Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #34 & nouveautés.
La nouvelle version vient d'être installée. Rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Ski et tempête de neige !
La station de ski de Zermatt vous ouvre ses portes pour profiter de l'hiver. Fan de drama ? Notre tempête de neige devrait vous faire plaisir.
Bingo de l'hiver !
Le bingo est toujours d'actualité, avec de nouveaux défis. Venez jouer, et tentez de remporter des cadeaux.
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland et le tc du nouvel an sont toujours en cours.
Duo du mois.
Notre premier duo du mois est affiché. Pour le découvrir c'est par .
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

bingo de l'hiver à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

séjour à la montagne ton personnage peut s'envoler pour la Suisse à petits prix, il faut en profiter.

tempête de neige et si t'as envie de pimenter un peu son voyage, tu peux participer au sujet commun !


christmas trouble ft. sam

Rush A. Marvel

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1120
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
() message posté Sam 8 Déc - 23:43 par Rush A. Marvel
Qui dit décembre dit noël et fin d’année. Tout le monde aime cette période. Je l’apprécierais aussi si je ne devais pas passer ces moments avec ma famille. Je préférerais tellement passer ces fêtes tout seul, ou encore avec Tessa par exemple, et son enfant. Mais pour le coup, je n’avais pas vraiment le choix. En soit, mes parents ne me demandent pas énormément de choses, alors je peux bien faire cela pour eux. Je profitais donc de mon samedi pour faire mes achats de noël. Je n’aime pas les faire au dernier moment, d’autant plus que je n’ai jamais d’idées pour ma famille. N’étant pas proche d’eux, je ne sais pas ce dont ils ont besoin ou encore ce qu’ils aimeraient chaque année. Ces achats de noël sont donc un vrai supplice pour moi. Voilà pourquoi je préfère m’y prendre à l’avance. Afin d’avoir le temps pour trouver des idées. En revanche, pour l’enfant de Tessa, là j’ai énormément d’idées. Un trop plein même. Il n’y a pas assez d’évènements dans une année pour pouvoir lui offrir le tout.

Après avoir donc fait quelques magasins, je me retrouvais encore bredouille. Aucun sac dans les mains. Rien ne m’avait encore inspiré pour cette année. Je pensais réellement que la journée ne pouvait pas être pire. Mais ça c’était avant de rentrer à la dernière seconde dans l’ascenseur du centre commercial. Je n’avais même pas fait attention à la fille qui était présente. Je pensais sortir de cette boite dans quelques secondes. Mais encore une fois, ça c’était avant. Car l’ascenseur se stoppa net avec la lumière au passage. « Non mais sérieux là ! » Je sortis mon téléphone de ma poche afin d’allumer la torche. Sans même le vouloir je pointais le faisceau lumineux vers la fille. Et même avec les yeux fermés, je la reconnus tout de suite. Sam. Et moi qui allais m’excuser de m’avoir éblouie avec ma lumière… Pas cette fois-ci.

Entre Sam et moi il y a eu quelque chose. Avant que je ne la quitte sans lui donner de réelles raisons. Depuis on ne s’était jamais revus… avant que je ne vois qu’il s’agissait de l’obstétricienne de Tessa. Ce moment fut très gênant, pour moi. Car de son côté, j’avais l’impression d’avoir vu une lueur d’illumination dans ses yeux. Comme si elle avait trouvé le moment opportun pour se venger. Ah ces femmes. Je n’avais rien dit et on ne s’était pas parlé depuis. Même si j’imaginais bien qu’elle ait dit quelque chose à mon propos à Tessa. « Il n’y a qu’à moi que ça peut arriver ça … Etre coincé dans un ascenseur, dans le noir, avec toi. » Je tentais d’appuyer sur le bouton d’urgence, mais bien évidemment, il ne marche jamais quand il le faut celui-là. Je commençais à m’énerver et à cogner tous les boutons. « Quelle journée de merde !!! » Et cette fois-ci, je cognais un de murs de l’ascenseur. Un peu trop fort apparemment car celui-ci se mit à bouger. Bon ok, faut que je me calme.


@Sam Morrison
Revenir en haut Aller en bas
she was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.
Sam Morrison
she was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 60983
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : jamie chung.
» Âge : 37yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Mer 16 Jan - 18:05 par Sam Morrison
≈ ≈ ≈
{christmas trouble}
✰ w/ rush

Ce n’est pas par envie que Sam se retrouve ici cet après-midi, mais bien parce qu’elle n’a pas eu le choix. En s’occupant de ses achats de noël sur internet elle pensait vraiment éviter la foule, les magasins bondés, les queues interminables, et toutes ces choses qu’elle déteste. Seulement ce ne fut pas le cas. Obligée de se rendre au centre commercial un samedi après-midi pour venir récupérer un colis. Une erreur dans la livraison qui l’oblige à venir récupérer son achat dans la boutique, plutôt que de le réceptionner chez elle. Ce qu’elle voulait précisément éviter. Avant d’affronter la foule, Sam décide de s’arrêter prendre un café pour se donner un peu de courage. C’est bien une des choses qui l’a le plus motiver à sortir aujourd’hui, s’arrêter prendre ce café qu’elle adore et qui se trouve sur son chemin. Même ici il y a du monde, ce qui l’angoisse quelque peu pour la suite. Elle n’a malheureusement pas le choix, elle est bien obligée de récupérer son colis. Un cadeau pour sa tante qui plus est. Son gobelet encore chaud dans la main, elle marche rapidement pour se réchauffer, mais surtout pour arriver plus rapidement. Plus vite elle sera sur place, plus vite elle pourra récupérer sa commande, et plus vite elle pourra rentrer chez elle. C’est du moins ce qu’elle espère. Bien sûr, elle est lucide et ce doute qu’il y a des chances pour que cela ne se passe exactement de la sorte, à cause de tout ce monde dehors. Elle boit de nouveau une gorgée, savourant le liquide tout en s’arrêtant devant le centre commercial. Il lui faut quelques minutes pour se motiver à entrer. À peine a-t-elle franchi les portes automatiques que la chaleur des lieux l’envahit, l’obligeant à enlever son écharpe. Le premier endroit où elle se dirige est devant le plan interactif pour voir où se situe la boutique en question. Elle ne connait pas du tout l’endroit parce qu’elle ne vient jamais, elle déteste cela. Deuxième étage. Elle repère les ascenseurs et sans chercher autre chose, elle entre dans le premier qui arrive. Forcément, il faut que quelqu’un d’autre entre, lui faisant perdre encore du temps. Malheureusement pour Sam, elle reconnait immédiatement Rush. Elle se répète que d’ici quelques secondes tout sera terminé, mais l’ascenseur s’arrête au même moment, les plongeant dans le noir. Il ne manquait plus que ça. « Non mais sérieux là ! » Même le son de sa voix arrive encore à l’agacer. Elle n’a pas le temps de faire un commentaire que Sam se retrouve aveugler par la lumière de son téléphone, l’obligeant à fermer les yeux. « Il n’y a qu’à moi que ça peut arriver ça … Etre coincé dans un ascenseur, dans le noir, avec toi. » Elle ne peut s’empêcher de lever ses yeux au ciel. Si n’était pas ravi d’être ici, désormais c’est encore pire. Elle n’a pas envie de parler, de lui parler, espérant que cela ne dure pas longtemps. Elle l’observe essayer d’appuyer sur tous les boutons possibles, avant qu’il ne se mette à cogner l’ascenseur directement. « Arrête ! » C’est sorti avant qu’elle ne puisse s’en empêcher. Seulement il lui est impossible de ne continuer à garder le silence alors qu’il fait n’importe quoi. Désormais agacée, elle pose son gobelet au sol, pour chercher son téléphone dans son sac. « Quelle journée de merde !!! » Elle n’aurait pas dit mieux, c’est effectivement une ”journée de merde”. Elle pousse un soupir exaspéré en ne voyant pas de réseau sur son téléphone, bien évidemment cela aurait été trop simple. Elle se décide enfin à bouger, pour essayer d’appuyer sur le bouton d’urgence à son tour. Impossible qu’ils restent ici tous les deux encore longtemps. En passant devant lui, Sam ne lui accorde pas le moindre regard, ce qui ne change rien au fait qu’elle est en colère. Contre lui, contre cet ascenseur, contre son colis. Elle appuie en vain visiblement, puisque rien ne se passe. « La journée n’aurait pas pu être pire. » Elle se parle principalement à elle-même, mais l’endroit est si petit qu’il y a de forte chance pour que Rush l’ait entendu aussi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel

» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1120
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
() message posté Dim 3 Fév - 0:49 par Rush A. Marvel
De base je ne suis pas une personne qui aime faire du shopping, mais alors acheter des cadeaux pour des personnes que je ne connais presque pas, c’est un réel supplice. Je pensais m’en tirer en moins d’une heure, mais c’était peine perdue. Pourtant, je ne manque pas d’argent, le budget n’est pas le problème. Mais rien à faire, je n’avais rien en main. Il faut pourtant que je ressorte de ce centre commercial avec tous les cadeaux. Je ne lâcherais pas l’affaire. J’avais fait un premier étage, un autre m’attendait. Alors que je voyais l’ascenseur se refermer, je forçais les portes pour pouvoir entrer à mon tour. Et c’est peut-être ça qui a fait bloquer l’ascenseur. Ou du moins, je ne l’espère pas. Je n’ai pas envie d’être la cause de ce problème.

Je détestais cette journée. C’est pourquoi je me mis un peu à me défouler sur les boutons de cet ascenseur jusqu’à ce que Sam me dise d’arrêter. Tiens, premier mot de sa part. Je l’écoutais donc et me stoppait. Mais très vite ce fut elle qui se mit à appuyer en vain sur les boutons. Elle pensait peut-être qu’un touchée féminin changerait l’affaire… N’importe quoi. « Au moins, on est d’accord là-dessus. » Lui dis-je tout en m’avançant vers les portes et frapper, tout en criant. « EH OH ON EST LA ! » Ils vont quand même bien nous entendre. Puis, qui ne tente rien n’a rien. Je me reculais et à ce moment, je sentis quelque chose tomber à mes pieds. J’éclairais de mon portable. « Non mais quelle idée de poser son café par terre ! » Râlais-je. Non, je n’allais pas m’excuser d’avoir renversé son café. Avec elle, je suis plutôt du genre à lui rejeter la faute dessus. Après tout, c’est ce qu’elle avait fait dans notre relation. Elle avait préféré donner comme raison de notre rupture ma personne plutôt qu’admettre que c’était ses études la cause. Alors, je ne vois pas pourquoi je m’excuserais. Pour une fois, que j’avais été plus ou moins sincère avec une femme. Je sais que je ne suis pas trop parfait, encore moins à l’époque. Mais non, je n’arrivais pas à digérer le fait qu’elle tente de tout mettre sur moi. Elle n’avait pas été parfaite non plus. Mais ça c’est les médecins, tout comme les avocats, ils se pensent au-dessus de tout le monde.

En voyant qu’il s’agissait de l’obstétricienne de Tessa, je m’étais mis dans l’idée de me la remettre dans la poche. J’avais peur qu’elle raconte n’importe quoi à Tessa, mais ma fierté passait avant. Si elle disait quoique ce soit à Tessa, je tenterais de rattraper le coup, tout simplement. J’entendis alors une personne crier qu’ils avaient appelé les pompiers pour nous sortir de là. Les pompiers ? Pourquoi pas juste la maintenance ? Je ne comprendrais jamais rien à ces histoires d’ascenseur. La boite métallique n’était pas très grande, mais je tentais au mieux de me mettre le plus loin de Sam. Je m’assis par terre, ne sachant pas pour combien de temps nous en avions.

Après quelques minutes de silence, je le coupais « Ça va sinon ? » Non pas que j’en ai réellement quelque chose à faire… Seulement que je commençais légèrement à paniquer dans cet ascenseur. Nous n’avions pas de réseau sur nos téléphones. Nous étions totalement coupé de tout. Rien que tous les deux.


@Sam Morrison
Revenir en haut Aller en bas
she was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.
Sam Morrison
she was a breathtaking mosaic of the battles she’s won.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 60983
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : jamie chung.
» Âge : 37yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Dim 10 Fév - 16:50 par Sam Morrison
≈ ≈ ≈
{christmas trouble}
✰ w/ rush

Sam s’est toujours sentie plus à l’aise à l’hôpital, entourée de patients que dans des endroits rempli de monde. C’est pourquoi elle essaie autant que possible d’éviter les centres commerciaux, surtout à l’approche des fêtes de fins d’années. Malheureusement, cela ne fonctionne pas toujours, sinon elle ne serait pas dehors, par ce froid de toute évidence. Pour s’empêcher de faire demi-tour, et de rentrer chez elle, elle se répète que cela ne devrait pas prendre trop de temps. Sûrement l’affaire d’une demi-heure. Elle presse le pas, son café en main pour tenter de se réchauffer. Il ne fait pas chaud, et malgré son manteau et son écharpe elle ne peut s’empêcher d’avoir froid. Encore une raison pour laquelle elle préfère faire du shopping en ligne. La gorgée de café lui fait du bien, mais pas encore assez, et elle accélère le pas pour arriver plus rapidement. Une fois à l’intérieur du centre commercial, c’est totalement l’inverse. Il fait chaud, beaucoup trop chaud d’un coup, ce qui l’oblige à déboutonner son manteau, et à enlever son écharpe. Encore une chose qui lui rappelle combien elle déteste ce genre d’endroit. D’un pas décidé elle s’informe sur le lieu du magasin avant de prendre l’ascenseur n’ayant pas envie de faire d’efforts. La journée déjà assez horrible comme cela pour Sam, ne fait que s’aggraver quand entre Rush un étage après elle. Il est rare qu’elle reste en colère contre quelqu’un, mais il semble avoir un don pour cela. À chaque fois qu’elle y pense, elle ne peut s’empêcher de s’énerver. Alors le voir, c’est encore pire. Mais bien décidé à ne pas lui parler, elle se met à fixer les portes devant elle, les quelques secondes que cela va durer. Du moins c’était son plan initial. Mais ironie du sort, l’ascenseur décide se bloquer. Il ne manquait plus que cela. Décidé à ne rien dire, elle ne peut s’en empêcher quand il se met à frapper les parois. Absolument rien ne se passe comme elle l’avait prévu, ce que Sam déteste. Peut-être encore plus que de se retrouver ici avec lui. Elle essaie à son tour d’appuyer sur les boutons, sans plus de succès que lui. Il y avait effectivement peu de chance, mais elle s’en serait voulu de ne pas le tenter. « Au moins, on est d’accord là-dessus. » Un très faible sourire s’affiche sur son visage une seconde, avant qu’elle ne s’éloigne le voyant se rapprocher. L’endroit est exiguë, mais elle est bien décidée à faire son possible pour rester le plus loin possible de Rush. Il recommence à frapper, l’agaçant fortement. Cependant, elle doit bien reconnaitre qu’il n’y a pas vraiment beaucoup de façon de se faire entendre là-dedans. Elle regarde de nouveau son téléphone, mais toujours aucun signe de réseau. Forcément, rien ne fonctionne quand il y a besoin. « Non mais quelle idée de poser son café par terre ! » Elle relève la tête en l’entendant parler de nouveau, avant de constater que son gobelet est ouvert au sol. Quand elle pense que ça ne peut pas être pire, on lui prouve le contraire. L’ignorant, elle se baisse pour ramasser et le poser dans un coin. Elle se retient de lui faire remarquer qu’elle ne pouvait pas le poser ailleurs, décidant que ça n’en vaut pas la peine. Elle ne sait pas comment c’est possible qu’il puisse autant lui taper sur le système, alors qu’elle est habituellement le genre de personne plutôt calme. En entendant une voix, Sam se rapproche oubliant un instant le reste, pour pouvoir écouter. Elle comprend “pompier”, ce qui ne la rassure pas vraiment. Combien de temps vont-ils être enfermés ici ? Elle tente une nouvelle fois d’appuyer sur les boutons, et particulièrement sur l’appel d’urgence, mais aucun son ne sort. Elle pousse un soupir de frustration, tentant toujours de l’ignorer. Avec quelqu’un d’autre les choses seraient sans aucun doute différentes, plus faciles. « Ça va sinon ? » Elle est tellement surprise qu’il lui adresse la parole, qu’elle se tourne vers lui sans savoir quoi répondre. Est-ce qu’ils vont vraiment faire comme si de rien n’était pour passer le temps ? Surtout après avoir été tellement charmant avec elle quelques minutes plutôt. « Super, c’est exactement comme ça que j’avais prévu de passer ma journée. » Son ton est sarcastique. Même pour une question aussi banale, elle ne parvient pas à lui répondre sérieusement. « T’es pas obligé de me faire la conversation. On peut attendre en silence. » Oui, c’est sans aucun doute le mieux. Elle recule un peu, pour s’appuyer contre un des murs, près des portes, et surtout des boutons au cas où. Sans pouvoir s’en empêcher, elle retente de nouveau d’appuyer. N'importe quoi plutôt que de ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Westfield Shopping Center White City
» Merry Christmas!!
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» ☴ oh dear, we are in trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-