Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Mer 2 Mar - 18:27 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Cela fait six mois que je connaissais Danielle. Je l’avais rencontré lors d’une exposition du National Geographic. La jeune travaillait pour eux et le Musée avait décidé de consacrer une exposition sur un des projets du le National Geographic et donc Danielle avait été fait un reportage. Elle venait de rentrer quand on avait fait l’exposition.
Certains d’entre nous n’avaient pas dû venir travailler ce jour là, mais on nous avait quand même demandé de venir. Et je ne regrettais pas le fait de m’être rendue à cette exposition car j’avais eu la chance de faire une très belle rencontre. J’étais occupée à regarder une des affiches et de lire les commentaires qui étaient inscrits à côté quand je fus accostée par une jeune femme.

On avait directement entamé la conversation. Cette dernière avait eu comme premier sujet l’exposition, puis on avait dévié sur notre travail respectif et notre vie en générale. On s’était très vite très bien entendue et on s’était même échangé notre numéro de portable.

On échangea des messages durant les jours qui suivirent et on se voyait de temps à autre. Mais plus le temps passait plus j’avais l’impression que Danielle devenait distante. Avais-je dit ou fait quelque chose à son égard et je ne m’en étais pas rendue compte? Elle avait été blessée et avait décidé de prendre ses distantes avec moi ? Je lui avais posé la question car j’avais besoin de savoir et mon amie m’a rassuré en me disant que je n’avais rien fait et que cela n’avait rien avoir avec moi ni notre amitié. Alors quelle pouvait bien être la raison de ce changement chez la jeune femme.

Je continuais à prendre de ces nouvelles et essayais de passer de temps à autre chez elle, quand elle voulait bien ouvrir. Mais les peu de fois que je pouvais la voir, je voyais bien qu’elle n’était pas du tout en forme et pourtant elle me prétendait le contraire.
J’avais difficile à la croire car elle refusait des sorties, elle faisait même une pause au niveau de son travail ! Cela n’était pas son genre et je ne comptais pas la laisser se renfermer sur elle – même dans son monde. Je n’allais pas rester là sans rien faire, il fallait que je trouve une solution ! Mais laquelle ?

Et bien j’allais lui proposer, non j’allais l’obliger à venir me retrouver au Portobelle Star. Une soirée entre fille, était ce qu’il lui fallait. Oh pas une sortie en boîte, mais un bon petit restaurant, puis après on verra. Si Danielle pouvait déjà sortir quelques heures de chez elle et que je parvenais à lui changer les idées, c’était déjà gagné.
Je décidais donc de lui envoyer un texto :

Hey Danielle, je te donne rendez-vous ce soir à 19h00 au Portobello. Et tu n’as pas le droit de refuser car sinon je viens te chercher…Je t’embrasse. Breena.
N’ayant pas reçu de réponse, j’avais pris cela pour un oui ! Enfin je croisais les doigts pour qu’elle se pointe à notre rendez-vous.


J’étais donc arrivée à notre lieu de rendez-vous. Après avoir été placée à la table que j’avais réservée, j’attendis mon amie devant un verre d’eau minérale.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Lun 14 Mar - 20:35 par Danielle Montgomery

Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Depuis que Danielle avait apprit sa maladie, elle n'avait plus la même joie de vivre qu'avant. Si elle était d'ordinaire à sortir, s'amuser, avoir de nombreux projets et à choisir quelle mission elle allait pouvoir suivre, là, c'était tout le contraire. Elle était toujours passionnée par tout ça mais il était clair que ce n'était plus pareil. Elle ne savait pas bien si elle pourrait continuer ou non à fair son métier. Si ce n'était pas le cas, elle ne savait pas ce qu'elle ferrait. Ne pas bouger était une vraie torture pour elle, peut être plus que de raison. Certains se plaisaient à rester au même endroit toute leur vie, et puis Londres était une grande ville alors ça pouvait se comprendre mais pour Danielle, c'était impossible. Bouger, rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles cultures étaient son bonheur, celui qui la faisait évoluer, qui lui donnait tant de plaisir. Elle avait beau se dire que si elle ne continuait pas, elle pourrait toujours voyager dans les pays qu'elle désirait voir mais ce ne serait pas la même chose. Elle ne montrerait pas au monde ce qu'elle avait vu, n'écrirait plus dessus pour son métier et ça, ça ne la réjouissait guère. Elle qui déjà en était à son sixième mois sans être sortie de l'Angleterre avait vraiment du mal à s'y faire. C'était vraiment contre nature pour la jeune femme.

Pourtant, certains de ses amis voulaient l'aider. Ils voyaient bien qu'elle n'allait pas bien, il ne fallait pas être idiot pour le voir. Elle se renfermait ou sinon restait des heures dans un parc à se demander ce qu'elle faisait ici. Ses parents lui demandaient pourquoi elle était encore là avoir bougé mais vu qu'elle tentait de les voir le moins souvent possible, elle n'était pas la cible de leurs questions trop souvent, juste assez pour que ça l'énerve. Ils ne se demandaient pourtant pas ce qu'elle faisait dpeuis qu'elle était ici. Seuls certains le demandaient mais n'insistaient pas vraiment en voyant ses crocs sortir ou alors tout simplement en voyant qu'elle ne lâchait pas prise sur le fait que tout allait bien. Ce n'était pas le cas mais elle faisait comme si. Alors lorsque Breenan avait décidé de la faire sortir, elle était plus que réticente. Elle serait bien restée une journée de plus à broyer du noir. Excepté qu'elle finissait par connaître son amie. Six mois passés ensemble était peu mais assez pour savoir que Bree' n'était pas du genre à lâcher le morceau, surtout en ce moment. Danielle se demandait pourquoi maintenant d'ailleurs car après tout, ce n'était pas aussi déraisonnable que ça ce qu'elle faisait. Elle n'était pas non plus si désagréable ou tellement hors de portée. Enfin c'était ce qu'elle croyait. Elle savait qu'elle était plus distante avec Bree' mais ne se doutait pas que ça se voyait autant que ça.

Danielle avait donc décidé de se montrer. Pas la peine que son amie vienne frapper à son appartement. Sa coloc' se demanderait alors ce qui n'allait pas et la Montgomery n'avait pas le moins du monde envie d'avouer qu'elle était malade. C'était assez difficile comme ça de devoir le dire à sa famille sans avoir à le faire avec les autres. Elle avait enfilé un jean accompagné d'un petit top blanc féminin. Elle regarda sa montre, 19h05 Elle était déjà en retard. Elle ne savait pas comment elle avait fait mais c'était bien le cas. Elle envoyé rapidement un sms à Bree' pour lui dire qu'elle arrivait quand même et que ce n'était pas la peine de déclencher une alerte. Après un long moment, elle arriva enfin, tentant de repérer son amie. Chose qu'elle fit après que le serveur lui ait indiqué la table. « Désolée pour le retard Bichette. Ce n'était vraiment pas intentionnel. » Bree aurait pu après tout se dire le contraire mais pour une fois, ce n'était pas vrai. Surtout que Danielle était le genre de personne qui détestait être en retard qu'importe les circonstances. « Tu vas bien ? »
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Mer 16 Mar - 22:46 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Me lier rapidement d’amitié avec une personne, ce n’était pas trop mon genre. Je préférais apprendre à connaitre la personne avant me lier d’amitié avec elle. Mais avec Danielle s’était tout autre chose. Le jour où j’avais fait sa connaissance, on s’était très vite bien entendue ! Nos discussions s’étaient déroulées comme si on se connaissait depuis des lustres. On était rapidement devenue amies. Enfin c’est ce que j’espérais car depuis un petit temps je n’avais presque plus de nouvelle de la jeune femme !

Au début, je pensais que c’était moi, que j’avais fait quelque chose qui n’avait pas plu à Danielle, mais lorsqu’elle avait répondu à un de mes messages ou je lui demandais si elle allait bien, la réponse était tout comme elle le faisait les autres fois ! Cela m’avait rassuré un moment !

Les nouvelles de la jeune femme se faisaient vraiment de plus en plus rares ! Je ne la voyais pratiquement plus, voire plus du tout ! Même à mes messages, elle ne me répondait pas tout le temps. Cela commençait à devenir inquiétant ! Danielle ne m’avait jusque-là, jamais donné l’impression d’être une personne casanière, qui préférait rester cloitrer chez elle ! Et le boulot qu’elle faisait le prouvait.

Comme je n’étais pas du genre à m’imposer auprès des gens qui m’entouraient, j’avais décidé de laisser du temps à Danielle ! Peut-être avait-elle trop de travaille, ou bien que quelque chose la tracassait. Si elle avait besoin, elle savait très bien qu’elle pouvait me contacter quand elle le souhaitait.

Plus le temps passait, plus je me tracassais pour Danielle ! J’avais hésité plusieurs jours avant de lui envoyer un message, le message qui l’invitait à me rejoindre manger un morceau. C’était quitte ou double, soit elle venait soit non ! Je verrais bien au moment venu. En tout cas, une chose était certaine, j’avais décidé de l’aider et de la sortir, et je comptais y arriver.

Je m’étais donc rendue à notre lieu de rendez-vous et j’attendais mon amie tout en croisant les doigts pour qu’elle vienne. Tout en attendant de la voir, je pris une eau minérale. Le temps qui passait me semblait long que j’eu l’impression que tout compte fait Danielle ne viendrait pas au rendez-vous que je lui avais donné.

Quand 19h arriva, je commençais à désespérer légèrement car Danielle n’était pas quelqu’un qui arrivait en retard, mais mon portable sonna et je vis que je venais de recevoir un message de Danielle me disant qu’elle allait arriver et que je ne devais pas déclencher une alerte. En lisant la fin de son message je ne pus m’empêcher de rire ! Comme si j’allais déclencher une alerte en ne voyant pas mon amie arriver. Si c’était mon style, je l’aurais lancé depuis bien longtemps. Danielle arriva donc quelques minutes plus tard.

« Ne te tracasses pas ! Le principal c’est que tu sois quand même là ! » Lui avais-je répondu tout en lui souriant. J’étais bien heureuse de voir mon amie sortie enfin de chez elle et de pouvoir passer un peu de temps avec elle.

« Je vais très bien, je te remercie ! Mais toi ? Comment vas-tu ? Tout va bien pour toi ? »

Je m’étais juré de ne pas aller directement au but, mais j’étais si inquiète que je n’avais pas pu m’empêcher de lui demander ce qu’il y avait pour qu’elle soit aussi mal.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 17 Avr - 19:09 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Lorsque l'on habitue Londres, le plus facile pour circuler est soit le métro, soit le bus ou même à pied si l'on se sent motivé. Quoique, faire plusieurs kilomètres pour aller à l'autre bout de Londres n'étaient pas vraiment la meilleure chose à faire avec ses petits pieds. En tout cas, bien que Danielle soit du genre à privilégier la marche aux moyens de transports motorisés, elle n'était pas vraiment prête ce soir là à le faire. Il fallait qu'elle passe de nombreux quartiers et soyons réaliste, elle n'était pas prête à faire ça surtout qu'elle était extrêmement en retard. En extrêmement, disons qu'elle était en retard et elle qui détestait ça n'était pas là pour faire attendre son amie plus longtemps qu'elle ne le faisait déjà . Elle avait fini par prendre un bus. Elle connaissait le nombre d'arrêts et le temps moyen du trajet. Elle aurait pu écouter de la musique mais elle n'était pas ce genre de personne à tout comprendre niveau technologie et rien que posser un i pod était presque déjà trop pour elle. Elle en avait un certes mais s'en servait que très peu et était persuadée qu'il était encore déchargé. C'était la spécialité de Danielle. Dès qu'elle avait besoin d'un objet à batterie, on pouvait être sure qu'il était déchargé. Elle aurait pu alors lire mais n'en avait pas très envie pour le moment. Elle avait donc fini par se faufiler dans la foule qui pour la grande majorité rentrait chez elle arpès une journée de travail. Danielle elle n'avait pas à se poser la question. Elle ne travaillait plus depuis plusieurs mois et devait chercher ce qu'elle allait faire plus tard. Continuerait-elle, changerait-elle de métier ? Elle n'en avait aucune idée et c'était assez bizarre. Cela lui faisait même peur mais elle n'était pas prête à l'avouer puisque personne n'était encore au courant pour sa maladie.

Elle fini enfin par arriver au restaurant, trouvant facilement Bree' et s'excusant pour le retard. Elle détestait vraiment faire patienter les gens. Ce n'était pas son fort et elle trouvait ça vraiment impoli mais bon, c'était Bree'. Elles étaient amies depuis un moment et elle savait très bien que ce n'était pas fait exprès. « Ne te tracasses pas ! Le principal c’est que tu sois quand même là ! » Elle sourit. Connaissant la miss, elle aurait droit dans pas longtemps àun « comment vas-tu ? » Ce qui était normal mais qui serait poussé surement plus loi lorsqu'elle allait lui dire que tout allait bien. Breena et Danielle étaient proches et finissaient par bien se connaître. Elles avaient beau s'être rencontrées six mois au par avant, c'était comme si elles étaient amies depuis plus longtemps. Danielle avait cette impression là en tout cas. C'était si facile de parler avec Bree' qu'elle ne se posait pas la question de savoir quoi lui dire. Excepté pour sa maladie. Daielle ne savait pas vraiment ce qu'elle avait et surtout, elle ne voulait pas inquiéter son amie pour rien. Ca serait idiot de faire ça bien qu'il l'était peut être un peu plus de ne rien lui dire. Enfin pour le moment, elle pensait que c'était la chose la plus censée à faire. Personne n'avait besoin d'être au courant.

Danielle lui demanda alors naturellement comment son amie allait. Si elle, ne voulait pas avouer sa maladie, elle avait besoin de savoir que Bree' allait bien. Et serait surement en colère si elle ne lui disait pas la vérité. « Je vais très bien, je te remercie ! Mais toi ? Comment vas-tu ? Tout va bien pour toi ? » La Montgomery sentait venir les questions plus poussées. Bree' lui avait demandé en trois phrases comment elle allait. Trois fois la même question mais posée différemment, ça voulait tout dire. Danielle tilta tout de suite mais ne pu s'empêcher de garder la même attitude que depuis plusieurs semaines. « Oh je vais bien. Tout va même très bien. » Elle sourit, voulant faire croire que tout allait vraiment bien.

Un serveur fini par arriver pour prendre leur commande. Un appéritif d'abord ? Danielle était pour. Boire était sa passion en ce moment bien qu'elle tentait de se modérer et surtout, elle devait éviter de le montrer à quelqu'un. « Tu veux un appéritif ? Je serais partant pour un Americano avec gin. » Oui, de l'alcool, toujours plus d'alcool. Elle sourit, espérant que son amie était d'humeur à un appéritif avant de chercher quoi prendre dans le menu.
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Jeu 21 Avr - 12:42 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Les personnes pour lesquelles je venais à m’inquiéter assez rapidement, étaient hormis les membres de ma famille, Lukas, mon tendre amour, Rhiannon, ma meilleure ami et Kaspar, mon jeune collègue avec qui je me suis rapidement bien entendue ! Ces trois personnes sont pour moi très importantes et je les connaissais depuis déjà un petit ou un long moment. En ce qui concernait Danielle, que je ne connaissais que depuis 6 moins, il pouvait paraître étrange que je m’inquiète pour elle, mais pour moi c’était normal ! Il était vrai que je ne connaissais la jeune femme que depuis peu, mais dès le moment où nous nous étions rencontrées, j’avais ressenti un très bon feeling passé entre nous. C’était très rare quand je parvenais à m’entendre si rapidement avec une personne. La seule avec qui cela s’était produit, était ma meilleure amie, Rhiannon. J’ignorais la raison de cette si bonne entente, mais voilà c’était comme cela.

Mon inquiétude pour la demoiselle avait commencée au moment je commençais à moins la voir ! Et le fait que je ne recevais pratiquement plus de ses nouvelles qu’une fois de temps en temps, vous vous imaginez bien que cela n’avait eu pour effet de me rassurer. C’était la raison pour laquelle, je l’avais pratiquement obligé de venir me retrouver au Portobello. J’avais espéré au fon de moi qu’elle ne me poserait pas un lapin et qu’elle viendrait bien à notre rendez-vous. J’eu une légère appréhension en ne la voyant pas arrivée. Même si j’avais une solution de rechange, celle de débarquer chez elle avec des pizzas, j’aurais été légèrement déçue de ne pas la voir ici ! Le fait de sortir de chez soi, était pour moi, une occasion de pouvoir voir du monde et de se changer les idées surtout quand on ne se sentait pas bien. Mais je fus vite rassurée lorsque je vis Danielle arriver !

Lorsque la jeune femme était arrivée à la hauteur de la table ou je me trouvais, je l’avais accueillis d’un sourire ! J’étais ravie de la voir ! Après s’être mutuellement saluée, nous avion pris des nouvelles de l’autre ! Lorsque vint mon tour, j’avais bien insisté sur le comment vas-tu ? Tout va bien ? Car même si mon amie ne montrait rien, je sentais que quelque chose n’allait pas.
Bien malgré moi, j’eus du mal à la croire lorsque Danielle, me confirma qu’elle allait bien, que tout allait bien. Même si elle y mettait son cœur, j’avais l’impression que cela sonnait faux ! J’allais insister à nouveau mais, la jeune femme pris les devant en me demandant si j’étais partante pour un apéritif ! Ce fut avec un air étonné que je la regardais commander sa boisson au serveur qui était là.

« Je vais prendre un Gin Tonic s’il vous plait. » Une fois le serveur partir servir nos boissons je reportais mon attention sur Danielle !

« Cela n’est pas ton genre de prendre un apéritif ! Tu es certaine que tu vas bien ? »

Je n’ai pas du genre à prendre un apéritif lorsque je sortais manger à l’extérieur sauf si je venais à fêter quelque chose ! Je sentais que Danielle me cachait quelque chose, car entre le je vais bien et on prendrait pas un apéritif, il y avait quelque chose qui clochait !
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 5 Juin - 21:30 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Six mois, seulement six mois que Danielle connaissait Bree'. Si elle avait aparemment plus de facilités à se lier d'amitié que son amie, elle n'était pas pour autant du genre à s'épencher sur sa vie. La jeune femme avait plus de facilité à parler de la planète, de l'écologie, des voyages qu'elle avait fait que d'elle même. Elle n'avait d'ailleurs pas grand chose à dire sur elle. Les rencontres qu'elle faisait était les trois quart du temps liées à son travail. Les autres étaient principalement insignifiantes. Il s'agissait d'un soir comme ça, rien de plus. Il était vraiment rare qu'elle soit du genre à garder des longues relations. Cela lui arrivait bien sûr mais c'était vraiment exceptionnel. Elle était plus intéressée par se faire une voie dans son métier que d'apprendre à connaître les gens autre que ceux d'une culture différente. Avec Breena, cela avait été différent. Elle s'était tout de suite bien entendue avec elle. Bree' lui avait été d'une aide précieuse lorsque Danielle avait du préparer son exposition six mois plus tôt. C'était comme ça qu'elles s'étaient rencontrées. Grâce à leurs travails. Elles avaient gardé contact. Vu que Danielle était restée à Londres depuis tout ce temps au lieu de partir de nouveau conquérir le monde cela avait été plus facile que prévu. Bree' avait alors pu la connaître plus rapidement ce qui aurait été normalement possible. Elle connaissait des choses que la Montgomery ne dévoilait pas si facilement que ça. Elle préférait garder beaucoup de choses pour elle. La brunette n'était donc bien évidemment pas au courant qu'elle avait été marié et encore moins qu'elle était malade. Le problème était que garder des secrets était facile en général mais qu'avec Bree' cela devenait compliqué. Elle cernait très bien son amie et savait donc que Danielle mentait. Surtout que Danielle était en ce moment plus du genre à éviter tout le monde qu'à vouloir garder ses connaissances et sortir. Elle savait que si elle ne se rendait pas ce soir là au rendez-vous proposé par son amie, elle la verrait débarquer à son appartement. Danielle ne le désirait pas le moins du monde et surtout ne voulait pas que ses colocataires commencent çà poser eux aussi des questions. Elle aurait alors été du genre à claquer la porte et à aller dans un bar pour boire sans vouloir se rappeler avec qui elle passerait la nuit ni même chez qui elle attérirait.

Elle avait donc fini par arriver au restaurant. En restard certes mais elle était là, c'était le plus important. Elle avait donc proposé à son amie de boire un apéritif. Elle n'en prenait que rarement lors d'un dîner. Elle était du genre plus à boire à un bar que lors d'un repas. Elle trouvait que ça dénaturait le goût de la nourriture et préférait donc tourner à l'eau. Sauf que là elle en avait besoin. Elle n'avait cependant pas vraiment pensé à que son amie lui poserait des questions sur sa commande. Après tout, Bree' elle même commandait un apéritif. « Je vais prendre un Gin Tonic s’il vous plait. » Hey, du gin tout comme son amie. Elles n'étaient pas amies pour rien. « Cela n’est pas ton genre de prendre un apéritif ! Tu es certaine que tu vas bien ? » Des questions, toujours des questions sur comment elle allait. Non, elle n'allait pas bien. Comment le pourrait elle alors qu'on ne lui avait pas encore dit exactement ce qui n'allait pas chez elle. Alors non elle ne se comportait pas vraiment comme si tout allait bien. Elle tentait de prouver le contraire en souriant, en disant que si, tout allait bien mais ça ne trompait pas son amie. Le problème était que Danielle n'était pas prête à l'avouer à qui que ce soit. Sa jumelle n'était même pas là pour l'épauler. Elle n'avait pas eu envie de l'embêter avec tout ça vu qu'elle même avait ses propres problèmes. En parler avec Bree' pourrait être une solution mais elle doutait que ce soit vraiment la bonne. Sa sœur lui en voudrait si elle faisait ça. « Oui ça va bien. Ca m'arrive de temps en temps d'en prendre. Vu que ça fait un moment que l'on ne s'est pas vu, je trouvais que c'était l'occasion,» Danielle tentait d'embrouiller Bree' comme elle le pouvait. Elle espérait que cette dernière ne pointe pas du fait que ce soit de sa faute si elles ne s'étaient pas vu depuis plusieurs semaines déjà. Danielle tenta une diversion. Elle avait envie de changer de sujet et très vite. Elle savait que Bree' allait continuer à lui poser des questions sur comment elle allait. Elle sentait qu'elle n'était pas prête de s'arrêter alors elle se dit qu'en emmenant la conversation sur son amie, cela aiderait peut être. « Raconte moi tout sur toi plutôt. Qu'est ce qui s'est passé ces derniers temps? »
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Mar 7 Juin - 17:03 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

En devenant guide au British Museum, je savais que je rencontrerais beaucoup de monde et que je pouvais créer des liens avec certains, mais je n’avais jamais pensé que je pourrais y rencontrer une personne qui allait devenir une très bonne amie ! Tout avait commencé par une exposition que devait préparer Danielle pour son travail ! Comme cette exposition devait avoir lieu au musée, on m’avait demandé de donner un petit coup de main dès que j’avais un moment de libre. C’était de cette manière dont j’avais fait la connaissance de la jeune femme. Mais on était loin de se douter que ce travail créerait un lien d’amitié entre toutes les deux ! Comme cette citation le dit si bien : Nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croisées notre chemin pour une raison. Et c’était bien vrai, on ne rencontrait pas certaines personnes pour rien ! Elles avaient souvent de bonnes où de mauvaises choses à nous apporter dans notre vie !

Danielle était de ces personnes qui étaient entrée dans ma vie pour m’apporter de belles choses. Je passais de chouettes moments moment en sa compagnie. De plus, grâce à son travail, je pouvais voyager sans quitter Londres ! Les reportages photos qu’elle avait faites avant sa dernière exposition, étaient tellement magnifiques, qu’elles nous emportaient là où elles avaient été prises.

Cela faisait seulement six mois que je connaissais Danielle, mais j’avais l’impression que cela en faisait plus ! Était-ce pour cette raison que depuis quelques temps je me tracassais pour elle ? J’avais bien remarqué que depuis un petit temps ce n’était plus la même chose ! Elle ne répondait pas tout le temps à mes appels ou messages. Au début je m’étais cela sur le compte de son travail ! Elle devait avoir pas mal de boulot. Mais non, ce n’était pour cette raison qu’elle était plus distante ! Comme d’autres raisons ne me venaient pas l’esprit, j’avais commencé par me dire que c’était de ma faute ! Que j’avais du dire ou faire quelque chose qui avait déplu à mon amie.

Cela ne m’avait pas empêché de lui envoyé un message, l’invitant à aller manger un morceau et qu’elle n’avait pas le choix, sinon je débarquais chez elle ! Je n’étais pas du genre à m’imposer dans la vie des gens ! S’ils voulaient me voir tant mieux si pas, ben tampis. Mais avec Danielle, cela était tout autre chose, je m’inquiétais pour elle ! Dans les quelques messages que je recevais, elle me disait que tout allait bien, mais je ne savais pas pourquoi, j’avais un peu de mal à y croire. Danielle avait donc accepté de me rejoindre et cela m’avait énormément plaisir.

Au moment où elle avait proposé de prendre un apéritif, j’avais été un peu étonnée car même cela nous arrivait d’en boire, elle ne le proposait pas directement non plus ! Mais bon cela ne ferait pas de mal non de boire un verre !

« Oui tu as raison ! Cela est une bonne occasion pour en prendre un. »

Après avoir passé notre commande au serveur, j’avais reporté mon attention sur mon amie ! Même si elle venait de me dire que tout allait bien, je pouvais voir que dans son regard ce n’était pas vraiment cela ! Et puis le fait qu’elle détourne aussi vite la conversation sur moi en était la preuve. De quoi pouvait-elle avoir peur pour affirmé que cela allait, alors que ce n’avait pas l’air d’être le cas ! Vu qu’elle ne montrait aucun signe de vouloir en dire plus, je la laissais tranquille ! Si elle voulait en parler, elle savait qu’elle pouvait compter sur moi.

« Je vais très bien. Oh il n’y a rien eu de spéciale depuis la dernière fois que l’on s’est vue ! Je me plais toujours autant au musée ! Et je vie toujours le parfait amour avec Lukas ! Donc rien de très intéressant ! Mais toi tu as un projet en cours pour le boulot ? »

Certes, j’avais répondu à sa question, mais je n’oubliais pas le fait qu’elle n’avait pas vraiment répondu à ma question.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 7 Aoû - 20:05 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Connaitre Breenan avait été une vraie opportunité pour la jeune femme. Elles s'étaient recontrés un peu par hasard même si c'était de par leur travail respectif. Peu de temps s'était écoulé pourtant depuis leur première rencontre et Danielle se rendait compte que malgré tout la brunette commençait à prendre de l'importance dans sa vie. Danielle n'est pourtant pas vraiment du genre à aimer tout le monde à tout va. Enfin un peu quand même mais peu de personnes rentraient vraiment dans un cercle où elle pouvait se confier. Elle sentait qu'avec Bree' elle le pouvait mais cela ne l'empêchait pas de lui cacher ce qui la tracassait. Peut être parce qu'elles n'étaient pas complètement meilleures amies ou alors pour ne pas l'inquiéter non plus. Il était déjà dur de cacher sa maladie à ses proches, leur dire la vérité n'allait pas être facile alors le dire à une amie qu'elle connaissait depuis peu finalement l'était encore moins. Pourtant, elle savait que Bree' pourrait l'aider et resterait si besoin,  tout du moins le supposait elle mais elle n'avait pas envie qu'elle se sente obligée. Elle préférait donc cacher ce qui se passait dans sa vie. C'est pourquoi elle était devenue distante et elle ne pensait pas que son amie pensait que celui puisse être de sa faute. Si Danielle le savait, elle tenterait de la rassurer tout en restant vague bien sur le pourquoi de son éloignement.

Danielle se dit donc que commander de l'alcool l'aiderait pour le repas dont elle ne doutait pas serait parsemé de questions pour savoir ce qui n'allait pas dans sa vie. Elle donna donc l'excuse du fait qu'elles ne se soient pas vu depuis longtemps pour justifier qu'elle voulait un appéritif. Si elle avait avec d'autres amis, Danielle n'aurait pas eu à se justifier. Elle n'en était certes pas au point de boire tout le temps mais quand elle était dans un bar ou à faire la fête, elle n'hésitait pas. « Oui tu as raison ! Cela est une bonne occasion pour en prendre un. »

La Montgomery tenta de changer de sujet pour se mettre à jour sur la vie de son amie.
« Je vais très bien. Oh il n’y a rien eu de spéciale depuis la dernière fois que l’on s’est vue ! Je me plais toujours autant au musée ! Et je vie toujours le parfait amour avec Lukas ! Donc rien de très intéressant ! Mais toi tu as un projet en cours pour le boulot ? » Bree' réussit à faire revenir la conersation sur Danie. Elle avait franchement bien réussit son coup. La jeune femme se sentait prise entre quatre murs, avec l'impression qu'ils se refermaient sur elle. Elle avait presque cette impression de ne pas pouvoir respirer et cela l'énervait. Cependant, il fallait qu'elle se montre forte et ne laisse rien transparaitre parce que si c'était le cas, elle serait bien embêtée. Elle décida donc di'gnorer la dernière partie de la brunette. Elle qui adorait pourtant parler de son travail. Elle savait que ce serait bizarre mais ne doutait pas que son amie revienne dessus plus tard.

Elle préféra donc se concentrer sur le travail de son amie. Elle avait lu peu de temps avant que certaines personnes arrivaient à abimer les peintures dans les musées à cause de manche pour faire des selfies. Danielle en était outrée bien sur mais ne savait pas vraiment jusqu'à où ça allait. Elle savait que Le Louvres et le Vatican avaient décidé de les interdire et se demandait donc si le British Muséum l'avait aussi bannit de ses droits ou non. « Les gens ne sont pas trop intolérants avec leur stick pour prendre des photos ? Je sais que dans certains musées ils ont du les interdire. » Danielle aurait été incapable de vous dire comment s'appelle le manche pour prendre des selfies. Elle n'y connait rien du tout à cette nouvelle technologie qui la dépasse complètement. Elle possède déjà un portable des temps ancien, ne comptez pas sur elle pour avoir un portable qui fait des photos ; surtotu qu'un appareil photo est tellement plus pratique pour elle et fait de meilleures images.

De plus, elle était curieuse à propos de ce Lukas. Elle ne l'avait jamais rencontré et était curieuse. « Il faudra que je rencontre ce Lukas. Que je vois à quoi il ressemble quand même. Enfin en vrai je veux dire.  C'est pour quand le bébé ?» Elle ne l'avait vu que sur une ou deux photos mais savaient que les deux tourteraux étaient ensemble depuis un moment déjà. Alors pourquoi pas un enfant maintenant ? Bree' était certes encore jeune mais elle devait bien y penser parfois non ?
code by Chocolate cookie





Désolée pour le gros gros retard ma belle  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Jeu 18 Aoû - 23:06 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

 Les personnes qui faisaient partie de mon entourage relationnel, étaient des personnes que je connaissais depuis déjà un bon moment ! Danielle était un peu l’exception, en effet cela ne faisait que six mois que j’avais la chance de la connaître mais j’avais par moment l’impression que notre rencontre remontait à plus longtemps. Avec Danielle s’était différent ! Peut-être que son métier en était responsable ou tout simplement ou le fait qu’on s’entendait si bien qui faisait qu’on s’était vite liée d’amitié. Et pas seulement une simple amitié, en tout cas en ce qui me concernait ! Lorsque Danielle avait commencé à s’éloigner et à moins donner de nouvelles, je m’étais rapidement inquiété ! Ce que je ne faisais jamais quand la personne n’était qu’une simple connaissance !
J’avais bien essayé d’avoir des nouvelles mais c’était difficile d’en avoir, même si je passais chez elle. Alors lorsqu’après plus de mille invitations, elle avait enfin accepté de venir me retrouver et de manger un morceau ensemble. J’étais donc ravie de la voir assise devant moi.

La raison pour laquelle j’avais donné rendez-vous à Danielle c’était que je voulais avoir de ses nouvelles et surtout la revoir, mais il n’y avait pas que cela ! Je voulais également savoir si vraiment tout allait bien, si quand elle disait que cela allait c’était la vérité. Ce n’était pas de la curiosité mais de l’inquiétude. J’étais vraiment et sincèrement inquiète pour Danielle ! J’espérais qu’elle me dirait ce qu’il n’allait pas et qu’elle me répondrait à mes questions sans dévier sur un autre sujet ou sur moi !

Ma crainte se vérifia car elle me posa des questions sur moi et ce qu’il s’était passé dans ma vie ces derniers temps. Je lui avais répondu assez rapidement, non pas parce que je ne voulais rien lui dire sur ma vie, mais tout simplement parce que je n’avais rien à dire à ce sujet ! Rien de bien important ne s’était passé dans ma vie. J’en avais profité pour lui retourner la question mais bien évidemment elle avait réussi à dévier de nouveau sur un autre sujet.

« Les selfies sticks, si c’est vraiment une très mauvaise invention. C’est peut-être pratique quand on est en extérieur mais pas dans les milieux fermés comme les musées ! Pour le moment, nous n’avons pas encore eu de dégâts au niveau de nos œuvres mais on a bien manqué avoir un accident entre des touristes ! Un groupe prenait des photos et ils ont bien manqué d’assommer un couple de personnes âgés qui passaient à leurs c ôtés! Je sais qu’on parle de l’interdire également au British Museum, mais je ne sais pas à partir de quand. »

Lorsque j’avais entendu qu’il y avait des œuvres abimées dans le Louvre, j’en avais été malade, je ne comprenais pas ces gens qui venaient voir des œuvres et qui n’y faisaient pas la moindre attention à celles-ci ! Je n’étais pas très fan de ce selfies stick. Je ne pu que retenir un sourire lorsque Danielle me parla de bébé.

« Oui cela serait vraiment sympa que tu puisses rencontrer en chair et en os Lukas que via des photos. On devrait, si tu es disponible, s’organiser une petite soirée ! Euh…pour le bébé ce n’est pas d’actualité pour le moment ! Avec la restauration et l’ouverture du bar, il faut reconnaître qu’on n’a pas beaucoup de temps, enfin surtout Lukas. »

Puis pour parler d’enfant et fondre une famille, il fallait pour commencer vivre sous le même toit et ce n’était pas encore à l’ordre du jour ! J’ignorais à ce moment-là que l’idée avait déjà germée dans l’esprit de Lukas, l’idée de vivre ensemble !!!

« Ce qui serait vraiment sympa, c’est de se faire une soirée à quatre ! Mais pour cela, où en es-tu dans ta vie amoureuse ? »

J’avais plongé sur le sujet des amours puisque Danielle en avait lancé le sujet. En attendant sa réponse, je bu une gorgée au verre que venait nous apporter le serveur.
code by Chocolate cookie



[hj] Il n'y a pas de souci, t'inquiète pas [/hj]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 18 Sep - 13:46 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Lorsque Danielle avait décidé d'aller manger au restaurant avec Bree, elle se doutait déjà que ce serait une soirée quelque peu interrogatoire. Les deux jeunes femmes ne s'étaient pas vues depuis longtemps. Elle savait bien évidemment que c'était de sa faute àelle, préférant se renfermer sur elle même plutôt que de dire la vérité aux personnes qu'elle aime. Danielle n'a jamais été du genre à déballer sa vie à tout va et encore moins maintenant qu'elle était malade. Elle n'avait pas encore le nom exacte de sa maladie mais elle sentait que ça n'allait pas aller très bien. Elle préférait donc savoir vraiment ce que c'était plutôt que d'en parler comme ça. Alors elle se montrait distante, trop peut être et c'était pour ça que son amie ne voulait pas lâcher le morceau. Elles avaient beau ne s'être rnecontrées que depuis peu, elles étaient proches, très proches. Et si la brunette se souciait de son amie, l'inverse était aussi le cas bien que Danielle soit moins présente et joignable. Cependant, elle s'intéressait toujours à son amie et c'était pourquoi elle avait décidé de parler du traail au musée. Et aussi parce que si ça pouvait lui éviter de parler d'elle même, elle n'en serait que plus contente. « Les selfies sticks, si c’est vraiment une très mauvaise invention. C’est peut-être pratique quand on est en extérieur mais pas dans les milieux fermés comme les musées ! Pour le moment, nous n’avons pas encore eu de dégâts au niveau de nos œuvres mais on a bien manqué avoir un accident entre des touristes ! Un groupe prenait des photos et ils ont bien manqué d’assommer un couple de personnes âgés qui passaient à leurs c ôtés! Je sais qu’on parle de l’interdire également au British Museum, mais je ne sais pas à partir de quand. » « J'espère qu'ils les interdiront. Je ne vois pas l'utilité de prendre des photos comme ça. Surtout si ça doit blesser des personnes. Et puis, le but d'aller dans un musée n'est il pas de profiter des peintures et des scupltures plutôt que d'aller les abimer ? Franchement, je ne comprendrais jamais les gens comme ça. »

Le sujet changea alors sur Lukas. Danie avait envie de le rencontrer et le dit clairement à son amie. « Oui cela serait vraiment sympa que tu puisses rencontrer en chair et en os Lukas que via des photos. On devrait, si tu es disponible, s’organiser une petite soirée ! Euh…pour le bébé ce n’est pas d’actualité pour le moment ! Avec la restauration et l’ouverture du bar, il faut reconnaître qu’on n’a pas beaucoup de temps, enfin surtout Lukas. » Danielle comprenait que les choses ne soient pas encore forcément à l'ordre du jour. Après tout, ils étaient jeunes tous les trois. Elle espérant cependant que ça ne tarderait pas trop. Enfin si c'était ce que son amie désirait parce qu'elle était persuadée que ça lui irait bien. « Oh c'est dommage, un bébé t'irai super bien. Je suis sure que tu seras une excellente mère lorsque l'occasion se présentera. Mais avant, je veux m'assurer que le papa soit le bon. » Elle fit un clin d'oeil à son amie. Bien sur qu'elle n'avait pas son mot à dire dans la vie amoureuse de la brunette. Bree' pouvait bien faire ce qui lui plaisait même si bien sur, Danielle pourait toujours lui en toucher un ou deux mots si elle n'apprécie pas Lukas. Après tout, c'est aussi pour ça que sont fait les amis. Enfin pour ça, il faudrait déjà qu'elle le rencontre, en espérant que ce soit pour bientôt. Après tout, elle ne connaissait peut être pas Bree' depuis longtemps mais elle avait déjà entendu parler plusieurs fois du jeune homme et elle lui avait donné envie de le rencontrer. Il avait l'air gentil et attentionné auprès de son amie.

« Ce qui serait vraiment sympa, c’est de se faire une soirée à quatre ! Mais pour cela, où en es-tu dans ta vie amoureuse ? » Sa vie amoureuse à elle ? Danielle manqua de rire mais s'en abstint. Elle ne voulait pas que Bree' ai l'impression que quelque chose n'aille pas si elle commençait à rire à sa question. Danielle n'était clairement pas en état de penser à sa vie amoureuse. C'était le dernier de ses soucis de savoir avec qui elle allait passer du temps ou si elle allait trouer la bonne personne ou même si cette personne était déjà présente dans sa vie. Cela faisait bien longtemps que Danielle n'avait pas eu une quelconque relation sérieuse. Non seulement parce que ça ne l'itnéressait pas spécialement mais surtout parce qu'avec son traail, elle n'avait jamais eu le temps d'y penser. Maintenant qu'elle était en congé sabatique, elle pourrait y penser mais ce n'était pas du tout ce que la jeune femme voulait. Elle préférait plutôt se persuader qu'elle allait bien repartir à la découverte du monde plutôt que se demander avec qui elle allait passer le reste de ses jours. Ce n'est juste pas ce genre de fille. Et puis, elle avait déjà cru saoir avec qui elle allait passer sa vie entière. Après avoir découvert que ce n'était pas le cas, elle ne voulait pas aller trop vite sur les évènements.

La jeune femme préféra donc dire la vérité sans aller trop dans les détails. « Oh, je n'ai personne dans ma vie pour le moment. Je ne cherche pas d'ailleurs. Et puis, c'est un peu difficile quand tu bouges quasiment tout le temps. » Certes, elle n'avait pas bougé depuis presque six mois et espérait que Bree' ne mette pas le point dessus mais c'était aussi le pourquoi du fait qu'elle soit célibataire à la base.

« Tu as trouvé ce que tu veux manger ? Je crois que le serveur est en train de venir vers nous. » Le serveur commençait à se diriger vers leur table. Danielle hésitait entre deux plats et se connaissant, ce serait le premier qu'elle dirait qui l'emporterait sur son choix, comme à son habitude.
code by Chocolate cookie



Revenir en haut Aller en bas
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Notting Hill :: Portobello Star
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Il faut parfois savoir se montrer déraisonnable… | Philippe d'Artagnan
» JARVIS, il faut parfois savoir courir avant de savoir marcher.
» Où il faut parfois savoir composer [Aymeric]
» Il faut parfois savoir lâcher du leste [ANYA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-