"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici hold me like you mean it, take me far away (w/lolex). 2979874845 hold me like you mean it, take me far away (w/lolex). 1973890357

hold me like you mean it, take me far away (w/lolex).

 :: Blackout :: Blackout
Lola Barnett
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.
hold me like you mean it, take me far away (w/lolex). Tumblr_mw0xuqkdLh1rswl9oo1_r1_500
» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 6568
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja, nova & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Dim 7 Avr - 18:10 par Lola Barnett


☾ ☾ ☾
hold me like you mean it
take me far away.

La journée avait été intéressante. D'abord, son téléphone portable avait sonné au moins quatre fois, réveillant Lola pour finalement découvrir que le théâtre l'appelait en urgence. On a besoin de toi, peux-tu rentrer à la place de X ? Même si ça dérangeait Lola, la jeune femme avait tout de même accepté de faire un shift au théâtre. Pour remplacer et surtout parce que ça faisait quelques livres de plus sur sa prochaine paye. L'argent, Lola en avait besoin, en ce moment. Elle qui tentait d'être financièrement indépendante, sans demander de l'aide à sa mère. C'était une décision difficile si on considérait son statut d'étudiante à temps plein, son emploi à temps partiel et le coût de vie de Londres. Heureusement qu'elle ne vivait pas seule et qu'il y avait Alexander et Levi dans le même appartement. C'était en traînant les pieds que Lola s'était dirigée vers la salle de bain pour finalement quitter l'appartement 15 minutes plus tard. La journée au théâtre avait été longue, mais aussi mouvementée. Les gens semblaient avoir décidé qu'il serait bien de se rendre jusqu'au théâtre le plus près pour regarder un film. Une journée longue et mouvementée, n'arrivait pas souvent puisque habituellement, les journées mouvementées Lola ne remarquait pas les heures passées. Pas aujourd'hui. 17 heures avait sonné trop lentement. Mais les aiguilles s'étaient finalement décidées à s'y positionner, offrant une liberté à Lola.
Désormais, elle pouvait se concentrer sur son but de la journée : étudier. Pour les révisions qui approchaient et qui stressait beaucoup Lola. Lola qui cherchait constamment la perfection. Lola qui avait besoin de récolter de bonnes notes en permanence. Et maintenant qu'Alexander n'était plus là pour la soutenir dans les cours ou à l'extérieur, le stress se faisait de plus en plus lourd sur ses épaules. Peu importe ce qu'elle faisait, Lola n'était pas en mesure de dissimuler cet aspect de sa personnalité. Elle stressait avant les révisions, pendant et après. Il était très rare les moments de la journée où elle n'angoissait pas à l'idée que ses réponses ou travaux soient mauvais. Bref, elle venait tout juste d'arriver à l'appartement et tout de suite, Lola savait que Alexander s'y trouvait, mais pas Levi. Étrange si on considérait que les deux passaient leurs temps ensemble. De moins en moins, semblerait-il. Comme une souris, Lola s'était approchée de sa chambre, pour s'appuyer contre l'encadrement de sa porte, les bras croisés. « J'ai des révisions à faire ce soir alors je te demande gentiment de ne pas me déranger. Maintenant que je dois les faire seule, j'ai besoin de trouver un autre moyen pour mémoriser le tout. » C'était étrange de l'admettre à voix haute qu'Alexander n'étudiait plus le droit. Trop étrange à son goût. « Si tu es gentil, je t'offre la moitié de ma pizza et je vais demander qu'il ajoute des anchois juste pour toi. » Ajoutait-elle avec un léger sourire. Peut-être qu'Alexander avait autre chose de prévu. Peut-être qu'il n'allait pas rester à l'appartement. Peut-être avait-il un shift au bar ou même un spectacle à donner. Elle n'en savait trop rien. Lola vivait dans le mystère qu'était la vie personnelle d'Alexander. Mais malgré ce détail, Lola avait tout de même cherché à l'amadouer de ne pas la déranger avec une pizza avec des anchois. « Tu peux me rendre service, par contre... Tu serais très aimable d'aller au coin de la rue pour acheter une bouteille de rosé. Je vais en avoir besoin, j'ai oublié de m'y arrêter. » Cette fois, elle lui avait offert son plus beau sourire pour qu'il accepte.
Revenir en haut Aller en bas
the stars look so peaceful in your eyes.
Alexander Levinson
the stars look so peaceful in your eyes.
hold me like you mean it, take me far away (w/lolex). Tumblr_ox7um3rvZf1sx1fcmo5_400
» Date d'inscription : 03/03/2017
» Messages : 2316
» Pseudo : tearsflight / marine
» Avatar : will higginson
» Âge : twenty-five
» Schizophrénie : Jake & Roman
() message posté Dim 21 Avr - 14:38 par Alexander Levinson

☾ ☾ ☾
I’m drawn to you the way the waves
are drawn to the shore
and just like the waves,
my crashing into you is inevitable.


C’est rare qu’Alex soit à l’appartement le soir ces temps-ci, et il le réalise maintenant, alors que la lumière commence à baisser dehors. En général, soit il travaille au bar, soit il trouve une scène où chanter. C’est plus souvent en pleine journée qu’il n’a pas grand-chose à faire. Mais pour une fois, il a décidé de se garder un soir libre dans la semaine, quand il avait eu son planning. Besoin d’un peu de repos sans doute, peut-être de prendre le temps de se poser les bonnes questions. Ou juste une envie de calme, dont il profite toute la journée parce que personne n’est à l’appartement. Il compose quelques mélodies à la guitare, se demande si ça plairait au public dont il commence à avoir l’habitude maintenant. Est-ce que ça veut dire pour autant qu’il pourrait l’envisager comme véritable carrière ? Alex n’en est absolument pas certain. Après tout, c’est un milieu difficile. Pour un loisir, ça lui convient, mais veut-il faire ça toute sa vie ? Pourquoi y arriverait-il, lui, plutôt qu’un autre ? Il n’y a pas de raison à cela. Mais à côté, il n’a pas tellement d’autre projet. Pourtant, c’est ce qu’il avait dit à son père lorsqu’il l’avait interrogé après qu’il ait fini par lui avouer avoir arrêté ses études. Il lui avait assuré que tout était prévu, alors qu’en vérité, il ne sait toujours pas où il va, même à court terme. Ça devrait sans doute le déranger mais ce n’est pas tellement le cas. Sa vie actuelle lui convient. Il travaille au bar presque tous les jours, a de nouvelles responsabilités là-bas maintenant que ce n’est plus seulement un job en dehors de ses études, et il prend plaisir à chanter et à gratter sa guitare sur des scènes locales. En plus de ça, il a du temps pour lui et ne fait plus rien de désagréable, comme l’étaient les cours de droit. Bref, tout va bien. Pourquoi devrait-il s’inquiéter ?
La guitare posée sur les genoux, Alex note quelques phrases sur un bout de papier au hasard, papier qu’il risque de perdre et de ne pas retrouver quand il en aura besoin. Il ne sait pas depuis combien de temps il fait ça, mais il finit par arrêter. Il grignote quelques gâteaux, avant de se poser face à la console qu’il a dans sa chambre. Là aussi, le temps doit passer vite car il entend la porte de l’appartement s’ouvrir et se refermer. Vu l’heure, ça doit être Lola. Levi travaille encore quelques heures. Il en a confirmation lorsqu’elle se place dans l’embrasure de la porte de sa chambre. « J'ai des révisions à faire ce soir alors je te demande gentiment de ne pas me déranger. Maintenant que je dois les faire seule, j'ai besoin de trouver un autre moyen pour mémoriser le tout. » Il met son jeu en pause avant de se tourner vers Lola. Ça ne l’étonne pas vraiment qu’elle lui demande ça. Comme d’habitude, elle doit être stressée par les examens qui arrivent. « Si tu es gentil, je t'offre la moitié de ma pizza et je vais demander qu'il ajoute des anchois juste pour toi. » Elle n’avait pas forcément besoin de l’acheter, Alex aurait pu se contenter de rester dans sa chambre pour ne pas la déranger. Mais si elle propose, il ne va pas refuser. « Pour les anchois, je pense que je peux faire un effort et ne pas faire trop de bruit. » Il sourit, s’appuyant un peu plus contre le dossier de sa chaise. Il s’attend à ce qu’elle reparte rapidement, se disant qu’ils ne parleront pas beaucoup ce soir. Normal si elle veut réviser. Mais à la place de ça, elle fait une demande supplémentaire. « Tu peux me rendre service, par contre... Tu serais très aimable d'aller au coin de la rue pour acheter une bouteille de rosé. Je vais en avoir besoin, j'ai oublié de m'y arrêter. » Et elle sourit, dans ce qu’il reconnaît comme une tentative pour l’amadouer. Il commence par faire une grimace, avant de se dire qu’il n’a pas senti beaucoup d’air frais aujourd’hui. Voire pas du tout. « J’ai fini le lait ce matin aussi, ça ne serait pas une mauvaise idée. » Et s’il peut aider Lola autrement qu’il le faisait à l’époque où ils révisaient ensemble, pourquoi pas ? « J’espère qu’ils auront du vin rose en bas. Quoique, ils ne risquent pas d’avoir tout vendu. » Si elle lui dit ça, c’est qu’elle sait qu’il y en a. C’est parfaitement son genre de savoir ça. Elle sait où elle peut acheter tout ce qu’elle souhaite, même quand c’est particulier. Laissant sa colocataire regagner le salon, il termine rapidement sa partie et enfile des chaussures et une veste pour sortir de l’appartement. Son expédition ne dure pas longtemps, même s’il ramène quelques paquets de gâteaux sucrés et salés en plus. On n’en a jamais assez selon lui. Il pose son butin sur la table de la cuisine, sans vraiment ranger, et sort deux verres d’un placard. Un qu’il remplit de soda pour lui, l’autre de vin rose pour Lola. « Madame est servie. » Il lui donne son verre avant de s’assoir à côté d’elle dans le canapé, prenant soin de ne pas déranger ses feuilles. « Tu veux que je t’aide ? Tu dois bien avoir des flashcards sur lesquels je peux te tester ? » Le droit lui manquerait-il un peu ? Non, et il en a confirmation juste en regardant toutes les feuilles qu’elle a sorties. C’est juste qu’il n’a pas grand-chose d’autre à faire, et puis il voit bien que Lola a besoin d’aide.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Barnett
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.
hold me like you mean it, take me far away (w/lolex). Tumblr_mw0xuqkdLh1rswl9oo1_r1_500
» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 6568
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja, nova & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Mar 23 Avr - 4:29 par Lola Barnett


☾ ☾ ☾
hold me like you mean it
take me far away.

Lola ne s'était pas réellement attendue à retrouver une âme vivante à l'appartement. Depuis les derniers mois environ, elle s'était habituée au calme s'émanant de celui-ci étant donné qu'Alexander passait la majorité de ses soirées dans des bars ou au bar où il travaillant et son frère, Levi, lui, elle n'en avait vraiment aucune idée. C'était comme s'il vivait une double vie. Tout ce qu'elle savait Lola, c'était que les deux revenaient aux petites heures du matin. Bien passé son heure de coucher. Il était rare qu'elle les croise le matin. Ou même le soir. En fait, la dernière fois que Lola avait passé un moment avec Alexander remontait certainement à un bon mois. Il lui manquait, elle ne mentirait pas. Avant, il était avec elle dans les cours de droit. Plus maintenant. Ils vivaient leurs vies respectives. Mais aujourd'hui, Alexander était là. Dans sa chambre. Console de jeu dans les mains. « Pour les anchois, je pense que je peux faire un effort et ne pas faire trop de bruit. » Marché conclu. Elle lui rendit son sourire avant de passer à un autre sujet. Sans la pizza, Alexander ne l'aurait pas dérangé. Peut-être qu'elle avait voulu qu'il reste à l'appartement, dans une autre pièce. Pour une fois qu'ils se trouvaient sous le même toit. « J’ai fini le lait ce matin aussi, ça ne serait pas une mauvaise idée. » Lola applaudissait son initiative d'acheter du lait au passage sans qu'elle le lui demande. De toute manière, il y avait une règle non-écrite : la personne terminant le lait était celui en charge d'en acheter un autre carton. C'était comme ça. « J’espère qu’ils auront du vin rose en bas. Quoique, ils ne risquent pas d’avoir tout vendu. » Assise sur le canapé, Lola lui jeta un regard qui lui demandait s'il était sérieux. Et la porte d'entrée se refermait, laissant Lola, seule dans cet appartement trop grand pour trois personnes qui s'y croisaient à peine. Du moins, aux yeux de Lola.
« Madame est servie. » Elle lui prit le verre des mains sans réellement le regarder, sa main y allant au hasard en s'empressant d'en boire une gorgée. Ça lui calmerait peut-être les nerfs. « Cheers à ma soirée qui s'annonce merveilleuse. » Lola en avait déjà marre et son ton était sarcastique. « Tu veux que je t’aide ? Tu dois bien avoir des flashcards sur lesquels je peux te tester ? » Le fait qu'il lui offre son aide surprit Lola. Il lui offrait son aide. Comme avant. Avant, lorsqu'ils étudiaient tous les deux ensemble. S'appuyant l'un l'autre dans l'enfer qu'était les examens. Alexander n'était plus en classe pour lui retirer le stress des épaules. Maintenant, on lui demandait où il était passé. Les jeunes demoiselles bien plus que les garçons. Les professeurs, eux ? Ils s'en moquaient éperdument. Alexander a et aurait toujours été un bouffon à leurs yeux. Un bouffon qui ne possédait aucun intérêt particulier dans le droit. Pour eux, c'était un élève de moins, mais qui ne changeait rien au chèque qu'ils recevaient. « Évidemment que j'ai des flashcards. Elles m'ont été bien utiles depuis ton abandon. » Répondit-elle tout en cherchant les flashcards dont Lola passait des heures à remplir. En plus, elles possédaient un ordre. Soulevant ses nombreuses feuilles de papier, Lola regardait sous elles sans réussir à trouver les cartons rectangulaires. « Je ne sais pas où elles sont, Alex. Je suis foutue. » Voilà, elle exagérait. C'était Lola tout craché. Dans ces périodes difficiles, Lola paniquait à un rien. « Je vais devoir tout recommencer, ça va me prendre un temps fou. Je n'ai pas le temps pour ça. Adieu les bons résultats dans ces examens. » Lola secoua la tête tout en se prenant celle-ci avec ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
the stars look so peaceful in your eyes.
Alexander Levinson
the stars look so peaceful in your eyes.
hold me like you mean it, take me far away (w/lolex). Tumblr_ox7um3rvZf1sx1fcmo5_400
» Date d'inscription : 03/03/2017
» Messages : 2316
» Pseudo : tearsflight / marine
» Avatar : will higginson
» Âge : twenty-five
» Schizophrénie : Jake & Roman
() message posté Sam 11 Mai - 10:41 par Alexander Levinson

☾ ☾ ☾
I’m drawn to you the way the waves
are drawn to the shore
and just like the waves,
my crashing into you is inevitable.


Il pourrait très bien râler, refuser d’aller au magasin pour Lola. Ça lui ressemblerait sans doute même plus que d’accepter sans même se plaindre. Mais deux choses l’en empêche. Lola semble vraiment stressée et même si c’est loin d’être inhabituel, Alexander n’aime toujours pas ça. Peu importe le nombre de fois où il l’a vue angoisser pour les examens ou pour un devoir à rendre, alors que lui, s’en fichait pas mal. Et ensuite, il y a longtemps qu’il n’a pas vraiment vu Lola. Depuis qu’il a arrêté ses études et qu’elle les a continuées, leurs horaires ne sont plus les mêmes et donc passer du temps ensemble est devenu plus compliqué. Cela dit, elle doit être beaucoup plus attentive en classe sans Alex pour la distraire, mais il espère quand même que sa présence lui manque, au moins un peu. A Alex, ça lui manque en tout cas. Il n’est pas malheureux d’avoir arrêté le droit, loin de là et pourtant, ça a bien change ses habitudes. Et ça, il aime moins. Alors il était allé jusqu’au magasin en bas de la rue et avait ramené la commande de Lola, et quelques trucs en plus, avant de la rejoindre dans le salon. « Cheers à ma soirée qui s'annonce merveilleuse. » C’est presque étrange de la voir si peu motivée. D’habitude, c’était plutôt Alex qui était ironique dès le début de leur session de révisions et qui les retardait. A croire qu’elle a changé depuis qu’ils se connaissent. Il fait tinter son verre contre celui de Lola, amusé, avant de lui proposer son aide. Après tout, il n’a rien d’autre de prévu et ça lui rappellera de bons souvenirs. Pas du droit, mais de soirées passées à réviser avec Lola. Soirées drôles aussi. Soirées qui avaient parfois dérapé. Mais c’était il y a longtemps, ça. Un temps qui est révolu maintenant. « Évidemment que j'ai des flashcards. Elles m'ont été bien utiles depuis ton abandon. » Il s’appuie contre le dossier du canapé, en buvant une gorgée de son soda. Il connait très bien Lola. Les flashcards, elle en avait aussi même quand il étudiait avec elle. Une de ses façons préférées pour étudier. « Parce que je t’étais vraiment utile ? » Il en doute sérieusement. Peut-être lui qu’il permettait d’être un peu moins stressée mais Lola réussit très bien sans lui. « Je ne sais pas où elles sont, Alex. Je suis foutue. » Il la regarde soulever pour la troisième fois certaines feuilles, sentant qu’elle commence à paniquer. A son tour, il fait bouger quelques trucs sur le canapé, pour espérer trouver les feuilles jaunes qu’il connaît bien. Sauf qu’elles ne sont visiblement pas là, et il sent l’angoisse de Lola monter. « Je vais devoir tout recommencer, ça va me prendre un temps fou. Je n'ai pas le temps pour ça. Adieu les bons résultats dans ces examens. » Pas étonnant donc qu’elle pense déjà au pire. Alex se rapproche d’elle, et pose son verre sur la table, pour poser une main dans son dos. « Elles sont forcément quelque part, on va les trouver. Et tu n’as jamais eu de mauvais résultats, tout va bien se passer. » Il n’a même pas besoin de faire semblant d’y croire. Il sait que Lola finira par être une avocate brillante, voire même une juge. C’est fait pour elle. Et ce ne sont pas quelques flashcards qui vont l’en empêcher. Et puis soudain, il a une illumination. Il se lève du canapé et regarde Lola. « Attends une seconde, je vais te sauver la vie. » Il quitte alors la pièce rapidement, pour aller jusqu’à la salle de bain. Là, juste au bord du lavabo, à côté des toilettes, il trouve les fameuses flashcards. Il lui semblait bien les avoir vues quelques part. Il ne tarde donc pas à revenir dans le salon, victorieux. « Heureusement que je sais que tu révises sur le trône, comme une princesse. » Dit-il en secouant les fiches, fier de lui. Lola révise partout pour être honnête, mais d’habitude, elle sait toujours où sont ses affaires. Ce sont plutôt Alex et Levi qui les lui perdent. Il se rassoit dans le canapé mais au moment où Lola veut prendre les cartes, il écarte sa main. « J’ai le droit à quoi en échange ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Blackout :: Blackout
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Gemma ► So we put our hands up like the ceiling can’t hold us
» when you hold me, I’m alive → ethanaël
» Hold up, gare au Game Boy !
» It is not in the stars to hold our destiny but in ourselves | Rowena & Artaban

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-