trop de plaisir, ce soir, à laisser mes problèmes derrière moi. Je m'étais rendue à une soirée, sans connaître personne, seulement accompagné d'une bouteille de Jack Daniels pour passer une bonne soirée. Elle m'avait accompagné toute la soirée cette foutue bouteille, jusqu'à se terminer dans mon estomac autour d'un jeu de carte dont j'avais été perdant. Je n'avais pas vu l'heure passer si bien que j'avais cessé de penser à comment rentrer chez moi. Jusqu'à ce que les amis que je m'étais fait pour la soirée, viennent me dire au revoir en accusant l'heure de les pousser à partir au précipitamment. Horrifié, la tête m'avait tourné. J'avais regardé ma montre, et sans attendre, j'avais attrapé mon blouson avant de quitter la soirée en leur compagnie. Je les laissais me guider jusqu'ç la station la plus proche sans me soucier d'où nous nous rendions. L'alcool embrumait mon cerveau. Ce ne fut qu'en arrivant que je me rendis compte que je m'étais encore plus éloigné de chez moi. On prit le métro, et je les quittais à la station suivante, inquiet de ne pas avoir ma correspondance. Je me mis à courir, jetant sans cesse des regards à ma montre où aux horloges qui affichaient les prochains et derniers départs. J'accélérais la cadence, mais la tête me tournait, ma vision se troublait, et mes jambes flanchaient. Elles étaient lourdes et raides ce soir, et ne voulaient pas obéir à ma volonté. Je tentais d'accélérer. Il me restait une minute pour choper le bon métro, et je n'étais qu'à la moitié du parcours. Cette station était immense. Je n'y arriverai pas. Et je n'avais pas ma carte bancaire sur moi, j'avais dépensé tout mon liquide pour payer la bouteille de whisky qui me retournait l'estomac, et mon téléphone n'avait pas la mémoire suffisante pour que j'installe Uber. J'étais dans la merde. J'accélérais le pas et découvrais devant moi une jeune femme rousse qui courrait elle aussi. On arriva sur le quai, alors que le dernier métro partait sous nos yeux. Je m'arrêtai brusquement, laissais tomber mes bras pour reprendre ma respiration. Un long moment s'écoula avant qu'elle ne parle. Je souriais, me redressais et regardais autour de nous, embêté. « On dirait bien... » On se mit à marcher pour regagner la sortie, sans trop savoir où nous rendre. Je me tournais vers elle et demandais : « Tu habites où? »Pour ma part, j'allais devoir traverser toute la ville pour rejoindre mon petit appartement de Brixton. Je n'étais pas prêt d'être couché. La nuit s'annonçait longue, et fatigante.


Charlotte E. Wellington
&
Solal D. B. Fitzgerald
©️ SIAL ; icon tumblr


Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 04/07/2018
» Messages : 1090
» Pseudo : Fanny ; Starbuckscrazyy
» Avatar : Sophie turner
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : blodwyn j. carpenter ; aija kallio-ivanov ; thomas de dardel
() message posté Sam 29 Sep 2018 - 1:10 par Charlotte E. Wellington
Foutu métro, foutue station de métro bien trop grande, foutu Rush et son égocentrisme si évident. Pourtant, Charlotte continue de traîner avec lui, alors qu’au final, tout chez lui l’énerve et lui sort par les yeux. Le plus logique serait donc de couper les ponts et de ne plus voir Rush. Après tout, ce ne serait pas une si grosse perte. Mais c’est une chose à laquelle Charlotte n’est pas prête à consentir pour l’instant. Au fond, Rush, même si c’est un connard, lui permet de s’évader, d’oublier sa vie millimétrée par son père, et de pour une fois faire ses propres choix. Même si elle a bien conscience du mauvais choix que Rush, Charlotte continue de le faire. Mais ce soir, après avoir raté le dernier métro pour rentrer, la Wellington râle sévèrement après son … elle ne sait pas vraiment comment l’appeler d’ailleurs. Son ami ? Heureusement, elle n’est pas seule dans cette galère, et le mec ne semble pas si louche que ça. A cette heure ci, elle aurait pu tomber sur bien pire et sur quelqu’un de flippant au possible. Charlotte, pourtant d’habitude si timide et renfermée sur elle même, décide d’entamer la conversation avec son ami d’infortune de la soirée. L’un comme l’autre prenne la direction de la sortie du métro, puisque de toute façon, il n’y a que ça à faire. « J’habite du côté de Covent Garden. Pas tout à côté, sinon ce ne serait pas marrant ! Et toi, j’imagine que tu es aussi bien loin de chez toi ? » Ce n’est pas que marcher la dérange, bien au contraire. Après tout, c’est son moyen de locomotion privilégiée. Mais traverser la moitié de la ville à pied, en pleine nuit, ce n’est clairement pas le même délire que marcher dans Londres en pleine journée. Et pour peu que les deux n’habitent pas du même côté, Charlotte devra réellement marcher seule. A moins peut-être que son téléphone ait un sursaut de batterie, et daigne accepter une connexion pour commander un uber. « A en juger par ta tête dépitée, j’imagine que tu n’as pas de batterie pour commander un uber ? » Auquel cas, ils auraient pu tous les deux partager un uber, et merci l’application d’avoir créer le partage de facture. Ce serait la solution miracle mais Charlotte n’a jamais réellement été une chanceuse dans la vie, et elle avait un doute que ça commence ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Made with love. From Hell.
avatar
Made with love. From Hell.

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 1117
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-six ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) & maxime (t. oman) & bodevan ( g. hedlund ) & nyx (b. hadid)
() message posté Mar 2 Oct 2018 - 20:35 par Solal D. B. Fitzgerald




RUN FOREST, RUN

☁️
Comme toujours les choses se compliquait pour moi si je me montrais négligent. J'avais bien trop bu, si bien que toute pensée raisonnable avait été chassé de mes pensées jusqu'à ce qu'en bonne cendrillon, je sois rappelé à la réalité. J'avais eu beau courir et puiser toute l'énergie dont j'étais capable, ça n'avait pas été suffisant pour arriver avant le départ du dernier métro. Mais dans mon malheur, j'avais tout de même trouvé quelqu'un pour vivre cette aventure nocturne. Sans un sou, sans possibilité de commander un uber ou même de payer la moindre course, l'heure où Londres était en plein sommeil, cela promettait une bonne et longue marche à n'en plus finir. Sans réfléchir, ma camarade d'infortune et moi commençions à nous diriger vers la sortie. Il aurait été bête de se retrouver en plus de cela, coincé dans les souterrains du métro. « Brixton... En effet, sinon ce ne serait pas drôle... » Je soupirais et fourrais les mains dans les poches d'un air boudeur. Par chance, la fille qui m'accompagnait désormais semblait agréable. Elle gardait le sourire malgré la situation, ce que moi-même, je n'étais pas capable de faire en de telles circonstances. Elle s'informa de nos moyens de survie et je secouais la tête : « Non, et mémoire insuffisante en plus de ça. J'ai déjà tout désinstallé, mais pas moyen d'installer cette foutue application. » Je grognais et shootais sur une canette qui se trouvait sur mon chemin alors que nous atteignons la sortie. Une fois au dehors, je sortais mon iphone et ses 20% de batterie et annonçais fièrement : « Par contre, j'ai google maps. » Je souriais, et tout en passant une main dans mes cheveux, je commençais à simuler nos deux itinéraires. D'abord le sien, puis le mien. Il n'y avait pas un chat dehors, et l'air était frais. Je sentais la fille trembloter à mes côtés. Je relevais la tête vers elle et lançais : « Moi c'est Solal, au fait. » Puisque nous étions destinés à passer une partie de la nuit ensembles, autant faire les présentations. Ce fut à ce moment que ma connexion se réveilla et afficha le temps de marche pour ma camarade. « Ca indique 48minutes pour toi et... Oh bordel. 2h pour moi... » Dépité, je laissais tomber mes bras le long de mon corps et soupirais. Mon iphone ne tiendra jamais jusqu'à Covent Garden, encore moins jusqu'à Brixton. Il était certain que nous allions nous perdre, ce qui rallongera évidemment notre escapade. « Et même pas de quoi se payer une chambre d'hôtel. Putain, quelle poisse! » Je baissais les yeux vers ma nouvelle amie en espérant qu'elle ai une solution à cette histoire. Mais il fallait s'y résoudre, c'était peine perdue.


Charlotte E. Wellington
&
Solal D. B. Fitzgerald
©️ SIAL ; icon tumblr


Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 04/07/2018
» Messages : 1090
» Pseudo : Fanny ; Starbuckscrazyy
» Avatar : Sophie turner
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : blodwyn j. carpenter ; aija kallio-ivanov ; thomas de dardel
() message posté Lun 15 Oct 2018 - 22:30 par Charlotte E. Wellington
Visiblement, les deux sont dans la même galère, et ne sont pas prêts de rentrer chez eux. La soirée qu’ils devaient tous les deux penser être proche de se terminer, n’en est qu’à son début. L’un comme l’autre ont une longue marche à faire pour rentrer chez eux, et ne sont pas prêt non plus de prendre un taxi ou un uber. « J’espère que tu es sportif, même avec de l’alcool dans le sang, sinon tu risques de cracher tes poumons à mi-chemin. » dit-elle en esquissant un sourire. Charlotte adore marcher, c’est un fait. Mais marcher en pleine nuit, les feuilles d’automne virevoltant en un bruissement stressant, tout en ayant bu auparavant, c’est loin d’être ce qu’elle préfère, ni même le plus sécurisant. Apparemment, le jeune homme est  dans la même galère, impossible de télécharger l’application uber pour en commander un. Ils ne peuvent donc même pas partager un moyen de transport, car même la marche ne leur permettrait pas de faire l’intégralité du chemin ensemble. « Quand on a la poisse, on ne l’a jamais à moitié, sinon ce serait trop facile. » réplique-t-elle fataliste en apprenant cette nouvelle. Elle sourit lorsqu’il indique avoir google maps. Au moins ils auront toujours cette solution pour pouvoir se diriger dans cette ville immense qu’est Londres. Même en étant un londoner, rares sont les gens capables de se diriger les yeux fermés dans toutes les rues de la ville. «  Et moi Charlotte, enchanté, même dans ces circonstances aussi particulières. » Est-ce l’alcool qui l’incite à être aussi agréable et souriante, ou simplement le comique de la situation ? Charlotte n’en sait rien. Mais autant en profiter, ce n’est pas tous les jours que cela arrive, Solal peut donc se sentir parfaitement flatter de la situation. « Autant dire qu’on a le temps de se perdre dix mille fois en chemin, et que le téléphone lâche l’affaire en route. » Quitte à se perdre, Charlotte préfère amplement rester où elle est, dans un coin assez sécurisé pour le coup, plutôt que de se perdre dans un endroit inconnu, bien moins rassurant. L’idée de se payer un hôtel traverse visiblement l’esprit de Solal mais ce dernier n’a apparemment pas l’argent nécessaire pour s’en offrir une. Charlotte a les moyens évidemment, mais elle est loin d’être à l’aise à l’idée d ‘offrir une chambre d’hôtel à un parfait inconnu. Et puis, en soit, elle préfererait ne pas avoir à se payer une chambre d’hôtel non plus. Inutile de dépenser de l’argent de la sorte, et de voir son père  lui poser des questions sur cette chambre d’hôtel. Si la jeune femme peut éviter le moindre conflit avec son paternel, elle ne s’en porterait que mieux. « A défaut d’une chambre d’hôtel, le pub d’en face est toujours ouvert. Je peux nous payer un verre et en profiter pour faire charger mon téléphone. Une fois chargé, je pourrais nous commander un uber sans soucis. Enfin, si cette solution te convient. » Les deux foulent les feuilles mortes de l’automne en sortant de la bouche de métro, et Charlotte attend de voir si sa proposition convient  à Solal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: Camden Town
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Run Forest Run
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-