Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #34 & nouveautés.
La nouvelle version vient d'être installée. Rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Ski et tempête de neige !
La station de ski de Zermatt vous ouvre ses portes pour profiter de l'hiver. Fan de drama ? Notre tempête de neige devrait vous faire plaisir.
Bingo de l'hiver !
Le bingo est toujours d'actualité, avec de nouveaux défis. Venez jouer, et tentez de remporter des cadeaux.
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland et le tc du nouvel an sont toujours en cours.
Duo du mois.
Notre premier duo du mois est affiché. Pour le découvrir c'est par .
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

bingo de l'hiver à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

séjour à la montagne ton personnage peut s'envoler pour la Suisse à petits prix, il faut en profiter.

tempête de neige et si t'as envie de pimenter un peu son voyage, tu peux participer au sujet commun !


No hour of life is wasted that is spent in the saddle - ft Peters

Rhiannon O'Connor

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1602
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Jeu 1 Nov 2018 - 17:08 par Rhiannon O'Connor
No hour of life is wasted that is spent in the saddle
Peters & Rhiannon

Le soleil s’était finalement décidé à faire son apparition dans le ciel pluvieux de l’automne Londonien, Rhiannon en avait profité pour accepter l’offre de ses parents qui insistaient pour qu’elle leur ramène Camille et prenne un peu de temps pour elle. La blondinette aurait dû en profiter pour travailler et essayer de rattraper un peu de son retard dans les traductions sur lesquelles elle travaillait actuellement, mais elle avait besoin de s’aérer l’esprit et de sortir de la maison le temps d’un après- midi. Ces dernières semaines elle avait l’impression d’y être enfermée et de tourner en rond à s’occuper de Camille tout en essayant de se concentrer sur le travail. Elle savait très bien que ses colocataires seraient prêtes à garder un œil si elle le leur demandait, mais elle avait fait le choix de garder Camille alors qu’elle était seule et en assumait les responsabilités qui en découlaient.

C’était donc à l’écurie que la jeune blonde avait décidé de passer son après-midi, elle n’avait pas monté à cheval depuis avant la naissance de Camille alors qu’elle venait plusieurs fois par mois avant. Mais ces deux dernières années elle avait fait passer sa petite princesse avant le reste, et donc avant de prendre du temps pour elle. Pourtant l’équitation avait toujours été son échappatoire, le moment où elle ne pensait à rien et pouvait faire le vide autour d’elle. Elle était allée chez ses parents avec Camille en fin de matinée et avait partagé le déjeuner avec eux avant de prendre le chemin de l’écurie. Elle était déjà en tenue d’équitation, il ne lui restait plus qu’à attacher ses cheveux, mettre ses bottes et sa bombe. Une fois prête elle se dirigeait vers le box qu’on lui avait indiqué à son arrivée et où se trouvait le cheval qu’elle pouvait monter. Elle y restait un moment à cajoler le cheval avant de lui passer une bride et de l’emmener plus loin et le brosser un peu. Elle se rappelait l’avoir déjà monté dans le passé, mais elle voulait qu’il s’habitue à nouveau à sa voix avant de monter afin qu’il se sente en confiance. La blondinette profitait de ces moments où elle effectuait les gestes qu’elle avait utilisé tant de fois dans le passé et qu’elle trouvait toujours très relaxant. Une demi-heure plus tard, elle avait enfin fini de préparer le cheval et s’apprêtait à monter dessus, mais l’animal n’avait pas l’air d’avoir envie de coopérer car il commença à marcher alors qu’elle avait à peine prit une courte impulsion ce qui lui fit perdre l’équilibre et tomber en arrière. Le cheval se tournant pour retourner vers son box. Elle avait à peine le temps de se relever qu’elle vit un jeune homme s’élancer vers elle, il avait dû assister à toute la scène et allait probablement la penser totalement inexpérimentée.  


Emi Burton


@Peters O. Kallio
Revenir en haut Aller en bas
Peters O. Kallio

» Date d'inscription : 30/09/2018
» Messages : 810
» Pseudo : blue romance
» Avatar : xavier samuel.
» Âge : vingt neuf ans.
» Schizophrénie : rush the jerk & raquel la fugitive.
» Absence : 10.03
() message posté Ven 2 Nov 2018 - 10:51 par Peters O. Kallio
Friends are medicine for a wounded heart, and vitamines for a hopeful soul.
Peters & Rhiannon

La veille j’avais fait la fête. Je n’ai plus l’occasion de la faire telle quelle, alors dès qu’il y a une occasion pour rencontrer du monde, tel qu’Halloween par exemple, j’en profite et je sors. Nous sortons tous pour la même chose, s’amuser. Halloween est une fête où nous ne faisons pas toute la même chose. Les enfants se déguisent et vont de maisons en maisons pour avoir des gourmandises. Les adultes quant à eux, ils se déguisent ça c’est certain, mais soient ils sortent faire la fête, soit ils restent entre eux et regardent des films d’épouvantes tout en mangeant des sucreries toute la nuit. Car s’il y a bien un jour où nous pouvons nous goinfrer de bonbons c’est bien ce jour-là. D’ailleurs, à la fête de la veille, ils offraient un petit paquet de bonbons à chaque boisson achetée. J’ai beaucoup aimé l’idée.

Ce matin a été un peu compliqué. Etant donné que ça faisait bien longtemps que je n’étais pas sorti, j’ai eu du mal à me réveiller. Non pas que j’ai énormément bu. Non, tout simplement je me suis couché très tard. Alors j’ai trainé un peu au lit. Ça fait du bien aussi de faire cela. Je n’avais pas grand-chose de prévu aujourd’hui. Mais étant la toussaint, je regardais pas mal de fois mon portable pour voir si j’avais des nouvelles de ma sœur. Au cas où elle voudrait que j’aille au cimetière avec elle. Je n’en avais pas plus discuté que cela avec elle. Il faut dire que ça faisait quelques jours je ne lui avais pas réellement parlé non plus. Je ne lui avais même pas proposé de venir passer la soirée avec moi. Ne me demandez pas pourquoi. Il y a juste certaines choses en ce moment que je préfère garder pour moi. Or, je sais qu’en voyant ma sœur, tout l’inverse arriverait.

Après des heures à trainer au lit, à naviguer sur les réseaux sociaux, j’eus l’idée d’aller voir des chevaux. Tout cela parce que je vis une photo du centre équestre au Hyde Park. Je me levais donc, enfin, afin de me préparer. En une heure j’étais prêt et deux heures après j’étais déjà sur place. Je ne comptais pas spécialement monter aujourd’hui, mais juste voir des chevaux et leur tenir compagnie. Cela me rappelait mon séjour à Etats-Unis, où je vivais carrément avec les chevaux. Je me levais tôt le matin pour m’occuper d’eux. Pour ensuite les préparer si des personnes souhaitaient les monter. Et enfin, je m’occupais aussi de leur box. Enfin, vous l’aurez compris, je ne m’étais pas ennuyé là-bas. Et j’avais découvert une réelle passion pour eux et pour ce sport.

Alors que j’étais en train de caresser un cheval, je vis une blonde pas très loin, prête à monter. En la voyant, je vis tout de suite qu’il s’agissait d’une personne qui avait l’habitude de monter : juste à sa façon de monter le cheval et sa position dessus. Mais alors qu’elle n’avait encore rien fait, le cheval lui montra qu’il ne souhaitait apparemment pas être monté aujourd’hui. La jeune fille se retrouva à terre. Je courus donc tout de suite vers elle, sans même me poser des questions. Ce genre de chutes peut vraiment faire mal. Heureusement que le cheval n’était pas au galop ou au trot. Je m’accroupis vers la jeune fille. « Vous allez bien ? » Et alors quand je vis son visage, j’eus un choc. C’était mon ex tout craché… A quelques détails près.


Emi Burton


@Rhiannon O'Connor
Revenir en haut Aller en bas
Rhiannon O'Connor

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1602
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Ven 2 Nov 2018 - 21:36 par Rhiannon O'Connor
No hour of life is wasted that is spent in the saddle
Peters & Rhiannon

Il n’avait pas fallu longtemps au contact de Ginger, le cheval qu’on lui avait assigné pour l’après-midi, pour se sentir plus détendue qu’elle ne l’avait été ces dernières semaines. Le manque de sommeil y était probablement pour beaucoup, elle avait du mal à s’endormir et quand enfin elle rejoignait les bras de Morphée, elle était réveillée par Camille qui décidait qu’il était l’heure de se réveiller. Il lui fallait alors commencer sa journée, même si certains jours elle aurait préféré rester au lit, sa princesse étant sa priorité depuis le jour où elle avait pointé le bout de son nez. Elle réalisait alors qu’elle brossait la jument qu’elle devrait prendre du temps pour elle plus souvent, il ne lui avait fallu que quelques minutes pour se détendre et oublier ce qui la gardait réveillée la nuit. Elle était heureuse de voir que les deux ans qu’elle avait passé loin des chevaux ne lui avaient pas fait perdre les gestes qu’elle avait toujours connu et qu’elle répétait plusieurs fois par semaine quand elle avait son propre cheval chez ses grands-parents. Tout en brossant le pelage couleur gingembre du cheval, d’où le prénom Ginger, Rhi’ lui parlait doucement afin de l’habituer à sa voix.

L’après-midi avait bien commencé, la jument se laissant faire alors que la blondinette passait la brosse dans son pelage et la selle sur son dos. Il ne fallut que quelques secondes pour que le changement soit total et que la jeune femme se retrouve les fesses sur le sol, surprise de ce qui venait de se passer. Elle n’était pas sûre de ce qui avait provoqué cette réaction chez Ginger, elle l’avait monté dans le passé et n’avait jamais eu de problème de la sorte. Peut-être que la blondinette avait perdu certains automatismes et n’avait pas serré les rênes assez fortes au moment de monter. Elle se remettait doucement de sa chute quand elle vit le jeune homme qu’elle avait repérer un peu plus loin s’accroupir à côté d’elle et s’adresser à elle doucement. « Je crois que ça va oui, merci. Je ne sais pas ce qui lui a pris, mais c’est plus de peur que de mal ! » Elle ne pensait pas avoir quoique ce soit de casser, et à part l’endroit de son corps sur lequel elle était tombée elle n’avait pas de douleurs, du moins pour le moment. Elle savait qu’il était fort possible qu’elle souffre plus les prochains jours que sur le moment, ce n’était pas la première chute qu’elle faisait. Elle se releva doucement s’assurant en même temps qu’elle pouvait bouger tous ses membres sans problème, et essuya la poussière qui s’était accrochée à l’arrière de son jean. Tout avait l’air en ordre, à part la jument qui était retournée jusqu’à son box par elle-même, apparemment décidée à ne pas sortir aujourd’hui. La blondinette se demandait cependant si elle ne devait pas retourner la question au jeune homme qui la regardait d’une drôle de façon. « Je pourrais vous retourner, on dirait que vous avez vu un fantôme ! » Elle se mêlait peut-être de ce qui la regardait pas, mais c’était dit de toute façon. Elle espérait juste qu’elle n’avait rien dit qu’il ne fallait pas.

Emi Burton


@Peters O. Kallio
Revenir en haut Aller en bas
Peters O. Kallio

» Date d'inscription : 30/09/2018
» Messages : 810
» Pseudo : blue romance
» Avatar : xavier samuel.
» Âge : vingt neuf ans.
» Schizophrénie : rush the jerk & raquel la fugitive.
» Absence : 10.03
() message posté Sam 3 Nov 2018 - 0:03 par Peters O. Kallio
Friends are medicine for a wounded heart, and vitamines for a hopeful soul.
Peters & Rhiannon

Je ne pensais pas qu’on pouvait apprendre à monter à n’importe quel âge et pourtant j’avais pu apprendre il y a seulement quelques années. Moi qui avais été à fond dans la gymnastique durant toute mon enfance, je ne pensais pas qu’un jour il me resterait du temps pour apprendre un nouveau sport, et être bon surtout. Pourtant, j’en ai eu l’occasion et je ne regrette pas un seul instant. J’aime la beauté de ce sport, mais aussi le fait qu’il faut pouvoir tisser un lien avec l’animal en question. Il ne s’agit pas d’un autre sport, où il suffit juste de maitriser son corps ou l’objet quelconque. Non, là, nous devons aussi mettre en confiance l’animal. Nous ne sommes pas seuls à pratiquer le sport. C’est pourquoi, même si nous avons beau être bons à cela, si l’animal en a décidé autrement, tout peut se dérouler autrement. La jeune femme venait de le prouver. Elle, qui semblait tout gérer, se retrouvait tout de même par terre. « Non, vraiment, vous allez bien ? Vous avez besoin de quelque chose ? » Elle semblait prendre la situation à la légère, voire quasiment, plus à s’inquiéter pour le cheval plutôt qu’à elle. Je lui tendis ma main pour l’aider à se relever. « Euh… Non. » Une fois qu’elle fut relevée, je rajoutais « Vous ressemblez énormément à une connaissance… C’est perturbant, c’est tout. » J’esquissais un petit sourire. ]« Il ne semble pas vouloir faire une balade… » Et si elle était vraiment professionnelle, tout comme je l’imaginais, je l’imaginais mal obliger l’animal à sortir faire une balade. A moins qu’elle ne tente le diable.

Emi Burton


@Rhiannon O'Connor
Revenir en haut Aller en bas
Rhiannon O'Connor

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1602
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Sam 3 Nov 2018 - 17:49 par Rhiannon O'Connor
No hour of life is wasted that is spent in the saddle
Peters & Rhiannon

La chute avait un peu surprise Rhiannon, mais c’était des choses qui arrivaient à tout cavalier, même aux meilleurs. Elle se rappelait d’autres chutes qu’elle avait fait dans le passé, surtout en étant plus jeune et même si sa mère aurait préféré qu’elle renonce à cette activité, la blondinette avait toujours fonctionné qu’après une chute il fallait remonter à cheval. Elle avait eu de la chance de ne jamais se blesser gravement, et cette fois-ci n’était pas exception. Ce n’était pas comme si elle était tombée de haut, elle avait à peine eu le temps de prendre son impulsion avant que Ginger décide d’avancer. Elle ne put s’empêcher de sourire en voyant le jeune homme s’inquiéter. « Je vais bien, vraiment. Juste de me remettre sur mes pieds. » Je ne pensais pas prendre la chute à la légère, je pouvais bouger tous mes membres sans douleur et je ne m’était pas cognée la tête, il n’y avait pas vraiment de quoi s’inquiéter et paniquer. Ou du moins à mes yeux, mais je n’étais pas du genre à me précipiter chez le médecin à la première petite chose, à part peut-être quand il s’agissait de Camille. J’avais accepté l’offre du jeune homme et saisit sa main pour me remettre sur pieds. J’écoutais sa réponse et comprenait l’expression de surprise que j’avais pu voir sur son visage un moment plus tôt. « Ah… Je comprends. » La blondinette ne savait pas quoi rajouter de plus, elle ne voulait pas se montrer indiscrète en posant plus de questions concernant cette personne qui lui ressemblait tellement. Elle laissait échapper un petit rire à la remarque du jeune homme. « Non, il a l’air de préférer rester bien au chaud chez lui. Dommage, j’avais vraiment envie de monter cet après-midi. » Elle était tentée de réessayer une deuxième fois, mais elle ne voulait pas pousser un animal qui montrait clairement qu’il voulait être tranquille. Elle aurait pu demander un autre cheval, mais ne voulait pas tout recommencer une deuxième fois. « Vous montez également à cheval ? » Rhiannon curieuse ? Pas du tout, mais maintenant que ses plans tombaient à l’eau elle avait l’après-midi pour elle-même et préférait faire la conversation que de rentrer chez elle.


Emi Burton


@Peters O. Kallio
Revenir en haut Aller en bas
Peters O. Kallio

» Date d'inscription : 30/09/2018
» Messages : 810
» Pseudo : blue romance
» Avatar : xavier samuel.
» Âge : vingt neuf ans.
» Schizophrénie : rush the jerk & raquel la fugitive.
» Absence : 10.03
() message posté Jeu 8 Nov 2018 - 13:47 par Peters O. Kallio
Friends are medicine for a wounded heart, and vitamines for a hopeful soul.
Peters & Rhiannon

Malgré ce que l’on peut penser : l’équitation peut être un sport dangereux. Voire plus dangereux que la gymnastique. Pratiquant les deux sports, je peux vous dire que j’ai plus de peur lorsque je monte à cheval que sur mes agrès. Ou alors c’est parce que je fais de la gymnastique depuis tout petit, j’ai réellement ça dans la peau. Puis j’ai vu plus de chutes à cheval qu’en gymnastique. Donc vous comprendrez mon inquiétude lorsque j’ai vu la jeune femme à terre. Mais celle-ci me dit que tout allait bien. Je ne voulais pas paraitre chiant, du coup je ne lui dis plus rien. Elle semblait assez mature pour savoir si tout allait bien ou non. « Si vous le dites alors… » Je lui proposais tout de même de l’aide pour se relever.

Plus je la regardais plus je trouvais qu’elle ressemblait à mon ex américaine. Ça en devenait presque perturbant. Bon, il y avait quand même quelques différences : le regard par exemple. Ou alors c’est tout simplement parce qu’elle ne me regarde pas de la même façon que mon ex me regardait. On passait directement ce sujet. Et heureusement. Je ne voulais pas plus en parler. « Ah c’est embêtant ça. » Et oui malheureusement si le cheval n’est pas d’humeur c’est un petit peu plus compliqué. Certaines personnes obligeraient le cheval. Pratique dont je ne suis pas totalement fan, mais avec ce que dit la jeune femme, je compris qu’elle n’allait pas l’obliger. Bien. « Depuis quelques années oui. Mais pas aujourd’hui. » Aujourd’hui je n’étais venu seulement que pour leur faire un coucou et profiter de l’air extérieur. « Vous, vous semblez monter depuis des années… »


Emi Burton


@Rhiannon O'Connor
Revenir en haut Aller en bas
Rhiannon O'Connor

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1602
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Jeu 15 Nov 2018 - 19:54 par Rhiannon O'Connor
No hour of life is wasted that is spent in the saddle
Peters & Rhiannon

Rhiannon était montée sur un poney pour la toute première fois lors d’une fête foraine alors qu’elle avait tout juste quatre ans. Elle avait encore un vague souvenir de la sensation de fierté qu’elle avait ressenti alors que la monitrice faisait le tour de l’arène à l’animal et qu’elle y était assise bien droite avec la protection de son père qui marchait à côté d’elle. Elle avait passé les cinq années suivantes à supplier ses parents de la laisse prendre des leçons afin de pouvoir monter par elle-même. Ce n’était qu’au moment de ses neufs ans qu’ils avaient finalement accepter de la laisser pratiquer cette activité qu’ils avaient jusqu’à-là trop dangereuse pour une petite fille. Malgré quelques chutes, sans gravité, elle ne s’était plus arrêtée depuis. A l’adolescence elle avait commencé à faire des petits boulots comme du baby-sitting ou tout autre petit job chez les voisins afin de pouvoir s’acheter son cheval à elle, cela avait pris du temps mais elle y était arrivée. Cannelle était restée chez ses grands-parents qui habitaient à la campagne et avaient la place nécessaire pour un animal de cette taille. La blondinette y passait ses week-ends ainsi qu’une grande partie de ses vacances scolaires. Il était tombé malade peu de temps après la naissance de Camille, la blondinette avait tenté tout ce que le vétérinaire proposait comme traitement afin qu’il puisse guérir, malheureusement elle avait dû se rendre à l’évidence qu’il n’y avait plus rien à faire et avait accepté à contrecœur de le faire piquer afin qu’il ne souffre plus.

En plus du manque de temps après l’arrivée de Camille, la perte de Cannelle était l’une des raisons pour lesquelles Rhiannon n’avait pas cherché à se libérer pour monter, son cheval lui manquait et elle avait peur de s’attacher à un nouvel animal pour le perdre à son tour même si il ne lui appartenait pas. Pourtant une écurie avait été le premier endroit auquel elle avait pensé pour se changer les idées quand ses parents avaient insisté pour prendre sa fille pour l’après-midi.

Sa sortie du jour n’avait pas commencé comme prévu, et même si il était conseillé de remonter au plus vite à cheval après une chute, elle ne voulait pas pousser une animal à sortir quand il montrait clairement qu’il n’y était pas enclin. Et elle n’avait pas le courage de recommencer tout l’exercice de mettre un autre cheval en confiance. Elle allait bien trouver quelque chose à faire pour occuper son temps, pour le moment elle essayait de rassurer le jeune homme qui s’était précipiter vers elle que tout allait bien, il n’avait pas l’air convaincu même si il n’insista pas au grand soulagement de la blondinette. Elle en fit de même au sujet de sa ressemblance avec une connaissance du blondinet. A la place, elle s’intéressa à lui et lui posa la première question qui lui venait par la tête en le voyant ici. « D’accord. Qu’est-ce qui vous amène alors ? » La blondinette posait peut-être un peu trop de questions alors qu’il ne se connaissait pas, elle comprendrait qu’il n’ait pas envie de répondre. Après tout il était venu s’assurer qu’elle allait bien mais il n’avait peut-être pas envie d’avoir à lui faire la conversation pour autant. « J’ai commencé à prendre des leçons quand j’avais neuf ans, j’ai passé quasiment tous mes week-end et mes vacances à en faire. » Je m’arrêtais ne voulant pas en dire de trop, si elle s’étendait sur le sujet elle allait parler de Cannelle et elle n’avait pas envie de ressortir les souvenirs de la jument qu’elle avait tellement aimé. « Vous venez souvent par ici ? » Elle se dépêchait de poser une nouvelle question pour détourner la conversation des années qu’elle avait passé à faire du cheval.

Emi Burton


@Peters O. Kallio
Revenir en haut Aller en bas
Peters O. Kallio

» Date d'inscription : 30/09/2018
» Messages : 810
» Pseudo : blue romance
» Avatar : xavier samuel.
» Âge : vingt neuf ans.
» Schizophrénie : rush the jerk & raquel la fugitive.
» Absence : 10.03
() message posté Sam 17 Nov 2018 - 14:40 par Peters O. Kallio
Friends are medicine for a wounded heart, and vitamines for a hopeful soul.
Peters & Rhiannon

Ayant toute ma famille dans la gymnastique, j’étais prédisposé à être dans le métier aussi. Je n’avais même pas essayé d’aller voir ce qui se passait à côté, de découvrir  d’autres sports. Pour nous, c’est la gymnastique et rien d’autre. D’ailleurs, je pense qu’un jour si j’ai des enfants, je leur inculquerais aussi cette culture. Ainsi ils se sentiront plus proches de la famille et de notre culture. Mais s’ils décident de ne pas en faire ou d’essayer un autre métier, je ne leur interdirais pas non plus. Ils resteront totalement libres. Mais il faudrait tout de même qu’ils aient essayé au moins quelques temps la gymnastique.

J’en vois des personnes qui montent lorsque je viens me balader pour faire connaissances avec les chevaux. Mais jusqu’ici je n’avais jamais eu l’occasion de parler aux autres. En effet, la jolie blonde était bien la première qui tombait… ou du moins qui tombait en ma présence. Cette malheureuse chute a fait que nous nous sommes rencontrés. Ce qui ne se serait jamais produits si elle avait continué son chemin, comme elle semblait l’avoir prévu. Et le fait qu’elle ressemblait fortement à mon ex, me laissa perplexe. Quelle était la probabilité que tout cela se passe… Que cela tombe sur moi. Ou alors le cheval avait fait exprès, pour que cela se produise. Oui, je le soupçonnais lui. « J’avais envie de voir une personne tomber de son cheval… » Lui dis-je sur le ton de l’humour. « … Non je rigole. Je souhaitais juste me promener un peu… Et j’aime le contact avec les chevaux. Ils sont apaisants je trouve. » C’est bien quelque chose que je ne connaissais pas auparavant. Il faut dire qu’avec mon matériel à moi, il est difficile de s’y attacher. C’est ce que je trouve d’ailleurs beau dans l’équitation : le sport en lui-même, mais aussi la complicité que l’on peut avoir avec son cheval. « Je vois. Et je comprends. Je faisais bien plus avec mon sport à moi : la gymnastique. » J’y passais la plupart de mes soirées, dès que j’avais terminé mes devoirs. Des fois j’en oubliais même l’école. J’avais la chance d’être un bon élève et d’avoir des facilités. J’ai réussi à concilier les deux. « Ici même ? Non, jamais. C’est la première fois. Je ne connaissais pas du tout. Mais c’est cool, ce n’est pas trop loin. » Je la regardais. Encore troublé par son visage et sa beauté. Parce que je mentirais si je disais qu’elle n’était pas jolie. Je la trouvais même magnifique. « Ça vous dis que l’on entre et qu’on se prenne un petit chocolat chaud ? Ça fera passer votre chute. » J’espérais qu’elle me réponde positivement.


Emi Burton


@Rhiannon O'Connor
Revenir en haut Aller en bas
Rhiannon O'Connor

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1602
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Lun 26 Nov 2018 - 23:59 par Rhiannon O'Connor
No hour of life is wasted that is spent in the saddle
Peters & Rhiannon

La chute avait surpris Rhiannon mais elle ne voulait pas en faire toute une histoire alors qu'elle n'était pas blessée mais c'était probablement un signe pour lui dire que ce n'était pas le jour pour se remettre à l'équitation après presque deux ans de pause. Mais elle ne regrettait pas d'être venue pour autant, elle avait pu profiter d'un moment à s'occuper de l'animal responsable de sa chute. Elle se promit cependant de revenir plus régulièrement et peut-être même d'y emmener Camille un jour où elle ne prévoyait pas de monter, la blondinette était sûre que sa fille aimera ses animaux majestueux autant qu'elle même si elle n'était pas prête à la laisser monter sur le dos d'un cheval pour quelques années. La discussion s'était faite naturellement au final avec le jeune homme qui était venu pour s'assurer qu'elle n'était blessée, et la blondinette ne ou s'empêcher de rire à sa blague sur les raisons de sa présence aux écuries. « Heureuse d'avoir pu exaucer votre souhait. Je ne peux qu'être d'accord, ils sont très apaisants. Ils sont les meilleurs antidépresseurs à mes yeux. » Depuis toute petite la jeune femme s'était tourné vers les chevaux qu'elle montait, et plus tard vers Cannelle quand elle avait besoin de se changer les idées ou qu'elle n'avait pas le moral. Aujourd'hui encore c'était une des raisons pour laquelle elle était venue monter, elle avait besoin de se vider la tête quelques heures pour récupérer Camille chez ses parents en étant un peu plus elle-même et avec de la chance avoir enfin une bonne nuit de sommeil, ce qu'elle n'avait pas eu depuis plusieurs semaines. Mais elle ne voulait pas parler de tout ça avec un inconnu, alors qu'elle ne se confiait déjà pas d'elle-même à ses proches. « De la gymnastique ? Vous en avez fait pendant longtemps ? » La blondinette n'avait jamais été gymnaste dans l'âme elle-même, elle n'était pas très sportive de base hormis l'équitation et la natation, mais elle aimait regarder les épreuves de gymnastique à la télé pendant les jeux olympiques ou évènements télévisés. « D'accord. C'est la première fois que je viens également, j'étais passé à côté plusieurs fois mais je n'ai jamais eu le temps de monter avant. » Mais la blondinette ne regrettait pas d'avoir franchi le pas, elle allait probablement devoir demander à mes parents de prendre Camille plus souvent si elle voulait s'y remettre pour de bon et ne pas réitérer l'exploit du jour. La traductrice pouvait sentir le regard du jeune homme sur elle et lui adressait un léger sourire, elle ne pouvait nier qu’elle lui trouvait un certain charme. Elle hochait légèrement la tête à sa question. « Avec plaisir, mais à deux conditions. Premièrement on pourrait se tutoyer non ? Et ensuite, avant de rentrer, il faut que j'aille enlever la selle de Ginger et lui redonner de l'eau et un peu de foin en plus de m'assurer que son box est bien fermé. Tu veux m’accompagner ? » La jeune femme ne perdit pas de temps à mettre en pratique la première condition qu’elle lui avait donné, ils avaient l’air d’avoir sensiblement le même âge, ils n’allaient pas se vouvoyer comme des inconnus pour le reste de l’après-midi si ils devaient passer un peu de temps ensemble. Mais, elle ne perdait pas le sens des priorités pour autant, elle était ravie d’accepter sa proposition, mais en cavalière qui se respect il fallait d’abord qu’elle s’occupe du cheval qu’elle avait préparé afin de s’assurer qu’il ne manquait de rien et qu’il était à l’aise dans son box avant de pouvoir repartir l’esprit tranquille. Elle attendit la réponse du jeune homme avant de se diriger vers l’enclos où elle avait récupéré le cheval, il était bien rentré à la maison. Elle attrapa la bride pour le faire ressortir et l’attacha autour de la poignée spécifiquement prévue à cet effet afin de pouvoir s’occuper de lui. « D’ailleurs, moi c’est Rhiannon mais mes amis m’appellent Rhi’. Et toi ? » C’était seulement maintenant alors qu’elle s’occupait du cheval qu’elle réalisa qu’ils n’avaient pas fait les présentations, et si ils devaient faire plus qu’avoir une simple discussion suite à sa chute, il semblait normal qu’ils sachent tous les deux à qui ils avaient à faire.

Emi Burton


@Peters O. Kallio
Revenir en haut Aller en bas
Peters O. Kallio

» Date d'inscription : 30/09/2018
» Messages : 810
» Pseudo : blue romance
» Avatar : xavier samuel.
» Âge : vingt neuf ans.
» Schizophrénie : rush the jerk & raquel la fugitive.
» Absence : 10.03
() message posté Sam 1 Déc 2018 - 0:01 par Peters O. Kallio
Friends are medicine for a wounded heart, and vitamines for a hopeful soul.
Peters & Rhiannon

Je ne suis pas l’homme le plus drôle qu’il puisse y avoir, mais de temps en temps je fais tout de même des petites blagues. Je les fais surtout quand je me sens à l’aise. Il faut donc croire que je me sentais plutôt à l’aise avec la blonde. Surement dû au fait qu’elle me faisait penser à mon ex. D’un côté cela me rassurait, mais de l’autre côté c’était peut-être mauvais. Je risque de m’engouffrer dans quelque chose que je ne contrôlerais plus par la suite. Mais pour le moment je n’y pensais pas. Je profitais simplement du moment présent. Je lui souris lorsqu’elle me dit qu’elle trouvait que les chevaux sont des antidépresseurs. Elle n’a pas tort. Je ne le pense très fort aussi. Mais est-ce la vérité ? Ou tout simplement parce que j’ai fait leur rencontre en même temps que mon ex, qui m’a fait elle-même oublié ma fiancée qui m’avait laissé seul devant l’autel. Peu importait : le contact avec cet animal m’avait fait énormément de bien. « Je pense que j’en fais depuis que je sais marcher et jusqu’à mes dix-huit ans environ… » Je la regardais. « Enfin techniquement, je peux encore en faire si je le souhaite et j’en fais dès que j’en ai l’occasion. Mais pour les compétitions, dès qu’on dépasse un certain âge, ce n’est plus possible, malheureusement. » Je ne suis pas de nature bavard, mais si on me lance sur un sujet qui me passionne, je peux en parler durant des heures… mais j’imagine que c’est le cas de tout le monde. « Il faut croire que c’est notre première fois à tous les deux… » Coïncidence ou pas ? Je n’en savais pas grand-chose.

J’eus alors la bonne idée de lui proposer de boire un bon chocolat chaud. Au lieu de rester tous les deux debout, ici, au milieu des écuries. Je lui avais proposé un chocolat chaud car c’est ce que l’on m’avait proposé lors de ma première chute et c’est vrai que cela m’avait fait énormément de bien. « Très bien. Je te suis. » Ses conditions n’étaient pas trop difficiles à accepter. J’allais faire connaissance avec cette tête de mule. Et non je ne parle pas de la blonde, mais du cheval, qui apparemment s’appelle Ginger. Je l’accompagnais, et nous vîmes bien le cheval dans son écurie. Il voulait apparemment rester tranquillement chez lui. « Enchanté Rhi, alors. Moi c’est Peters. » J’évitais de lui dire que mon vrai prénom était Pettru. Je déteste ce prénom, et pour n’importe quel anglais, c’est d’une laideur. « Tu veux de l’aide pour quelque chose ? » Je n’allais pas rester là, à ne rien faire et seulement la regarder. Mais aussi, à deux on va plus vite, et j’avais plutôt hâte de m’asseoir autour d’une bonne boisson avec elle, afin de la connaitre un peu mieux. Elle me semblait très intéressante comme femme.



Emi Burton


@Rhiannon O'Connor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster :: Hyde Park
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Music is my life •
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-