Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Ven 23 Sep - 13:49 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

J’avais espéré de trouver en invitant Danielle, une jeune femme, dynamique, bavarde ! Mais ce n’était pas cette jeune femme que j’avais devant moi ! J’avais trouvé mon amie fatiguée, même si je savais pertinemment qu’elle faisait tout pour le cacher et surtout qu’elle le nierait ! Côté bavardage, elle parlait toujours autant, mais ce n’était pas cela ! Chaque fois que j’essayais d’en savoir un peu plus sur sa santé, sur sa vie, sur elle, Danielle parvenait toujours à détourner la conversation sur moi ! Mais je n’étais pas dupe ! Mon amie avait beau me certifier que tout allait bien, je sentais tout de même que ce n’était pas cela. Comment pouvais-je savoir cela alors qu’on ne se connaissait que depuis six mois ! Tout simplement parce que j’avais appris à connaitre Danielle mais en plus je l’appréciais énormément ! Quand j’appréciais une personne, j’étais attentive envers elle ! Comme des amies l’étaient entre elles ! Et quand un de mes proches n’allait pas bien, je le sentais ! Mais si ce dernier ne veut pas en parler, ben je n’insistais pas, mais je faisais comprendre que le jour il serait près pour en parler, je serais là.

Ici il y avait quelque chose que me tracassait ! On était en semaine, certes, aux dernières nouvelles Danielle ne travaillait pas, mais de mémoire, elle ne prenait jamais de verre d’alcool quand on se voyait ! Et là, sans trop réfléchir, elle avait commandé un apéritif ! Ce qui n’était pas son genre ! Même si j’avais confirmé le fait que nous revoir était une bonne occasion de prendre un apéritif pour fêter cela, il y avait quelque chose qui me turlupinait ! Enfin, je devais sûrement me faire des idées et que tout allait bien pour mon amie, mais je resterais tout de même attentive ! Et pourquoi pas, si j’en ai l’occasion, j’en parlerais à Peter.

Notre conversation avait bifurqué sur les selfies stick ! Instrument que je ne pouvais pas voir en peinture surtout au musée ! J’espérais vraiment que la direction du musée allait les interdire.

« Je l’espère aussi car comme tu le dis c’est dangereux ! Autant pour les visiteurs eux-mêmes que pour nos œuvres ! A part pour pouvoir prendre une photo plus complète, pour avoir tout le monde sur sa photo, je ne vois pas vraiment à quoi cela peut servir vraiment ? Surtout que déjà dans certains endroits ils sont interdits. Et rassures toi, je ne les comprends pas toujours non plus, les gens. »

On continuait notre conversation et cette fois-ci notre sujet fut Lukas, mon compagnon ! J’avais déjà eu plusieurs fois envie que Danielle le rencontre, mais je n’avais jamais eu l’occasion de le lui proposer et d’organiser la rencontre. Entre l’emploi du temps chargé de mon amoureux et l’éloignement de mon amie, ben ce n’était pas facile. Sa remarque sur le bébé me fit vachement plaisir ! Ce n’était pas l’envie qui me manquait, mais j’étais consciente que pour le moment ce n’était pas une chose qu’on pouvait prévoir. D’abord, même si cela faisait plus de deux ans qu’on était ensemble Lukas et moi, je ne vivais pas encore avec lui, sous le même toit. Puis avec les travaux du bar et surtout le fait que j’ignorais si le jeune homme était près, j’avais préféré garder cela pour moi et attendre le bon moment ! Pas trop non plus.

« Merci tu es gentille ! Je suis certaine que cela arrivera un jour ! Sur ce coup, le papa sera le bon, crois-moi. »

Sur ces paroles, je lui souris ! Lukas était tout pour moi ! Il était attentionné, gentil, protecteur,…. Bref tout ce qu’on pouvait rechercher chez un homme.

« Dommage que tu n’as pas encore trouvé chaussure à ton pied ! Je suis bien consciente qu’avec ton boulot cela ne doit pas être facile pour trouver quelqu’un ! Mais cela ne te manque pas, d’avoir quelqu’un avec partager des choses, de savoir qu’il sera là quand tu rentreras ? Enfin quoiqu’il en soit, cela n’empêchera pas de faire cette rencontre ! Au pire, si tu n’as pas envie d’être toute seule à tenir la chandelle, tu peux toujours inviter ton frère. »

Oui c’était dommage car j’étais persuadée que mon amie serait rayonnante si elle avait la chance d’avoir quelqu’un dans sa vie ! Mais bon c’était son choix, pas le mien et je ne n’avais pas à m’incruster dans sa vie sentimentale.

Si je savais ce que j’allais manger ? On parlait tellement que je n’avais pas encore fait mon choix. Je replongea rapidement dans la carte et après quelques secondes, juste le temps que le serveur arrive à notre table.

« Euh, je vais prendre…. Une salade hawaïenne s’il vous plait. Et toi ? »

Demandais-je aussi vite à la miss assise devant moi.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 23 Oct - 22:48 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Après avoir pu échanger son opinion avec son amie histoire de gagner du temps, Danie se dirigea vers la future peut être maternité de son amie. Malheureusement, ça n'aait pas l'air d'être dans ses plans et elles ne pouraient alors pas en discuter pendant une bonne partie de la soirée. Elle savait que son amie n'était clairement pas prête à lui laisser le champ libre sur sa vie personnelle, trop envieuse de savoir ce qui arrivait dans sa vie. Comment pouvait-elle dire à une personne qu'elle ne connaissait que peu même si elle avait l'impression que ça faisait des années déjà que chaque matin depuis qu'elle faisait ses examens elle avait peur de ce qui pouvait lui arriver. Ca n'avait jamais été le cas avant, même pas lors de ses missions et pourtant, tout n'avait pas toujours été idillique ou facile. Toujours est il que Bree' semblait vraiment apprécier le compliment de son amie. Danie n'était pas le genre de femme à dire l'opposé de ce qu'elle pense. Bree' serait à coup sur une bonne mère. « Merci tu es gentille ! Je suis certaine que cela arrivera un jour ! Sur ce coup, le papa sera le bon, crois-moi. »  Elle sourit à son amie, sirotant une partie de son gin tonic. « J'espère pour toi ma belle.  En même temps, je n'en doute pas.» La brunette demanda alors à son amie ce qu'il en était pour elle. Et évidemment, Danielle ne pu qu'avouer qu'elle était seule. Toute seule depuis bien longtemps. Elle ne s'en plaignait pas le moins ud monde. Au contraire, bientôt elle aller plutôt se plaindre d'être à Londres depuis tout ce temps et de ne pas pouvoir rentrer dans un appartement vide bien qu'elle ne voyait pas trop ses coloc'. « Dommage que tu n’ai pas encore trouvé chaussure à ton pied ! Je suis bien consciente qu’avec ton boulot cela ne doit pas être facile pour trouver quelqu’un ! Mais cela ne te manque pas, d’avoir quelqu’un avec partager des choses, de savoir qu’il sera là quand tu rentreras ? Enfin quoiqu’il en soit, cela n’empêchera pas de faire cette rencontre ! Au pire, si tu n’as pas envie d’être toute seule à tenir la chandelle, tu peux toujours inviter ton frère. » Danielle écarquilla les yeux. Breena connaissait son frère ? Quel frère d'ailleurs ? Son frère Peter qui se remettait à moitié de son alcoolisme ou le second qui était drogué et dont elle n'avait pas entendu parlé depuis près d'un an maintenant et qui avait abandonné sa fille ? Son amie ne devait probablement pas connaître son plus jeune frère. Elle tenta alors l'option une. « Tu parles de Peter ? » Danielle ignorait que Bree' connaissait son frère ou alors en avait plutôt fait abstraction. Elle n'était pas après tout très proche de Peter même si ça faisait déjà six mois qu'elle était revenue. Ce qui était sur c'était qu'elle n'était pas prête à l'emmener à un dîner avec Bree' ou avec n'importe qui d'abord. Parce que soyons réaliste, premièrement elle ne voulait pas qu'il puisse dire à Bree' qu'elle était malade ou tout du moins qu'ils puissent à deux lui mettre la pression pour qu'elle crache le morceau sur ce qui n'allait pas et secondement, elle n'était pas assez proche de lui pour que ce se soit la meilleure personne à lui éviter de se sentir comme une troisième roue du carosse. Ils en seraient tous les deux la troisième et la quatrième. Du coup, autant qu'elle soit seule et puis si elle était là pour rencontrer Lukas, elle espérait quand même que son amie et son fiancé soient assez grands pour savoir se tenir. Sion elle se sentirait de trop et puis ça serait tout.


Elle repensa alors à la question de Bree'. Danielle croyait avoir trouvé chaussure à son pied des années au par avant. Elle l'avait vraiment pensé et s'était donnée à fond dans cette relation. Cependant, elle était jeune, trop jeune pour savoir ce qu'elle faisait réellement mais elle s'était mariée, avait pensé au futur, à fonder une famille peut être des années plus tard. Pas tout de suite bien sur parce qu'à 19 ans, elle avait d'autres projets pour sauver le monde. Cependant, elle s'était complètement brûlée les ailes. Elle avait eu du mal à s'en remettre, plus qu'elle ne voulait bien l'avouer en tout cas à qui que ce soit. Une chose était sure, si elle était prête à aimer à nouveau, le fait qu'elle voyage beaucoup n'avait pas aidé ou alors c'était peut être tout simplement qu'elle n'avait pas trouvé la bonne personne. Le fait qu'elle soit maintenant à Londres pour un petit moment apparemment lui enlèverait bientôt l'excuse de ses absences à répétition. « Oh tu sais, on s'habitue. Puis je n'ai pas spécialement envie d'être avec quelqu'un ou de demander à quelqu'un de m'attendre pendant des mois. Ce ne serait pas juste. » Et surtout ce ne serait pas juste de demander à quelqu'un de rester alors qu'elle ne savait pas ce qu'elle avait et que chaque jour était une torture parce qu'elle ne connaissait pas ses résultats mdicaux. Et puis elle espérait tellement qu'elle pourrait bouger à nouveau, visiter le monde.


Le serveur arriva alors et Bree' avait l'air de savoir plus qu'elle ce qu'elle désirait. « Euh, je vais prendre…. Une salade hawaïenne s’il vous plait. Et toi ? » Elle regarda le menu sans avoir la moindre idée. « Je vais prendre un gigot d'agneau s'il vous plait. » Elle avait beau être une fervente défenseur de l'environnement et des animaux, elle n'avait pas encore réussi à se défaire du goût de la viande. Une vraie petite carnivore malgré tout.
code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Ven 28 Oct - 21:01 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

J’avais bon essayer de me défaire de cette sensation, de cette petite voix qui me disait que quelque chose ne devait pas aller chez Danielle ! De me persuader que tout allait bien ! Qu’il suffisait de la regarder pour s’en rendre compte. Mais rien n’y faisait ! Mais comme la jeune femme ne voulait rien dire, s’il y avait quelque chose, j’allais devoir rester avec ce drôle de sentiment.

C’était la première fois que j’éprouvais ce genre de sentiments avec une personne que je connaissais depuis peu. En temps normal, je me tracassais vite pour ma famille ou mes amis très proches et que je connaissais depuis de longues années. Même si j’appréciais beaucoup Danielle et que je la considérais comme une amie, pas comme une simple copine, notre rencontre ne remontait qu’à six mois à peine. Mais je n’en me faisais pas, j’étais une personne assez tenace quand je voulais être certaine que tout allait bien pour une personne ! J’arrivais la plus part du temps à le savoir ! Fallait juste rester confiante et patiente.

Danielle avait réussi à détourner la conversation sur mon sujet et là on parlait du fait d’avoir un enfant ! J’avais certes envie de fonder une famille avec Lukas, mais on avait encore le temps. Je l’avais rassurée aussi sur le fait que Lukas serait le bon pour être le père de nos enfants ! Par la suite, je lui avais proposé de se faire un repas à quatre, et j’en avais profité de savoir où elle en était dans sa vie sentimentale. J’espère qu’elle me dirait qu’elle avait quelqu’un dans sa vie ou du moins avait rencontré quelqu’un qui pourrait en faire partie ! Mais hélas pour elle, ce n’était pas le cas. Comme je ne voulais qu’elle soit seule lors de notre repas, je lui avais proposé d’amener son frère Peter ! Mais je crois que j’aurais dû réfléchir à deux fois avant de le proposer. Pourquoi ? Parce que Danielle ignorait, enfin jusqu’à maintenant, que je connaissais un de ses frères. Maintenant que j’avais lâché l’information sans le vouloir, il fallait que je trouve comme m’en sortir dans mes explications.

« Euh oui je parles de Peter ! J’ai eu l’occasion de le rencontrer sur son lieu de travail. Pourquoi cela te pose un souci ? »

Je ne connaissais pas vraiment la famille de Danielle, hormis Peter ! Donc je fus un peu étonnée de sa réaction quoiqu’elle fût logique vu qu’elle ignorait que je le connaissais. J’espérais que cela n’allait pas trop la contrarier. Si je lui avais proposé de venir avec son frère, c’était plus pour qu’elle ne se sente pas de trop, ni mal à l’aise ou qu’elle ne pense tenir la chandelle et ce même si on parvenait à se tenir. Ayant déjà vécu cela plus jeune, je savais que ce n’était chouette de devoir tenir la chandelle.

« Oui c’est vrai tu as raison ! Avec le travail comme le tien, cela ne doit pas être facile de partir plus mois en devant laisser la personne qu’on aime loin de soi, sans savoir si elle serait toujours là quand on reviendrait ! Mais je pense aussi, que tu as droit au bonheur et que tu mérites de trouver quelqu’un qui t’aime et qui serait prêt à t’attendre le temps de tes missions. »

J’étais sincère en lui disant cela ! Danielle méritait d’être heureuse et j’étais certaine qu’elle trouverait la personne qui lui conviendrait. Enfin… Notre serveur était entre temps arrivé pour prendre notre commande ! Comme j’avais envie de manger quelque chose de léger, j’avais opté pour une salade. Quant à Danielle, elle prit un gigot d’agneau. Cela ne m’étonna pas de trop, car je savais qu’elle appréciait manger de la viande.

« Alors, dis-moi quel est ton prochain article ? »

Ben oui on parlait de moi, mais c’était à son tour maintenant de parler un peu d’elle.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 20 Nov - 23:57 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Les jeunes femmes parlèrent de la vie de Breena, du fait que Danielle soit sincèrement persuadée qu'elle ferait une bonne mère un jour. Son amie lui proposa de rencontrer Lukas et Danie était bien sure plus que ravie mais lorsque Bree' lui suggéra d'ammener un de ses frère pour éviter qu'elle soit seule, elle fut surprise. « Euh oui je parles de Peter ! J’ai eu l’occasion de le rencontrer sur son lieu de travail. Pourquoi cela te pose un souci ? » Peter ! Bien sur que c'étaut Peter, cela ne pouvait être que lui et non leur plus jeune frère qui était elle ne savait où. D'ailleurs, elle doutait que le benjamin de la famile puisse dire qu'il a des oeurs et un frère. Ils étaient proches pourtant tous les deux à une époque mais c'était il y a bien longtemps maintenant. Désormais, il avait une fille qu'il avait abandonné, et une vie remplie de drogues, enfin c'était aux dernières nouvelles. Elle ignorait alors si elle était soulagée de savoir que Breena connaissait son autre frère, Peter. Elle n'était pas très proche de lui même si les choses s'arrangeaient petit à petit. Elle tenta d'effacer son air surpris. « Oh non ce n'est pas un soucis du tout. C'est juste que j'ignorais que tu le connaissais. Il ne m'en a pas parlé. » Depuis quand se connaissaient ils d'ailleurs ? Elle n'avait pas vu son frère depuis plus d'une semaine mais pour Bree' lui propose de l'inviter, c'était qu'ils devaient se connaître non ? Elle préféra éviter d'y penser. De toute manière, elle ne prendrait pas son frère en tant que rendez-vous. Elle n'était clairement pas assez proche de lui pour ça et elle n'avait aussi pas envie de le mêler à ses amis. Elle était très bien avec les choses comme elles étaient. Sa famille compliquée d'un côté ou personne ne s'entend avec tout le monde excepté une ou deux personnes et ses amis de l'autre. Elle pourrait inviter Matteo, il ne dirait pas non à moins qu'il soit de service mais préférer aussi éviter. Elle ne doutait pas que Bree' serait peut être du genre à lui demander si elle ne voulait pas que quelque chose se passe avec lui et elle se connaissait assez pour savoir qu'elle n'aurait pas envie d'expliquer à son amie que quelque chose s'était déjà passé et que c'était elle qui était partie du jour au lendemain pour allez voir le monde. Elle n'avait pas besoin de ça du tout.


Elles parlèrent alors de sa vie personne à elle qui était comme une page vierge. Enfin presque, elle passait du bon temps avec certaines personnes mais ça s'arrêtait là parce qu'elle n'avait jamais pu penser à plus avec son travail. « Oui c’est vrai tu as raison ! Avec le travail comme le tien, cela ne doit pas être facile de partir plus mois en devant laisser la personne qu’on aime loin de soi, sans savoir si elle serait toujours là quand on reviendrait ! Mais je pense aussi, que tu as droit au bonheur et que tu mérites de trouver quelqu’un qui t’aime et qui serait prêt à t’attendre le temps de tes missions. » « C'est genil merci mais je ne voudrais pas que quelqu'un soit là à m'attendre. Je ne suis pas sure que j'aurais assez confiance pour ne pas me demander tous les jours où il est, ce qu'il fait. Je sais que certains en sont capables mais je n'ai pas confiance en les relations à longue distance, surtout lorsqu'e l'on n'a pas une histoire bâtit avant. » Depuis son divorce, Danielle n'était pas vraiment sure d'ailleurs de voir refaire entièrement confiance à qui que ce soit. Certes elle était jeune et naïve à l'époque mais maintenant, elle doutait même que des longues relations puissent réellement exister, sinon elles finissaient mal bien que ses parents soient toujours ensemble. Toujours est il que pour le moment, elle n'avait pas trouvé la personne qui était prête à lui faire penser que cela pouvait être possible. Et puis elle savait très bien qu'une relation ne pourait pas fonctionner si elle n'était pas construite à la base et même dans ces cas là, ce n'était pas sur que ça fonctionne. Elle préféra abandonner l'idée sur le champ bien qu'elle ne soit pas persuadée de repartir un jour pour son métier.



Le serveur arriva alors et elles passèrent leur commande. Elle espérait que ce ne serait pas trop long, commençant à avoir faim. Elle prit une gorgée de son cocktail. « Alors, dis-moi quel est ton prochain article ? » Danielle voulait s'esquiver, aurait voulu ne pas parler de son travail mais elle savait très bien que Breena n'abandonnerait pas. Si elle ne répondait pas, elle lui demanderait alors ce qui ne va pas et elle savait très bien qu'elle ne pourrait pas éviter d'y répondre éternellement. Elle référa alors mentir car elle ne voulait pas que Bree' soit au courant de son congé sabbatique. « Ca va être un peu différent, ça va être sur le pays de Galles. C'est un pays finalement pas asse mis en avant en Grande Bretagne je trouve. Je ne sais pas exactement sous quel angle je vais l'explroer mais ça devrait être sympa. » Après tout, c'était peut être l'article qu'elle ferrait si elle décidait de rester au National Géographique ;

code by Chocolate cookie


Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 27 Nov - 18:34 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Je n’avais pas imaginé le fait que je dise à Danielle que je connaissais un de ses frères, aurait eu un effet de la sorte sur mon amie. Bon c’était vrai que j’aurais peut-être dû le lui dire plutôt ! Puis en me rendant de temps à autre au Beth's Bistrot, il était évident que j’allais rencontrer Peter à un moment ou à un autre !

« Ben j’aurais cru que cela te posait un problème. Oh tu sais je ne le connais pas très bien ! Je l’ai juste rencontré en me rendant quelques fois au Beth’s Bistrot ! Mais je ne le connais pas plus que cela. »

Et c’était la vérité ! J’avais échangé quelques mots avec lui la première fois et la seconde fois où j’avais l’occasion de lui parler, notre sujet avait été Danielle et sa santé ! Autant l’un que l’autre on était assez bien inquiet pour la santé de la jeune femme. Puis en y réfléchissant, je trouvant étonnant qu’il ne lui avait pas parlé de moi et du fait qu’on se connaissant ! A moins que, les deux jeunes gens ne se parlaient pas ! Allez savoir !

Afin qu’il n’y a pas un autre malaise, je préférais ne plus aborder le sujet d’un repas avec Aleksi. On continua notre conversation, mais cette fois-ci sur sa vie personnelle à elle ! Comme j’avais déjà répondu à ses questions, c’était à son tour d’y répondre. Puis je devais le reconnaitre, j’étais curieuse d’en savoir plus par rapport sur le fait s’il y avait quelqu’un dans sa vie ! Cela aurait pu expliquer les raisons de son silence de ces derniers temps !

« Je comprends bien ton inquiétude ! Et elle légitime ! Ce ne doit pas être facile d’être loin et de savoir son amoureux resté seul à la maison ! Mais je pense que pour qu’une relation de la sorte fonctionne, il faut avoir certes confiance en lui mais surtout en soi ! Tu sais si tu n’as pas confiance en toi, tu auras du mal à faire confiance à l’autre. »

Pour qu’une relation fonctionne, la confiance était l’une des bases ! Mais c’était vrai qu’avec le boulot qu’elle faisait, Danielle n’avais peut être pas encore rencontré l’homme qui serait le bon pour partager sa vie ! Mais une chose que je lui souhaitais, c’était qu’elle puisse rencontrer cette personne et qu’elle soit heureuse car elle le méritait. Et j’avais été sincère en le lui disant !

Le serveur vint prendre notre commande et une fois ce dernier parti, j’en profitais pour le demander des nouvelles sur son travail et le futur article qu’elle allait écrire. En fait j’aimais beaucoup ce qu’elle écrivait ! Cela me permettait à travers ses mots, de voyager à travers le monde et de faire de nouvelles découvertes !

« Très bon choix de sujet et je suis bien d’accord, on n’en parle pas assez ! Tu pourrais commencer en parler par la partie Historique ! Enfin quoique tu choisisses, si tu as besoin d’un coup de main dis le moi ! Je serais ravie de t’aider ! »

J’adorais l’histoire et aider mon amie dans ses recherches serait vraiment quelque chose de fantastique ! Sur le coup, j’aurais l’impression de revenir en arrière, l’époque de mes études.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5259
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 1 Jan - 22:13 par Danielle Montgomery

 Breena & Danielle
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Breena connaissait son frère. C’était vraiment bizarre de savoir ça. Et encore, ce n’était que Peter, si ça avait été le plus jeune, elle se serait posée encore plus de questions. Enfin elle n’était pas persuadée que le plus jeune des deux parle de sa famille, de son frère ou de ses sœurs. Ils n’étaient tous pas tellement proches et maintenant qu’ils n’avaient plus de nouvelles de lui, il doutait qu’il parle d’eux. Cependant, elle espérait quand même qu’il les aimait encore un peu, tout du moins Moira et elle qui avaient quand même tenté de le faire se sentir faire partie de la famille. Ça n’avait pas très bien fonctionné mais bon, elles avaient tenté bien qu’elles aient surtout été une équipe à elles deux. « Ben j’aurais cru que cela te posait un problème. Oh tu sais je ne le connais pas très bien ! Je l’ai juste rencontré en me rendant quelques fois au Beth’s Bistrot ! Mais je ne le connais pas plus que cela. » Il lui sembla que Bree’ tentait presque de s’excuser de lui avoir parlé de Peter. Il était vrai que Danielle n’avait pas vraiment bien réagit. Elle ignorait que son frère connaissait son amie. Il ne lui avait jamais dit. Peut-être que c’était récent et qu’il n’avait pas trouvé l’occasion de lui en parler ou alors il n’en avait pas trouvé l’utilité. Elle tenta de se remettre bien, ne pas montrer que ça la dérangeait. « Non, non, ça ne me pose pas de problème. C’est juste que je ne savais pas que vous vous connaissiez c’est tout. » Elle réfléchit un instant. S’ils se connaissaient, ils avaient peut-être parlé d’elle. Non, ils n’auraient pas fait ça si ? Ou alors, vraiment juste en surface. « Vous avez parlé de moi ? » Elle préférait savoir à quoi s’en tenir. Il y avait-il des choses qu’elle devait s’abstenir de dire à Bree’ ? Et si c’était le cas, alors elle avait bien fait de ne rien lui dire sur sa maladie.


La conversation dériva alors sur la vie privée de Danielle. Après tout, Bree’ avait parlé de la sienne quelques minutes au part avant. Danielle était seule, enfin pas totalement seule. Il lui arrivait toujours d’aller voir Graham lorsqu’elle en avait besoin. Ca dépendait si c’était pour le sexe ou alors pour parler, les deux fonctionnaient très bien. Sinon, elle allait voir un peu Matteo mais c’était compliqué maintenant qu’il faisait partie de la police. Il était plus occupé, moins présent pour elle ce qui la rendait triste. Toujours que sinon, elle allait voir divers amis qu’elle avait dans la ville et avec qui elle gardait contact. Certes, ce n’était pas une relation amoureuse mais elle faisait avec et estimait ne pas avoir besoin de ça pour être heureuse bien que ça dépendait des soirs.  Je comprends bien ton inquiétude ! Et elle légitime ! Ce ne doit pas être facile d’être loin et de savoir son amoureux resté seul à la maison ! Mais je pense que pour qu’une relation de la sorte fonctionne, il faut avoir certes confiance en lui mais surtout en soi ! Tu sais si tu n’as pas confiance en toi, tu auras du mal à faire confiance à l’autre. » Danielle ne pas avoir confiance en elle ? Breena la connaissait donc si peu ? Certes six mois c’était peu mais quand même. LA jeune femme n’avait jamais eu de problème pour se faire confiance. Elle avait toujours eu ce tempérament de savoir ce qu’elle voulait faire et de croire qu’elle pouvait le faire. Bien entendu, dans une relation amoureuse c’était différent mais Danielle avait quand même confiance en elle. Quoiqu’il lui en faudrait plus qu’elle voudrait surement bien l’admettre pour refaire vraiment confiance. Sa dernière relation amoureuse datait de son mariage ce qui remontait à près de dix ans et le divorce l’avait un peu refroidi même si elle estimait pouvoir toujours faire confiance. Masi tous les voyages qu’elle faisait n’aidait pas et c’était surtout pour ça qu’elle n’avait pas de relations sérieuses depuis son divorce. « Oh j’ai confiance en moi mais je ne pense pas qu’une relation puisse marcher en longue distance sans que tu sois depuis longtemps avec la personne ou tout du moins que tu la connaisses depuis longtemps. Ce n’est pas trop compatible je pense si tu n’as pas de fondations à la base. » Alors à moins de sortir avec un de ses meilleurs amis, elle ne se voyait pas en couple pour le moment. Bien que vu qu’elle allait surement voyager moins qu’avant et c’était déjà le cas depuis six mois, elle trouverait plus facilement bien qu’il faudrait pour ça laisser quelqu’un rentrer dans la protection qu’elle était en train de se construire à cause de sa maladie.

Les filles parlèrent alors de son prochain projet d’article. Danielle mentit plus ou moins, pas persuadée de rester une écrivaine encore longtemps. Elle ne savait pas ce qu’elle ferait sans l’écriture ni ses missions. Alors peut être qu’après tout, ça serait une bonne idée de se diriger plus vers ce qui était près d’elle et de prendre moins de risques bien que les risques soient sa bouffée d’adrénaline et de bonheur constant.  Très bon choix de sujet et je suis bien d’accord, on n’en parle pas assez ! Tu pourrais commencer en parler par la partie Historique ! Enfin quoique tu choisisses, si tu as besoin d’un coup de main dis le moi ! Je serais ravie de t’aider ! » La jeune femme sourit. Il était vrai qu’on en parlait que peu pour vraiment apprécier le pays. « J’hésite encore sur comment l’introduire, je n’ai pas vraiment décidé de tout pour le moment. Ça sera au fur et à mesure je pense. Bien sûr, je te demanderai si j’ai besoin. » Après tout, Breena était plus calée qu’elle en histoire même si elle aimait ça. Danielle était plus animaux, faune, flore mais pas trop Histoire. Elle devait faire pas mal de recherches et parler avec les habitants aidaient aussi pas mal pour avoir leur ressenti.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
message posté Dim 8 Jan - 16:51 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Si je m’étais doutée que le fait d’annoncé à mon amie que je connaissais son frère, aurait cet effet sur Danielle, je crois que je me serais abstenue de le lui dire ou j’aurais attendue encore un peu ! Mais bon à force de me rendre au Beth’s Bistrot, cela devait arriver, à un moment ou à un autre, que je vienne à entendre le nom du patron, Peter Montgomery. Puis il me fut facile de faire le rapprochement entre Peter et Danielle. Bon vous allez me dire qu’il y a plus d’un chat qui s’appelle Montgomery, mais je ne savais pas pourquoi, je sentais qu’il y avait un lien entre cet homme et mon amie. Mais pour être totalement certaine de mon coup, je lui avais tout de même posé la question ! En lui annonçant que je connaissais Peter, j’avais tout de même omis une chose. Qu’on avait parlé une fois de Danielle et que tout comme moi, Peter était inquiet par rapport à la santé de cette dernière. Je ne souhaitais créer une tension entre eux, surtout que j’ignorais s’ils s’entendaient bien ou non, j’avais préféré lui dire qu’on ne se connaissait pas vraiment.

Je fus soulagée de l’entendre me dire que cela ne la dérangeait pas que je connaisse son frère. En l’entendant dire qu’elle ignorait que je le connaissais, je lui devais tout de même une petite explication.

« En fait, quand j’ai du temps devant moi, je me rends de temps à autre au Beth’s Bistrot. Et un jour j’ai entendu un client appeler ton frère par son prénom ! Il ne m’a pas fallu longtemps pour faire le rapprochement entre lui et toi ! Puis je lui ai tout simplement demandé s’il était de ta famille et il m’a confirmé qu’il était ton frère. Voilà c’est comme cela que je connais ton frère. Mais comme je te l’ai dit je ne le connais pas plus que cela. Et pour répondre, la seule chose dont on a dit sur toi, c’est comment je te connaissais. »

Notre conversation avait continué et le sujet était nos vies privées. Après lui en avoir dit plus sur ma vie professionnelle, amoureuse, je trouvais que c’était à elle de m’en dire un peu plus ! Car cela faisait un bon moment qu’on ne s’était pas vue et je ne savais pas trop ce qui s’était passé pour elle durant ce temps. Je pouvais comprendre que les relations à distance ne pouvaient marcher sauf si on avait une bonne base dans sa relation ! J’espérais que quoiqu’il arrive, elle trouverait la bonne personne et qu’elle serait heureuse.

Nous continuions de parler, il fallait dire qu’on avait du temps à rattraper, puis je ne connaissais pas tout sur la jeune femme ! Mais là, ce fut de son futur article qu’on parla ! Et le sujet qu’elle avait pris, me plut assez bien. Danielle avait raison, on ne parlait pas assez du Pays de Galles ! Il y avait assez de choses à dire sur ce sujet ! De l’ancien temps à aujourd’hui ! J’avais tout simplement proposé mon aide à la jeune femme !

« Tu as raison de procéder au fur et à mesure ! Je pense que tu auras un magnifique article à la fin ! Enfin, une chose était certaine, je ne manquerais pas de le dire une fois qu’il sera sorti ! »

J’avais envie de pouvoir relire des articles écrits par mon amie ! Cela faisait trop longtemps qu’elle n’avait rien écrit ! Tout en continuant de parler, le serveur arriva pour nous apporter notre repas. Après avoir remercié le serveur, je portais mon attention sur mon amie.

« Hé bien, je te souhaite un bon appétit. »
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Notting Hill :: Portobello Star
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Il faut parfois savoir se montrer déraisonnable… | Philippe d'Artagnan
» JARVIS, il faut parfois savoir courir avant de savoir marcher.
» Où il faut parfois savoir composer [Aymeric]
» Il faut parfois savoir lâcher du leste [ANYA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-