Bienvenue sur le forum
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 1922099377 nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 1973890357
Les gâteaux cachés !
Vous avez jusqu'au 31 mai (inclus) pour trouver les cinq gâteaux cachés sur le forum. Des indices ont été donnés par ici nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 1935183664
Joyeux anniversaire LC !
Douze avril 2019, le forum a fêté ses cinq ans ! nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 1697343580
Version #35bis & nouveautés !
La version 35 a changé pour l'anniversaire. Rendez-vous par ici pour découvrir ses nouveautés nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 3744571258
Blackout !
Londres est plongée dans le noir dans notre catégorie spéciale. Plus d'infos nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 1419071523
Duo de la version
Notre deuxième duo de la version est arrivé. Pour le découvrir c'est par nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 920499825
Ski et tempête de neige !
La station de ski de Zermatt vous ouvre ses portes pour profiter de l'hiver. Fan de drama ? Notre tempête de neige devrait vous faire plaisir nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 2798736487
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie 3585889792 Plus d'infos


nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie

 :: Blackout :: Blackout
i am every word i ever said.
En ligne
Jake O. Cavendish
i am every word i ever said.
nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie OcEhdgw
» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 20683
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-two years old
» Schizophrénie : Alexander & Olivia
() message posté Sam 20 Avr - 18:58 par Jake O. Cavendish
 
☾ ☾ ☾
So, what if, instead of thinking about solving
your whole life, you just think about adding
additional good things. One at a time.
Just let your pile of good things grow.

Sa jambe tremblant un peu, Jake regarde l’entrée pour la troisième fois. Les lumières sont éteintes et les bandes annonces ont commencées, mais la porte ne s’ouvre toujours pas. Forcément, il avait fallu que Jamie ait envie d’aller aux toilettes juste au moment où la séance allait commencer, alors qu’ils discutaient tranquillement en mangeant du pop-corn depuis une bonne dizaine de minutes. Tout en buvant du thé glacé, ce qui avait pu avoir un impact sur son envie pressante, sans aucun doute. Jake s’en amuse toujours, et il en a pris l’habitude. Avec sa grossesse, Jamie semble toujours avoir envie. Mais c’est loin de le déranger, juste qu’il ne veut pas qu’elle revienne dans le noir complet et ne retrouve plus sa place. ça serait dommage que leur soirée se termine ainsi, alors qu’il avait tout prévu pour qu’elle soit bonne. Un bon petit restaurant en début de soirée, sélectionné parce qu’il ne propose aucun aliment déconseillé aux femmes enceintes. Et une séance de cinéma pour finir la soirée, avant de rentrer se mettre au lit chez l’un ou chez l’autre. Sans doute chez elle, parce que c’est plus proche. Sans doute devrait-il lui proposer d’emménager avec lui. Avec un bébé en route, ça paraîtrait tout ce qu’il a de plus logique. Il y a bien des choses qui paraissent logiques, mais qui n’empêchent pas Jake d’avoir peur. Peut-être qu’il osera le faire ce soir. Emettre l’idée en tout cas. En tout cas, ça paraîtrait normal qu’ils le fassent avant l’arrivée du bébé. Finalement un bruit de porte qui s’ouvre, et il se lève pour être sûr que Jamie arrive. Pour la laisser passer devant lui pour qu’elle puisse s’assoir aussi. Ils sont presque seuls dans la salle, l’avantage d’aller voir un film sorti depuis quelques mois. « Mes filles vont mieux ? » Il sourit en posant amoureusement une main sur le ventre de Jamie. Dans l’obscurité, il voit tout de même son visage. Depuis qu’il sait qu’ils vont avoir une petite fille – soit quelques jours à peine – il se demande si elle ressemblera à Jamie. Il l’espère sincèrement. Mais peu importe, ce bébé, il l’aime déjà tellement. « J’ai résisté à la tentation, il reste encore du pop-corn. » Il tend la boîte vers Jamie. A vrai dire, il n’a plus tellement faim après le restaurant, mais c’était un classique. Pour le manger avant le début du film bien sûr, pas pendant au risque de ne pas entendre un passage capital à l’intrigue. Film qui commence d’ailleurs. Jake s’installe au fond de son siège et pose son bras sur l’accoudoir, sa main sur la cuisse de Jamie. Il ne faut pas longtemps pour qu’il soit pris dans l’intrigue, ce qui ne l’empêche pas de sourire quand Jamie réagit. Quand elle sursaute, quand elle rit un peu trop fort. Tout ce qu’elle fait le rend toujours plus amoureux, et il ignore comment c’est possible. Il n’a jamais connu ça, pas à ce point. Ou il en a l’impression tout du moins. Ce sont les petites choses comme ça qui le rendent si sûr de lui concernant leur avenir. Leur relation. Leur famille à venir. Enfin pour l’instant, il revient dans le film, entre coups de feu et blagues. En pleine poursuite automobile, tout s’arrête brutalement. Il croit d’abord à un effet étrange du film, avant de réaliser que tout est vraiment éteint. « Qu’est-ce qui se passe ? » Il sort son téléphone de sa poche et allume le flash pour y voir quelque chose. Dans la salle, quelques autres voix semblent réagir, et Jake se tourne autant qu’il le peut vers Jamie. « Je vais aller voir ce qu’il y a. Tu restes là ou tu viens ? »
Revenir en haut Aller en bas
these violent delights, have violent ends
Jamie E. Jones-Collins
these violent delights, have violent ends
nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie DpJ0n3l
» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 14970
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : shay mitchell.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : alycia & gabrielle.
() message posté Lun 6 Mai - 19:55 par Jamie E. Jones-Collins

≈ ≈ ≈
Love is not about sex, going on fancy
dates, or showing off. It’s about being
with a person who makes you happy
in a way nobody else can.

Jamie essaie de se dépêcher pour ne pas rater le début du film, mais ce n’est malheureusement pas aussi facile qu’elle le voudrait. Son ventre lui semble être terriblement imposant à chaque fois qu’elle a besoin de faire quelque-chose. Pourtant ce n’est pas encore le cas. Il est certes difficile à manquer désormais, mais cela n'a rien d'anormal étant donné les conditions. Elle est seulement plus lente. Le fait de rester devant le miroir à observer sa nouvelle silhouette ne l’aide pas à gagner du temps. Ce n’est pas de sa faute, elle n’est pas encore habituée. Un sourire apparaît sur son visage quand elle regarde son ventre. Même si ses questions, ses doutes, et ses angoisses ne sont jamais très loin. Cette grossesse n’était pas prévue, et si Jamie est heureuse, il n’en reste pas moins que cela l’inquiète. Elle ne se sent pas prête à devenir mère. D’autant plus que ces derniers temps elle semble incapable de ne pas penser à sa mère biologique, à sa propre enfance, ce qui fait ressurgir des souvenirs qu’elle aurait préféré oublier. Elle pose une main sur son ventre, sur cette petite bosse formée par son bébé, pour se rassurer, pour la rassurer. Ce n’est pas le moment de repenser à tout cela, pas ici. Il lui faut encore quelques secondes avant de pouvoir rejoindre la salle, rejoindre Jake. Elle n’est pas surprise d’être plongée dans le noir à son retour, les bandes annonces ont déjà commencé. Heureusement avec la lumière de l’écran, elle ne peine pas à le voir, et le rejoint aussi rapidement qu’elle le peut. « Mes filles vont mieux ? » Impossible de ne pas sourire, c’est ce genre de phrase qui la rassure sur toute la situation. « Beaucoup mieux. » Sa main se pose brièvement sur la sienne quand il la pose sur son ventre, avant de bouger légèrement pour s’installer correctement. Ça lui semble être mission impossible parfois, ne sachant pas comment se mettre pour ne pas être dérangée par son ventre. Tout tourne autour de lui en ce moment. « J’ai résisté à la tentation, il reste encore du pop-corn. » Elle s’arrête de bouger, et n’hésite pas une seconde à prendre la boîte qu’il lui tend. Plus par gourmandise que réellement faim, bien que ceux-ci lui donnent envie. « Et moi qui pensais ne pas pouvoir t’aimer d’avantage. » Elle se pencherait bien pour l’embrasser, mais elle n’en a pas le courage. Pas maintenant qu’elle est installée correctement. « Merci. » Elle lui adresse un sourire juste avant que le film ne commence. Aussi discrètement que possible, elle plonge sa main dans le paquet pour en manger. Jamie est rapidement prise dans le film, finissant par délaisser le pop-corn. Dans le noir sa main retrouve celle de Jake, par habitude, par besoin. Jamais elle ne se lasse du moindre petit contact physique entre eux. Tout ne pourrait pas être plus parfait, du moins avant qu’ils ne se retrouvent plongés dans le noir. Complet cette fois-ci. « Qu’est-ce qui se passe ? » Excellente question. Les autres personnes présentes dans la salle semblent se la poser aussi. Avant d’avoir le temps de penser à quoique ce soit, elle distingue Jake devant elle, éclairée par le flash de son téléphone. « Je vais aller voir ce qu’il y a. Tu restes là ou tu viens ? » La question ne se pose même pas. « C'est comme ça que tout commence dans les films d’horreurs... Alors hors de question de se séparer. » Même s’il y a quand même très peu de risque qu’il arrive quoique ce soit de grave, Jamie sait très bien qu’elle ne pourra pas rester seule. Elle se lève, non sans oublier de prendre le reste du pop-corn avec elle, avant de le suivre hors de la salle. Il fait noir absolument partout, ce qui est assez dérangeant. Le hall est plongé dans le noir, et aucunes lumières ne provient de l’extérieur. Voilà qui n’est pas très rassurant. Sa main se serre un peu plus dans la sienne, ravie de ne pas être seule. « J’ai l’impression qu’on ne saura pas la fin du film. » Elle essaie de plaisanter, même si être dans le noir l’inquiète plus qu’elle ne veut bien le laisser paraître. Jamie n’a pas peur du noir, mais elle n’est pas non plus très rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
i am every word i ever said.
En ligne
Jake O. Cavendish
i am every word i ever said.
nobody is perfect until you fall in love with them / jakmie OcEhdgw
» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 20683
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : thirty-two years old
» Schizophrénie : Alexander & Olivia
() message posté Sam 11 Mai - 10:44 par Jake O. Cavendish
 
☾ ☾ ☾
So, what if, instead of thinking about solving
your whole life, you just think about adding
additional good things. One at a time.
Just let your pile of good things grow.

Le bonheur, ça peut paraître simple. Pas besoin de quelque chose de spécial, de quelque chose qui sorte de l’ordinaire. Depuis quelques temps, le bonheur semble se résumer à un prénom pour Jake. Bientôt à deux. Une soirée tranquille avec Jamie, comme bien d’autres. Un restaurant, une séance de cinéma. Rien de compliqué et pourtant, il ne voudrait être nulle part ailleurs. Peu importe le temps qui passe. Peut-être même que plus le temps passe, et plus il réalise à quel point il est amoureux. A quel point il a besoin d’elle, tout le temps. Dès qu’ils ne sont pas ensemble, elle lui manque et pourtant, ils passent le plus gros de leur temps ensemble. Travaillant tous les deux principalement depuis chez eux maintenant, il n’y a plus ce frein qu’étaient les journées de travail de Jake. Même si, s’ils veulent avancer, il est préférable de travailler chacun de leur côté. Mais ça, ce n’est qu’un détail. « Et moi qui pensais ne pas pouvoir t’aimer d’avantage. » Il sourit. Ça non plus, il ne s’en lassera jamais. Entendre Jamie dire qu’elle l’aime. A chaque fois, il réalise sa chance. Et ça la conforte dans l’idée de lui faire entièrement confiance. Qu’est-ce qui pourrait mal se passer ? « Si j’avais su, je t’aurais gardé plus de pop-corn. » Surtout qu’elle semble avoir faim, vu la rapidité avec laquelle elle a pris le carton. Dans le pire des cas, il pourra toujours aller rechercher un paquet pendant le film, même s’il n’en a pas trop envie. Ce film, il a envie de le voir et en entier de préférence. Mais il a toujours eu du mal à refuser quelque chose à Jamie. Ça ne va pas commencer maintenant qu’elle porte son enfant. Le film commence rapidement, et Jake peut profiter, tout en jetant quelques coups d’œil vers Jamie de temps en temps. Même juste par sa présence, elle le distrait. Mais ce qui le sort complètement du film, c’est quand tout le courant saute. Plus aucune lumière dans la salle jusqu’à ce qu’il allume le flash de son téléphone et que d’autres personnes en fassent autant. Vu comme ça, la salle fait assez lugubre, et il regrette presqu’aussitôt d’avoir proposé à Jamie de l’attendre ici pendant qu’il va voir ce qui se passe. « C'est comme ça que tout commence dans les films d’horreurs... Alors hors de question de se séparer. » Heureusement, elle choisit ce qui rassure le plus Jake. Elle aurait pu être fatiguée et préférer rester assise, il aurait pu le comprendre. Mais il préfère la savoir avec lui, surtout dans le noir complet. « Très bonne idée. Tu survivrais longtemps dans un film d’horreur. » Il lui tend la main pour qu’elle puisse se relever facilement, et garde la sienne alors qu’ils quittent la salle. Dans le hall, aucune lumière non plus, ni dehors visiblement. Ce qui n’est pas rassurant. « J’ai l’impression qu’on ne saura pas la fin du film. » Jake laisse échapper un rire. Il n’y pensait déjà plus au film, plus inquiet de la réalité dans laquelle ils se trouvent. « On devra y retourner alors. Enfin si on arrive à survivre à ce soir. » Il serre un peu plus la main de Jamie dans la sienne, avant de rejoindre quelques personnes qui sont en train de discuter. S’ils peuvent avoir quelques informations, ça serait mieux. « Vous savez ce qui se passe ? » Rapidement, il comprend que personne ne sait rien, mais que ça semble général. En effet, quand il regarde son téléphone, il constate qu’il n’a plus de réseau non plus. Rien du tout. Certains parlent de rentrer chez eux, d’autres d’aller directement vers le commissariat le plus proche. Jake, lui, ne sait pas trop ce qui serait le mieux. « Est-ce qu’on ne ferait pas mieux de rester là le temps que le courant revienne ? On est loin de nos deux appartements de toute façon. » Quelle idée il avait eu de choisir un restaurant un peu excentré. Mais au moins, ils seront à l’abri ici. Dehors, pendant ce genre d’événement, on ne sait jamais ce qui peut se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Blackout :: Blackout
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» fall in love with people » niha
» Kamikasu Tsukiya || Feelin you, Fall in love. || FINI
» Jung Hae Ryung ☾ let's not fall in love
» Ayla ▬ First I thought you were perfect and I loved you. Now I know you're not, and I love you more.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-