Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #31 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est arrivée à Londres, c'est le moment de montrer votre amour pour le cacao. Rendez-vous par ici.
Le mois des défis !
Si vous êtes joueurs, c'est le moment où jamais de venir nous le montrer. Toutes les informations se trouvent par .
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
les petites annonces
semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
pâtisserie à la recherche d'un vendeur roman warwick cherche un(e) vendeur(se) pour sa pâtisserie sur oxford street, expérience demandée.
ton annonce ici ? c'est facile, il te suffit d'en faire la demande en envoyant un mp à un membre du staff.


Brothers above all [Stuart's Brothers]

avatar
hey
» Date d'inscription : 15/09/2018
» Messages : 45
» Pseudo : Bee
» Avatar : Armie Hammer
» Âge : 32
» Schizophrénie : Aël & Mila
() message posté Jeu 4 Oct - 17:47 par William G. Stuart
Les oeuvres de charité. Est ce que j'aime ça ? Non pas vraiement mais c'est un peu mon pain quotidien il faut le dire. J'y suis toujours allé aussi loin que je me souvienne, tout ce qui est gala de charité, bal, garden party, tout. Parce que mes parents font partis de la haute société, et que moi aussi par la même occasion j'ai toujours évolué dans ce genre de sphère. L'empire s'étend et aujourd'hui je ne participe pas à ce genre de fête parce que je suis le fils de mes parents, mais bien parce que je suis moi. Vous pourriez me dire que ça ne fait pas grande différence, tout dépend de l'audience en réalité.

Pour l'occasion j'ai mis un costume sur mesure bleu foncé presque noir, un noeud papillon... Bref élégance est mère de sûreté dans ce genre d'endroit. Avant de quitter mon chez moi je me regarde dans le miroir et replace mes cheveux une dernière fois. Ce qui me manque c'est une cavalière à mon bras dirait ma grand mère, mais peu importe non ? Je suis célibataire c'est de notoriété publique. Je préfère ça à ce qu'on dise que je m'envoie en l'air avec la moitié de Londres ce qui serait complètement faux. La dernière fois que je me suis envoyé en l'air ? N'en parlons pas.
Sur le chemin dans la voiture - avec chauffeur- je consulte une dernière fois mes mails pour la soirée. Quelques propositions, un message de ma secrétaire qui me fait lever les yeux au ciel, rien qui n'attendra pas demain.

En arrivant j'ai serré beaucoup de main, et je me suis rapidement trouvé à côté de mes parents à sourire pour faire bonne figure. Ces deux personnes là sont les personnes les plus étrangères de ma famille à mes yeux. Mais si on est là c'est pour l'anniversaire de ma mère alors je n'ai d'autre choix... D'ailleurs quand je vois la mine de mon frère qui arrive presque en traînant les pieds je me dis que je ne suis pas le plus mal loti. "Alors petit frère tu n'as pas trouvé un mannequin pour t'accompagner ce soir ? " Je me moque un peu, mais j'ai parlé à voix suffisamment basse pour ne pas m'attirer de foudre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 16/08/2018
» Messages : 54
» Pseudo : Opaline
» Avatar : Thom Morell
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Topaz
» Absence : 14.10
() message posté Lun 8 Oct - 12:35 par Charlie A. Stuart
Brothers above all
William & Charlie

 
« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Ordinairement, Charlie préfère se déplacer par ses propres moyens. Parce que, ordinairement, il essaie de garder une distance avec le monde dans lequel il a grandi. Pas franchement proche de la haute société, ni même de ses parents, il se plait difficilement dans ce genre d’évènement. Alors si son frère ainé semble s’accoutumer avec cette vie, Charlie a beaucoup plus de mal à s’y faire et ce même après vingt-huit ans. Pour l’occasion, il accepte la voiture avec chauffeur que ses parents lui ont envoyé en lui rappelant d’éviter le jeans et d’enfiler son plus beau costume : un Armani noir avec une coupe cintré et sur mesure, une chemise et une jolie cravate. Quel effort, mais ça lui va bien malgré tout ce qu’il pense de ce genre de mascarade. Arrivée devant le bâtiment de réception, il reste en retrait et sort son paquet de cigarettes de la poche de sa veste. Il n’est pas un grand fumeur, mais face à ce genre d’endroit, il en a besoin. Si ça mère le voyait, probablement qu’elle le fusillerait du regard et qu’elle lui rappellerait ô combien ça ne s’accoutume pas avec la classe dont fait preuve toute leur belle et grande famille. Il tire trois ou quatre fois sur son mégot et balance le reste un peu plus loin avant d’avaler un bonbon mentholé. Et oui, il a quand même gardé les bonnes manières pour ce genre d’évènement et évite ainsi le scandale. La démarche assurée, Charlie sert des mains qu’on lui tend. Il ne connait ni d’Adam, ni d’Eve et au fond, il s’en moque de savoir qui est qui. Ce beau monde est inconnu à ses yeux, même s’il revoit les mêmes têtes à chaque fois, mais les oublie aussitôt. Plus loin, il retrouve William et les parents. Leur mère semble soulagée de ne pas le voir débarquer avec des baskets, un jeans dans le seul et unique but de leur faire un affront et Charlie salue ce beau monde de manière très solennelle et sans plus d’intérêt, puis se place à côté de son frère qui ne se prive pas de lui adresser une remarque qu’il prend avec le sourire « - De fait. Mais elles sont ennuyantes. Elles n’ont rien d’intéressant à dire. J’ai besoin d’une femme qui sache me sortir de cet enfer, tu vois ? » Charlie sourit et fait mine de regarder autour d’eux dans l’unique but de rendre la pareille à William « - Tiens. Je ne vois pas mademoiselle Hamilton. Tu l’as oubliée ou bien on te l’a déjà kidnappée ? »  Autant dire qu’il lui a tendu une belle perche, et toute occasion est bonne pour enquiquiner les principaux intéressés de manière totalement réciproque. Il est certain qu’un homme d’affaires présent dans cet évènement aurait très bien pu l’arracher du bras de William dans l’espoir de parler affaires, ou tout simplement de lui mettre le grappin dessus. Après tout, Jude est une jolie femme avec de la prestance: tout ce qu'aiment ces requins. « - Et sinon, on va prendre racine ici longtemps ? »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hey
» Date d'inscription : 15/09/2018
» Messages : 45
» Pseudo : Bee
» Avatar : Armie Hammer
» Âge : 32
» Schizophrénie : Aël & Mila
() message posté Lun 8 Oct - 18:32 par William G. Stuart
Je suis ravi de voir mon petit frère dans ce théâtre plein de masques peints sur les visages des participants. Lui, même si il a l'air content de me voir, a moins l'air ravi étrangement. Il est vrai que c'est rare de le voir participer à ce genre de d’événements de son plein gré et si il l'a fait aujourd'hui c'est simplement pour faire plaisir à notre mère. En tant que presque trentenaire, et malgré le fait qu'il n'est pas embrassé de carrière telle que celle de nos parents ou la mienne, mon frère est comme moi un célibataire en vue. Je suis donc étonné qu'il soit venu tout seul ce soir, d'ailleurs il a déjà enfilé un costume... Etonnant qu'il n'ait pas trouvé quelqu'un pour prendre part à sa rébellion. Mais la soirée ne fait que commencer.
Ca me fait sourire quand il me dit qu'il faut une femme capable de le sortir de ce genre de soirée. "Il faudrait plutôt quelqu'un capable de savoir faire face dans ce genre de soirée, parce que tu te mets le doigt dans l'oeil si tu te dis que c'est la dernière fois que tu fais une soirée comme ça." On aurait été à la maison que je lui aurait ébouriffé les cheveux comme à un enfant, parce que je sais qu'il adore ça. Mais ici je garde la main autour de ma coupe de champagne.

Je grimace cependant quand Charlie fait allusion à Jude. J'espère que ma mère n'a rien entendu. Je l'espère sincèrement. "Je ne vois pas de quoi tu parles. Quand bien même je n'allais pas la faire fuir en lui présentant nos géniteurs." Je regarde autour de nous, personne ne fait attention pour l'instant. Aucune fille n'est venue jusqu'ici se briser les ailes, par contre, je connais ma mère. Je la connais très bien. "Tu sais, si on reste ici, dans quelques minutes je suis sûr qu'on sera abordé par une fille de bonne famille -peut être même une Windsor- qui nous promettra d'être fidèle et de tenir la maison. Ca ne te tente pas ?" Depuis quand je suis devenu aussi critique sur ma propre famille ? Depuis que je suis revenu de Wellington en fait, j'ai perdu un peu de mon côté lord. "Il faut rester un minimum c'est l'anniversaire de Maman... " Comme si c'était un argument. Comme si elle venait à nos anniversaires. "J'ai encore quelques mains à serrer, mais je te propose une soirée billard." Fini les messes basses il y a un de mes collaborateurs qui vient me saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» what manigat, ceant and martelly need to say ?????
» Magyk
» Stuart Ballister [Validée]
» Lestat Stuart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-