Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
LC awards : nominations
Les LC awards sont de retour ! Pour faire vos nominations, rendez-vous par ici
Version #32 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est toujours parmi nous, venez en profiter. Rendez-vous par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
awards 1ère étape pensez à envoyer votre mp pour choisir les nominés de cette année !
maxime s. monroe elle a besoin de liens la petite actrice avec sa carrière en pause, postez dans sa fiche !
sam morrison une bien jolie docteur qui recherche des liens, pourquoi ne pas aller la voir ?
Ma fiche de liens dans le besoin
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

don't matter what you say I only wanna do bad things to you (rush)

avatar
Administratrice
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 195
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; max (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
» Absence : présence réduite jusqu'au 05/12
() message posté Mar 2 Oct 2018 - 21:20 par Nyx B. St Jude




DON'T MATTER WHAT YOU SAY I ONLY WANNA DO BAD THINGS TO YOU

☁️
Un café. Je digère l'information et je m'exécute. Je m'essuie les mains, je vais encaisser. On me demande une tranche de pain perdu, alors je retourne me laver les mains. Je fais ce qu'on me demande. Il est onze heures et demi, et je n'en peux déjà plus. Je souris alors, car c'est l'heure de ma pause. je finis de servir mon dernier client et sors sans même adresser un regard à la fille qui me remplace. Fille que je n'apprécie pas, par ailleurs. Je m'adosse contre la paroi du fastfood et commence à fumer ma cigarette en regardant les gens passer. Il y a du monde, ce matin, comme tous les mercredi. Ce genre de journées sont difficiles, mais les pauses les rendent tenables. J'ai trente minutes devant moi. Le temps de fumer cette cigarette, de prendre un petit déjeuner moi aussi, de fumer une dernière cigarette et d'écouter un peu de musique avant de reprendre jusqu'à quinze heures, heure à laquelle je serai autorisée à prendre mon repas du midi. Pour terminer à dix-huit heures trente avec seulement quelques minutes de pause à seize heures pour boire un café et fumer une cigarette. Non, je n'aimais pas travailler, c'était fatiguant et intense. Le salaire était minable pour les horaires que je faisais. La plupart du temps, c'était du 7h-18h30, mais il arrivait que je sois contrainte de rester pour le service de nuit pour remplacer un foutu collègue défaillant. Je soupirais. Et ça, tout ça , je le faisais pour Pâris. J'avais commencé par un contrat mi-temps, mais depuis mes folies de cet été, j'avais été contrainte de changer mon contrat à plein temps pour renflouer les caisses familiales qui ne comptaient que Pâris et moi. C'était ma punition pour avoir fait exploser la carte de crédits en fringue de luxe. J'avais pété un cable, avec cette histoire de mec entre mes deux meilleures amies, et les plaintes des colocs puisque finalement le roadtrip n'avait pas pu se faire. Les vacances avaient été pourries. Je m'étais retrouvée seule, avec bibi la carte de crédit en seule compagnie. Et désormais, je me retrouvais là, adossée à ce foutu fastfood, à critiquer le moindre passant en maudissant le monde. C'est alors que ma journée s'illumina lorsque je vis arriver ce beau gosse blondinet bien bâti que j'avais déjà repéré de précédentes fois. Il passa devant moi sans me voir, trop occupé à regarder son téléphone, alors je lançais aguicheuse : « Bonjour joli coeur. » J'écrasais ma cigarette et me décollais du mur pour le suivre à l'intérieur en le frôlant pour pousser la séduction jusqu'au bout. Je me précipitais derrière le comptoir et demandais d'une voix suave : « Ca tombe bien, je viens de prendre ma pause. Qu'est-ce que je te sers?» Question rhétorique. Je pivotais sur moi-même et commençais à me faire mes pancakes. Puis je me mis à servir sa commande, celle qu'il prenait à chaque fois (je l'avais mémorisé), et lorsque ce fut fait, j'installais le tout à une table et m'y installais sans même attendre qu'il m'y invite. Je m'imposais, c'était à savoir. Puis, je relevais la tête vers lui, et l'observais avec un sourire malicieux.


Nyx B. St Jude
&
Rush A. Marvel
©️ SIAL ; icon tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1100
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
() message posté Jeu 11 Oct 2018 - 23:57 par Rush A. Marvel




DON'T MATTER WHAT YOU SAY I ONLY WANNA DO BAD THINGS TO YOU

☁️
Octobre ou ce mois que je déteste. C’est la fin de l’été mais ce n’est pas encore l’hiver. On ne sait pas comment s’habiller ; un coup il fait bon et l’autre, il fait froid. C’est aussi le mois de l’automne et je n’aime pas cette saison. Entre halloween, ou la fête des morts, les arbres qui perdent leurs feuilles, je trouve que ce mois est synonyme de mort. Je ne trouve pas du tout cela joyeux. Mais je ne pouvais rien contre ça.
Ce matin je m’étais levé plutôt tôt. J’avais tout de même trainé un peu dans mon lit avant d’en sortir et de me diriger directement vers la cuisine. Il fallait que j’aille faire les courses… Je n’avais plus rien à manger. Je tentais de me motiver un peu pour m’habiller, ressemblé un peu à quelque chose avant de sortir vers mon fast-food préféré. Là-bas j’aurais de quoi manger.
Une fois là-bas, je regardais enfin mon portable. J’avais quelques petits messages de mes quelques peu amis. Un datait de la veille, et l’autre de tôt ce matin. Elles pouvaient bien attendre encore un peu. D’autant plus que j’entendis quelqu’un me saluer. Sans même lever ma tête, je sus de qui il s’agissait. Nyx. Il n’y a qu’elle pour m’appeler ainsi. Je souris. J’avais pris une bonne décision en venant ici ce matin. Elle me demanda ce que je souhaitais ; je lui lançais un regard. Elle n’avait plus besoin de me poser cette question. D’ailleurs, il faut croire qu’elle ne l’avait demandé que pour la forme car elle s’attela tout de suite à me servir. Je la suivis vers la table qu’elle choisit. Je la regardais dans les yeux. « Quel service de luxe. » Je lui souris. Avant de prendre mes couverts et lui piquer un petit bout de ses pancakes. « Merci. » Lui dis-je en la regardant avec le même petit air malicieux que le sien. « Ce n’est qu’une impression, ou… je viens d’égayer ta journée ? » Je pris ma tasse de cappuccino qu’elle avait soigneusement fait avec amour j’en étais sûr. « En tout cas, toi tu viens de faire ma journée. » Et oui, il commençait bien mon mois d’octobre.



Nyx B. St Jude
&
Rush A. Marvel
©️ SIAL ; icon tumblr




@Nyx B. St Jude
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Administratrice

» Date d'inscription : 15/05/2018
» Messages : 195
» Pseudo : .KENZO
» Avatar : bella hadid
» Âge : vingt-et un ans
» Schizophrénie : kenzo (k. scodelario) ; max (t. oman) ; solal (m. mcmillan) & bodevan (g. heldund)
» Absence : présence réduite jusqu'au 05/12
() message posté Mar 20 Nov 2018 - 21:21 par Nyx B. St Jude




DON'T MATTER WHAT YOU SAY I ONLY WANNA DO BAD THINGS TO YOU

☁️
Me mettre au travail avait été l'expérience la plus difficile de ma vie. Eloignée, dorée et protégée du monde entier, je n'avais jamais eu à me faire violence auparavant pour obtenir ce que je désirais. C'est pour cela que Pâris m'avait forcé à chercher un emploi. J'avais passé bien plus de temps à m'apitoyer sur mon sort qu'à véritablement me tuer à la tâche, mais après plusieurs refus banquaires, ce travail était devenu vital pour moi. Sans le shopping, sans les vêtements, le maquillage, l'excès, rien n'allait. Alors, j'avais appris le temps à passer le temps. Je m'étais même mise à apprécier mes journées de travail, à force de croiser et d'attendre les habitués. L'arrivée de Rush ce matin avait grandement changé mon humeur. Après avoir attendu ma pause impatiemment, j'y coupais court pour lui servir sa commande habituelle, et ,allais nous installer à une table, un grand sourire charmeur aux lèvres. Face à sa remarque, j'affichais une moue fière et me concentrais sur ma tasse pour y mélanger le sucre au café. « Je suis une fille de luxe. » Répondis-je simplement avant de lever les yeux vers lui, impassible. En effet, je n'acceptai pas n'importe qui dans ma vie, ni dans mes bras. J'affichais un sourire malicieux au coin de mes lèvres et le fixais en apportant ma tasse à mes lèvres. Puis je le regardais me piquer un bout de pancake et je poussais un sifflement réprobateur en inclinant la tête. « Fais gaffe, tout se doit joli coeur. Tu m'es redevable désormais. » Une très mauvaise chose lorsque je me trouvais aux commandes. Rush n'allait pas tarder à regretter cette mini bouchée, et je m'en réjouissais déjà. Finalement, il demanda confirmation quant à mon changement soudain d'humeur. Lasse, je soupirais et tournais la tête vers la fenêtre avant de répondre : « Ce n'est pas une expression. Londres est mort ce matin, ces quelques heures étaient interminables. Au moins ces quelques minutes de pause, j'en aurai profité. » Pour une fois, pas d'humour, ni de sarcasme, ni de malice. J'avais répondu avec franchise car dans un tel moment de désespoir, j'avais simplement besoin d'échanger avec quelqu'un, de me plaindre, de partager toutes ces émotions que je devais gommer face aux clients, scotchée à la caisse et à la machine à café. Posant ma tasse sur la table, j'attrapais alors mon assiette et commençais lentement à manger. J'avais si faim. Je souris légèrement aux mots de Rush et tout en dodelinant de la tête, je lui demandais sur un ton malicieux : « Qu'est-ce qui te contrarie, dis moi tout. » Je déposais mon menton dans ma paume de main et mon coude sur la table, et l'air intéressée, continuais de mâcher ma première bouchée.


Nyx B. St Jude
&
Rush A. Marvel
©️ SIAL ; icon tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1100
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
() message posté Sam 8 Déc 2018 - 23:21 par Rush A. Marvel




DON'T MATTER WHAT YOU SAY I ONLY WANNA DO BAD THINGS TO YOU

☁️
J’ai toujours aimé ce fast-food, mais encore plus depuis que j’ai fait la rencontre de Nyx. Je venais déjà ici depuis très longtemps, mais à force j’ai fait connaissance de cette serveuse et ce fut une merveilleuse chose. Maintenant je ne viens plus seulement pour la bouffe, mais aussi pour une personne. Car oui, en venant ici, j’ai toujours l’espoir de la voir travailler. Et même si elle travaille, elle a toujours ces petits mots qui me font sourire et qui m’ensoleille la journée. Et de temps en temps, elle en profite pour prendre sa pause et profiter un peu de ma présence. D’ailleurs, j’adore quand elle fait cela. J’ai l’impression d’être plus ou moins important pour elle. Car oui, on ne prend pas sa pause pour n’importe qui. Ou du moins c’est ce que j’imagine. Si je travaillais et que j’avais le droit à seulement quelques minutes de pause, j’y réfléchirais bien avant de les prendre. « Je vois ça ma jolie. » Et j’appréciais cela chez elle. Car au fond, je le suis aussi. On ne peut donc que bien s’entendre. « Oups. N’en profite pas trop non plus alors. » Après tout, il ne s’agissait que d’une petite part de pancake. Je veux bien lui être redevable, mais seulement avec quelque chose qui soit proportionnel. « Je vois… » Je voyais que nous étions à peu près sur la même longueur d’onde. Elle me demanda alors ce qui me contrariait. Je la regardais et lui souris. « Oh juste l’automne, la ville en ce moment. Je déteste cette période de l’année. J’ai l’impression que mon moral en empathie toujours. » Et pourtant, il en faut beaucoup maintenant pour me mettre de mauvais poil. Je suis plutôt du genre à être toujours de bonnes humeurs, à ma manière. Mais l’automne, ça me fout le cafard, sans même que je puisse le contrôler.



Nyx B. St Jude
&
Rush A. Marvel
©️ SIAL ; icon tumblr




@Nyx B. St Jude
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street
» DMITRI & JAYCEE ♒ What's the matter with you ?
» ★ Darkness will always be there, no matter what we do... ★
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me
» [Thème 5] Just a matter of choices : Falling Down [MIS]
» If you wanna friends, doesn't matter when [Cynthia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-