"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici “Hate the sin, love the sinner.”  2979874845 “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357


“Hate the sin, love the sinner.”

Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 18 Nov - 23:45 par Invité

Thomas Peter de Dardel

London calling to the faraway towns
NOM(S) : de Dardel , nom hérité d'une famille aristocrate française, s'étant exilée en suisse durant la seconde guerre mondiale, cherchant un refuge.PRÉNOM(S) : Thomas, parce qu'il est né le jour de la Saint Thomas, Peter en l'honneur d'un aviateur anglais ayant sauvé la vie du grand père de Thomas, Walter pour honorer le parrain du jeune homme. ÂGE : 33 ansDATE ET LIEU DE NAISSANCE : Zurich, le 06 octobre 1985, par une journée particulièrement écrasante de chaleur NATIONALITÉ : franco-suisse, issu d'une famille française, ayant pris la nationalité suisse quarante ans auparavant. STATUT CIVIL célibataire, une certaine blonde restant coincée dans son esprit. Père, sans avoir le droit d'approcher sa propre fille.MÉTIER : ébéniste de formation. Il a fini par faire grandir son entreprise, au point d'avoir une situation plus que confortable aujourd'hui. TRAITS DE CARACTÈRE : aimant, gentil, anciennement naïf, croyant, ouvert d'esprit, volontaire, colérique, impulsif GROUPE : the tube, parce qu'il préfère aisément profiter des transports en communs et réduire son impact sur l'environnement.



My style, my life, my name

(1) il vient d'une vieille famille française, qui a depuis bien longtemps quitté ses habitudes roturières, pour le calme de la campagne suisse, se tournant vers une vie de dévotion, dédiée à servir Dieu, sous toutes ses formes. (2) cette vie a toujours convenu à Thomas, qui s'est toujours voué à croire en Dieu, à faire ce qui lui a été demandé sans poser de questions. Ce n'est pas quelqu'un qui questionne beaucoup les autres. Il fait confiance à ses proches parce que c'est ce qu'on lui demande de faire. (3) il a grandi avec celle qu'il a toujours considéré comme la femme de sa vie, Eulalie. Depuis son enfance, il a toujours pensé qu'il passerait le reste de sa vie en sa compagnie, ni plus, ni moins. Malheureusement les choses ne se passent toujours comme on le pense. Et Thomas a fini le coeur brisé. (4)Quand il était plus jeune, il s'est retrouvé impliqué dans un rite sacré, qu'il n'a au départ, pas compris. Mais plus les choses ont avancé, plus il a compris ce qui se dessinait devant lui : un exorcisme. Il a fini par suivre le rythme parce que le prêtre l'y a forcé. Effrayé par tout ce qu'il s'est passé, et effondré par le départ d'Eulalie, il décide de quitter son village sans dire un mot, sans se retourner, sans dire au revoir à ses parents. (5) Il n'est parti qu'avec que peu d'affaires, ses maigres économies pour la France, repartant sur les traces de ses ancêtres, s'installant dans le calme de la campagne française. Il a commencé à travailler en tant qu'employé dans une entreprise de menuiserie, montant doucement mais surement en grade dans son entreprise, avant de devenir au bout de deux ans et demi un associé dans l'entreprise. Quelques temps après, le propriétaire de l'entreprise finit par lui laisser les rennes. En quelques mois, Thomas a fait fructifié l'entreprise, crée une, puis deux, puis une troisième succursale. D'une petite entreprise familiale, Thomas a réussi à créer un véritable petit empire de la menuiserie. (6) Sa vie en France a été bien différente de celle connu en Suisse. Il a continué d'aller à l'Eglise, mais personne ne l'a forcé à s'y rendre, il y allait de son plein grès, par conviction. Tous les dimanche, il allait à l'église, puis allait manger chez son patron. Une semaine il accueillait le repas, l'autre semaine son patron s'en occupait. Il était finalement bien entouré, son patron le considérant comme le fils qu'il n'avait jamais eu. (7) Il a été élevé entouré par des dizaines d'animaux, et a continué d'en avoir en France. Il n'imagine pas sa vie sans animaux et serait capable d'adopter tous les animaux errants. A Londres, il a réussi à s'acheter une belle et grande maison, et a aménagé une partie de la dépendance en petit refuge, où il a installé de nombreux animaux recueillis, allant du chien au chat, en passant par le lapin ou le cochon d'inde. (“Hate the sin, love the sinner.”  2741342887 Il a débarqué à Londres après qu'on lui ait envoyé des photos de son ex petite amie, accompagnée d'une petite fille, lui ressemblant comme deux gouttes d'eau. Ces photos étaient accompagnées d'une petite note, annonçant qu'il était le père de cette petite fille. Un choc total ainsi qu'une colère immense l'avaient envahi. Il a alors décidé de délocaliser ses bureaux à Londres, choisissant de s'installer là bas pour découvrir si ces photos étaient réelles ou non. (9) En grandissant en Suisse, Thomas a appris à parler français, allemand et italien, en plus du patois suisse de son canton. Bien qu'il n'ait pas fait d'études, cet aspect linguistique lui a ouvert énormément de portes, tout particulièrement depuis qu'il a repris les rennes de l'entreprise. (10) Il n'est à Londres que depuis quelques mois, et a déjà rencontré une jeune femme, Lilly. Leur relation n'a pas duré longtemps puisqu'il a vite découvert qu'elle était bien plus jeune que lui, et cette différence d'âge le gênait amplement.
PSEUDO : starbuckscrazyy PRÉNOM : Fanny ÂGE : 26 ans PERSONNAGE : scénario de Vanessa, sous Eulalie “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357  AVATAR : max -sexy- irons CRÉDITS : bigbadwolf ; tumblrCOMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : déjà présente “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357 CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE ? : oui, blodwyn / charlotte / aija



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 18 Nov - 23:45 par Invité
At the beginning

Juillet mille neuf cent quatre-vingt douze, Avignon, France. Le petit garçon est en vacances avec sa famille. C’est d’ailleurs l’une des rares fois où la famille quitte le petit village suisse paisible dans lequel ils sont désormais installés. Cette famille si bien en place en Suisse n’en oublie pas pour autant ses origines du sud de la France, et cherche à se recueillir sur la tombe de leurs ancêtres. C’est en y partant une semaine en vacances que Thomas tombe sur une petite fille, légèrement plus âgée que lui, Sam, aux yeux légèrement étirés, et aux cheveux bruns comme l’ébène. Du haut de sa petite taille, Thomas en était tombé fou amoureux. Mais il n’avait que sept ans, ce n’était qu’une amourette d’enfants. Pour autant, pendant les deux années qui suivirent, les deux enfants devinrent amis, s’écrivant régulièrement, Thomas un peu plus grossièrement et avec plus de fautes que Sam. La famille de Dardel se rendant deux fois par an à Avignon, Sam et Thomas se retrouvaient à ce moment là pour leur plus grand bonheur. Et puis un jour, sans crier garde, Thomas avait arrêté de recevoir des lettres de Sam, et les courriers avaient fini par lui revenir, le destinataire n’habitant plus à cette adresse. Le petit garçon en avait eu le cœur brisé.

Septembre deux mille cinq, dans le sud de la Suisse. Il n’a que vingt ans, mais il est déjà persuadé qu’Eulalie sera la femme de sa vie. Elle a beau être plus jeune que lui, il a l’impression qu’ils sont faits pour être ensemble. Ils ont grandi ensemble, vivent les mêmes choses, dans les mêmes conditions, ont la même philosophie de vie, et ils sont amoureux. Comment leurs vies ne pourraient-elle pas être destinées à être mêlées l’une à l’autre ad vit aeternam ? Et puis, ils ont l’approbation de leurs parents respectifs, plus que content de savoir que leurs enfants resteront dans le village, et perpétueront la tradition familiale. Alors forcément, il a le cœur brisé, quand il apprend qu’elle va aller à la ville toutes les semaines pour étudier à l’Université. Il s’imagine déjà qu’on va la lui voler, qu’elle va l’oublier et ne plus se souvenir de lui. Pourtant, Eulalie rentre tous les weekends, et tous les weekends il la retrouve avec amour, faisant de son mieux pour la gâter et lui rappeler ô combien il tient à elle.

Vingt huit décembre deux mille dix, dans le sud de la Suisse. Ses parents lui ont intimé de les suivre sans poser de question. N’ayant jamais eu le droit ou l’audace même de répondre à ses parents, le jeune homme les a suivi sans broncher, sans se poser de questions. Peut-être aurait-il dû s’en poser. Il arrive dans une maison, une jeune femme attachée au lit, la tête défigurée par la rage, des traces de sang sur le visage. « Qu’est-ce que… » Mais on lui intime d’un regard noir de se taire. Il n’a pas compris ce qui se déroulait devant lui, et le prêtre du village se mit à crier des mots en latin qu’il ne comprenait pas, la jeune femme se débattant dans tous les sens. Elle hurle et Thomas chercher à se cacher tout au fond de la pièce. Il ne lui en faut pas plus pour comprendre que le prêtre performe un exorcisme.
Le lendemain, il cherche Eulalie dans tout le village, ne sachant pas où est sa petite amie. C’est auprès de ses parents qu’il apprend que cette dernière les a quittée, emportant toutes ses affaires, sans laisser un mot rien. Dans son village, personne n’a de téléphone portable. Cela ne va pas avec la mentalité qu’ils cherchent à véhiculer. Alors il n’a aucun moyen de la retrouver. Thomas malheureux comme tout, et effrayé par cette folie ayant envahie le village, il décide à son tour de quitter le village, emportant ses maigres économies et ses quelques affaires, pour le sud de la France.

Juin deux mille douze, Avignon. Il n’en croit pas ses oreilles, son patron veut lui céder l’entreprise familiale. Il n’a pas d’héritier direct, qu’il lui a dit, « je n’ai pas d’enfants, personne à qui léguer mon entreprise. Mais toi tu es le fils que je n’ai jamais eu » avait-il rajouté, laissant Thomas sans voix. Âgé de vingt sept ans, le jeune homme se retrouve à la tête d’une entreprise de menuiserie, qu’il a appris à aimer, et à aider à faire fleurir. Sa vie à Avignon, il l’aime, il la chérit même, la trouvant paisible et sans contrainte. Il s’y plait et personne ne lui pose de questions sur son passé. C’est incognito qu’il a débarqué là-bas deux ans auparavant, cherchant du travail dans la seule branche qu’il n’a jamais connu : l’ébénisterie. Rapidement formé aussi à la menuiserie, Thomas démontre rapidement un certain talent pour travailler le bois. Il se plait à vivre là bas, auprès de cette famille qui l’a très vite adopté. Et il entend bien faire perdurer le travail d’André, qui lui a confié le travail de toute une vie.

Mars deux mille dix-huit, Londres. Ca y’est, les bureaux de l’entreprise ont déménagé pour Londres. Il a prétexté vouloir mener l’entreprise à un niveau international, Londres étant la meilleure ville pour réaliser cela. Il continue régulièrement d’informer André des progrès de l’entreprise. Mais c’est ouvertement qu’il a menti à André, lui cachant les véritables raisons de sa venue dans la capitale britannique. Pendant que ses cartons sont déchargés dans sa nouvelle maison par les déménageurs, Thomas en profite pour attraper une enveloppe dans la poche de son manteau. Il l’ouvre à nouveau pour tomber sur des photos d’Eulalie, avec quelques années de plus, et surtout, une petite blondinette à ses côtés. Une petite blondinette âgée de sept-huit ans à en juger par sa bouille, et qui arbore une tâche de naissance sur le bras. Thomas regarde son propre bras pour y voir la même tâche de naissance. Il en est certain, cette petite fille est la sienne, il n’y a pas d’autres explications. Et une chose est sure, Thomas va retrouver Eulalie, et va aller au bout de cette histoire. On ne lui cache pas l’existence de sa fille impunément.

en vrac : En vrac : il a des problèmes d’abandons, ce qui l’empêche de réellement s’engager avec qui que ce soit ; il ne fait pas beaucoup de sport, mais s’entretient en faisant un jogging trois fois par semaine ; il n’aime pas le thé, mais pourrait mourir pour un expresso bien serré ; il ne révèle jamais ses véritables origines suisses, se contentant de dire qu’il vient de France, ce qui en soit n’est pas totalement faux, sa famille en est originaire ; il n’est jamais retourné chez lui en Suisse, et a tiré un trait sur sa vie là bas. La seule chose qui le retient est Eulalie, qu’il a toujours gardé dans un coin de sa tête ; il ne sait pas vraiment s’il veut des enfants dans le futur. Pour autant, quand il a découvert qu’il avait une petite fille, il n’a jamais été aussi heureux qu’en apprenant cette nouvelle ; il n’est pas le plus riche des hommes mais a une situation suffisamment confortable pour s’être achetée une grande maison à Londres ; une grande partie de son argent est régulièrement injecté dans l’entretien de son refuge pour animaux ; il n’aime pas particulièrement les gâteaux, en particulier les gâteaux anglais dont il n’apprécie pas la texture ; il n’est pas très nouvelle technologie, et a encore du mal à se servir de son smartphone. Pour lui, c’est du charabia et internet l’emmerde au plus haut point. ; il est végétarien depuis des années maintenant, et ne se fournit qu'en produits locaux en matière de laitages. Il a dans son jardin quelques poules qui lui fournissent les oeufs dont il a besoin. Il prend d'ailleurs un plaisir fou à aller les nourrir tous les jours ; il cherche à réduire son impact sur l'environnement par tous les moyens. Il ne prend que les transports en communs ou se déplacer à pied/vélo, il a fait installer des panneaux solaires partout dans sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Barnett
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.
“Hate the sin, love the sinner.”  Tumblr_mw0xuqkdLh1rswl9oo1_r1_500
» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 6568
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja, nova & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Lun 19 Nov - 0:04 par Lola Barnett
(Re)bienvenue parmi nous. “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
Excellent choix de scénario & avatar. “Hate the sin, love the sinner.”  2555317567 “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377

(mais je protège eulalie/gabrielle “Hate the sin, love the sinner.”  3096256268)
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
“Hate the sin, love the sinner.”  Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Lun 19 Nov - 0:10 par Rush A. Marvel
le retour de ccino sous iroooons ! j'adoooore. ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Lun 19 Nov - 0:14 par Invité
@Lola Barnett merci beaucoup “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377 je suis d'accord, le scénario est plein de potentiel “Hate the sin, love the sinner.”  4209972823
Oh je crois que je ne sais pas tout du lien Lalie/Gabrielle, je sens que ça va être intéressant à découvrir “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377 “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
@Rush A. Marvel  ça me fait trop plaisir de retrouver mon Irons en même temps “Hate the sin, love the sinner.”  4209972823 “Hate the sin, love the sinner.”  4209972823 merci cinno “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377 “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Miles Rowena
MEMBRE
“Hate the sin, love the sinner.”  7uExJ8y
» Date d'inscription : 24/06/2018
» Messages : 1834
» Pseudo : Meg'
» Avatar : Michael Fassbender.
» Âge : Forty is sexy.
» Schizophrénie : Ethanol.
» Absence : 26/05
() message posté Lun 19 Nov - 1:32 par Miles Rowena
Un quatrième “Hate the sin, love the sinner.”  955919189 et un beau mâle en plus “Hate the sin, love the sinner.”  3585889792

Mais bon du coup, on passe d'un trouple à un quatrouple ? “Hate the sin, love the sinner.”  1930356310

Re-bienvenue “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
“Hate the sin, love the sinner.”  Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Lun 19 Nov - 6:03 par Olivia Andrews
tiens, ça me dit quelque chose many avec irons “Hate the sin, love the sinner.”  2637431331 “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377 “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377 et il te va toujours aussi bien “Hate the sin, love the sinner.”  705448254
(re)bienvenuuuuue chez toi “Hate the sin, love the sinner.”  1942225346 et bon courage pour ta fiche “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Eulalie F. Montandon
Administratrice
“Hate the sin, love the sinner.”  Tumblr_inline_p3jv5k56Lh1qlt39u_250
» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 10286
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : Trente ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : autumn (l. james) + willow (l. hale) + tessa (a. kane)
() message posté Lun 19 Nov - 9:06 par Eulalie F. Montandon
“Hate the sin, love the sinner.”  2507724822 il est beau quand même le papa de ma fille “Hate the sin, love the sinner.”  762363325

Re Bienvenue a la maison “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
Contente que tu tentes mon scénario “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377

Faudra que je t’explique l’histoire du quatrouple avant que Miles te fasse fuir “Hate the sin, love the sinner.”  3903491763
Revenir en haut Aller en bas
growing strong
Alycia Hemsworth
growing strong
“Hate the sin, love the sinner.”  Tumblr_inline_ojuj3bc03m1tw2m0e_250
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 62617
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : zoey deutch.
» Âge : 28yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Lun 19 Nov - 10:08 par Alycia Hemsworth
@Lola Barnett a écrit:
(mais je protège eulalie/gabrielle “Hate the sin, love the sinner.”  3096256268)
“Hate the sin, love the sinner.”  3744571258
moi aussi “Hate the sin, love the sinner.”  1499450316

Re-bienvenue “Hate the sin, love the sinner.”  1922099377 “Hate the sin, love the sinner.”  3744571258 “Hate the sin, love the sinner.”  3585889792 bon courage pour cette fiche “Hate the sin, love the sinner.”  1973890357
Ça promet d'être amusant “Hate the sin, love the sinner.”  1426181429 “Hate the sin, love the sinner.”  1499450316
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
Rhiannon O'Connor
membre de la version
“Hate the sin, love the sinner.”  Tumblr_ncf70lo9Rp1rusjpbo8_r1_250
» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1823
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Lun 19 Nov - 19:30 par Rhiannon O'Connor
Re-Bienvenue :chou:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciennes fiches
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» 123456789... Déclaration !
» ANYA ' ' It's cause I hate you.. or not. ' '
» Iseult ~ We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly”
» Thor - When someone you love becomes a memory, the memory becomes a treasure. [Terminé !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-