"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici coffee, then adulting (lorena) 2979874845 coffee, then adulting (lorena) 1973890357


coffee, then adulting (lorena)

i’m only afraid of what i want
Gabrielle Rowena
i’m only afraid of what i want
coffee, then adulting (lorena) Tumblr_inline_prf8tj7TT81wclz64_1280
» Date d'inscription : 18/05/2014
» Messages : 15379
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : blanca suárez.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : alycia & jamie.
() message posté Lun 29 Avr - 22:59 par Gabrielle Rowena

≈ ≈ ≈
{coffee, then adulting}
✰ w/ lorena

Elle aime vivre dangereusement Gabrielle. Vu le couleur du ciel, elle devrait prendre un parapluie pour éviter d'être surprise par la pluie, mais elle n'a pas le temps. Pas le courage non plus de chercher où est-ce que celui-ci pourrait être. Si Emma venait avec elle, cela ne fait aucun doute qu'elle ferait l'effort. Mais sa fille n'est pas de la partie, et s'est seule qu'elle s'apprête à quitter la maison. Cela fait un bon moment qu’elle n’a pas vu Lorena, et elle ne se voit pas annuler parce qu’elle n’a pas envie d’affronter le froid londonien. L’envie de rester à la maison avec son mari et sa fille la tente aussi réellement, mais ils seront toujours là d’ici quelques heures. Alors du bout des lèvres, pour ne pas laisser de trace de rouge à lèvres, elle les embrasse à tour de rôle, avant de se diriger vers l’entrée. Elle enfile une botte, manque de tomber, enfile la deuxième, se cogne contre le meuble de l’entrée et réprime un juron. Une journée tout ce qu’il y a de plus banale pour elle. Gabrielle ne fait même plus attention à ce genre de détails, bien trop habituer à sa maladresse. Heureusement à la maison personne ne lui fait remarquer, même s’ils essaient de l’aider. C'est une question d’habitude. Elle prend son manteau qu’elle met rapidement, prend son sac et leur signale qu’elle s’en va. Il fait encore plus gris qu’il y a quelques minutes, et elle espère sincèrement qu’il ne va pas se mettre à pleuvoir. Elle marche rapidement, avant de trouver un taxi. Sans aucune hésitation elle lui fait signe, avant de se réfugier à l’intérieur. Au moins ainsi elle est à l’abris, elle ne craint plus grand-chose. Sortant son téléphone de son sac, elle vérifie qu’elle n’est pas en retard, avant de passer le temps sur celui-ci. Elle est un peu nerveuse, cela fait déjà plusieurs semaines qu’elles ne se sont pas vus. Et si elles n’en parlent jamais, Gaby est incapable de ne pas penser à son ex-mari à chaque fois qu’elle s’apprête à voir sa cousine. Ce n'est que bien après leur divorce que Gabrielle a repris contact avec Lorena. Cela lui semblait inapproprié au départ, trop étrange. Un peu bizarre de continuer de fréquenter la famille de son ex-mari. Et puis finalement, le contact s’est refait de lui-même, et aujourd’hui les deux jeunes femmes se voient toujours régulièrement. La seule chose est de ne pas parler de lui. Gabrielle n’a aucune envie de penser à lui, encore moins ces derniers temps. Malheureusement, cela semble être la seule chose à laquelle elle est capable de penser jusqu’à ce qu’elle soit proche du Beth’s bistrot. Elle pousse un soupir, range son téléphone, paie sa course, avant de descendre. Il lui reste seulement quelques mètres à faire, mais c’est à ce moment-là que la pluie se met à tomber. Prise par surprise, elle reste planter quelques secondes, avant de se dépêcher de marcher. Pas suffisemment pour ne pas être mouillée, pas assez vite si elle ne veut pas prendre le risque de glisser ou tomber. Ses chaussures n’ont pas beaucoup de talons, mais elle parvient déjà à trébucher pieds-nus, alors il est inutile de prendre des risques. Elle est mouillée, beaucoup, quand elle franchit la porte soulagée d’être arrivée en seul morceau. Finalement un peu d’eau ce n’est pas si grave. Son manteau goutte un peu par terre, mais vu le temps dehors on ne peut pas vraiment lui en tenir rigueur. Celui lui prend quelques secondes pour constater que Lorena est déjà arrivée. Sans plus attendre elle se dirige vers elle, un sourire aux lèvres. « Désolée, la pluie m’a prise par surprise. » Elle la salue comme il se doit, avant d’enlever son manteau, non sans frisson légèrement. À cause de la pluie, mais peut-être aussi à cause de sa nervosité. Pourtant elle ne devrait pas, ce n’est pas la première fois qu’elles se voient depuis qu’elle n’est plus avec son cousin. La première fois depuis qu’ils se sont revus oui, mais elle doute franchement qu’il lui en ait parlé. Néanmoins elle ne peut s’empêcher de craindre que ce soit le cas. Elle s’en déjà bien suffisamment. « Comment vas-tu depuis le temps ? » Il est vrai qu'en dehors de leurs têtes-à-têtes il est assez rare qu’elles s’envoient des messages pour garder le contact. Cela a toujours fonctionné ainsi entre elles deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street :: Beth’s Bistrot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-