Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #33 & nouveautés.
La 33ième version vient d'être installée, rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Bingo de Noël !
Venez jouer au Bingo de Noël du forum
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland est de retour pour patienter jusqu'à Noël. Vous pouvez aussi venir célébrer le nouvel an au Skylight.
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
LC awards : nominations.
Les LC awards sont toujours en cours ! Pour faire vos nominations, rendez-vous par ici
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

soirée cb samedi 22 décembre à 21h ! venez nombreux et révisez vos classiques de noël *oh oh oh*

bingo de noël à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

awards 1ère étape pensez à envoyer votre mp pour choisir les nominés de cette année.

winter wonderland comme chaque année, ce parc d'attraction aux allures de fêtes s'installent dans hyde park, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands...

nouvel an un sujet commun pour le nouvel an, avec un but caritatif et quelques surprises à la clé, viens participer !


sorry, umh...my best-friend is better than yours (blodwyn & jurry)

membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 25/11/2018
» Messages : 117
» Pseudo : hmtbn
» Avatar : Teresa Seco
» Âge : 24 ans
» Absence : Jusqu’au 13.01.
() message posté Mar 4 Déc 2018 - 20:45 par Jurry L. Camildge
my best-friend is better
than yours
Blodwyn and Jurry
I think that I'll keep loving you, way past sixty-five
We made a language for us two, we don't need to describe

trois mois. trois mois que Blodwyn est retournée à Londres, que vous vous appelez à chaque nouvelles croustillantes ou à chaque bad-mood. trois mois qu'une autre a pris sa place mais que rien n'est plus comme avant. il y a ce souvenir dans la salle de bain. le rappel du sang, de l'odeur. elle t'avait sauvé ce jour là. elle n'était pas une simple amie, elle était devenue une soeur. celle qu'on ne quitte jamais, qu'on ne trahie jamais. qu'on chérie éternellement. elle avait été là quand personne ne l'avait été. elle t'avait épaulé à l'hôpital, te ramenant des sucreries alors même que les infirmiers te les interdisaient. la seule a qui t'as pu dire honnêtement que t'étais contente d'avoir réussi. tout en regrettant de ne pas l'avoir suivi tout simplement en Angleterre. t'allais le faire aujourd'hui, t'allais aller chez elle, dans sa capitale. tu as certes déjà mis les pieds sur le sol anglais, tu ne connais rien à Londres. on t'a dit que c'était cher, que les gens étaient libres c'est tout ce dont tu te rappelles. disons peut-être que tu ne les écoutais pas aussi. tu venais de poser le pied à l'aéroport, sachant que personne ne t'y attendrait puisqu'en ce vendredi en fin de journée tu ne l'as pas prévenu. sortant ton téléphone de ta poche tu composes son numéro et l'appelles en FaceTime. facilement elle remarque le monde autour de toi et la valise, suivi du tampon sur ton passeport. tout était en place. tu allais prendre les transports pour rejoindre son chez elle, y poser ta valise et profiter de la nuit londonienne. tu voulais être vivante ce soir. sentir l'alcool coulé, ressentir la chaleur de ton corps entouré de celui d'étrangers dans une salle trop petite où la musique battrait son plein. le temps te sembla une éternité mais il était tout ce qu'il fallait pour que Blodwyn se prépare ou qu'elle prépare ton arrivée surprise. t'étais pas une adepte des venues surprises car toi même tu ne les aimais pas mais, sadique, tu voulais la voir sortir de son confort un week-end. "c'est le facteur, vous savez celui qui a baisé la voisine ?" lanças-tu à l'interphone pour prévenir de ta présence. ça y est. tu vas la serrer dans tes bras, après un temps qui t'a semblé une décennie.  trois minutes, c'est le temps qui l'a fallu pour que tu la retrouves. que tes bras l'entourent."t'as eu le temps de faire partir ton amant ?" pas que tu ne souhaites pas le rencontrer mais t'évitais de tomber nez à nez avec des hommes s'ils étaient en plus de ça à ton goût. les goûts de Blodwyn étaient les tiens. "ce soir c'est un threesome entre toi, moi & l'alcool." tu devais bien profiter du fait de ne plus prendre des médicaments. ils t'avaient gavé avec ça, t'avaient gâché tes vacances d'été. si on pouvait appeler ça ainsi sachant que tu as travaillé. bref, ce soir t'avais juste besoin de la retrouver, d'oublier. de quitter des souvenirs sombres, de t'amuser avant de la quitter. aussi dur que cela peut-être. la déchirure que son départ à laissé.
Made by Neon Demon


@blodwyn j. carpenter
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version
» Date d'inscription : 02/06/2018
» Messages : 1645
» Pseudo : Starbuckscrazy (Fanny)
» Avatar : Selena Gomez
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : charlotte e. wellington ; aija kallio-ivanov
() message posté Mar 4 Déc 2018 - 23:12 par Blodwyn J. Carpenter
“Friendship is the hardest thing in the world to explain. It's not something you learn in school. But if you haven't learned the meaning of friendship, you really haven't learned anything.”  ―  M. Ali


La vie à Londres a repris le cours normal des choses, avec une mère emmerdeuse, un père adorable et attachiant, et des frères un peu trop surprotecteurs. Les galas s’enchainaient à nouveau, les cours à l’université ont repris aussi, et Blodwyn continuait sa vie bien tranquille. Mais une chose manquait à Blodwyn dans sa vie londonienne. Jurry. En peu de temps, la jeune femme était devenue une amie sans pareille, quelqu’un sur qui Blodwyn pouvait compter en toutes circonstance. Les choses n’avaient pas été faciles pour elles deux, en particulier pour Jurry qui avait tenté d’avorter seule, à l’aide d’un cintre. Lorsque Blodwyn l’avait trouvé ainsi, elle avait tout fait pour l’aider, appelant les pompiers, restant à son chevet, l’aidant du mieux qu’elle avait pu à retrouver un semblant de vie normale. Et puis bien sur, Blodwyn avait du quitter Dublin, pour retrouver son université à elle, son chez elle, sa petite vie bien tranquille aussi. La Carpenter a déjà prévu de faire un trajet éclair dans quelques semaines à Dublin pour rendre visite à Jurry, et retrouver son amie qu’elle n’a pas vu depuis bien trop longtemps à son goût. Posé tranquillement dans son canapé, la jeune femme révise ses cours en vu d’un examen très prochain. D’un coup la sonnerie retentit et Blodwyn va répondre à l’interphone. Elle reconnait la voix entre mille. Jurry. Mais qu’est-ce qu’elle fout là ? Au fond, elle s’en fout bien de la raison de sa présence ici. Tant que Jurry est à ses côtés, c’est bien là tout ce qui compte pour la jeune femme, que son amie soit là pour elle. « Et l’amant de la voisine, il n’a pas encore fait de carnage ?? » Qu’elle réplique à la blague de son amie. Elle rigole et lui indique  immédiatement à quel étage se rendre et quel appartement. Lorsque Jurry passe le pas de la porte, Blodwyn la sert fort dans ses bras, incapable de la lâcher, tant elle est heureuse qu’elle soit présente. « Et manquer l’occasion de lui présenter la folle que tu es ? Penses-tu, il se cache dans le placard prêt à se présenter ! » Ces deux là n’ont pas leur pareille pour rigoler et faire les folles ensemble, et c’est bien ce que Blodwyn aime avec cette amitié, sans prise de tête, sans difficulté. C’est simple, agréable et facile. « T’as de la chance, j’ai été sobre les deux derniers jours, je suis carrément partante pour aller picoler un coup avec toi ! » Elle attrape la valise  de son amie e t va la déposer dans sa chambre d’ami. Quand on est une Carpenter, même lorsque l’on est encore étudiant, on a une chambre d’amis, surement le privilège d’avoir un bon compte en banque bien rempli. Pour Blodwyn, il s’agit surtout de pouvoir accueillir les gens comme il se doit. « Raconte-moi tout, qu’est-ce qui t’amène à Londres ? »
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 25/11/2018
» Messages : 117
» Pseudo : hmtbn
» Avatar : Teresa Seco
» Âge : 24 ans
» Absence : Jusqu’au 13.01.
() message posté Mer 5 Déc 2018 - 13:45 par Jurry L. Camildge
my best-friend is better
than yours
Blodwyn and Jurry
I think that I'll keep loving you, way past sixty-five
We made a language for us two, we don't need to describe

te voilà enfin sur place. prête à faire des malheurs. t'as envie de rigoler, de crier. d'extérioriser ton excitation. il t'en faut peu pour être heureuse et quand t'avais vu la petite promotion sur le billet d'avion t'avais sauté sur l'occasion. disons que ton boulot te permettait de financer tes études et ton logement, les extras tu te les faisais le plus souvent offert. tu savais jouer de ton physique, avec n'importe quel sexe en face de toi. tout était bon à prendre. t'as même pensé à être escorte une fois mais tu t'es dis que finalement tu étais trop bien pour eux, même s'ils te payaient. dans peu de temps tu vas la retrouver, tes écouteurs dans les oreilles tu te dis que tu te verrais bien vivre ici mais que, malheureusement, le loyer est bien trop cher. disons que t'as surtout pas envie d'y mettre tes économies dedans tant que ton salaire n'est pas celui que tu mérites. elle n'a pas changé. tu rigoles à sa blague et décides de lui répondre une fois que tu seras face à elle. il ne te faut pas très longtemps pour monter deux par deux les marches. heureusement que t'étais en basket quoi, tu aurais pu y perdre ta cheville. "vous savez Sherlock, on ne l'a pas revu depuis le dernier avis de passage. qui sait ce qu'il est devenu" t'as que ça à faire d'y répondre avant de la serrer contre toi. "dans le placard ? tu l'as pas mis dans le congélateur celui là?" il fallait vraiment te calmer mais ça faisait si longtemps. t'avais pas cette relation avec ta voisine de chambre maintenant. qui pouvait arriver à la cheville de Blodwyn façon ? déclarant aussitôt le programme que tu lui réserves, un sourire malicieux s'affiche sur ton visage d'ange. "j'en attendais pas moins que toi. en tout cas je te suivrais."  alors qu'elle prend ta valise, tes yeux parcourent son chez elle. tu te verrais bien y vivre ici aussi. c'est joli mais bon vous n'avez pas le même porte-monnaie. décidant de poser tes fesses sur le sofa avant de vous préparez, tu lèves les yeux au ciel. "ce qui m'amène ? une certaine blonde décolorée je dirai." et c'était la vérité. tu n'étais là que pour elle. rien n'était une meilleure raison pour venir ici que pour la voir. depuis tout ce temps. trois mois."tu faisais quoi avant que je te dérange ?"  après tout t'étais curieuse & intéressée par ce qu'elle faisait en temps normal, ça ne changeait pas.
Made by Neon Demon


@blodwyn j. carpenter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Moving along :: Présents alternatifs
» Hey my friend [PV]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» take a ride with my best friend. 25 oct. (19h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-