Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.

avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Jeu 17 Mar 2016 - 15:04 par Solal D. B. Fitzgerald


Best fake smile

let's be alone together


(M) Léopold Fitzgerald ▶ 49 ans + père + libre.
(F) Juliette De Beaulieu ▶ 46 ans + mère + prise.
(F) Rose Fitzgerald ▶ 22 ans + demi-soeur + libre.
(M) Bathlazar Fitzgerald ▶ 22 ans + demi-frère+ libre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Jeu 17 Mar 2016 - 15:05 par Solal D. B. Fitzgerald
Léopold Prénom Fitzgerald


FT.  JOHNNY DEPP

Il est écossais. + Ses parents s'appellent Jack et Elisabeth – Babeth – Fitzgerald et sont des campagnards incultes et fermés d'esprit. L'alcoolisme se transmet de père en fils chez les Fitzgerald. Il a un frère, George. + Il a 49 ans + Il a grandit à Glasgow et a décidé de partir à cause de disputes qui l'éloignaient encore un peu plus de ses parents. Eux voulaient que leurs deux fils restent auprès d'eux et qu'ils ne fassent pas d'étude pour s'occuper de leur ferme. +  Il a rencontré Juliette De Beaulieu lors d'un voyage en France. Ils sont tombés amoureux, et ils ont eut un fils appellé Solal. + Il n'a pas supporté d'avoir des responsabilités et a abandonné Juliette et leur bébé pour vivre seul à Glasgow. + Pendant deux ans, il a fréquenté de nombreuses femmes, sans jamais espérer autre chose de ses rencontres. Jusqu'à ce qu'il mette enceinte une de ses conquêtes. Il l'a épousé et ils ont eut deux jumeaux, Rose et Balthazar. + Il est producteur de musique. Mais son rêve était d'être batteur professionnel. Il a fait des mauvais choix qui lui ont coûté sa carrière. + Il est alcoolique, mais essaye depuis peu d'arrêter. + Son fils aîné, Solal, est atteint de la maladie de Wilson. Il ne parvient toujours pas à accepter le fait qu'il puisse mourir d'ici dix ans. Léopold est donc porteur de la maladie, même si chez lui elle ne s'est pas développée et ne se développera. + Il a divorcé de sa femme en 2008 et est venu s'installer à Londres pour permettre aux jumeaux d'y vivre. + Il n'a plus aucun contact avec Solal depuis qu'il lui a apprit qu'il menait une double vie. + Il ne parle plus à son frère, George depuis qu'il a apprit que ce dernier battait son fils Julian. + Il chante, compose, joue de la guitare, de la batterie, et de la basse. Mais il n'en fait rien. + Léopold est un homme lâche, plein de regret et rongé par la peur. Il fait toujours tout de travers et ne sait jamais comment se rattraper. Malgré tout, il essaye d'être un bon père. + Il n'a jamais renié ses enfants, il n'est tout simplement pas parvenu à dire les bonnes choses, à faire les bons choix.

Caractère : lâche – tactile – protecteur – maladroit – talentueux – alcoolique - volage - instable - irresponsable - gamin - généreux - mal dans sa peau - rongé par les regrets.


SOLAL D. B. FITZGERALD

Fils aîné Solal n'était pas un accident. Non. Léopold désirait vraiment être père. Pourtant, il n'a pas supporté les pleurs, les responsabilités et est parti. Chaque année, il envoyait une carte le 1er Janvier pour l'anniversaire de son fils. Mais il ne l'appelait pas, ne le voyait pas. Lorsque Solal avait dix ans, il l'a appelé et invité à venir à Glasgow. Cette semaine là, sa femme et ses deux autres enfants, Rose et Balthazar, n'étaient pas là. Il aimait son fils, et voulait lui faire plaisir. Il voulait devenir son père. Il lui présenta sa famille, il lui présenta sa famille et les choses se passèrent mal. Il quitta donc la maison familiale avec colère. Mais ce fut lors de ces retrouvailles que le corps de Solal lâcha. Son corps entier tremblait, et il ne parvenait plus à bouger. Ils lui ont diagnostiqué la maladie de Wilson et Léopold s'est excusé auprès de lui. Il ne pouvait pas rester là, il ne pouvait pas s'occuper d'un enfant malade. Il n'en était pas capable. Il a continué d'appeler, sans jamais le revoir. Puis, en 2008, lorsque Léopold prit la décision de divorcer, il se rendit à Paris et avoua à son fils qu'il avait deux autres enfants. Solal, qui, jusqu'ici lui avait pardonné sa lâcheté, a prit la décision de ne plus jamais lui adresser la parole. Il était là, lorsqu'on a diagnostiqué une hépatique fulgurante à Solal - une conséquence de la maladie de Wilson. Mais son fils n'a pas désiré le voir, pire encore, sa présence l'a fait entrer dans une démence soudaine. Il hurlait, et Léopold est parti. Il aimerait reprendre contact avec son fils, et être un bon père. Mais Solal refuse. Au fond, ils s'aiment de tous leurs coeurs, mais ne parviennent pas à trouver un juste milieu entre la haine, la peur et l'amour.



JULIAN P. FITZGERALD

Neveu Julian n'avait rien contre son oncle, au début. Il était gentil, il ne buvait pas d'alcool et envoyait constamment valser Jack et Babeth Fitzgerald. Pourtant, lorsque George s'est mit à frapper son fils, Leopold n'a rien fait. Il a certes essayé de parler à son frère, sans pour autant sauver Julian. Il a fini par détourner le regard, et par vivre sa vie. Puis, Julian n'a pas pardonné à Leopold d'avoir abandonné Solal et d'avoir fondé sa famille après. Leopold, de son côté, n'essaye même pas de se faire pardonner pour ses erreurs. Il sait que c'est trop tard. Rien n'obligera Julian à lui pardonner, à oublier. De plus Julian ne sait pas toute l'histoire. Il ne sait pas que Solal est malade et que Leopold n'a jamais assumé ses responsabilités.



JULIETTE DE BEAULIEU

Ex, amour de sa vie, mère de son fils. Juliette et Léopold se sont rencontrés à Paris. Ils se sont tout de suite plu, et sont tombés amoureux l'un de l'autre. Pour la première fois de sa vie, Léopold avait envie de faire quelque chose, de construire quelque chose. Alors, ils ont fait un enfant, Solal. Mais au lieu de s'aimer et d'être heureux, ils se sont détruits. Leur amour était destructeur, et rien ne semblait pouvoir réparer les choses. Léopold n'avait pas conscience de ce que signifiait être père, et Juliette n'acceptait pas que Léopold ne soit pas aussi proche de son fils. Léopold a finit par quitter Juliette et leur bébé. Ca les a détruit, un peu plus. Juliette s'est fait la promesse de ne jamais retomber amoureuse, de consacrer sa vie entière à son fils et n'a pas cherché à refaire sa vie. Elle a éprouvé une certaine amerture à l'égard de Léopold, qui faisait un pas, puis reculait de dix. Mais elle a toujours tout fait pour que Solal ne manque de rien. Lorsque la maladie a été diagnostiqué, Juliette et Léopold ont réellement repris contact. Elle le tenait au courant des dernières nouvelles, et lui, tentait de la rassurer. Même s'il n'y croyait. Au fond, ce n'était qu'un prétexte pour entendre la voix l'un de l'autre. Ils n'ont jamais cessé de s'aimer, et s'aimeront probablement toujours. Elle a apprit en même temps que Solal que Léopold avait fait refait sa vie de son côté, mais n'a pas réagit. Lui ne s'était fait aucune promesse. Aujourd'hui, il y a encore ces non dits entre eux. Ils ne parviennent pas à se retrouver. Et ne le désirent pas. Ils ont trop peur de ne pas supporter leur amour. Et leurs démons.



ROSE FITZGERALD

Fille Rose admirait son père lorsqu'elle était petite. Il était sa fierté, et elle le suivait partout. Elle le regardait jouer de la musique, et mimait ses gestes, ses habitudes. Elle était sa princesse. Adolescente, elle n'a jamais eut peur de se confier à lui, de lui demander conseils. Il était plus disponible que sa mère. Mais lorsqu'il a plongé dans l'alcool, après l'hospitalisation et la transplantation de Solal suite à son hépatique fulgurante, elle ne l'a plus reconnu. Il n'était plus là. Il n'était plus à l'écoute. Il était tout simplement hanté par ses démons, rongé par les regrets. Elle qui avait toujours accepté l'existence de son grand demi-frère, a essayé de comprendre ce qu'il s'était passé. Jusqu'à ce qu'elle sache. Jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'il n'était pas seulement loin, hors d'atteinte. Jusqu'à ce qu'elle comprenne pourquoi son père les élevait eux, et pas lui. Il était malade. Elle tourna le dos à son père. Du moins, elle était celle qui lui hurlait dessus, qui essayait de le faire réagir. Elle voulait connaître son frère, mais à cause de Léopold, à cause de sa lâcheté, elle n'en aurait pas la possibilité. Solal les détestait, Balthazar et elle. Au fond, Rose sera toujours là pour son père. Mais elle ne parvient désormais plus à retrouver l'homme qu'elle admirait tant autrefois. Il n'était plus Léopold. Il était un Fitzgerald. Le fils de Jack, le frère de George.



BALTHAZAR FITZGERALD

Fils Balthazar s'est toujours montré distant. Il sentait que Léopold cachait certaines choses, il sentait qu'il n'était pas stable et que si le monde s'écroulait, Léopold n'essayerait même pas de se battre. Leopold n'a jamais compris son fils, il n'a jamais réussit à répondre à ses attentes, à être un bon père. Depuis toujours, il entendait parler d'un Solal. Son grand-frère. Pourtant, il ne le connaissait pas. Il ne le voyait pas. Balthazar a tout compris, avant tout le monde. Il savait que son père était lâche, et était conscient que Solal n'était même pas au courant de leur existence. Il n'a cessé de faire des conneries. Pour attirer l'attention de son père. Pour qu'il cesse de penser à ce qu'il avait laissé derrière et à ce qu'il n'avait pas le courage de retrouver, pour qu'il s'intéresse enfin à lui. Son second fils. Balthazar ne s'est jamais senti à la hauteur. Il était le deuxième garçon, et Rose était la seule fille. Il ne s'est jamais senti aimé par son père, pourtant, c'était le cas. Léopold a aimé ses enfants avec le même amour, il ne savait tout simplement pas le montrer. Balthazar tourne peu à peu le dos à son père.





Bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Jeu 17 Mar 2016 - 15:06 par Solal D. B. Fitzgerald
Personnage pris:
 


Bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Jeu 17 Mar 2016 - 15:07 par Solal D. B. Fitzgerald

Rosalie Prénom Fitzgerald




Elle a 22 ans, née un 14 Juillet. + Elle est la seconde à être sortie du ventre de sa mère, ce qui fait donc d'elle l'aînée des jumeaux. + Elle a grandit à Glasgow, et n'a pas eut la chance de vivre à Edimbourg. + Elle a toujours détesté sa ville, et les personnes qu'elle rencontrait. Ce qu'elle voulait, c'était la grande vie. Elle voulait rencontrer des gens talentueux, cultivés, intéressants. + Elle regarde tous les films d'auteurs les plus étranges, en commençant par Lars Von Trier, dont elle est une fan inconditionnelle. + Elle passe sa vie en boîte de nuit. + Elle suit les traces de son père et fait des études pour devenir productrice de musique. + Elle a essayé tous les instruments possibles et inimaginaux. Elle a hérité du talent de son père en percussion. Elle ne chante pas, elle chante horriblement faux. + Elle ne sait pas que son cousin Julian s'est fait battre par George, son oncle, le frère de Léopold. Elle a aussi mis du temps avant de comprendre que quelque chose n'allait pas avec Solal. Que s'il n'était pas là, c'était à cause de Leopold. + Elle a tendance à trop faire confiance autour d'elle, et ce qui lui a causé de nombeuses peines de coeur. + Ses grands parents paternels s'appellent Jack et Elisabeth - Babeth -. Ils vivent dans un corps de ferme, et n'en sortent que pour acheter les légumes les jours de marché. Elle ne les aime pas vraiment. Personne ne les aime.

Caractère : énergique - douce - admirative - naïve - garçon manqué - geek - drôle - fêtarde - loyale - déterminée - secrète - altruiste - maladroite - loufoque.

Solal D. B. Fitzgerald – demi-frère ▶️ Rose a toujours entendu parler de Solal. Elle s'est interessée, a posé de nombreuses questions à son père afin d'en savoir plus. Mais elle a toujours cru que s'il n'était pas près d'eux, c'était parce que sa mère ne voulait plus voir Leopold. Comme la plupart des couples séparés avec enfant. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il vivait. Lorsqu'elle a apprit qu'il était malade, elle a cherché à en savoir plus. Sur sa maladie. Elle a posé de questions à son père, auquel il n'a jamais répondu. Elle compte bel et bien le contacter, elle compte se rapprocher de lui, et être une soeur. Elle ne trouve pas normal qu'il supporte ce genre de choses seul. Solal, de son côté, n'a jamais voulu savoir s'il avait une soeur, un frère, les deux. Il ne connait pas son prénom et ne veut pas le connaître. Même après huit ans, il reste aveuglé par la haine qu'il éprouve à l'égard de son père. Pour lui, son existence n'est qu'un mensonge. Sa vie, et ses souvenirs aussi.

Julian P. Fitzgerald – cousin ▶️ Lorsque Julian se rendait chez ses grands-parents, il y avait tout le temps une petite fille énergique en train de courir partout. Rose. Il l'aimait bien, mais il n'avait rien à lui dire. Rose n'a jamais caché son admiration pour son père. Et Julian ne supportait pas de voir ça. Il ne supportait pas de la voir se faire de fausses idées ainsi. Leopold était un Fitzgerald, et comme tout Fitzgerald, il était con. Et était destiné à décevoir son entourage. Rose n'a jamais sû, elle n'a jamais compris ce que George avait fait à Julian. Elle était trop aveuglée, trop naïve pour comprendre les raisons qui avaient poussé son père à voir son frère. Pour elle, George Fitzgerald était juste un con. Mais elle n'a jamais oublié Julian. Elle a lu son livre, sans pour autant chercher à le rencontrer. Depuis qu'elle a découvert la vérité sur son père, elle a peur que Julian soit comme Jack, comme tous les Fitzgerald qu'elle connaît.

Léopold Fitzgerald – Père ▶️ Rose admirait son père lorsqu'elle était petite. Il était sa fierté, et elle le suivait partout. Elle le regardait jouer de la musique, et mimait ses gestes, ses habitudes. Elle était sa princesse. Adolescente, elle n'a jamais eut peur de se confier à lui, de lui demander conseils. Il était plus disponible que sa mère. Mais lorsqu'il a plongé dans l'alcool, après l'hospitalisation et la transplantation de Solal suite à son hépatique fulgurante, elle ne l'a plus reconnu. Il n'était plus là. Il n'était plus à l'écoute. Il était tout simplement hanté par ses démons, rongé par les regrets. Elle qui avait toujours accepté l'existence de son grand demi-frère, a essayé de comprendre ce qu'il s'était passé. Jusqu'à ce qu'elle sache. Jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'il n'était pas seulement loin, hors d'atteinte. Jusqu'à ce qu'elle comprenne pourquoi son père les élevait eux, et pas lui. Il était malade. Elle tourna le dos à son père. Du moins, elle était celle qui lui hurlait dessus, qui essayait de le faire réagir. Elle voulait connaître son frère, mais à cause de Léopold, à cause de sa lâcheté, elle n'en aurait pas la possibilité. Solal les détestait, Balthazar et elle. Au fond, Rose sera toujours là pour son père. Mais elle ne parvient désormais plus à retrouver l'homme qu'elle admirait tant autrefois. Il n'était plus Léopold. Il était un Fitzgerald. Le fils de Jack, le frère de George.

Balthazar Fitzgerald – frère jumeau ▶️ Balthazar et Rose ont longtemps été inséparables. Ils faisaient les quatre cent coups, faisaient vivre un enfer à leurs parents. Toujours à courir dans tous les sens, à faire des blagues. Malgré quelques tensions entre les deux, ils se sont toujours soutenus. Mais l'alcoolisme de Leopold et le divorce de leur parent a quelque peu changé leur relations. Rose essaye de comprendre ce qui s'est passé, alors que Balthazar, lui, a déjà tout compris depuis longtemps. Il ne pense pas Rose assez forte pour supporter la maladie de Solal, pourtant, elle veut le rencontrer. Elle veut en savoir plus. Balthazar essaye de la protéger comme il le peut, quitte à ne jamais rencontrer son grand-frère. En réalité, Balthazar a peur du rejet, alors que Rose, elle, fera toujours tout pour aider Solal, qu'il l'apprécie ou non. Mais ils s'aiment, ils s'adorent et feront toujours tout l'un pour l'autre.

Proposition d'avatars ▶️ Kristen Stewart, Frances Bean Cobain, Bella Hadid,  Adèle Exarchopoulos... Les quatre correspondent au personnage, alors j'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à proposer d'autres avatars si vous n'êtes pas convaincu! Les avatars ne sont pas réservés, alors il faudra vérifier dans le bottin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Jeu 17 Mar 2016 - 15:07 par Solal D. B. Fitzgerald

Balthazar Prénom Fitzgerald




Il a 22 ans, né un 14 Juillet + Il est le premier à être sorti du ventre de sa mère, il est donc le plus jeune des jumeaux. + Il a grandit à Glasgow et a quitté l'Ecosse avec son père après le divorce de ses parents, en 2008. + Il a fait le con toute sa scolarité, mais a obtenu tous ses diplômes sans aucun problème. + Il passe sa vie à faire du skateboard + Il aime les sensations fortes, le parachute, le saut à l'élastique. Il aime défier le danger. + Actuellement, il enchaîne les petits boulots et ne sait pas quoi faire de sa vie. + Il parvient toujours à se trouver dans des affaires sordides. Ses fréquentations sont quelque peu douteuses, et ce, depuis toujours. + Il consomme quotidiennement du cannabis et prend toute sorte de drogues en soirées. Mais il fait attention, du moins, il essaye. A vrai dire, la situation lui a déjà échappé. + Il sort surtout la nuit, pendant que Rose est en boîte, lui se promène dans les rues de Londres, la clope au bec. + Il se sent rejeté depuis toujours, mais ne dit rien. Ne dit jamais rien. En vérité, ses gestes dépassent sa pensée.

Caractère : taciturne - surdoué - observateur - calme - discret - toxicomane - imprudent - casse-cou - drôle - mal dans sa peau - malchanceux - lâche - peureux - méfiant - parfois agressif - grognon.

Solal D. B. Fitzgerald – demi-frère ▶️ Solal ne veut pas entendre parler de Bathlazar. Il ne connaît pas son prénom. Il sait juste qu'il a des frères et soeurs. Combien? Il ne sait pas. Il ne veut pas savoir. Sa vie entière est un mensonge, il pensait être le seul fils de Léopold, il pensait que son père était juste un lâche. Il ne pensait pas avoir été mis de côté volontairement. Et Balthazar s'attend à cette réaction. Il a tout de suite senti que quelque chose n'allait pas avec la version de son père. Ils n'avaient jamais vu Solal, seulement des photos. Balthazar n'essaye pas de le connaître, il protège même Rose de lui. Il a peur que sa maladie finisse par les atteindre eux aussi. Qu'elle détruise leur vie. Il ne sent pas prêt, il ne se sent pas prêt à supporter ça. Au fond, il est comme Leopold, et comme Solal.

Julian P. Fitzgerald – cousin ▶️ Contrairement à Rose, Balthazar a compris les choses très vite. Il a compris que Léopold leur cachait quelque chose à propos de Solal. Il a compris que Julian se faisait frapper par son père. Il pensait que Léopold ferait quelque chose, il pensait qu'on l'aiderait. Pourtant, tout le monde détourna les yeux. Mais pas Balthazar. Les quelques fois où il avait vu Julian, il s'était rapproché de lui, avait essayé de lui parler. Juste pour qu'il ne soit pas seul. Mais lorsque George a été renié de sa famille, Balthazar a perdu contact avec Julian. Julian de son côté, n'éprouve pas de haine pour Balt. Il a été le seul à prendre au sérieux la violence de George, mais si lui-même, âgé de treize ans, n'était pas capable de s'opposer à son père, qu'aurait pu donc faire Balt qui, à l'époque, n'avait que neuf ans. Mais Balthazar regrettera toujours de ne rien avoir pu faire pour l'aider.

Léopold Fitzgerald – Père ▶️ Balthazar s'est toujours montré distant. Il sentait que Léopold cachait certaines choses, il sentait qu'il n'était pas stable et que si le monde s'écroulait, Léopold n'essayerait même pas de se battre. Leopold n'a jamais compris son fils, il n'a jamais réussit à répondre à ses attentes, à être un bon père. Depuis toujours, il entendait parler d'un Solal. Son grand-frère. Pourtant, il ne le connaissait pas. Il ne le voyait pas. Balthazar a tout compris, avant tout le monde. Il savait que son père était lâche, et était conscient que Solal n'était même pas au courant de leur existence. Il n'a cessé de faire des conneries. Pour attirer l'attention de son père. Pour qu'il cesse de penser à ce qu'il avait laissé derrière et à ce qu'il n'avait pas le courage de retrouver, pour qu'il s'intéresse enfin à lui. Son second fils. Balthazar ne s'est jamais senti à la hauteur. Il était le deuxième garçon, et Rose était la seule fille. Il ne s'est jamais senti aimé par son père, pourtant, c'était le cas. Léopold a aimé ses enfants avec le même amour, il ne savait tout simplement pas le montrer. Balthazar tourne peu à peu le dos à son père.

Rose Fitzgerald – sœur jumelle ▶️Balthazar et Rose ont longtemps été inséparables. Ils faisaient les quatre cent coups, faisaient vivre un enfer à leurs parents. Toujours à courir dans tous les sens, à faire des blagues. Malgré quelques tensions entre les deux, ils se sont toujours soutenus. Mais l'alcoolisme de Leopold et le divorce de leur parent a quelque peu changé leur relations. Rose essaye de comprendre ce qui s'est passé, alors que Balthazar, lui, a déjà tout compris depuis longtemps. Il ne pense pas Rose assez forte pour supporter la maladie de Solal, pourtant, elle veut le rencontrer. Elle veut en savoir plus. Balthazar essaye de la protéger comme il le peut, quitte à ne jamais rencontrer son grand-frère. En réalité, Balthazar a peur du rejet, alors que Rose, elle, fera toujours tout pour aider Solal, qu'il l'apprécie ou non. Mais ils s'aiment, ils s'adorent et feront toujours tout l'un pour l'autre.

Proposition d'avatars ▶️  Sid Ellisdon serait parfait. Mais j'ai aussi pensé à Bill Skasgard, Frank Dillane et Dylan Rieder.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guest
Invité
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Dim 22 Mai 2016 - 13:05 par Guest
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Dim 22 Mai 2016 - 13:09 par Invité
Bouh
Invasion de Fitzgerald les mieux
Choix de fou + Sid + lien normalement nos persos sont cousins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Dim 22 Mai 2016 - 13:14 par Solal D. B. Fitzgerald
PUTAN MON FREROT J'Y CROYAIS PLUS COMMENT JE T'AIME TOI VIENS ME FAIRE UN CALIIIIIN!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sid Le mieux en plus

FITZGERALD POWER

Si tu as des questions, surtout n'hésites pas, i'm here
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guest
Invité
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Dim 22 Mai 2016 - 13:23 par Guest
Sont canons les mâles de la famille

Solal ! SOLAL OHLALA ! Tu m'as vendu tellement de rêves là, viens ici (profite, ça sera le premier et unique câlin de la part de Balto)
Je viendrai briser l'ennui de ta boite mp si j'ai besoin d'une illumination (si je vois pas Jésus entre temps, parce qu'on sait jamais m'voyez..) :kissthecook:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 745
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
message posté Dim 22 Mai 2016 - 13:29 par Solal D. B. Fitzgerald
Bah ouais, trop de sexitude chez les FItz

AH BAH TANT MIEUX! /me court dans les bras de son petit frère :waaa: :waaa: :waaa:

Ca marche, j'attends ton illumination alors
Revenir en haut Aller en bas
Cercle familial de Solal D. B. Fitzgerald.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: First step :: I don't wanna be alone :: Scénarios de groupe
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Cercle familial de Siobhan & Evie Williams.
» Cercle familial de Kenzo Armanskij.
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Entrez dans le Cercle des Fées !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-