Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #32 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est toujours parmi nous, venez en profiter. Rendez-vous par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
london is asking la prochaine session aura lieu le 24 novembre à 21h, on vous attend nombreux !
maxime s. monroe elle a besoin de liens la petite actrice avec sa carrière en pause, postez dans sa fiche !
sam morrison une bien jolie docteur qui recherche des liens, pourquoi ne pas aller la voir ?
Ma fiche de liens dans le besoin


I want to be with you, it is as simple, and as complicated as that. (Jakmie / -18)

avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 13342
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Sam & Gabrielle.
() message posté Mer 7 Nov - 1:09 par Jamie E. Jones-Collins
I wonder if it's medically possible to be addicted to another human being. ✻✻✻ Voir Jake la rejoindre dans la cuisine la soulage. Elle ne peut s’empêcher de repenser à ce qui vient de se passer, son cauchemar bien évidemment, mais aussi au fait qu’elle l’ait repoussé. C’est nouveau, et étrange. Parce qu'à ce niveau-là, elle est toujours partante, ils le sont tous les deux. Jake lui fait toujours le même effet, voire même plus si cela est possible, et il faut bien reconnaitre que lorsqu’ils se retrouvent seuls leurs vêtements ne restent jamais bien longtemps. Le côté physique de leur relation est important, alors forcément elle ne peut s’empêcher d’y penser. Mais elle a été bien trop curieuse, inquiète à cause de son cauchemar pour en avoir envie. Elle aurait pu lui expliquer, elle aurait dû, mais encore une fois elle n’a pas su le faire. Encore une fois elle a préféré partir. Pas très loin, simplement dans la cuisine pour se retrouver seule avec ses pensées un instant. Elle est cependant heureuse de le voir là, soulagée aussi. Elle s’excuse d’être partie, parce qu’elle aurait pu réagir autrement. Parce qu’elle ne veut pas qu’il lui en veuille. Elle n’a plus envie d’y penser. Cela ne servirait à rien, et elle ne veut pas le forcer à parler. Elle ne veut plus penser du tout, mais simplement profiter du moment. Profiter de lui. Peut-être se rassurer aussi, après ce qui s’est passé. Elle est forcément soulagée quand il se rapproche d’elle, quand il l’embrasse. Elle prend cela comme un signe qu’il ne lui en veut pas. Son corps réagit immédiatement, et elle ne peut s’empêcher d’en vouloir plus. L’effet que lui fait Jake est terrible. Sa proposition de rester ici lui plaît d'autant plus. Peut-être qu’ils ont besoin de rester éloigné de sa chambre pour le moment. Peut-être qu’ils ont besoin de ça. Coincée entre le mur et Jake, Jamie décide de profiter de la situation. Sa main guidant la sienne, lentement, sans pouvoir détacher son regard du sien. Elle prend son temps, pour en profiter le plus possible, alors qu’elle est pourtant impatiente. Leurs mains remontent plus haut, pour enfin arriver là où elle veut. Un soupir s’échappe immédiatement de ses lèvres, incapable de se retenir. Elle laisse sa main sur la sienne, trouvant cela tellement sexy de le guider la sorte, même s’il se débrouille toujours très bien tout seul. Être debout ne lui facilite pas la tâche, mais cela rend les choses encore plus excitantes. Et elle appuie légèrement sur la main de Jake, impatiente, désirant plus. Son autre main passe sur sa joue, la faisant sourire, avant de fermer les yeux un instant tout en soupirant une nouvelle fois, alors qu’il devient plus aventureux. Sa propre main quitte finalement la sienne, remonte le long de son bras, pas trop haut, comme pour lui demander de continuer. Elle répond à son baiser avec envie, avec passion. Tout son corps réclame plus. Plus de tout, plus de lui. Et elle est rapidement satisfaite, comme s’il l’avait compris sans qu’elle n’ait besoin de lui dire. Il ne sait que trop bien comment lui faire plaisir. Ses yeux toujours les siens, elle peut voir combien celui lui plaît à lui aussi, ce qui a pour effet de rendre cela encore meilleur. Elle s’approche pour l’embrasser de nouveau, passant son autre main autour de son cou, pour le maintenir près d’elle. Et ses doigts se font plus rapides, ses soupirs plus fort, plus réguliers. Son bassin réagit, et sa tête se repose contre le mur, alors qu’elle s’accroche à Jake. La position n’est pas des plus confortables, mais c’est loin d’être une de ses préoccupations pour le moment. L’espace d’un instant elle songe à le faire arrêter, parce qu’elle a envie de lui, mais rapidement elle oublie sa pensée. C’est beaucoup trop bon, elle a envie d’en profiter jusqu’au bout. Sa main sert plus fort le bras de Jake, par instinct, par besoin de s’accrocher à lui, de le sentir. Elle peut sentir son souffle tout près de ses lèvres, mais elle est incapable de l’embrasser, se contentant de gémir tout contre lui. « Jake... » Elle murmure son prénom, la seule chose qu’elle est encore capable de prononcer. Et ses yeux sont ouverts, pour lui faire comprendre qu’elle a besoin qu’il aille plus vite. Elle a l’impression que ses jambes vont finir par la lâcher à mesure qu’elle sent le plaisir monter. Elle s’accroche un peu plus à lui, son cœur bat plus vite, ses soupirs sont plus fort. Et puis elle sent arriver la fin, rapproche son corps encore un peu plus du sien, ayant besoin de le sentir contre elle. Ses doigts qui bougent en elle, son souffle près d’elle, la situation, tout ça lui apporte un puissant orgasme. Elle est loin d’être silencieuse, mais elle s’en moque bien à ce moment-là. Un sourire sur les lèvres, elle rouvre ses yeux après quelques secondes, tenant à peine sur ses jambes. Elle relâche le bras de Jake, espérant ne pas lui avoir fait mal. Son cœur bat toujours aussi rapidement, et elle essaie de se remettre de ses émotions. Elle l’embrasse doucement, contrastant avec ce qui vient de se passer. « Il va falloir trouver une autre position, parce que mes jambes ne tiendront jamais. » Même si elle est plus que satisfaite, elle espère bien pouvoir profiter de lui pleinement d’ici peu. Et puis lui n’a pas pu encore en profiter totalement.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 18374
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Alexander & Roman
() message posté Mer 7 Nov - 15:03 par Jake O. Cavendish
She’s on my mind, I can’t sleep at night if she’s not by my side. ✻✻✻ Se retrouver contre elle, sa main sur sa peau, ses lèvres proches des siennes, ça lui fait un bien fou. Jamie a toujours su l’apaiser autant qu’elle l’enflamme. Sur ce point, ils n’ont jamais eu de problème, toujours liés par une passion puissante. Le temps n’a rien changé à cela, n’a en rien diminué le désir qu’il éprouve pour elle, n’a pas effacé cette sensation délicieuse dès qu’il est avec elle. Les nuits, ils les passent presque toutes ensemble, et il est rare qu’ils s’endorment sans s’être unis l’un à l’autre. Très rare même. Et le fait de se connaître par cœur désormais rajoute à ce plaisir, à ce désir. Jake sait comment lui faire plaisir rapidement, sait où la toucher pour la faire crier, tout comme elle sait ces choses-là sur lui. Et cette intimité, c’est quelque chose qu’il chérit, qu’il a longtemps recherché. Alors les questions qu’il peut avoir, les doutes qui peuvent parfois le travailler, il préfère les faire taire. Comme son cauchemar encore trop présent. Il fait taire tout ça en se retrouvant contre elle, en glissant deux doigts en elle. Il bouge en elle, d’abord poussé par la main de la brune, puis seul. Et elle gémit contre ses lèvres, sans pour autant qu’il l’embrasse. Non, il préfère la regarder, observer les traits de son visage qu’il connaît pourtant déjà par cœur. Mais il ne s’en lasse jamais. Il sent sa main autour de son cou, l’autre qui serre son bras. Il sent tout ce plaisir qu’elle ressent, et il adore ça. Sa main libre glisse sous son t-shirt, le soulève jusqu’à atteindre un sein, qu’il caresse doucement, en rythme avec les mouvements qu’il fait en elle. Contre ses lèvres, elle murmure son prénom et Jake sent un frisson le traverser. Alors il accélère, bouge toujours plus en elle. Son pouce caresse sa peau, joue avec alors qu’il la sent de plus en plus fébrile. Et entre lui et les murs, contre ses doigts toujours en mouvement, elle atteint l’orgasme. Alors qu’elle crie son plaisir, il vient l’embrasser avec passion, désireux de l’avoir encore plus contre lui. Ça lui fait du bien, trop de bien. Son front repose contre le sien, alors qu’il sent son souffle chaud contre lui. Il sent son cœur qui bat vite, l’entend presque parmi les soupirs qui quittent encore ses lèvres. Elle est belle, beaucoup trop belle. « Il va falloir trouver une autre position, parce que mes jambes ne tiendront jamais. » Jake, ça lui plaît forcément qu’elle pense déjà à la suite alors qu’elle a déjà eu son lot de plaisir. Il sourit, et l’embrasse encore, doucement. Sa main quitte son sexe, et rejoint l’autre pour lui retirer entièrement son t-shirt. Laisse tomber celui-ci au sol, et glisse un regard sur son corps nu. Toujours aussi parfaite. « Je suppose qu’on peut trouver. » Il n’a même aucun doute là-dessus. Bien sûr, il n’aurait pas été contre s’unir à elle contre le mur, mais il peut aussi comprendre qu’elle veuille autre chose. Pas le lit pour autant, mais il reste des surfaces disponibles. « Tu préfères la table ou le plan de travail ? » Propose-t-il en se pressant un peu plus contre elle, comme pour lui faire comprendre l’urgence de son désir. Et à cet instant précis, il est ravi qu’ils soient maintenant dans une relation officielle et exclusive, parce qu’il n’a aucune envie d’aller chercher un préservatif dans sa chambre. Non, il la veut tout de suite et maintenant.

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 13342
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Sam & Gabrielle.
() message posté Mer 7 Nov - 16:33 par Jamie E. Jones-Collins
I wonder if it's medically possible to be addicted to another human being. ✻✻✻ C’est indescriptible ce qu’elle ressent quand elle est avec lui. Cette passion, ce désir, ce besoin de contact physique. Jake lui fait un effet qu’elle n’aurait jamais cru possible, qu’elle n’avait jamais connu auparavant. Et malgré les mois, ça ne change pas. Jamie doute pouvoir s’en lasser un jour, ne plus avoir envie de lui. Au contraire, maintenant qu’elle sait ce que cela donne, et elle ne peut que en vouloir d’avantage. Toujours plus. Et là tout de suite, maintenant, elle serait bien incapable de ne pas aller jusqu’au bout. Elle en a envie, autant qu’elle en a besoin. Besoin après ce qui vient de se passer. Besoin de se rassurer, besoin de voir qu’ils partagent toujours ça. Elle a aussi besoin de lui faire comprendre qu’elle est là, qu’elle ne compte pas partir. Pas avec des mots, elle ne sait pas comment faire, mais avec son corps. Avec cette connexion physique qu’ils ont entre eux. Ils se comprennent toujours à ce niveau-là, et il sait lui faire plaisir, autant qu’elle avec lui. Ils se connaissent très bien désormais, mais à chaque fois c’est toujours aussi fort. Aussi plaisant, excitant, passionné. Rajouté au fait qu’ils se trouvent dans sa cuisine cette nuit, qu’elle est coincée entre le mur et son corps, ça l’est encore plus. Rapidement, elle n’a plus eu besoin de le guider, tout comme elle n’a pas besoin de lui faire comprendre ce qu’elle veut. Elle peut voir l’effet que tout ça lui fait dans son regard, rendant cela encore plus irrésistible. Elle sent son autre main sur un de ses seins, lui provoquant des frissons, et une nouvelle vague de plaisir. Elle le sait, elle ne tiendra pas longtemps avant de ne plus en pouvoir. Alors elle s’accroche à lui, essayant d’être toujours plus proche de Jake, de se maintenir debout. Son bassin bouge, réclament plus. Plus vite, plus fort, plus. Et il ne faut pas longtemps pour qu’elle atteigne l’orgasme, incapable de rester silencieuse. Elle a besoin de laisser sortir son plaisir. Il l’embrasse, ce qui rend le tout encore plus intense. Son cœur bat trop vite, son souffle est trop rapide, ses jambes la maintiennent à peine debout, et pourtant elle est comblée. Elle soupire encore parfois, pas totalement remise. Pourtant elle pense déjà à la suite, à ce qu’ils vont bien pouvoir faire ensuite. Certes elle vient d’avoir un orgasme plus que satisfaisant, mais elle a envie de lui. De le sentir en elle. Il l’embrasse de nouveau, plus doucement, lui laissant un peu de répits. Elle pousse un léger soupir quand elle sent ses doigts se retirer, et lui sourit. Ils partagent un tel niveau d’intimité qu’elle n’a honte de rien avec lui. Elle se sent en totale confiance. Son t-shirt se retrouve rapidement sur le sol, et le regard qu’il a pour son corps nu l’a fait frissonner. Elle n’a jamais eu de problème avec son corps, mais quand Jake la regarde, elle se sent toujours désirable. « Je suppose qu’on peut trouver. » Ce n’est pas la place qui manque, ni les surfaces exploitables pour ce genre de chose. Ils ont tout son appartement pour eux-seuls ce qui leur laisse tout un large choix d’endroits. « Tu préfères la table ou le plan de travail ? » Sa question l’a fait sourire, l’a rend de nouveau impatiente. Elle se serait sans aucun doute fatiguée demain matin, mais maintenant elle est parfaitement éveillée. Son corps se rapproche du sien, et elle peut sentir qu’elle n’est pas la seule à en avoir envie. L’effet qu’elle lui fait, elle ne s’en lasse pas, jamais. « Le plus près... » Elle n’a pas non plus envie d’attendre encore. Et elle l’embrasse de nouveau, avec force, et passion, alors qu’ils se déplacent vers le plan de travail. Quelques pas à peine, durant lesquels tout son corps se presse contre le sien. Quelques pas durant lesquels elle n’a cessé de l’embrasser. Rapidement, elle se saisit de son boxer pour lui enlever du mieux qu’elle peut. Une fois lui aussi nu, il l’aide à s’asseoir sur le plan de travail. Elle prend quelques secondes pour l’observer, ce qui ne fait que renforcer son envie, et elle l’attire tout contre lui pour s’emparer une nouvelle fois de ses lèvres. Et enfin, elle le sent en elle, la faisant gémir au passage. C’est toujours aussi bon, une sensation dont elle ne se lasse pas.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 18374
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Alexander & Roman
() message posté Sam 10 Nov - 18:32 par Jake O. Cavendish
She’s on my mind, I can’t sleep at night if she’s not by my side. ✻✻✻ Ce soir, encore plus que d’habitude, ce n’est pas simplement le désir ou l’amour qui l’anime. Non, c’est presque un besoin. Besoin de ne pas être seul, de la sentir contre lui, d’être rassuré après avoir été plongé dans ce passé qu’il veut oublier. Tout ça est derrière lui. Son présent, c’est Jamie. Son futur aussi, il l’espère. Peu importe que ce soit le milieu de la nuit, ou qu’elle l’ait repoussé tout à l’heure. Il avait peut-être besoin de se calmer un peu, peut-être que ce besoin qu’il avait eu avait fait peur à Jamie. A vrai dire, il n’en sait rien, et n’a pas envie d’y réfléchir. Tout ce qu’il veut, c’est être avec elle, et ressentir cette connexion qui se fait toujours entre eux dans ces moments. Il en a besoin, beaucoup trop besoin. Dès le début, c’était le sexe qui les avait rapprochés, alors qu’ils n’étaient qu’amis. C’était peut-être là que tout avait commencé, qu’il avait pris conscience de ce qu’il pouvait ressentir pour elle. Un désir fort, et cette intensité dans ces moments. Avec le temps, rien de tout ça n’a disparu. Jake ne se lasse jamais de ses courbes, de ses soupirs et de ses baisers. Il ne fait qu’en demander toujours plus, encore et toujours plus. Et c’est réciproque. En atteste la question de Jamie, alors même qu’elle vient d’avoir un premier orgasme. Il veut s’unir à elle, et le plus vite sera le mieux. Il veut voir son plaisir, et ressentir le sien. Se noyer là-dedans et oublier les problèmes qui n’ont aucune importance. « Le plus près... » Réponse qui lui convient parfaitement. Alors c’est le plan de travail. Il l’accompagne alors qu’ils s’embrassent avec passion, le souffle de Jamie court contre ses lèvres. Son boxer se retrouver à ses chevilles, et il s’en débarrasse complètement alors qu’il l’aide à s’assoir sur le plan de travail. Peut-être que ce seront ses jambes à lui qui faibliront, mais ils n’ont pas le temps de chercher de meilleure solution. Il ne tarde pas à se rapprocher d’elle, calant son sexe entre ses jambes. Un baiser partagé, et il glisse en elle. Il gémit contre ses lèvres, est obligé d’arrêter de l’embrasser. Jake passe ses mains sur ses cuisses, la fait s’avancer juste un peu, pour qu’il puisse la posséder pleinement. Et à nouveau, il vient l’embrasser avec passion, mêlant leur langue, alors qu’il donne un premier coup de rein, puissant et rapide. Contre ses lèvres, il gémit, puis l’embrasse, et reproduit le même schéma à chaque fois. Son corps collé contre le sien, il est bien. Il est transporté ailleurs tout en étant parfaitement ancré dans la réalité. La seule réalité dont il ait envie. Une de ses mains dans son dos, l’autre sous sa cuisse, il la maintient pour que chaque coup de rein l’enfonce aussi profond que possible en elle, et il sent le plaisir monter en lui. Et il est trop faible pour essayer de le retenir, pour essayer de lui donner plus de plaisir. Il ne sait même pas combien de temps ça dure, combien de temps il donne des coups de rein tout en l’embrassant, faisant bouger les placards en dessous d’elle. Et ses gémissements sont de plus en plus rapides, ses baisers moins longs, ses coups de rein toujours puissants. Jusqu’à ce qu’il atteigne l’orgasme entre ses jambes, et crie son plaisir. Crie son prénom. Son corps se tend, et il explose dans un magnifique orgasme. C’est parfait. Il est parfaitement bien. Il s’oublie complètement dans son plaisir, s’y perd, et c’est exactement ce dont il avait besoin. Et à nouveau, il vient l’embrasser, avec autant de passion que sa respiration saccadée le lui permet. Le reste n’importe plus, tant qu’il est avec elle. « Je t’aime. » Et les voilà, ces trois petits mots qu’il n’a jamais dits. Il les a sous-entendus, mais jamais dits directement. Et ce n’est pas simplement les effets de l’orgasme. Non, il est fou amoureux d’elle, et ce n’est pas nouveau.

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 13342
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Sam & Gabrielle.
() message posté Mer 14 Nov - 16:22 par Jamie E. Jones-Collins
I wonder if it's medically possible to be addicted to another human being. ✻✻✻ Le cauchemar de Jake, sa gêne de l’avoir repoussé, tout ça lui semble loin, bien loin. Oublié par la réalité du moment. Et Jamie se sent bien, parfaitement satisfaite, heureuse. Son cœur bat encore rapidement, son souffle est toujours irrégulier, et ses pensées sont incapable d’aller au-delà du moment présent. Difficile de faire autrement, quand tout son corps ne cesse d’en vouloir plus, de désirer Jake. Alors même qu’elle a déjà eu un orgasme il y a peu de temps. Mais elle ne s’en lasse jamais, désireuse d’en avoir plus, tout le temps. Et le fait de savoir qu’il ressent la même chose, ne fait qu’en rajouter. Il ne faut pas longtemps pour que leurs lèvres se retrouvent, faisant quelque pas en direction du plan de travail, sans pour autant se quitter. Elle l’aide à enlever le seul vêtement qui les dérange encore, avant de se retrouver assise. Un nouveau baiser, et enfin leurs deux corps ne font plus qu’un. Elle laisse échapper un soupir de plaisir. C'est toujours aussi bon, peut-être même plus avec le temps. Les mains de Jake viennent se poser sur ses cuisses avant de la faire s’avancer légèrement. Et elle pose ses mains dans son dos, alors que ses lèvres retrouvent une nouvelle fois les siennes, pour un baiser passionné. Elle le sent bouger, et ses jambes l’encerclent pour le maintenir près d’elle, pour être mieux installée aussi. Leurs baisers, leurs deux corps qui bougent, ses mains sur sa peau, elle se perd totalement dans tout cela. Des soupirs et autres gémissements quittent régulièrement ses lèvres, alors que ses mains s’accrochent à Jake. C'est lui qui a le contrôle presque total, et elle le laisse faire sans se poser de question, parfaitement à l’aise. Chacun de ses coups de rein augmente son plaisir, et ses ongles s’enfoncent un peu plus dans sa peau sans qu’elle ne puisse s’en empêcher. C’est rapide, passionné, absolument parfait. Ses soupirs sont de plus en plus rapides, et elle gémit tout contre ses lèvres, sentant le souffle de Jake près d’elle. Elle sait que la fin est proche, connaissant que trop bien cette sensation, mais cela ne l’empêche de profiter de chacun de ses mouvements. Et c’est quand il atteint l’orgasme, qu’il prononce son prénom, que Jamie en fait de même. Une sensation magnifique, un nouvel orgasme, et son corps qui n’en peut plus tout contre lui. Ça se termine toujours de la même façon, pas une seule fois elle n’a pas été satisfaite avec lui. Ses jambes retombent le long du placard, incapable de tenir plus longtemps. Il vient l’embrasser une nouvelle fois, et une de ses mains remonte dans le cou de Jake. Elle peine à reprendre son souffle, un sourire sur ses lèvres, ses yeux perdus dans les siens. Elle en a oublié tout le reste. « Je t’aime. » Elle est surprise, mais dans le bon sens. Son cœur s’emballe de nouveau, alors qu’elle est incapable de détacher ses yeux des siens. Il ne lui avait jamais dit, tout comme elle ne l’a jamais fait non plus. Et c’est la première fois que cela ne lui fait pas peur. Elle ressent exactement la même chose. Elle se rapproche un peu plus, venant l’embrasser jusqu’à en avoir le souffle coupé une nouvelle fois. Avec Jake elle est bien, heureuse comme elle ne l’a jamais été, parce qu’elle est amoureuse. Elle le sait depuis un moment maintenant, même s’il était plus facile de l’ignorer. Seulement aujourd’hui, elle a besoin de lui dire. De lui répondre qu’elle aussi. « Je t’aime aussi. » Bien sûr, c’est un peu effrayant de prononcer ses mots à voix haute, cela rend ses sentiments réels. Mais elle est heureuse de l’avoir fait. Heureuse qu’il lui ait dit, même s’il l’avait déjà sous-entendu quand ils s’étaient retrouvés. Le moment ne pourrait pas être plus parfait. Elle vient poser ses lèvres sur son épaule, s’enivrant de son odeur au passage, avant de poser un baiser rapide sur ses lèvres. « Tu m'aides à descendre ? » Ce n’est pas vraiment l’endroit le plus confortable, et si elle était heureuse de s’être éloignée de sa chambre, elle ne serait pas contre se retrouver dans son lit de nouveau.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 18374
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-one yo.
» Schizophrénie : Alexander & Roman
() message posté Sam 17 Nov - 19:25 par Jake O. Cavendish
She’s on my mind, I can’t sleep at night if she’s not by my side. ✻✻✻ A cet instant précis, alors qu’il va et vient en elle, tout va bien. Rien ne pourrait aller mieux. Les problèmes sont oubliés, ses cauchemars aussi, le petit malaise entre eux tout à l’heure. Tout. Il n’y a plus que leur deux corps qui s’unissent de la meilleure des façons. Cette façon qu’ils connaissent bien, mais dont Jake ne se lasse jamais. Après tout, le sexe fait partie intégrante d’une relation et entre eux, ça n’a jamais été un problème. Alors, entre ses cuisses, il est parfaitement à sa place. Et il ne la ménage pas. Tout comme il ne se ménage pas. Non, Jake a envie de se perdre en elle, et le plus rapidement possible. Il a envie de ressentir tout ce plaisir qui caractérise toujours leurs ébats, inlassablement. Et il n’en manque pas, alors que chaque coup de rein le cale parfaitement en elle et lui procure des sensations si habituelles et pourtant jamais plus faibles, jamais fades. Non, c’est toujours parfait, juste parfait. Tout comme l’orgasme qui arrive, immanquablement. Puissant, intense. L’avalanche de plaisir qui l’envahit est incomparable. Rien n’égale ça, rien n’égale ce qu’ils vivent ensemble. Parce que même si le temps passe, même si parfois, ça peut être un peu plus mécanique, la passion ne disparaît pas. Et le fait de se connaître parfaitement ne fait qu’ajouter à ce plaisir. Le fait de partager ça avec une personne qu’on aime, il n’y a rien de mieux. Alors Jake, ça lui semble normal de le dire. Ces trois petits mots qui veulent tout dire, et qu’il ne lui avait jamais dits. Elle le savait sans doute déjà, mais il a besoin de le lui dire. Besoin d’être encore plus proche d’elle qu’il ne l’est. Peut-être que choisir de le dire juste après l’amour n’est pas l’idéal, mais Jake n’a pas envie de réfléchir. Il le pense alors pourquoi ne pas le dire ? Trop souvent, il s’est pris la tête pour savoir s’il allait à la bonne vitesse, ce qu’il pouvait dire ou ne pas dire. Il a juste envie d’être heureux. Et pour ça, il a besoin de Jamie. Il le sait. Même si tout n’est pas aussi simple, aussi parfait qu’avant cette rupture qui avait changé bien des choses. Mais Jake préfère se concentrer sur le positif. Parce qu’il est heureux avec elle et, au fond, c’est ce que tout le monde recherche. Et lui, il a la chance de l’avoir trouvé chez une amie proche, chez une amante qui lui correspond et… « Je t’aime aussi. » chez quelqu’un qui ressent la même chose. Jake ne l’avait pas dit pour qu’elle le dise aussi. Il n’y avait même pas pensé à vrai dire. Il ne savait pas si Jamie était prête et, au fond, s’il avait attendu, il ne l’aurait sans doute jamais su. Jake sourit, toujours essoufflé, alors qu’il se retire tout doucement de Jamie. Ses mains sur ses cuisses caressent sa peau et finalement, c’est là qu’il se sent le mieux. Parce qu’ils sont sur la même longueur d’ondes, parce que son corps flotte encore sur un petit nuage lié à l’orgasme qu’il vient d’avoir. « Tu m'aides à descendre ? » Les jambes de Jake voudraient bien être au repos aussi. La position debout permet d’autres sensations, mais fatigue aussi beaucoup plus les jambes. « Tu n’es pas bien là-haut ? » Il pose un baiser sur ses lèvres, puis sur sa mâchoire, dans son cou, avant de glisser ses mains de chaque côté de sa taille. Il la supporte aisément pour que ses pieds touchent le sol en douceur, et vérifie qu’elle tient bien debout avant de la lâcher. Enfin pas complètement. Ses mains restent sur sa peau, mais la caressent plutôt. L’une d’elle monte jusqu’à son visage, et repousse quelques mèches de cheveux collées à sa peau. Il aime la voir ainsi après l’amour, parce qu’il sait qu’il en est responsable. Que c’est eux qui ont fait ça. Leur deux corps qui ont créé tant de plaisir et d’épuisement. « J’ai faim. Pas toi ? » Pas beaucoup, juste un peu, mais il préférerait manger un petit quelque chose avant de retourner au lit. Et puis il n’a pas forcément envie d’y retourner tout de suite.

✻✻✻
WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 13342
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Sam & Gabrielle.
() message posté Hier à 19:07 par Jamie E. Jones-Collins
I wonder if it's medically possible to be addicted to another human being. ✻✻✻ En peu de temps, Jamie a complètement oublié le reste. Le fait que ce soit le milieu de la nuit, comme pourquoi elle a été réveillée, tout ce qui lui importe est de se retrouver avec Jake. Tout le reste n'est qu’un détail. De toute façon, elle serait bien incapable de penser à quoique ce soit pour le moment. Plus rien ne compte hormis les deux corps en action, les coups de rein de Jake, et toutes ses sensations que cela lui apporte. Tout ce plaisir, qu’elle a du mal à contenir. Ses mains s’accrochent dans son dos, jamais assez proches de lui, jusqu’elle n’en puisse plus. C’est le deuxième orgasme en peu de temps, et c’est toujours aussi fort. Avec lui, c’est à chaque fois intense de toute façon. Elle ne s’en lasse jamais, elle n’en a jamais assez. Elle n’est pas sûre d’être rassasié de Jake un jour. Cela lui semble tout simple impossible. Et parfois ça lui fait peur de voir la place qu’il tient dans sa vie, mais pas cette nuit. Pas maintenant. Elle est tout simplement heureuse, et un peu épuisée aussi. Elle est incapable de bouger, tentant de reprendre son souffle, un sourire aux lèvres. Son cœur bat encore rapidement, et s’accélère quand il lui dit qu’il l’aime. Il lui avait déjà fait comprendre, mais l’entendre prononcer ces trois mots, c’est autre chose. Un bonheur, qu’elle n’a jamais connu. Elle jamais voulu entendre personne lui dire cela, mais avec lui c’est différent. Parce qu’avec Jake, elle est heureuse, amoureuse. Ça lui semble donc naturel, nécessaire de lui dire aussi. Un peu effrayant peut-être de le dire à voix haute, mais elle a envie qu’il le sache. Qu’il sache qu’elle aussi elle l’aime. Le reste n’est pas si important que cela. Avec tout cela, elle est toujours assise, et ne serait pas contre bouger. Regagner sa chambre par exemple. « Tu n’es pas bien là-haut ? » Elle n'a pas le temps de lui répondre, qu’il l’embrasse, avant que ses lèvres ne se déplacent jusque dans son cou. Elle ferme les yeux un instant, incapable de résister. Il lui en faut toujours trop peu, pour que son corps réagisse. Finalement, elle sent ses mains sur sa taille, et en peu de temps elle se retrouve debout, presque contre lui. Ses mains sont toujours sur ses hanches, un contact que Jamie aime beaucoup trop tôt. À ce rythme, elle n’aura jamais envie de retourner dormir, malgré sa fatigue. Elle le laisse enlever quelques mèches de ses cheveux, avant de l’embrasser une nouvelle fois, rapidement. « J’ai faim. Pas toi ? » Pas vraiment. Tout ce qu’elle voudrait est pouvoir se poser, peu importe l’endroit au final. Elle a l’habitude d’éprouver son corps, avec la danse notamment, mais elle sait très bien quand elle n’en peut plus. Et avec peu d’heures de sommeil, et ce qui vient de se passer, il est assez logique qu’elle veuille pour s’écrouler quelque part. « Non, je n’ai pas été épuisée à ce point. » Et pourtant elle ne manque pas de le chercher, incapable de se retenir. Alors qu'elle n’a pas à se plaindre. Au contraire, elle a été parfaitement satisfaite, deux fois. Elle ne peut cependant pas s’empêcher de se demander s’il ne retarde pas le moment de retourner dans sa chambre, ce qu’elle peut comprendre finalement. Quand elle-même fait des cauchemars, il lui arrive d’aller rejoindre Sydni dans son lit pour ne pas rester seule. Ou bien, elle s’occupe pour ne pas se rendormir tout de suite. Elle n’a pourtant pas envie d’aborder le sujet, même si sa curiosité est revenue, pas s’il n’en parle pas le premier. Elle ne veut pas revenir dessus, pas maintenant que tout va mieux. Et elle ne veut pas le laisser seul, pas une deuxième fois. « Quoique finalement si tu as de la glace... » Ce n’est pas vraiment par faim, plutôt par gourmandise. De plus, elle ne manque pas d’idées de ce qu’elle pourrait faire avec. Décidément, elle a bien du mal à ne pas penser au sexe. Mais ce n’est pas de sa faute s’ils sont aussi doués, et cela l‘empêche de repenser au cauchemar de Jake. Le sourire qu’elle a sur les lèvres, est assez équivoque. Il n'a qu’à pas lui faire autant d’effet.

✻✻✻
CODES ©️️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch
Aller à la page : Précédent  1, 2
» [Guide] Le charpentier
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» Recettes gauloises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-