Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #32 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est toujours parmi nous, venez en profiter. Rendez-vous par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
london is asking la prochaine session aura lieu le 24 novembre à 21h, on vous attend nombreux !
maxime s. monroe elle a besoin de liens la petite actrice avec sa carrière en pause, postez dans sa fiche !
sam morrison une bien jolie docteur qui recherche des liens, pourquoi ne pas aller la voir ?
Ma fiche de liens dans le besoin


Chocolate week

avatar
Administratrice
Administratrice

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 9600
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : emma watson
» Âge : 28 ans née le huit février
» Schizophrénie : autumn (l. james) & tessa (a. kane) & eulalie (b. lively)
() message posté Lun 15 Oct - 21:17 par Willow E. Hopkins
    @Charlotte E. Wellington A force de vivre seule j’ai pris conscience que je n’aime plus trop la solitude. Ça me lasse très vite de passer mes temps-libres dans le canapé devant une série télévisée. Ma passion pour la pâtisserie m’occupe mais je ne voudrais pas tomber dans les travers de cette passion en cuisinant tous les soirs juste pour ne pas m’ennuyer. Qui plus est, j’arriverais à gaspiller de la marchandise car que je ne peux me permettre de manger autant de sucreries. Je ne suis pas grosse, mais mon organisme n’élimine pas rapidement tout ce que j’ingurgite et dès que j’exagère, les kilos superflus font vite leur apparition. Pour éviter tous ces problèmes, j’avais décidé de sortir un peu plus et de tenter de rencontrer de nouvelles personnes. La vie ne se résume pas entre son travail, sa maison et son chat. Malheureusement c’est un peu mon quotidien ces derniers temps. Pour éviter la mauvaise routine et devenir la vieille femme aux chats, j’avais pris l’initiative de commencer à participer à la « Chocolate Week ». C’est l’occasion de mêler l’envie d’une autre vie et celle de ma passion pour le chocolat. Qui plus est, je suis quelqu’un qui aime apprendre et participer à des conférences est l’occasion pour moi d’améliorer mes connaissances. Une fois que la pause fit son apparition je mets mes efforts à l’épreuve et je tente une approche avec ma voisine. Elle semble plus jeune que moi mais pas non plus une adolescente. J’espère qu’elle ne me rejettera pas. Heureusement pour moi, elle me répond. Je n’apprécie pas me prendre des vents. « C’est possible de ne pas aimer le chocolat ? » dis-je soudain surprise. Je passe tellement de temps à manger ou à travailler cette matière que cela m’étonne qu’on puisse ne pas en apprécier le gout. « Désolée d’être aussi directe. Je dois dire que tu, si je peux te tutoyer, es la première personne que je rencontre qui n’aime pas le chocolat. » Je souris, naturellement comme à mon habitude. « Mais je reconnais qu’on ignore souvent l’origine de cet aliment. Comme quoi ma soirée s’annonce pleine de surprises. » dis-je en riant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I’m only afraid of what I want.
I’m only afraid of what I want.

» Date d'inscription : 18/05/2014
» Messages : 14190
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Blanca Suárez.
» Âge : 29yo.
» Schizophrénie : Sam & Jamie.
() message posté Lun 15 Oct - 22:22 par Gabrielle Rowena
≈ ≈ ≈
{chocolate week}
✰ w/ miles

À chaque fois c’est la même chose, Emma ne tient pas en place. Il est rare que la fillette soit calme quand Gabrielle soit avec elle, et aujourd’hui s’est encore pire. Elle ne saurait pas dire si c’est la présence de son père qui la rend euphorique, l’odeur du chocolat, ou bien parce qu’à son âge tout lui semble nouveau. Elle essaie de lui faire peur, en la menaçant de rentrer, mais cela n’a absolument aucun effet. Et son sourire adressé à sa fille juste après la trahit totalement. « On va la perdre. » Gaby tourne la tête vers Miles, à moitié amusée. Difficile de véritablement se mettre en colère, alors qu’ils sont ici tous les trois, ce qui est rare. Trop rare. « Ne me donne pas d’idées… » Elle n’est absolument pas sérieuse, sa fille passant avant tout le reste. Mais cela ne l’empêche pas de se plaindre de temps en temps, et aujourd’hui fait partie de ses jours. Emma semble impatiente, les obligeant à marcher un peu plus vite par moment. Ils ont un moment de répit, pendant lequel Gabrielle en profite pour regarder ce qui se trouve autour d’eux. Des stands de chocolats partout, elle aurait envie de tous les tester, et fini par se décider pour un en particulier. Les couleurs vives, attirent toujours le regard. « Toute ces couleurs flashy, ça ferait un bon point de ralliement, facile à repérer au cas où quelqu'un se perde. » Elle ne peut s’empêcher de sourire, amusée, tout en se dirigeant vers le stand en question. Il est vrai que les couleurs sont peut-être un peu trop une fois devant, mais à la vue de tous ses chocolats, Gabrielle les oublie aussitôt. Des épices dans du chocolat, voilà une chose que l’on ne voit pas souvent. « Si tu veux te débarrasser de Judy pour de bon, c'est ta chance. » Cette fois, elle grimace légèrement. La situation entre Judy et elle, ne change absolument pas, et même si elle s’y est habituée, cela la dérange toujours un peu. Mais visiblement, quoiqu’elle fasse, ça ne sera jamais assez bien pour Judy. « Il y aurait bien encore quelque-chose qui ne va pas avec ça. » Elle hoche les épaules, avant de reporter son attention devant elle. Gabrielle n’a pas envie de penser à tout ça maintenant, ça la dérange suffisamment au quotidien. « Bonjour. Est-ce qu’il sera possible d’essayer celui-là ? » Elle en désigne un du doigt, qui est supposé être assez fort, ne refusant jamais un challenge. « Tu testes avec moi ? » Emma devra se contenter de regarder pour cette fois-ci.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version

» Date d'inscription : 21/01/2017
» Messages : 1029
» Avatar : Bridget Satterlee
» Âge : 21 ans (23.05.97)
» Schizophrénie : Célian, l'homme de ces dames (J. Timberlake) et Jude, la jolie brune à l'esprit libre (J. Kramer)
» Absence : 25.10
() message posté Mar 16 Oct - 13:46 par Lilly R. Adams
En venant mettre un pied à cet évènement, je n’imaginais pas tomber sur un visage connu. Au fond, il y a beaucoup de monde et je ne suis pas sûre que ce soit au goût de tout le monde de venir se perdre dans cet endroit bondé de monde. « Je vais bien et toi ? C’est vrai qu’à la base j’avais plutôt prévu de m’avancer dans mes cours mais ma curiosité est plus forte que tout. » C’est vrai que je ne connais pas encore bien Emy-Leen, mais on a quand même réussi à faire connaissance dans une librairie avec des goûts communs, y compris pour le chocolat « Tu as déjà craqué pour de bonnes choses ? J’ai vu qu’il y avait une fontaine de chocolat plus loin, j’ai trop hâte ! » . Je continue de discuter avec ma nouvelle amie quand la voix familière de Mila se fraie un chemin jusqu’à mes oreilles. Une voix que je n’aurais aucun mal à reconnaitre puis qu’elle me berce depuis mon enfance. Un grand sourire sur le visage, je lui saute pratiquement au coup, comme à peu près à chaque fois que je la croise « Tu parles de toi j’espère ? » lui dis-je, alors qu’elle-même est ma propre marraine. Elle se présente à mon amie et aussitôt je reprends « oh pardon. Voici, Emy-Leen, une amie que je connais depuis pas très longtemps. On s’est rencontrées dans une librairie en ville. Ca ne fait pas longtemps qu’elle est à Londres » Après tout, moi aussi j’ai débarqué sans rien connaitre ni personne, il y a de cela deux ans. Je ne peux donc que lui donner un coup de main, si c’est dans mes cordes. En voyant le landau, je me penche au-dessus pour les admirer. J’évite de parler de peur de les brusquer « T’as pas peur qu’ils se réveillent avec tout ce monde ? » Encore qu’ils ont l’air tout calmes, tout sages. Au même moment, j’aperçois la tornade Hemsworth débarquer à qui je fais un bisou « Ben t’es toute seule ? » chose probablement improbable étant donné l’âge encore jeune de ma cousine. « Oui, c’est Mila. La sœur de ma mère. Aël il entraine des enfants de ton âge au foot US. Je ne pense pas qu’on sera encore ici quand il terminera son entrainement » répondis-je à Ava avec une mine désolée. En même temps, ça ne saurait être la sœur de mon père auquel cas elle serait au courant. Et je poursuis « et voici Ava. C’est la fille…d’une des sœurs de mon père, donc ma cousine chérie qui déborde d’énergie » dis-je à l’attention de Mila et d’Emy-Leen en essayant de ne pas perdre tout le monde avec les explications. Je rigole face à la réaction de ma cousine en voyant son père arriver « Ah ben oui t’es un peu à la traine, super tonton. Si tu veux, Aël fait du footing tous les matins, si ça te tente… » j’observe la réaction d’Ethan, moi-même jamais vraiment motivée lorsqu’il me demande de l’accompagner. Et quand réellement il parvient à me convaincre, c’est dans le seul et unique but de lui faire plaisir. Les présentations se font un peu toutes seules, et je fuis le regard de mon oncle lorsqu’il souligne haut et fort que je parle souvent de la sœur de ma mère. Et puis finalement je me tourne vers Emy-Leen pour la rassurer « promis, techniquement on ne risque pas de croiser mes parents dans le coin » en effet, on n’est pas loin du rassemblement familial. Je ne résiste pas à la tentation d’Ethan lorsqu’il nous propose du chocolat et lui en pique un au vol et jette un œil à mes paquets et m’adresse à un peu tout le monde « Tout le monde s’est ruiné au chocolat je vois. J’ai vu une fontaine de chocolat noir, je rêve d’en voir une au chocolat blanc, j’adore le chocolat blanc. » et puis finalement je m’adresse à mon oncle, le landau de Mila sous les yeux « t’as vu comme ils sont craquants les twins ? Aussi canons que ma marraine… et Amaïa aussi canon que SA marraine » dis-je fièrement.

@Mila P. Dos Santos @Emy-Leen Nickolson @Ethan I. Hemsworth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Administratrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 15477
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Lily James
» Âge : 27 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (a. kane) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively)
() message posté Mar 16 Oct - 14:27 par Autumn L. Schoemaker

     Le chocolat ? Je déteste ça. D’ailleurs je me demande encore pourquoi j’arpente les allées de cet endroit. Rien que l’odeur me rend malade. Par contre les bonbons, c’est une toute autre histoire. Une véritable histoire d’amour en réalité. Pourtant je me trouvais là entouré des amis du chocolat. Je ne pouvais m’empêcher de les regarder, un à un, et d’essayer de comprendre pourquoi ils aiment tant cet aliment. Depuis quelques semaines, je me suis mise à la photographie. Lors d’une mission dans un pays éloigné je me suis prise au jeu de ramener avec moi des souvenirs photographiques et je devais reconnaître que j’aimais ça. Comme l’entrée était gratuite, je me suis rapidement dit que c’était l’occasion d’immortaliser mon tout nouveau matériel. Je me voulais amatrice et il fallait bien commencer par quelque chose. Je tentais de trouver le bon moment pour prendre la meilleure photo. J’analysais les gens, leur posture et leur réaction dès qu’ils ingurgitent une petite dose chocolatée. A chaque petit clic je me sentais prendre de l’assurance et cela me convenait. Il me suffirait de faire un tri le soir même et surtout de m’auto analyser et de voir si je suis parvenue à faire quelque chose de correct de ma journée. Ne voulant pas passer pour quelqu’un de bizarre en passant mon temps à les mitrailler de photos, je tentais de prendre certains décors et les artisans. Je passais de plus en plus devant les échoppes et l’odeur me chatouillait les narines. La dernière fois que j’avais goutée du chocolat, j’étais encore une enfant et je me rappelle encore le goût déplaisant que cela m’avait laissé en bouche. Mais au fond de moi, je trouvais qu’il était temps que je fasse un effort et que je teste à nouveau. Je m’arrêtai soudainement devant le premier stand devant moi. Je lis les écriteaux et je demande à goûter une praline au chocolat noir dont le cœur est parfumé à l’orange. J’hésite encore pendant quelques minutes puis je mets le tout dans ma bouche. Je fais semblant de rien devant l’artisan, tentant de sourire et m’éloignant je ne peux m’empêcher de grimacer tout en marmonnant. « Comment peut-on aimer cette chose ? »  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version

» Date d'inscription : 24/06/2018
» Messages : 1262
» Avatar : Michael Fassbender.
» Âge : Forty is sexy.
» Schizophrénie : Ethanol.
() message posté Mar 16 Oct - 22:21 par Miles Rowena
≈ ≈ ≈
{chocolate week}
✰ w/ gaby

Miles s’émerveille de l’état d’Emma. Il n’a pas l’habitude de la voir dans cet état. Peut-être que s’il travaillait moins, il ne serait pas du tout surpris. Ce serait une journée comme les autres, Emma une petite fille comme les autres qui ne sait pas se contenir lors d’un évènement ou dès qu’il y a du monde autour d’elle. Peut-être même que ça l’exaspèrerait, après tout, il n’est pas un grand adepte des sorties à grande échelle, de la foule, des grands évènements, encore moins quand il se retrouve confronté à des mômes déchainés et des parents qui ont l’air d’avoir jeté l’éponge depuis des lustres. Soit presque à chaque fois. Mais aujourd’hui, c’est différent. L’attitude d’Emma l’amuse. Le chocolat lui donne faim, et la présence de Gaby l’enthousiasme. Lui faire plaisir est le seul objectif de la journée. C’est pour cela qu’il la suit où elle veut sans broncher. Et comme pour témoigner sa bonne humeur du jour, il la taquine sur son choix, les couleurs vive du stand lui évoquant davantage un point de ralliement si jamais ils se perdent -enfin, si Gaby se perd, c’est sa maladresse légendaire qu’il vise- qu’une dégustation. Son sourire le contente plus que des mots. Son sourire à lui est fier et taquin. Et quand il arrive au niveau du stand, il comprend vite qu’il ne va pas faire le malin longtemps. Rien qu’à voir les étiquettes et les diverses poudres d’épice sur les chocolats, il a compris. Et si jamais il était un peu lent, les parfums qui picotent ses narines auraient suffi. La découverte est prétexte à une boutade, ou plutôt à une tentative de boutade. « Il y aurait bien encore quelque-chose qui ne va pas avec ça. » Gaby ne réagit pas très bien. Comme souvent quand il s’agit de sa première fille. « Ne jamais sous-estimer le pouvoir du chocolat. » Loin de se décourager, il profite que Gabrielle soit occupée à en choisir un pour attraper son portable et envoyer un sms à Judy. Quand il l’entend faire son choix, il range l’appareil dans sa poche et repose Emma sur ses pieds. « Tu testes avec moi ? » Il pousse deux gros yeux accusateurs. C'est elle qui essaie de le tuer en fin de compte ! Ça lui apprendra à se moquer de sa fille ainée. C’est lui qui va mourir la gorge en feu, voilà ce qu’il va gagner. « Mais bien sûr. » Ce n’est pas une raison pour ne pas faire bonne figure. Il regarde Gaby puis le vendeur avec une assurance factice. Et quand tous deux se trouvent chocolat en main, il attend sournoisement que Gabrielle goûte d’abord. « Bon. si maman peut le faire… » Emma rigole. Pas sûr qu’elle comprenne, mais sa tête d’apeuré du piment doit être assez rigolote. Alors il croque. « Wow c’est…. comment on dit ? muy picante ? Non… caliente ! » C’est le mot qu’il cherchait. Il adresse un sourire équivoque à l’espagnole. « Qu'est-ce que tu dirais d'aller goûter quelque chose avec beaucoup de lait ? » Du lait, des noisettes, c'est bien ça non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
() message posté Sam 20 Oct - 12:07 par Invité
    Leah ne sait pas vraiment ce qu’elle fabrique ici, à errer dans les rues du Canopy Market, comme une âme en peine. Bien sûr, elle adore le chocolat, c’est un peu comme sa deuxième moitié. Il y a eu des jours où elle a songé à devenir nonne et se nourrir uniquement de chocolat, son amour éternel, the one and only. Plus besoin d’Hazel, plus besoin de sexe, fini les conneries : juste elle et le chocolat, pour toujours, et sans incartades. Malheureusement l’aliment a refusé sa demande en mariage, et Leah se retrouve donc ici, à la chocolate week, l’air plus accablé que jamais. Elle n’entend que vaguement les gens qui parlent, commentent les saveurs de ce qu’elle préfère manger, autour d’elle. C’est sans but qu’elle se promène dans les allées, le regard passant d’un stand à l’autre, d’une animation à l’autre, sans vraiment s’attarder sur quoi que ce soit.
    Et puis soudain, au loin, elle aperçoit la silhouette d’une femme qu’elle connaît plutôt bien, et qu’elle aurait préféré ne pas croiser ici, surtout entourée de son mari et de sa fille. Leah prie juste pour que Gabrielle ait oublié son visage dans les brouillards de l’extase qu’elles ont partagé quelques mois auparavant. Elle se glisse à côté de la première personne venue, une blonde, l’air perplexe, voire carrément dégoûtée, la bouche pleine d’un chocolat que Leah qualifierait volontiers de délicieux, voire succulent. L’artisan en face d’elle lui en propose une, qu’elle accepte, ravie de la distraction qui lui tend les bras. Tout plutôt que de devoir croiser Gabrielle, en pleine discussion avec quelqu’un d’autre, Dieu merci. La jeune femme à ses côtés peine à masquer sa répulsion, alors que Leah est subitement assise sur un nuage au septième ciel, entourée de montagnes de chocolat. Elle ouvre grand les yeux en entendant la remarque marmonnée de sa voisine. “Je ne sais pas”, ne peut-elle s’empêcher de répondre, surprise, “probablement parce que c’est le meilleur truc que j’aie jamais goûté de ma vie ?” Elle ponctue sa réponse d’un sourire, histoire que l’inconnue ne prenne pas mal sa remarque. “Vous n’aimez pas le chocolat ? Mais, du coup, sans indiscrétion, qu’est-ce que vous faites ici, à la chocolate week ?” Elle accentue les deux derniers mots, incrédule. Ses yeux remarquent alors un appareil photo autour de son cou, et Leah sourit de nouveau. Une photographe, bien sûr ! Elle est en reportage culinaire, et Leah, comme d’habitude, a mis les pieds dans le plat.
    @Autumn L. Schoemaker @Gabrielle Rowena
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
() message posté Dim 21 Oct - 18:39 par Invité
La Chocolate Week. Tu ne louperais cet évènement pour rien au monde. Les manifestations comme celles-ci étaient celles que tu préférais car tu savais que même lorsque tes yeux ne te permettraient plus de voir tu pourrais toujours assister à ce genre de choses car c'était plus basé sur le goût ou l'odeur. Tu étais venu seul, histoire de profiter correctement de chaque instant des conférences. Mais avant tu avais décidé de faire un petit tour des stands afin de goûter à de nouvelles saveurs. Tu étais en train de choisir par quel endroit tu allais commencer quand une jeune femme s'arrêta à côté de toi avec son fils. Elle avait apparemment décidé de lui faire goûter du chocolat. Un sourire se dessina sur tes lèvres tandis que tu la regardais faire. Tu attrapais un chocolat au lait que tu aimais beaucoup avant de le tendre au petit garçon dans les bras de sa mama. "Tu devrais commencer par goûter celui-ci, c'est l'un de mes préférés." Tu attendis la main tendu que le petit bonhomme attrape la friandise avant de finalement lever les yeux vers la jeune femme qui le regardait. "Oh excusez-moi d'avoir écouté votre conversation, je suis désolé. Vous en voulez un aussi ??" Tu pris plusieurs autres chocolats avant de les tendre à la jeune femme si elle en voulait aussi, tu en pris un au passage également afin d'en déguster un.

@Blueberry J. Sweetman désolé de m'incruster,si jamais ça te dérange dis le moi je supprimerais :)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
membre de la version
membre de la version

» Date d'inscription : 04/07/2018
» Messages : 930
» Pseudo : Fanny ; Starbuckscrazyy
» Avatar : Sophie turner
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : blodwyn j. carpenter ; aija kallio-ivanov
() message posté Dim 21 Oct - 22:25 par Charlotte E. Wellington
@Willow E. Hopkins Par avance, elle sait que cette journée va être ennuyante. Contrairement à ses camarades de promotion qui se sont extasiés à l’idée de participer à la chocolate week, Charlotte en a été barbé d’avance. Mais ça, ce n’est pas franchement du ressort de ses professeurs. Elle aurait pu se plaindre et demander une autre affectation pour cet espèce de stage d’immersion, mais ses professeurs lui auraient vraisemblablement ri au nez face à une telle demande. Et puis, elle ne peut pas franchement compter sur le soutien de ses amis de l’université, qui sont déjà peu nombreux, et surtout, particulièrement fan de chocolat. Autant dire qu’elle ne peut pas franchement râler avec eux, ni même compter sur leur soutien dans cette situation. Alors c’est en solo que la jeune femme se rend à l’une des conférences sur l’histoire du chocolat. Et bien vite, elle se rend compte que même sans aimer le chocolat, en comprendre ses origines est particulièrement agréable et intéressant. Au moins, elle n’aura pas perdu tout son temps aujourd’hui, elle en ressortira en ayant appris quelque chose, ce qui est le plus important. Rapidement, la jeune femme à côté d’elle s’empresse de lui parler au moment de la pause. C’est l’occasion pour Charlotte de se montrer un peu plus sociable qu’à l’accoutumée, ce pourquoi, elle a aussi été envoyé à cette chocolate week. « J’en suis la preuve vivante ! » rigole-t-elle avec un sourire. C’est toujours une énorme surprise quand les gens apprennent que certaines personnes n’aiment pas le chocolat. Alors, Charlotte sait par avance l’effet qu’elle va faire avec cette nouvelle. « Je préfère le tutoiement au vouvoiement ! Je fais partie de cette espèce assez rares, de gens n’aimant pas le chocolat. Mais je crois qu’on est qu’un pour cent de la population mondiale à ne pas aimer, donc ce n’est pas surprenant que tu n’ais rencontré personne de ce genre avant. » Déclare-t-elle en haussant les épaules. « Je ne pensais pas que cette conférence serait si intéressante clairement ! Pour moi, on allait nous gaver de chocolat et point barre. » Finalement, même les addicts de chocolat semblent être sur la même longueur d’onde que Charlotte, et en apprennent autant qu’elle. C’est toujours agréable de savoir que malgré cette différence considérable, on peut se trouver des points communs. « Du coup, j’imagine que c’est ton amour du chocolat qui t’as incité à venir ici ? Tu n’as pas encore frôlé l’indigestion ? » Sourit-elle à la jeune femme, imaginant que tout addict du chocolat a du se remplir la panse aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre de la version
membre de la version

» Date d'inscription : 24/02/2018
» Messages : 172
» Pseudo : Bee
» Avatar : eiza gonzalez
» Âge : 30
» Schizophrénie : Aël & Wiwi
() message posté Mar 23 Oct - 0:01 par Mila P. Dos Santos
"Oh non ne t'inquiète pas, ils ont le sommeil lourd." Je souris à Lilly. Elle a l'air en forme en tout cas, ça me fait plaisir de la voir. Et d'un seul coup je vois une petite fille apparaître devant elle. Je ne l'ai jamais vu, mais je fait rapidement le rapprochement avec ce que je sais de la famille de Sam. Elle pose plein de question. Pendant deux secondes je me dis que je vais en avoir deux qui bougeront comme ça. Je prends peur, mais elle est vraiment mignonne. Quand elle demande si je suis la tata de Lilly j'hoche la tête en souriant. Lilly fait les présentations, j'avais vu juste, c'est donc une de ses cousines au même titre que mes enfants sont ses cousins. Comme Callie et Sam l'ont eu très tôt, elle sera toujours l'aînée quoi qu'il arrive. "Enchantée Ava ! Tu as semé tes parents ?" C'est vrai que c'estpas commun de voir une petite fille débarquée comme ça toute seule."Donc en fait je dois comprendre que tout le monde connait Aël sauf moi ?" Je prends un faux air choqué, limite vexé. Cependant l'arrivée du papa me fait sortir un joli sourire. "Enfin je met un visage sur le nom, il était temps qu'on se rencontre ! Moi aussi j'ai beaucoup entendu parlé du pirate." C'est vrai que je suis heureuse de le rencontrer, c'est un peu de ma faute en voulant éviter Sam j'ai fait l'impasse sur le reste de la famille. "T'es peut être son oncle préféré, mais moi je suis sa marraine préférée, désolée je gagne." Je serais limite entrain de le narguer. Mais oui !

Je regarde dans le sac d'Ethan et je pique un chocolat. "Fallait pas proposer, j'ai gardé l'habitude de manger pour trois. Je crois que je vais devoir aller faire des jogging avec Aël moi aussi. Peut être que comme ça j'arriverai à croiser l'homme mystère." A bon entendeur. Je regarde Lilly présenter avec fierté mes enfants à son oncle moi aussi avec beaucoup de fierté. Je ne pensais pas qu'un jour comme ça arriverait un jour. Comme quoi, tout est possible. "Vous voulez aller voir la fontaine ? On a jamais assez de chocolat." Et en même temps que je dis ça je déballe celui que j'ai piqué dans le sac d'Ethan et je le mets dans ma bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I’m only afraid of what I want.
I’m only afraid of what I want.

» Date d'inscription : 18/05/2014
» Messages : 14190
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Blanca Suárez.
» Âge : 29yo.
» Schizophrénie : Sam & Jamie.
() message posté Mar 23 Oct - 15:23 par Gabrielle Rowena
≈ ≈ ≈
{chocolate week}
✰ w/ miles

Dès que Judy est mentionnée, Gabrielle a tendance à se renfermer sur elle-même. C’est instinctif, et elle déteste cela. Elle préférait de loin bien s’entendre avec sa belle-fille plutôt que la situation actuelle. Malheureusement, il faut bien reconnaître qu’elle a finit par s’y habituer. Elle n’essaie même plus forcément de bien s’entendre avec elle désormais. Ne pas se disputer avec elle, et tout ce qu’elle peut faire. C’est déjà beaucoup, étant donné que l’adolescente semble avoir un don pour essayer de l’énerver, ou de la vexer. La tentative de plaisanterie de Miles ne l’amuse pas, pas vraiment. Au moins il ne la déteste pas pour ne pas s’entendre avec sa fille, c’est déjà ça. « Ne jamais sous-estimer le pouvoir du chocolat. » Une légère moue se dessine sur son visage, peu convaincue par les paroles de son mari. Elle ne relève pas, elle n’a pas envie de commencer dans cette direction. Elle n’a pas envie que Judy vienne gâcher ce moment. Pour une fois qu’ils sont là tous les trois, ça serait dommage de laisser leur mauvaise relation éclipser le reste. Non, à la place Gabrielle préfère goûter du chocolat. Du chocolat apparemment épicé, ce qui attise sa curiosité. C’est donc tout naturellement qu’elle propose à Miles de goûter avec elle. Un sourire se dessine sur ses lèvres, en voyant l’expression de son visage. Elle se demande un instant s’il ne va pas refuser, pour laisser essayer seule, mais non. « Mais bien sûr. » Il n’a pas l’air vraiment convaincu, mais elle apprécie qu’il fasse un effort pour elle. Chacun un chocolat en main, c’est Gaby qui goûte la première. Le chocolat se sent très bien, ce qui rend le mélange appréciable, mais malheureusement les épices prennent rapidement le dessus. Tout de suite, c’est beaucoup plus fort, trop sans aucun doute. Même pour elle. Elle se retient de tousser, ou de finir par cracher le morceau qu’elle en bouche. D’abord par respect pour le vendeur, mais aussi parce qu’elle ne veut pas laisser l’occasion à Miles de changer d’avis. Autant qu’ils souffrent tous les deux. « Bon. Si maman peut le faire… » Emma les regarde tous les deux, toujours aussi amusée, et visiblement fascinée par ce que lui raconte son père. C’est elle qui va s’en sortir le mieux d’eux trois après ce premier arrêt. Gabrielle, elle, attend toujours que son mari se décide à croquer dans son carré. Elle est en train de terminer le sien, non sans avoir un léger coup de chaud. Beaucoup trop fort finalement. « Wow c’est…. comment on dit ? Muy picante ? Non… caliente ! » Elle éclate de rire, et tousse en même temps à cause du chocolat. Non seulement il essaie de parler espagnole, ce qu’il ne maîtrise toujours pas très bien, mais il ne semble pas plus apprécier qu’elle. « Un peu fort peut-être. » Beaucoup même, mais elle n’ose pas le dire devant le vendeur qui attend leur verdict. Elle sourit poliment, essayant de ne pas montrer qu’elle regrette presque d’avoir essayé. « Qu'est-ce que tu dirais d'aller goûter quelque chose avec beaucoup de lait ? » C’est une excellent idée. Emma pourra aussi goûter cette fois-ci, et cela passera sans aucun doute beaucoup mieux pour tout le monde. Du chocolat basique, mais qui fait toujours plaisir. « Allons-y. » Elle remercie le vendeur pour leur avoir fait goûter, avant qu’ils ne s’éloignent pour quelque-chose de plus doux. « Je dois reconnaître que ce n’était pas le meilleur chocolat. Ni une très bonne idée de leur part. » Finalement, il est peut-être préférable de rester dans les chocolats classiques. Ou du chocolat noir, amer, fort, sont préféré. « Et toi qu’est-ce que tu veux goûter ? » Elle s’adresse à leur fille, qui marche toujours aussi excitée. Elle n’obtient pour seule réponse que le mot chocolat ce qui la fait sourire. Elle a au moins compris l’essentiel de leur sortie.  « Je te laisse choisir. » Autant ne pas reprendre de risques.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: King's Cross
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» Invitations au week-end final de bêta-test
» c est le week end ...des amoureux ..........................
» c est le week end youpie........
» Week-end de folie *_* & T_T

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-