Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #34 & nouveautés.
La nouvelle version vient d'être installée. Rendez-vous par ici pour découvrir les nouveautés.
Ski et tempête de neige !
La station de ski de Zermatt vous ouvre ses portes pour profiter de l'hiver. Fan de drama ? Notre tempête de neige devrait vous faire plaisir.
Bingo de l'hiver !
Le bingo est toujours d'actualité, avec de nouveaux défis. Venez jouer, et tentez de remporter des cadeaux.
Winter Wonderland & Nouvel an.
Le Winter Wonderland et le tc du nouvel an sont toujours en cours.
Duo du mois.
Notre premier duo du mois est affiché. Pour le découvrir c'est par .
Comfort zone.
Une nouvelle catégorie a fait son apparition. Venez jetez un coup d’œil par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

bingo de l'hiver à travers tout un tas de petits défis, viens remplir ta carte de bingo et remporter des cadeaux.

séjour à la montagne ton personnage peut s'envoler pour la Suisse à petits prix, il faut en profiter.

tempête de neige et si t'as envie de pimenter un peu son voyage, tu peux participer au sujet commun !


What a slut time is. She screws everybody. (Roman)

growing strong
Sam Morrison
growing strong

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 61570
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : jamie chung.
» Âge : 37yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Mar 15 Jan - 21:34 par Sam Morrison

≈ ≈ ≈
{What a slut time is. She screws everybody.}
✰ w/ roman

C’est officiel, Sam est en retard. Ce n’est pas de sa faute, elle a une bonne excuse, une très bonne excuse en réalité, mais elle n’aime pas ça. Elle déteste faire attendre les gens, parce qu’elle déteste attendre elle-même. Alors elle marche vite, court presque, ce qu’elle déteste aussi, pour essayer de gagner quelques minutes. Heureusement, elle a pu prévenir Roman qu’elle ne serait pas à l’heure. Ce qu’elle n’avait pas prévu ce qu’elle serait en retard de presque vingt minutes. Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’elle est en retard à un rendez-vous, et ça ne sera pas la dernière fois non plus. Son métier passe souvent avant le reste, ce qui agace parfois ses proches. Mais aujourd’hui, elle n’a pas eu le choix. Un accouchement en urgence, peu avant qu’elle ait terminé sa journée. Impossible de ne rien faire sous prétexte que cela allait déborder sur ses horaires de travail. Devant la joie des nouveaux parents, Sam en a oublié le reste, heureuse d’avoir pu aider. Heureuse que tout se soit bien passé. Elle accélère le pas, espérant qu’il n’ait pas fini par se lasser de l’attendre, ce qu'elle pourrait comprendre cependant. Elle n’a pas le temps de vérifier son téléphone pour voir si elle a un message, cela serait encore perdre du temps. Encore quelques mètres et elle aperçoit enfin l’enseigne du bar où ils étaient supposés se retrouver il y a maintenant plus de vingt minutes. Quelque part elle se demande si elle ne serait pas soulagée qu’il soit parti, pour pouvoir rentrer chez elle et ne plus rien faire de sa journée. Se poser sur son canapé, allumer la télévision et jouer avec ses chats. Mais quand elle entre dans le bar et qu’elle aperçoit Roman elle est soulagée qu’il l’ait attendu. Un sourire se dessine immédiatement sur ses lèvres, alors qu’elle le rejoint. « Désolée. Un bébé à faire naître plus tôt que prévu. » Après l’avoir salué elle s’assoie enfin, soulagée de pouvoir se poser. La journée a été intense, surtout ses dernières heures. Pourtant elle adore son métier, elle adore aider à faire venir des enfants au monde, surveiller les différentes grossesses. Voir la joie des nouveaux parents quand ils tiennent enfin leur enfant dans les bras. Il y a aussi des mauvais côtés, les complications, les naissances qui se déroulent mal, les futures mamans beaucoup trop stressées. Mais Sam essaie autant que possible de se concentrer sur le positif, toujours. « Forcément ça a été la panique, ce n’était pas prévu avant trois semaines. Les parents étaient paniqués, l’accouchement a été difficile... » Elle s’arrête de parler, réalisant que donner les détails n’est pas forcément quelque-chose qui intéressant Roman. Elle le fait souvent, donner trop de détails, parler de son travail. Elle pourrait en parler pendant des heures, ayant toujours quelque-chose à dire sur le sujet. Mais pas ce soir, pas maintenant. « Tout le monde va bien, c’est le plus important. » Et elle, elle est en retard. Ce qui la dérange plus pour son ami, que pour elle-même. Elle a l’habitude, il n’est pas rare qu’elle parte de l’hôpital plus tard que prévu, ou qu’elle arrive plus tôt. Avec un métier comme le sien, il est difficile de dire non. « Mais pour me faire pardonner c’est moi qui paie les premiers verres. » Elle fait signe au serveur au même moment, avant de se débarrasser de son manteau pour se mettre plus à l’aise. Depuis qu’elle est arrivée, elle n’a fait que de parler, monopolisant en plus la conversation. Heureusement pour elle, ils se connaissent depuis suffisamment longtemps pour qu’il puisse trouver cela déplacer. « Et toi, comment ça va ? » Avec tout ça, elle ne lui a pas vraiment laisser le temps de parler.
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Roman Warwick
we push and pull
like magnets do

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10458
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : ben barnes
» Âge : thirty four
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Ven 15 Fév - 10:21 par Roman Warwick

☾ ☾ ☾
good friends are like stars
you don't always see them
but they're always here


« Tu dois déjà repartir ? J’ai l’impression de ne jamais te voir en ce moment. » Roman évite soigneusement le regard de sa femme alors qu’il finit de donner son yaourt à leur fils. Elle a raison, ils ne se voient presque jamais, et Roman en connaît parfaitement la raison. Eleanor. Mais est-ce que les choses ont vraiment changées entre eux depuis qu’il a entrepris une liaison extraconjugale ? Roman n’en a pas forcément l’impression. Cela fait déjà un moment qu’ils ne sont plus proches.  Une fois la bouche du petit garçon essuyé, celui-ci repart jouer dans sa chambre, et Roman sort son téléphone de sa poche. Un message de Sam l‘informe qu’elle sera en retard. Il pourrait encore annuler, il serait encore temps. Seulement, il n’en a pas envie. « Je t’ai déjà dit que j’allais voir Sam. C’est prévu depuis longtemps, je ne vais pas annuler à la dernière minute. » Il regarde Cecilia, installée devant une émission télé. Qu’est-ce que ça change qu’il soit là ou non ? « Je devrais pouvoir me libérer ce weekend, on pourra faire quelque chose avec les enfants. » Une promesse qu’il tiendra, même si l’envie n’y est pas forcément. Il doit prendre le temps pour sa famille, il le sait. Mais c’est plus facile de prétendre que son travail lui prend trop de temps, et que c’est ce qui leur permet de vivre plus que correctement. « D'accord. Tu diras bonjour à Sam de ma part. » Roman finit de débarrasser la table, embrasse ses enfants qui vont bientôt aller au lit, sa femme aussi, avant d’enfiler un manteau et de partir. C’est vrai que pour une fois qu’il était rentré assez tôt, ça paraît dommage de repartir, mais cette soirée lui fera du bien. Il y a toujours une certaine culpabilité qui l’habite quand il est avec Cecilia. Laquelle disparaît dès qu’il pense à Eleanor et à quel point la brune le rend heureux. Mais ce soir, ce n’est pas elle qu’il va voir. Sans doute demain.

Arrivé devant le bar en quelques minutes de taxi, il frissonne à cause du froid, et remonte son col de manteau pour se protéger du vent. Pas vraiment efficace, et il ne sait pas combien de temps il va attendre Sam. Autant l’attendre à l’intérieur, au chaud. A peine assis à une table au fond, il commande un whisky. Pas encore le vin pour Sam, il ne voudrait pas qu’il se réchauffe si elle doit arriver très en retard. En attendant, Roman sort son portable et se crée une liste de choses à faire pour le lendemain. Il y a beaucoup de choses à penser quand on a son propre commerce. Encore plus quand on en a plusieurs. Roman oublie forcément des choses parfois, aussi méticuleux soit-il. Mais sa liste ne grandit pas tellement, parce que ses pensées reviennent régulièrement à Eleanor. Il se demande ce qu’elle est en train de faire. Aimerait qu’elle soit là, avec lui, en public, comme ils avaient pu le faire lors de ce weekend hors de Londres. Mais il ferait mieux d’arrêter de penser à elle. Aussi difficile cela soit-il. Il est heureux de voir Sam arriver, de savoir qu’ils vont pouvoir discuter ce soir, comme au bon vieux temps. « Désolée. Un bébé à faire naître plus tôt que prévu. » Roman ne comptait pas lui en vouloir pour son retard mais avec une excuse pareille, elle est certaine de ne recevoir aucun reproche, de personne. « Bonsoir à toi alors, super héroïne. » Son verre à peine entamé entre les mains, il sourit devant l’enthousiasme de Sam. « Forcément ça a été la panique, ce n’était pas prévu avant trois semaines. Les parents étaient paniqués, l’accouchement a été difficile... » Il imagine bien. Lui n’était prêt pour aucun des accouchements de Cecilia. De toute façon, elle avait refusé qu’il soit dans la salle avec elle, ne souhaitant pas qu’il la voie ainsi. Roman avait accueilli ses enfants un peu après, avec une appréhension certaine, mais aussi un bonheur assez inattendu. « Tout le monde va bien, c’est le plus important. » Elle a raison, c’est tout ce qui compte. Qu’ils commencent leur soirée ensemble quelques minutes plus tard que prévu, Roman s’en fiche pas mal. « C'est à se demander comment le monde tournerait sans toi. Ils vont survivre à l’hôpital ce soir tu crois ? » Il plaisante, parce qu’il la sait autant accro à son travail qu’il peut l’être. C’était peut-être pour ça qu’ils s’étaient aussi bien entendus à l’époque. Peut-être aussi pour ça qu’ils avaient fini par rompre. « Mais pour me faire pardonner c’est moi qui paie les premiers verres. » Elle n’a pas besoin de faire ça, mais Roman ne va pas refuser non plus. « Tu me paieras le deuxième alors, j’ai pris de l’avance. » Il désigne son verre du regard. Ils auront bien le temps d’en boire plusieurs, il le sait pertinemment. Et ça lui fera du bien. « Et toi, comment ça va ? » Elle a eu le temps de lui raconter sa journée alors que lui, n’a presque rien dit. Mais il en a l’habitude. Sam a toujours été bavarde. Ce n’est pas aujourd’hui que ça va changer. « Bien, bien. Je n’ai pas sauvé de bébé aujourd’hui mais chacun son truc. » Jamais il ne se serait imaginé en médecine et quand il voyait Sam bosser ses cours, ça le dégoûtait plus qu’autre chose. « Tout le monde va bien, mes boutiques aussi, donc tout va bien. Cecilia te dit bonjour au fait. » Le serveur arrivé à leur table, il laisse Sam commander ce qu’elle souhaite, avant de reprendre. « Et toi, je suppose que tout va bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
growing strong
Sam Morrison
growing strong

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 61570
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : jamie chung.
» Âge : 37yo.
» Schizophrénie : jamie & gabrielle.
() message posté Mar 5 Mar - 17:42 par Sam Morrison

≈ ≈ ≈
{What a slut time is. She screws everybody.}
✰ w/ roman

Alors qu’elle essaie de se dépêcher pour ne pas être encore plus en retard, Sam se demande si elle n’aurait pas mieux fait d’annuler. Ce n’est pas tant le fait de devoir se dépêcher, bien que ce ne soit pas le plus agréable, mais bien parce qu’elle n’aime pas faire attendre les gens. Et ce soir elle est vraiment très en retard. Elle se dépêche tellement qu’elle ne prend même pas la peine de fumer une cigarette, qui serait pourtant plus que bienvenue, pour ne pas perdre encore plus de temps. Bien que Sam aurait pensé faire attendre Roman beaucoup plus que ça. Sûrement l’habitude de voir gérer des accouchements en urgence, combiné au fait que tout se soit finalement bien passé, hormis la panique des nouveaux parents. Vingt minutes, ce n’est pas si énorme mais elle n’aime pas ça. Quand elle fait un effort pour voir des gens, elle n’aime pas les faire attendre. Malheureusement elle ne décide pas toujours et ce soir ce n’est vraiment pas de sa faute. C'est une très bonne excuse, même si elle ne peut s’empêcher de se sentir coupable en arrivant. Essoufflée qui plus est et légèrement fatiguée après tout cela, mais heureuse de retrouver son ami. « Bonsoir à toi alors, super héroïne. » Sa remarque la fait sourire, heureuse aussi de constater qu’il ne semble pas lui en vouloir. Au moins elle a eu le temps de pouvoir le prévenir, ce qui l’a aussi empêché de s’en vouloir plus que nécessaire. À peine installée, elle entreprend de lui raconter. Comme toujours quand elle parle de son travail Sam a tendance à trop en parler. Trop de détails, trop d’anecdotes, trop. Elle ne fait pas forcément attention. Mais elle s’arrête néanmoins, consciente que ce n’est pas forcément un sujet qui passionne tout le monde. Elle ne veut pas non monopoliser la parole venant à peine d’arriver. « C'est à se demander comment le monde tournerait sans toi. Ils vont survivre à l’hôpital ce soir tu crois ? » Elle rigole sachant qu’il plaisante, même s’il y a bien un fond de vérité. Sam accorde sans aucun doute parfois trop d’importance à son travail, le faisant passer avant le reste. Et ceux même si elle essaie de faire des efforts, il reste sa priorité. « Ça devrait aller, j’ai laissé mes consignes avant de partir. » À son tour de plaisanter. Elle ne sait jamais cru indispensable à l’hôpital et heureusement, cela serait bien trop de pression pour elle. Elle finit par changer de sujets, propose de payer pour se faire pardonner son retard. Ce qui est bien la moindre des choses selon elle. « Tu me paieras le deuxième alors, j’ai pris de l’avance. » Elle sourit, absolument pas contrariée qu’il ait commandé sans elle. Maintenant qu’elle y réfléchit, elle ne serait pas contre boire quelque-chose aussi. Mais elle a le temps, elle vient à peine d’arriver, ce n’est pas pressé. En attendant elle se renseigne, savoir comment il va. Il faut dire que jusqu’ici elle ne lui a pas vraiment laisser le temps de parler. « Bien, bien. Je n’ai pas sauvé de bébé aujourd’hui mais chacun son truc. » Leurs métiers sont totalement différents, aucun doute là-dessus. Pourtant Sam est admirative, jamais elle ne pourrait faire ce qu’il fait. « Tout le monde va bien, mes boutiques aussi, donc tout va bien. Cecilia te dit bonjour au fait. » Tout le monde va bien elle en est heureuse. Forcément c’est toujours quelque-chose qui est rassurant à entendre. Un serveur arrive à leur table peu après, ne lui laissant pas le temps de répondre. Un coup d'œil rapide sur la carte posée sur leur table, et elle commande un cocktail sans alcool, comme à son habitude. Pour une fois, elle n’a pas besoin de se justifier sur pourquoi elle n’aime pas ça, Roman la connait depuis assez longtemps pour le savoir. « Et toi, je suppose que tout va bien ? » Tout va bien pour elle aussi. Elle n’est pas à plaindre, même si elle n’est pas sûre que tout aille si bien que cela. Professionnellement parlant elle n’a rien à dire, tout va très bien. Son travail lui plaît toujours autant, et elle ne se lasse pas. Côté privé en revanche, ce n’est pas très brillant. Alors elle préfère ne pas répondre tout de suite. « Tu lui passera le bonjour aussi, ainsi qu’aux enfants. » Les enfants elle adore, mais uniquement ceux des autres. Elle n’en veut pas. Ce que l’on trouve souvent étrange étant donné son choix de métier. « Sinon, ça va oui. » Ce n’est pas une réponse très développée, mais c’est la vérité. Ça va. « Tout va bien. » Elle se rend compte après avoir parlé qu’elle insiste peut être un peu trop, ce qui finalement insinue que tout ne va pas si bien. Ce qui au fond, est peut-être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch :: Nightjar
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Pub pour mon roman ^^
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-