"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Hanako - Les yeux dans les étoiles 2979874845 Hanako - Les yeux dans les étoiles 1973890357


Hanako - Les yeux dans les étoiles

Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 25 Oct - 21:52 par Invité

Hanako Moritaki

London calling to the faraway towns
NOM(S) : Moritaki. PRÉNOM(S) :Hanako. ÂGE : 27 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 8 juin 1991 - Tokyo - Japon. NATIONALITÉ : Japonaise. STATUT CIVIL : Célibataire. MÉTIER : Professeur de danse. TRAITS DE CARACTÈRE : Discrète, sérieuse, tenace, rêveuse et naïve. GROUPE : Walk on a Line.



My style, my life, my name

Origines. Comme son nom et son minois le laisse deviner Kanako est originaire du pays du soleil levant. Elle y a passée son enfance et son adolescence, ainsi que le début de sa vie d'adulte. Famille. Les Moritaki sont finalement comme bon nombre de japonais, sans trop de vagues et de remous, se contenant de mener une vie sage et normalisée. Petite dernière d'une fratrie de quatre enfants, Hanako est la seule à vivre loin des siens. Un père cadre moyen, une mère à la maison. Ses frères ont un parcours en dent de scie, des réussites et des échecs. Etudes. Après un parcours classique jusqu'à ses dix-huits ans, la jeune femme a pu réaliser son rêve et entrer dans une école de danse moderne. Ce fut long et parfois douloureux. Mais tellement passionnant. La danse ayant été sa passion depuis toute petite, rien ne pouvait de toute façon la détourner de son choix. Vie professionnelle. Se faire une place est très compliqué dans ce milieu, Hanako a donc du se contenter de petits boulots par-ci et par-là, quelques apparitions dans des clips, rien de bien folichon. Au hasard d'un voyage en Europe, une rencontre et un projet. Faire danser les autres et être payée pour ça. Le pire c'est que ça marche pas mal. Vie privée. Ah le sujet sensible. De nature plutôt renfermée sur le sujet, elle n'est pas vraiment à l'aise. Au Japon ça n'a jamais été une grande réussite, depuis son installation à Londres c'est même discrétion totale. Vraiment pas très à l'aise avec les démonstrations publiques. Caractère. Petit cliché ambulant, Hanako semble être presque sortie d'un bouquin sur son pays. Et son métier, un peu sérieux, n'aide pas. Il faut cependant savoir qu'il existe deux facettes à sa personnalité. Tout d'abord la publique. où on la verra rarement énervée, même si il lui arrive d'avoir un bref coup de sang. Rigueur et discipline sont de la partie. L'important est l'image que l'on donne. Préférant le calme aux endroits agités, elle a apprit à apprécier l'espace tout relatif présent dans la capitale anglaise, bien moins dense que son Tokyo natal. Souvent rêveuse, elle adore partager ses expériences et apprendre des autres. Dans le privé elle se lâche bien plus, se montrant plus exubérante, parfois un peu folle. Le tout est de gagner sa confiance. Un sacré travail ça d'ailleurs. Physique. La jeune femme est plutôt grande pour une japonaise, elle chatouille en effet le mètre quatre-vingt. Plutôt fine, elle garde une forme parfaite grâce à ses entraînements quotidiens. Dans sa voix on entend clairement son accent natal. Conformément à son éducation elle a le sourire facile et accueillant, heureusement il est rarement feint. Un peau rarement halée, ce qu'il faut en préparation et divers accessoires, de quoi avoir un air sérieux sans être trop prétentieuse. Style. Pratique et sportif. Voilà son style habituel, du moins quand la météo le permet. Le plupart des couleurs claires et chaudes, elle n'hésite pas à oser un peu moins couvert, surtout aussi loin de ses parents. Un peu de folie, je vous le disais. Hanako n'en est pas moins un caméléon quand la situation l'exige, ne rechignant pas à des tenues plus habillées, plus chics. Le seul point véritablement étonnant est son téléphone. Enfin son privé, pas celui qu'elle trimbale d'habitude. Rose avec des babioles attachées, et une sonnerie un peu bizarre. Un souvenir du Japon. Hobbys Deux grandes passions animent la jeune femme : les réseaux sociaux et la musique. Les deux sont d'ailleurs souvent liés. Toujours est-il qu'elle passe un nombre incalculable d'heures à discuter avec ses amis restés au pays, mais aussi toutes ces nouvelles connaissances en Europe. Rarement sans un bon morceau d'ailleurs. Et pas que jpop, Hanako est tombée amoureuse ... des Beatles. Forcément c'est le bon pays me direz-vous ! En vrac Pour la taquiner ses amis la surnomme parfois "petit panda", il parait qu'elle n'est pas des plus agréables au réveil. Hanako aime manger salé mais très peu sucré. Elle a pour habitude de boire un thé le soir après son repas. Sa couleur préférée est le vert. Son mois préféré est avril. Il lui arrive de parler en japonais quand elle est un peu énervée, plus un réflexe qu'autre chose. La jeune femme est le plus souvent pieds nus dès qu'elle en a l'occasion. Elle a un chat, du genre gros et en peluche, ainsi que tout un tas de d'autres bestioles du même genre.
PSEUDO : Hely.. PRÉNOM : David. ÂGE : 36 bouh. PERSONNAGE : inventé.  AVATAR : Maki Horitaka. CRÉDITS : Google. COMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : Top sites. CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE ? : Non.





At the beginning

Il y a quelques semaines, j'ai reçu une invitation plutôt étrange. Une interview. Et ouais, rien que ça ! Bon ne vous emballez pas, ce n'est pas la télévision ou le journal local, juste une blogueuse qui s'intéresse au parcours et à l'intégration des nippons en Angleterre. C'est déjà pas mal quand même, je m'attendais pas à ce que cela m'arrive un jour. Mais bref, tout ça pour vous expliquer ce que je fais dans ce café au beau milieu de l'après-midi, ce qui est loin d'être dans mes habitudes.

Une fois sur place je repère rapidement la jeune femme qui m'attend pour ce rendez-vous improvisé. Nous nous saluons d'un hochement de tête. Sobre et classique comme j'apprécie.

- Salut Hanako, merci de me recevoir. Ça ne te dérange pas si j'enregistre notre conversation ?

- Pas du tout.

Le temps de retirre ma veste e de t m'installer, un petit enregistreur a rejoint la table. Le petit témoin rouge vif significatif est allumé.

- Si nous débutions par une rapide présentation ?

- Avec plaisir. Hanako Moritaki, 27 ans, originaire de Tokyo. Je suis professeur de danse moderne entre autres choses, j'habite à Londres depuis presque deux ans. Ah, je précise que je suis célibataire, pour l'information.

- Voilà qui intéressera mes lecteurs oui ! Parle nous donc de ton enfance et de tes origines.

- Ah. Et bien c'est long et bref à la fois, je vais essayer de faire concret. Tout d'abord, ma famille. A l'origine nous ne sommes pas de Tokyo, mais d'un petit village nommé Mihama, perdu dans les forêts au pied dur Mont Shakagate. C'est joli mais pas bien grand, et mes grands-parents paternels ont un beau jour prit la décision de partir vers la capitale afin de trouver du travail. A cette époque c'était la norme, l'après-guerre et la reconstruction demandaient pas mal de main d'oeuvre. Voilà comment les Moritaki se sont installés à Tokyo. La suite est assez classique et il faut faire un bond de pas mal d'années pour que j'entre enfin dans tout ce récit. Plus précisément jusqu'à l'été 1991.

Je m'autorise un petit sourire. On aborde un moment qui me tiens tellement à cœur ...

Et me voilà donc, la petite dernière d'une famille où rien de bien particulier ne s'est jamais passé. Mon père travaille comme cadre chez un importateur, ma mère s'est toujours occupée de la maison, nous éduquant mes trois frères et moi. J'ai des souvenirs d'une enfance plutôt heureuse, même si les exigences paternelles étaient plutôt fortes déjà. Ce qui est certain c'est que c'est de cette époque que date ma plus grande passion, la danse. J'avais dans les quatre ou cinq ans pour mes premières leçons. Une sorte de révélation, même si on me cantonnait trop à des choses trop classiques ...


- Trop classiques ?

Le serveur nous apporte notre commande, une petite pause que je met à profit pour soupirer légèrement. Je prend ma tasse de thé, y trempe mes lèvres.

- Oui, on cantonne toujours les petites filles à la danse classique. Le fameux cliché de la petite princesse je crois. Mais ça m'a toujours ennuyée, surtout la musique en fait, c'est d'un barbant ... Mais j'aimais la rigueur et le travail qu'il fallait déployer, les mouvements du corps et la concentration. C'était vraiment ce qui me motivait avant tout autre chose.

- Et comment en es-tu arrivé à choisir ce parcours professionnel ?

- Après de longues discussions et une bonne dispute avec mon père. Il ne me voyait pas dans un tel avenir, pas assez stable pour lui. Mais finalement après le lycée je me suis dirigée vers une école de danse. Et pas classique, plutôt moderne, c'est ce que j'ai toujours préférée. De toute façon, pour être sincère, je n'ai jamais été une tête ! Et passer des heures le nez dans les cours c'est d'un ennuyeux ... Mais bref. Quatre années intensives, avec des stages même pas rémunérés, à se faire houspiller pour la moindre petite erreur comme si on était une moins que rien. J'ai pu remarquer que ce que j'imaginais comme tout beau et tout rose était en réalité un monde assez dur et ulra compétitif. Pas trop mon truc, une petite déception du coup quand même. Mais je pouvais faire ce que j'ai toujours aimé, alors tant pis. Et puis j'ai pu faire de très belles rencontres, avoir des opportunités de voyages, établir des projets. La plupart de ces derniers ne se sont jamais concrétisés d'ailleurs.

- Pour quelles raisons ?

Mon visage affiche une moue ennuyée, je n'aime pas vraiment aborder ce sujet. La question m'étonne même un peu, on n'aime pas trop aborder les échecs en général. Question de politesse.

- Comme je le disais, la compétition. Et puis je suis bien trop rêveuse et naïve, ce sont mes plus gros défauts. Quelques bons plans me sont passés sous le nez, j'ai eu mon lot de déception en découvrant la nature humaine. Dès lors j'ai commencé à réfléchir à un plan B.

- Oh, un plan B. Je suppose que le A était une carrière comme rêvent toutes les petites filles ?

- Exactement. C'est un peu le cliché habituel, je suis contente de l'avoir quitté d'ailleurs. J'aime le public et la prestation, mais après réflexion un changement de cap s'est de plus en plus imposé. Pourquoi ne pas partager mes connaissances ? Bon sans avoir la prétention de former une élite bien sûr, mais il y a des centaines de petites filles comme moi qui ont un rêve à réaliser. Lors d'une représentation à Londres j'ai eue la chance de faire une rencontre intéressante, une opportunité d'emploi obtenue après une longue nuit de ... discussion.

- Une rencontre masculine ?

La question me fait sourire. Je ne peut pas donner tous les détails de cette fameuse nuit.

- Hum ... Je vais utiliser un joker pour cette question.

- Oh. Passons alors. Revenons a cet emploi présent.

- Je préfère, merci. Le deal était en fait plutôt simple, une période d'essais d'un mois et en cas de succès une place définitive comme professeur de danse. Au bas de l'échelle au début, mais avec des possibilités d'évolution. Apparemment j'ai dû lui laisser une bonne impression lors du spectacle pour me proposer une chose aussi dingue. J'ai imaginée que c'était un plan bancal, mais en fait il s'avère que pas du tout. Près de deux ans plus tard je suis encore là.

- Ton adaptation n'a pas été trop ardue ?

- Au début oui, clairement. La vie est tellement différente. Rien que le contact avec les autres, il faut s'y habituer. Mais le côté cosmopolite de Londres aide énormément. On ne juge pas, ou très peu. Pour être honnête je ne suis pas convaincue que cela soit aussi aisé au Japon. Nous sommes si ... bornés.

- Je ne vais pas te contredire ! Une dernière question. Des projets à court ou long terme ?

Je m'accorde quelques secondes de réflexion. La question est intéressante mais je ne veut pas être jugée sur des plans à peine imaginés.

- Il y a bien une idée qui me trotte en tête depuis un moment, mais qui sera de l'ordre de l'impossible je crois. Produire un jour mon propre spectacle, du début à la fin. Rien que financièrement c'est un truc dingue, alors je ne me braque pas là dedans pour l'instant.

- C'est super, j'ai suffisamment de contenu pour écrire. Je te remercie.

Nous nous levons. Un nouveau salut de la tête.

- Merci à toi surtout.

Il ne me reste plus qu'à quitter le café. Ce n'était pas si terrible. Il y a même un petit côté sympa en fait, grisant pour être précise. Il faudra que je recommence ça !
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
Hanako - Les yeux dans les étoiles Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Jeu 25 Oct - 22:05 par Olivia Andrews
elle est toute mignonne Hanako - Les yeux dans les étoiles 1922099377 Hanako - Les yeux dans les étoiles 1922099377
bienvenue parmi nous Hanako - Les yeux dans les étoiles 1942225346 et bon courage pour ta fiche Hanako - Les yeux dans les étoiles 1973890357
n'hésite pas si tu as des questions Hanako - Les yeux dans les étoiles 3744571258
Revenir en haut Aller en bas
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
Abigail E. Reynolds
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
--
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 8040
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 29 ans (20.07)
» Schizophrénie : /
() message posté Jeu 25 Oct - 22:35 par Abigail E. Reynolds
bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 25 Oct - 22:43 par Invité
bienvenue & bon courage pour ta fiche. Hanako - Les yeux dans les étoiles 1922099377
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 26 Oct - 0:15 par Invité
welcome here Hanako - Les yeux dans les étoiles 1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Alastair H. Pratt
Sex, Scotch, Blues and Rock n' Roll
Hanako - Les yeux dans les étoiles Tumblr_p9mxg7vnax1tql3xio1_500
» Date d'inscription : 14/04/2018
» Messages : 666
» Pseudo : Chiendelespace
» Avatar : Cole Sprouse
» Âge : 25 ans
» Absence : jusqu'au 19 avril 2019
() message posté Ven 26 Oct - 1:48 par Alastair H. Pratt
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Rioja Ibanez
maybe i belong among the stars.
Hanako - Les yeux dans les étoiles Tumblr_p64ghxHY091vs6omdo8_250
» Date d'inscription : 26/03/2017
» Messages : 2380
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : adria arjona.
» Âge : 30yo, (15.02).
» Schizophrénie : lola, nova & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Ven 26 Oct - 3:24 par Rioja Ibanez
Bienvenue parmi nous. Hanako - Les yeux dans les étoiles 1973890357
N'oublie pas d'inscrire ta célébrité en sous-titre. Hanako - Les yeux dans les étoiles 828680203
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 26 Oct - 9:22 par Invité
bienvenue à toi Hanako - Les yeux dans les étoiles 1922099377
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 26 Oct - 9:49 par Invité
Merci pour votre accueil Hanako - Les yeux dans les étoiles 1163812359
Revenir en haut Aller en bas
growing strong
Alycia Hemsworth
growing strong
Hanako - Les yeux dans les étoiles Tumblr_inline_ojuj3bc03m1tw2m0e_250
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 62617
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : zoey deutch.
» Âge : 28yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Ven 26 Oct - 9:55 par Alycia Hemsworth
Bienvenue Hanako - Les yeux dans les étoiles 1922099377 Hanako - Les yeux dans les étoiles 2941632856 bon courage pour ta fiche Hanako - Les yeux dans les étoiles 1973890357
En cas de besoin n'hésite pas Hanako - Les yeux dans les étoiles 1935183664
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciennes fiches
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» « Et je le voyais assis dans la lune pêchant des étoiles... » {ft. Wyatt ♥}
» Un portail dans Strayana ?
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» [Missions D] Balades dans les égouts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-