"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora) 2979874845 yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora) 1973890357


yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora)

these violent delights, have violent ends
Jamie E. Jones-Collins
these violent delights, have violent ends
yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora) RylEyaN
» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 15009
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : shay mitchell.
» Âge : 32yo.
» Schizophrénie : alycia & gabrielle.
() message posté Mar 19 Fév - 19:17 par Jamie E. Jones-Collins

≈ ≈ ≈
{yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo.}
✰ w/ teodora

Jamie s’ennuie. Elle s’ennuie tellement qu’elle songe un instant à la faire des courses pour s’occuper, ce qui en dit long sur son état. Depuis plusieurs heures elle tourne en rond, ne sachant pas quoi faire. Pourtant elle a encore du travail, mais elle sait très bien qu’elle n’arrivera pas à rester concentrée. Dans ces moments-là, elle sait que cela ne donnera rien de bon. Ça lui arrive régulièrement de ne pas arriver à se concentrer sur quoique ce soit, de ne pas s’avoir quoi faire, de s’ennuyer de la sorte. Et elle déteste ça. Rien ne lui plaît, rien ne lui va, et elle est insupportable. Le fait de se retrouver seule ne l’aide pas non plus. Sydni n’est pas là, et Jake n'est pas disponible. Son frère n’a pas répondu à ses appels, et elle n’est pas encore au point de se rendre chez ses parents pour avoir de la compagnie. Seulement elle s’ennuie, et n’arrive à se concentrer sur rien. La musique ne l’aide pas, et elle a déjà éteint, et allumée la télévision deux fois. Elle déteste tourner au rond ainsi, mais ne sait pas quoi faire pour s’occuper. Après un tour, non concluant, dans la cuisine, elle revient au salon les mains vides. Elle ne peut même pas manger pour s’occuper cinq minutes. La télévision se trouve une nouvelle fois allumée, et elle zappe sur plusieurs chaînes pour trouver quelque-chose à regarder. Un documentaire sur les marmottes et leur hibernation qu’elle s’empresse d’enlever. Un film catastrophe dont il lui manque le début, et qui ne sert donc à rien de regarder. Les informations qui ne l’intéressent pas, et tout un tas d’autres programmes qui ne lui donne pas envie non plus. Jamie laisse pourtant la télévision allumer, histoire d’avoir un peu de bruit avant de traîner sur son téléphone. Il n’y a pas grand-chose de nouveau depuis cinq minutes, mais elle parvient tout de même à gagner un bon quart d’heure. Elle zappe de nouveau pour finalement s’arrêter sur une chaîne musicale. La musique qu’elle n’a pas supportée un peu plus tôt, la met maintenant de bonne humeur. Une chanson, puis deux, et il ne faut pas longtemps pour que Jamie monte le son pour se mettre à danser dans son salon. La musique est sans aucun doute trop forte, comme d’habitude, mais elle n’y prête pas attention. Elle fait très rarement attention, ayant toujours l’impression de pouvoir faire comme si elle habitait encore chez ses parents. Elle ne pense que très peu à ses voisins, bien que certains ne fassent pas vraiment plus d’efforts qu’elle. Les musiques s’enchaînent, et parfois elle chante aussi. Fort, faux, mais elle n’y prête pas attention. Ce n’est que lorsque la sonnette d’entrée se fait entendre, qu’elle se décide à baisser un peu le volume. Sans doute pas assez, mais suffisamment pour pouvoir entendre si on lui parle. Elle n’attend personne, et à l'instant où elle regarde par le judas pour laisser voir sa voisine, elle sait que ce qui va suivre va être pénible. Difficile de prétendre ne pas être là avec le volume de la télévision. Jamie pousse un soupir résigné, avant d’ouvrir la porte pour laisser entrevoir Teodora. « Bonjour. » Elle lui adresse un sourire, essayant de se faire bien voir, même si elle doute que cela marche vraiment. « Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? » Elle se doute très bien de la raison de sa venue, le son trop fort bien évidemment. Peut-être pour une fois cela est justifié, mais il est hors de question de l’admettre. Elle préfère attendre qu’elle lui en parle, que de s’excuser alors qu’elle estime n’avoir rien fait de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Teodora Dunford
her angel eyes saw
the good in many evils.
yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora) Tumblr_onrcd2jEpv1v8r0kko4_r2_250
» Date d'inscription : 29/05/2018
» Messages : 800
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : ashley moore.
» Âge : 27yo, (01.04).
» Schizophrénie : lola, rioja & nova.
» Absence : 30 avril.
() message posté Jeu 7 Mar - 20:28 par Teodora Dunford

☾ ☾ ☾
yeah, it's like a cow's opinion.
it just doesn't matter. it's moo.

Teodora se faisait chier. Les journées étaient courtes et ennuyantes en plus d’être de plus en plus grises. C’était comme si les rayons du soleil avaient abandonnés la simple idée de pointer leur nez. Du coup, sans le moindre rayon de soleil, Teodora s’emmerdait royalement dans son appartement qui l’étouffait de plus en plus. Heureusement que Snape était là pour lui tenir compagnie sinon elle serait devenue folle déjà. Ou peut-être qu’elle l’était déjà, Teo n’en savait absolument rien. Étendue de tout son corps sur son lit, Teodora se disait qu’il fallait absolument qu’elle change de pièce. Après un détour à la salle de bain, le corps de Teo est étendue sur son canapé, Snape à ses pieds et un plaid lui couvrant tout le corps. Avait-elle déjà mentionné à quel point la jeune femme détestait l’hiver ? Probablement pas assez parce que malgré la chaleur de son appartement, Teodora avait toujours aussi froid. Télévision ouverte, elle zappait entre les chaînes jusqu’à ce se décider sur une romcon de merde. Comme toujours, Teodora s’était endormie devant la télévision, manette en main et comme fond sonore, ce film d’amour. Mais ça s’était jusqu’à ce qu’une musique se fasse entendre jusqu’à son appartement. Grognant, Teo avait tout de même essayé de se rendormir en omettant la musique et bien sûr, cela n’avait pas fonctionné. Alors, frustrée, elle s’était levée du canapé pour se diriger vers la porte d’entrée. Son plaid autour de ses épaules, la tête de Teo se fit entrevoir dans l’encadrement de sa porte. La musique provenait de l’appartement de Jamie toujours en affichant cette tête fatiguée. En même temps, elle venait de se faire réveiller d’une sieste réparatrice parce que Teo était faible, en réalité, par une musique avec un son trop élevée. C’était désagréable. Bien sûr, les autres voisins n’allaient rien faire puisqu’ils étaient tous effrayés à l’idée d’une guerre entre voisins. Pas elle parce qu’entre elle et Jamie, il y avait déjà une guerre. Après un bâillement et s’être étirée, Teodora traîna des pieds jusqu’au bout du couloir, se retrouvant face à la porte de Jamie, appuyait sur la sonnette et patienta devant la porte. Malgré la musique, elle était en mesure d’entendre les pas de Jamie se dirigeant vers la porte. Puis, ce n’était pas comme si cette dernière pouvait prétendre ne pas être à la maison alors qu’on peut attendre sa musique jusqu’au coin de la rue. « Bonjour. » Jamie essayait trop fort de bien paraître. Ça ne fonctionnait pas avec Teodora. « Bonjour, Jamie. » Répondit-elle en lui renvoyant son sourire malgré une voix endormie en se frottant l’œil de son poing droit. Les siestes étaient réellement pour les faibles. « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » Teo arquait un sourcil en sachant très bien que Jamie n’était pas sérieuse quant à sa question. « Je ne sais pas, à toi de me le dire. Mais avant tu peux répondre à ma question : est-ce que tu as l’impression de vivre seule dans cet immeuble ? » Questionna-t-elle en s’appuyant contre l’encadrement de sa porte, les bras croisées.
Revenir en haut Aller en bas
these violent delights, have violent ends
Jamie E. Jones-Collins
these violent delights, have violent ends
yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora) RylEyaN
» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 15009
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : shay mitchell.
» Âge : 32yo.
» Schizophrénie : alycia & gabrielle.
() message posté Sam 23 Mar - 20:56 par Jamie E. Jones-Collins

≈ ≈ ≈
{yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo.}
✰ w/ teodora

Elle déteste ne pas savoir quoi faire, s’ennuyer au point d'essayer tout et n’importe quoi pour changer cela. Jamie a besoin de bouger, de faire quelque-chose, de s'occuper. C’est ainsi depuis toujours, elle n’est pas le genre de personne à rester tranquille. Et malheureusement parfois, elle ne sait pas quoi faire. Comme aujourd’hui justement. Elle ne manque pourtant pas de choses à faire, mais rien ne lui donne envie, ou bien elle n’arrive pas à rester concentrée suffisamment longtemps. Résultat, elle s’ennuie. Elle a songé à différentes choses, passant des courses, à essayer de travailler, tout comme appeler ses proches, sans succès. Elle se trouve toujours seule dans son appartement à s’ennuyer à mourir. La télévision n’arrive même pas à l’occuper, rien ne semble l’intéresser. Elle laisse tout de même celle-ci allumée pour avoir un peu de bruit. Le son emplit la pièce et l’appartement, lui laissant le sentiment de ne pas être complètement seule. Parce qu’au fond c’est que Jamie déteste le plus, être seule. La solitude ce n’est pas vraiment son truc, elle a besoin d’être entourée. Elle a besoin de quelqu’un avec elle, cela la rassure. Et quand il n’y a personne avec qui être, et bien elle la plupart du temps elle s’ennuie. Exceptée quand elle dessine ou danse. Mais aujourd’hui elle ne parvient pas à dessiner, et la musique n’a pas réussi à la calmer un peu plutôt. Son téléphone en main, elle repasse sur différents endroits essayant de trouver quelque-chose à faire. Si cela continue, elle va finir par ranger l’appartement ou réellement sortir faire des courses, ce qu’elle déteste. C'est Sydni en règle générale qui s’occupe de ce genre de chose. Jamie est plutôt le genre à acheter ce qui lui fait envie plutôt que ce dont elles ont besoin. Mais pour s’occuper, sortir, et voir du monde elle considère réellement la chose. Ce qui en dit long sur son état d’esprit du moment. Finalement elle change de nouveau de chaîne pour finalement s’arrêter sur une chaîne musicale qu’elle laisse plus par habitude que par envie. Mais la musique est entraînante, et il ne faut pas longtemps pour qu’elle oublie son idée d’aller faire les courses pour danser en plein milieu du salon. Le son est trop fort, comme d’habitude, mais elle n’y prête pas attention. Elle ne pense jamais à ses voisins, trop habituée à faire comme elle l’entend. Parfois elle se dit que c’est un miracle qu’elle ne se soit pas encore retrouvée à la rue. Et puis la sonnette se fait entendre, l’arrêtant en pleine chorégraphie. Elle fait quelque pas pour prendre la télécommande et baisser le volume, avant de se diriger vers la porte. Il y avait de fortes chances pour ce que ce soit sa voisine, et cela ne manque pas. Par moment Jamie se demande si elle ne guette pas le moindre bruit juste pour le plaisir de venir se plaindre. Avec son plus beau sourire, elle entrouvre la porte. « Bonjour, Jamie. » Elle est surprise de son look, mais n’essaie de ne rien laisser paraître. Cela n’est pas le moment de lui faire une remarque sur son plaid, ou encore son visage qui semble fatiguée. Elle l’était aussi, mais danser semble lui avoir fait du bien. Du moins avant d’avoir été interrompue. « Je ne sais pas, à toi de me le dire. Mais avant tu peux répondre à ma question : est-ce que tu as l’impression de vivre seule dans cet immeuble ? » Difficile quand Teodora se trouve juste devant sa porte. Elle sait qu’elle ait en tort, qu’il faudrait vraiment qu’elle pense à ne pas mettre le son aussi fort, mais à chaque fois elle n’y fait pas attention. « Le volume n’était pas si fort. » Inutile de répondre à sa question, autant en venir directement au but. Le fait est que la musique s’entend encore. Moins, mais suffisamment pour ne pas être vraiment crédible. « Et puis de toute façon il faut bien pouvoir entendre la musique. » Excuse assez pathétique, mais elle ne tient pas à lui donner raison, sachant pourtant très bien que c’est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Teodora Dunford
her angel eyes saw
the good in many evils.
yeah, it's like a cow's opinion. it just doesn't matter. it's moo. (w/ teodora) Tumblr_onrcd2jEpv1v8r0kko4_r2_250
» Date d'inscription : 29/05/2018
» Messages : 800
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : ashley moore.
» Âge : 27yo, (01.04).
» Schizophrénie : lola, rioja & nova.
» Absence : 30 avril.
() message posté Ven 10 Mai - 17:28 par Teodora Dunford

☾ ☾ ☾
yeah, it's like a cow's opinion.
it just doesn't matter. it's moo.

Vivre dans un immeuble, c'était prendre la chance de se faire réveiller par n'importe quels bruits. Une journée, cela pouvait être la musique trop forte d'un voisin, une autre journée, les cris de jouissance d'un autre voisin. L'immeuble n'étant pas neuf, Teo était à peu près en mesure de tout entendre. À n'importe quel moment de la journée. En temps normal, la jeune femme s'en moquerait éperdument n'étant pas la voisine idéale non plus. Aujourd'hui, pour x raisons, c'était différent. Le son élevé de la musique de Jamie l'emmerdait. En fait, cela l'irritait. Mais c'était certainement dû au fait qu'elle venait de se faire réveiller en sursaut et brutalement. « Le volume n’était pas si fort. » Lui répondit Jamie en sautant directement à la case finale. Ce qui était étrange. « Ah, je vois. Tu as pris un coup de vieillesse et maintenant tu n’entends plus rien. » Teodora attendait un autre type de réaction de la part de Jamie. Elle avait envie de la secouer un peu plus pour que cette dernière lui réponde avec un plus de répartie. « Et puis de toute façon il faut bien pouvoir entendre la musique. » Teodora fronçait les sourcils. L’excuse était médiocre. Pas digne de Jamie du tout. Que se passait-il ? Jamie était ennuyante. Teodora s’ennuyait. Malgré son air fatigué, elle s’attendait à un peu mieux de la part de sa voisine. Sans aucune gêne, Teo allait mettre sa main sur le front de Jamie en prétextant prendre sa température. Si Jamie manquait de répartie, c’était certainement parce qu’elle était malade. Il n’existait aucune autre excuse. « C’est ce que je pensais… Tu es malade. Parce que tu es ennuyante. Je me suis prête endormie au pied de ta porte avec ton excuse nulle. » Ajoutait-elle en retirant sa main pour ensuite prendre appui sur l’encadrement de la porte, avec un petit sourire en coin sur le visage. Finalement, elle croisait les bras, regardant Jamie. Avait-elle grandi depuis la dernière fois qu’elles s’étaient croisées? Ou peut-être que c’était Teodora qui était petite. C’était possible. « Qu’est-ce qui se passe ? Tu as perdu ton sens d’humour ? Si c’est le cas, dis-le moi, je vais devoir me trouver une autre personne à emmerder. » Teo cherchait à l’emmerder. À la faire réagir que ce qu’elle lui avait offert depuis le moment que la porte s’était ouverte. Parce que même si elle aimait bien cette petite guerre entre elles, Teodora s’inquiétait aussi des gens. Elle avait toujours été ainsi. Mais Jamie, c’était sa voisine, mais si elle avait besoin de lait ou de quoique ce soit, cette dernière était présente. Elles avaient une drôle de relation, mais au fond, Teo appréciait réellement Jamie alors les blagues qu'elle lui faisait, c'était sa manière à elle de savoir ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton
» INITE se met au service de Martelly
» Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée
» l'OPINION DES AUTRES #2? LAVALAS ET FASCISTE CREOLE
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» « Hey ! Hey ! The Great Makoto Is Here !! Let's Rock Baby ! Yeah !! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-