"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici There is no love sincerer than the love of food. (Logan) 2979874845 There is no love sincerer than the love of food. (Logan) 1973890357


There is no love sincerer than the love of food. (Logan)

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
i’m only afraid of what i want
Gabrielle Rowena
i’m only afraid of what i want
There is no love sincerer than the love of food. (Logan) Tumblr_inline_prf8tj7TT81wclz64_1280
» Date d'inscription : 18/05/2014
» Messages : 15379
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : blanca suárez.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : alycia & jamie.
() message posté Mar 27 Fév - 16:34 par Gabrielle Rowena
It is one of the blessings of old friends, you can afford to be stupid with them. ✻✻✻ Elle aime les samedis Gabrielle, mieux elle les adore. Depuis toujours c’est son jour préféré de la semaine. Parce qu’elle ne travaille pas, parce que le lendemain est aussi un jour de repos, parce qu’elle passer la journée avec sa fille. Les weekends sont souvent consacrés à Emma, à sa famille. La semaine, elle a toujours l’impression de ne pas passer assez de temps avec elle. La fillette passe ses journées chez sa grand-mère, et bien souvent le soir elle est fatiguée, sans parler du travail qu’elle doit faire à la maison pour le lendemain. Et bien évidemment, elle s’en veut, tout le temps. Elle déteste avoir cette impression de ne pas s’occuper assez de sa fille, de son mari, de sa famille. C’est ainsi depuis des années, mais elle ne parvient toujours pas à ne pas se sentir coupable. Alors le weekend elle fait tout son possible pour se rattraper. Les samedis après-midi sont toujours réservés à Emma, et il est rare que Gabrielle déroge à la règle. Elle essaie toujours de passer le plus de temps possible avec sa fille le weekend, ainsi qu’avec son mari. Parce qu’avec leurs travails respectifs ils ne parviennent pas toujours à passer du temps ensemble. Ce qui finit par créer des tensions entre eux. Elle lui reproche de trop travailler, et il lui reproche de trop sortir. Mais Gaby refuse de rester à la maison tout le temps sous prétexte qu’elle est une femme mariée, ou une mère. Elle a aussi besoin de temps pour elle, de voir ses amis, ce qu’il ne semble pas toujours comprendre. Mais il n’y a pas que cela. Le fait qu’elle aille voir ailleurs, joue aussi un rôle dans leur éloignement, mais ça elle ne peut pas lui avouer. Parce qu’au fond elle ne veut pas le perdre, même si ce n’est pas forcément l’impression qu’elle peut donner. Elle est compliquée, elle en a bien conscience. Et peut-être qu’un jour il faudra qu’elle remette certaines choses en questions. Mais pas aujourd’hui, pas maintenant. Ce soir, elle a prévu de sortir, de passer la soirée avec Logan. D’aller fêter le nouvel an chinois avec lui. Enfin, c’est surtout l’excuse parfaite pour aller manger au restaurant chinois. Elle se sent pourtant un peu coupable quand elle quitte la maison, de laisser sa fille et son mari. Elle aurait pu annuler pour qu’ils puissent passer la soirée tous les trois, mais elle n’en a rien fait.
Une fois dans le métro, elle se répète que ce n’est pas si grave de laisser Emma avec son père pour la soirée. Ce n’est pas comme si ils n’avaient pas passé la journée tous les trois. Et puis, combien de fois elles se sont retrouvées seules toutes les deux un samedi soir. Elle envoie néanmoins un message à son mari pour se donner bonne conscience, avant de ranger son téléphone. Sur le chemin, elle manque de tomber du trottoir en regardant son téléphone, et évite de justesse de faire tomber son sac par terre. Elle est extrêmement maladroite, et pourtant elle ne fait pas toujours attention à ce qu’elle fait. D’ordinaire elle se déplace le plus en vélo, mais le soir ce n’est pas très prudent. Ni la journée d’ailleurs, mais elle persiste pourtant à vouloir essayer. Ce soir, elle a pourtant été plus raisonnable. Ce n’est pas pour autant qu’elle ne risque pas de blesser quelqu’un, ou de se blesser elle-même. Mais pas ce soir. Pas encore tout du moins. Elle arrive quelques minutes en avance à Chinatown, lui laissant le temps d’observer les dizaines de lanternes rouge suspendues dans le quartier. Elle n’a jamais vraiment célébrer le nouvel an chinois, mais maintenant qu’elle est ici, elle se dit que c’est dommage. Tout est décoré pour l’occasion, et Gaby se fait la remarque qu’Emma devrait aimer toutes ses couleurs. Heureusement, il n’est pas trop tard pour cela, et elle se promet de revenir faire un tour par ici avec sa fille. Peut-être demain si elle n’est pas trop fatiguée, ou bien le weekend prochain. Si son mari ne travaille pas, ils pourraient même venir tous les trois. Oui cette pensée la fait sourire. En attendant que son Logan arrive, elle en profite pour faire quelques photos. Elle passe sur son téléphone pour s’occuper, et manque une nouvelle fois de trébucher en marchant. Elle se décide donc à le ranger dans son sac, pour plus de sécurité. Pour elle, comme lui. Finalement elle aperçoit Logan arriver, juste au moment où elle se fait la remarque qu’elle commencerait bien à avoir faim. Le timing est donc parfait. « Tu tombes bien, je meurs de faim. »  Elle lui adresse un sourire, ravis de passer la soirée avec lui.

✻✻✻
CODES ©️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
There is no love sincerer than the love of food. (Logan) Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Dim 18 Mar - 10:43 par Olivia Andrews
They tried to bury us. They didn’t know we were seeds. ✻✻✻ Logan a beau connaître le quartier comme sa poche ou presque – comme à peu près tous les quartiers de Londres, pas le choix pour vanter les avantages du coin à de potentiels acheteurs – il redécouvre chaque année Chinatown. La période du nouvel an chinois est toujours magique, et il ne manque pas une occasion d’aller célébrer cette fête dans le quartier chinois. Une fois, il était même allé la célébrer en Chine, quand il était encore étudiant. Un voyage qu’il ne risque pas d’oublier. A défaut de pouvoir se permettre un billet d’avion et de prendre des vacances assez longues pour ça, la reproduction londonienne lui convient parfaitement. Surtout qu’il est tout de suite plus facile d’y retrouver une connaissance, ou même une amie. Et ça, c’est aussi important. Même s’il est facile pour Logan de trouver des gens avec qui s’amuser, dans n’importe quel coin de la terre, c’est tout de même autre chose que de profiter d’un bon moment avec une personne qu’on apprécie.
Ce qui ne l’empêche pas d’être légèrement en retard sur l’heure qu’ils s’étaient fixés avec Gabrielle. Il a quitté le bureau un peu plus tard que prévu, retenu par un coup de téléphone juste avant les horaires de fermeture. Malgré son agacement, il avait répondu et était resté au téléphone une bonne dizaine de minutes, pour éviter de perdre un client potentiel. Ce sont les aléas qui vont avec la création de sa propre agence mais Logan ne le regrette pas. Surtout qu’il ne pouvait pas rester à travailler avec la famille de son ex après le divorce. Enfin ça ne l’a pas empêché de rester ami avec Gabrielle, mais ce n’est pas la même chose. La famille, c’est tout autre chose. Avant de monter dans un bus, il avait tout de même pris le temps d’envoyer un sms à Gaby pour la prévenir de son retard. Et une fois sur place, tout en la cherchant du regard, il profite de la féérie qui s’offre à lui, avec toutes ces lanternes et autres décorations typiquement chinoises qui envahissent les rues. Il est toujours à Londres et pourtant, c’est comme s’il voyageait un peu. Ce qui ne peut que lui plaire, évidemment. Il ne tarde pas à apercevoir Gabrielle et à la rejoindre au coin d’une rue. « Tu tombes bien, je meurs de faim. » Face à cet accueil, il sourit. « Quand est-ce que tu n’as pas faim ? » Il enlace doucement la jeune femme, ravi de la voir. Ils passent déjà beaucoup de temps ensemble ces derniers temps, mais ça lui fait du bien de la voir dans un autre décor. De parler d’autres choses. « Bonjour sinon. » Un sourire amusé étire ses lèvres, alors qu’il regarde un peu autour d’eux. Des enfants jouent avec des dragons en papier, le vent secoue doucement les lanternes accrochées entre deux maisons. « Je suppose que tu as déjà repéré un restaurant alors ? » Il ne va pas mentir, il commence aussi à avoir faim.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
i’m only afraid of what i want
Gabrielle Rowena
i’m only afraid of what i want
There is no love sincerer than the love of food. (Logan) Tumblr_inline_prf8tj7TT81wclz64_1280
» Date d'inscription : 18/05/2014
» Messages : 15379
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : blanca suárez.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : alycia & jamie.
() message posté Mer 28 Mar - 16:00 par Gabrielle Rowena
It is one of the blessings of old friends, you can afford to be stupid with them. ✻✻✻ Le temps lui paraît long à attendre Logan, même si elle n’est sur place que depuis peu. Sa faim n’est sans aucun doute pas étrangère à cela, tout comme son sentiment de culpabilité à l’idée d’avoir laissé sa famille à la maison. Ils ne passent déjà pas assez de temps ensemble selon elle, et quand ils pourraient il faut qu’elle ait autre chose de prévu. Et rester seule à attendre, ne l’aide pas à faire partir ce sentiment. Gaby sait pourtant que tout cela devrait disparaître rapidement à l’arrivée de son meilleur ami. Parce qu’il parvient toujours à lui changer les idées, même en ne faisant rien de particulier. Tout comme il est une des rares personnes avec laquelle elle peut être totalement elle-même. Il y a certains aspects de sa vie, qu’elle préfère garder caché, mais il est difficile de mentir à tout le monde. Au moins avec Logan elle n’a pas besoin de le faire, ou presque pas. Et en plus de cela, il n’est pas du genre à la juger. C’est sans aucun doute une des raisons qui fait qu’elle passe autant de temps avec lui, parce qu’ils se comprennent si bien. Elle n’aurait pourtant pas parié là-dessus quand ils se sont rencontrés. Cela remonte à bien longtemps maintenant, beaucoup de choses ont changés depuis, mais leur amitié n’a fait que grandir avec les années. Et quand elle le voit arriver, elle en oublie le reste rapidement. Emma n’est pas malheureuse avec son père, et son mari peut bien passer un peu de temps seul avec leur fille. « Quand est-ce que tu n’as pas faim ? » Quand elle doit cuisiner. Elle n’est pas vraiment un cordon bleu, et la plupart du temps ses essaies sont complètement ratés. Si bien qu’avec le temps, elle hésite à goûter ce qu’elle cuisine. Non, Gabrielle préfère de loin commander, ou laisser les autres cuisiner à sa place. « Peut-être quand je dors ? » Elle fait mine de réfléchir un instant comme pour lui donner raison, avant qu’il ne l’enlace. « Bonjour sinon. » Ils se parlent tellement souvent, presque tous les jours qu’elle n’y a même pas fait attention. Oh il a pourtant bien l’habitude, ce n’est sans aucun doute pas la première, ni la dernière fois. Elle lui adresse un immense sourire pour essayer de se rattraper. « Oh excuse-moi, bonjour. » Ou plutôt "bonsoir" vu l’heure qu’il est. On pourrait croire qu’elle se moque de lui, mais ce n’est pas le cas. Il la connait suffisamment pour le savoir. « Je suppose que tu as déjà repéré un restaurant alors ? » Pour ça oui, elle a eu le temps de faire du repérage en arrivant. D’ailleurs ce n’est pas les restaurants qui manquent dans le coin, ce dont elle ne se doutait pas. Elle ne vient pas très souvent par ici. Il est assez rare pour Gabrielle de se promener dans Londres, principalement parce qu’elle serait bien capable de se perdre. Et puis elle préfère aller dans les endroits qu’elle connaît, cela lui facilite la vie. « Tout à fait. Si c’est aussi bon, que je l’ai trouvé jolie on ne devrait pas être déçus. » Difficile de juger la cuisine sans y avoir été, alors elle s’est basée sur autre chose. Mais si cela ne lui convient pas, ils pourront toujours chercher un autre restaurant. Du moment qu’ils finissent par manger, c’est tout ce qui l’intéresse. Elle se met à marcher, Logan à ses côtés pour rejoindre le dit restaurant. Il se situe à peine à quelques mètres, mais avec toutes les personnes de sorties ce soir, il est plus difficile qu’il n’y paraît d’avancer. D’autant plus pour elle, qui doit faire attention de ne pas en faire une. « Tu sais que je ne suis jamais venue par ici ? Je suis sûre qu’Emma adorait voir ça. » Oui, ça ne fait aucun doute que sa fille aimerait assister à tout cela. Forcément, elle ne peut s’empêcher de s’en vouloir de nouveau de l’avoir laissé à la maison. « Est-ce que je suis une horrible mère pour les avoir laissé tous les deux ? » Elle n’a pas besoin de préciser, elle se plaint suffisamment de ne pas passer assez de temps avec son mari. Sans aucun doute, c’est à cause de cela qu’elle s’en veut. Parce qu’elle se plaint, mais qu’au final elle ne fait rien non plus pour arranger les choses. Du moins, pas ce soir.

✻✻✻
CODES ©️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
There is no love sincerer than the love of food. (Logan) Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Dim 6 Mai - 20:53 par Olivia Andrews
They tried to bury us. They didn’t know we were seeds. ✻✻✻ Passer un moment avec Gabrielle est toujours synonyme de bon moment pour Logan. Récemment, ces moments passés ensemble ont souvent été associés au travail, à la création de leur bar, même s’ils le font toujours en riant et sans se mettre de pression. Sortir un peu de ce cadre leur sera sans doute bénéfique. Surtout lorsque ça implique de fêter le nouvel an chinois dans le célèbre quartier de Londres, au milieu des animations et festivités. Et surtout avec un bon restaurant qui saura combler sa faim. Celle de Gabrielle aussi, ce que Logan ne manque pas de lui faire remarquer aussitôt qu’il arrive, même pas en retard. « Peut-être quand je dors ? » Il rit, certain qu’elle est tout de même au moins à moitié sérieuse. Malgré sa gourmandise, et le fait d’avoir porté un enfant, Gabrielle garde une ligne parfaite. Pourtant, il n’a pas l’impression qu’elle fasse beaucoup de sport. Un mystère qu’il ne résoudra sans doute jamais. « Et encore, tu es capable de rêver de nourriture, que tu te prélasses dans une piscine de frites par exemple. » Cela ne l’étonnerait même pas. Elle est tellement obnubilée par la nourriture qu’elle en a oublié de lui dire bonjour. Ce qu’il ne manque pas de lui faire remarquer, un peu taquin. « Oh excuse-moi, bonjour. » Il n’y a aucun risque que Logan se vexe pour ça. Il serait aussi capable d’oublier, pour une raison quelconque.
Et puis il doit bien admettre qu’il a faim aussi, surtout qu’il est impatient de manger des plats chinois, cuisine qu’il adore tout particulièrement. « Tout à fait. Si c’est aussi bon, que je l’ai trouvé jolie on ne devrait pas être déçus. » C’est un critère original pour choisir un restaurant mais, venant de Gabrielle, ça ne le surprend guère. Et puis il a beau venir ici de temps en temps, il ne se souvient jamais du restaurant dans lequel il mange, alors même qu’il se promet de se souvenir quand il est convaincu par le goût et la qualité. Mais les noms semblent tous se ressembler, tout comme les rues, surtout quand elles sont ainsi décorées. Tant pis, il découvrira un énième restaurant dans le quartier, en espérant qu’il soit bon. Alors les voilà en chemin, à travers la foule. « Tu sais que je ne suis jamais venue par ici ? Je suis sûre qu’Emma adorait voir ça. » Logan est réellement étonné qu’elle ne soit jamais venue ici. Ça fait pourtant un moment qu’elle habite à Londres. A son arrivée dans la capitale anglaise, Logan a progressivement visité tous les coins de la ville, même ceux sans intérêt touristique évident. Simplement par envie de découvrir. Mais quand on connaît son appétit pour les voyages, ça n’a rien d’étonnant. « Tu pourras toujours revenir avec elle, ils vont sûrement laisser les décorations quelques semaines. Et même en temps normal, il y en a toujours un peu. » Enfin ça n’a rien à voir quand même, alors Emma serait sans doute ravie de voir tout ça. Même si elle est encore jeune, c’est important pour les enfants de voir des choses différentes et magnifiques. « Est-ce que je suis une horrible mère pour les avoir laissé tous les deux ? » Surpris par cette question, Logan penche la tête doucement sur le côté en regardant Gabrielle. Ne se sent-elle pas plus coupable quand elle trompe son mari ? Là, ils ne font rien de mal. Enfin Logan ne l’a jamais jugée, et il ne compte pas commencer à le faire aujourd’hui. Surtout qu’il est loin d’avoir été parfait dans son mariage, lui aussi. « J’ai le droit à un joker ? » Et il s’esclaffe en voyant la mine renfrognée de Gabrielle, celle à laquelle il savait qu’il aurait droit. « Mais non, va. Ton mari doit bien sortir aussi quand il est en déplacement. Rester tout le temps dans une chambre d’hôtel, c’est morbide. » Logan a beau connaître le mari de Gabrielle, ils ne sont pas amis pour autant. Et de ce fait, il ne sait pas grand-chose de sa vie en dehors de sa famille. « Et puis si tu pars maintenant, c’est moi que t’abandonne, c’est pire. » Il donne un petit coup sur l’épaule de Gaby pour lui redonner le sourire, alors qu’elle s’arrête devant un restaurant. Jolie décoration. Ça doit être celui qu’elle a choisi.

✻✻✻
WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
i’m only afraid of what i want
Gabrielle Rowena
i’m only afraid of what i want
There is no love sincerer than the love of food. (Logan) Tumblr_inline_prf8tj7TT81wclz64_1280
» Date d'inscription : 18/05/2014
» Messages : 15379
» Pseudo : margaux ; stardust.
» Avatar : blanca suárez.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : alycia & jamie.
() message posté Lun 21 Mai - 17:22 par Gabrielle Rowena
It is one of the blessings of old friends, you can afford to be stupid with them. ✻✻✻ À être passée devant plusieurs restaurant, Gabrielle commence sérieusement à avoir faim. Du moment que ce n’est pas elle qui cuisine, elle pourrait manger à peu près n’importe quoi. Elle est douée dans bien des domaines, mais la cuisine clairement ce n’est pas le cas. Heureusement pour elle, et aussi un peu pour lui, Logan arrive assez rapidement. Elle n’aura pas à l’attendre longtemps, ce qui est plutôt une bonne chose. Elle ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de lui faire remarquer, à peine est-il arrivé près d’elle. « Et encore, tu es capable de rêver de nourriture, que tu te prélasses dans une piscine de frites par exemple. » Voilà qui serait original. Et là tout de suite, elle peut totalement l’imaginer, son estomac semble passer en premier. À tel point qu’elle en a même oublié de le saluer, sans aucun doute parce qu’ils se parlent tellement souvent que cela ne lui a pas traversé l’esprit. Elle s’empresse de le faire, tout en sachant qu’il ne lui en tiendra pas rigueur. Ils se connaissent suffisamment pour cela. Tout comme il devine facilement qu’elle a trouvé un restaurant. N’étant jamais venu dans le coin, sans savoir pourquoi, elle a choisi plutôt arbitrairement, en se basant sur la décoration extérieur. Ils pourront de toute façon toujours chercher ailleurs si cela ne convient pas à Logan. Du moment qu’ils finissent par manger, Gaby se moque pas mal du restaurant. Ils avancent parmi la foule, pour se diriger vers le restaurant en question, et elle ne peut s’empêcher de se faire la remarque qu’Emma adorait voir tout ça. Toutes ses couleurs, elle serait la plus heureuse. « Tu pourras toujours revenir avec elle, ils vont sûrement laisser les décorations quelques semaines. Et même en temps normal, il y en a toujours un peu. » Plus observe les décorations autour d’eux, et plus l’envie de le faire se manifeste. Une sortie en famille, serait encore mieux, mais elle n’est pas sûre d’y parvenir. « Je suis sûre que ça lui plairait. Mais il faut bien reconnaître qu’il lui suffit de peu pour être heureuse. » Ce n’est pas une remarqué négative, Gabrielle est vraiment fascinée par la capacité de sa fille à se contenter de peu. Elle est encore très jeune, ce qui joue un rôle majeur là-dedans, c’est évident. Malheureusement en grandissant, les choses changent en générales très rapidement. Parfois Gaby aimerait que les choses soient aussi faciles pour elle. Profiter de sa soirée avec Logan, sans se préoccuper du reste. Seulement, à peine a-t-elle évoquée sa fille, qu’elle recommence à s’en vouloir de l’avoir laissé. De les avoir laissé tous les deux. Ils auraient pu passer une soirée en famille, ce qui se fait assez rare ces derniers temps, ce qu’elle reproche régulièrement à son mari. « J’ai le droit à un joker ? » Ce n’est pas la réponse à laquelle elle s’était attendue, et ne peux s’empêcher de grimacer légèrement fasse à ses paroles. Elle s’en veut suffisamment, et elle voudrait surtout entendre que non, ce n’est pas le cas. Elle se sent un peu soulagée quand elle l’entend rigoler. « Mais non, va. Ton mari doit bien sortir aussi quand il est en déplacement. Rester tout le temps dans une chambre d’hôtel, c’est morbide. » Sans aucun doute. Simplement quand il s’agit de sa fille, Gabrielle a toujours peur de ne pas passer assez de temps avec elle. Et ceux même si elles font régulièrement des choses rien que toutes les deux. « Je sais. Tu as raison. » Mais cela ne l’empêche pas de culpabiliser un peu. Alors qu’elle doit probablement être la seule à s’en vouloir. Emma était ravie de passer la soirée avec son père, et son mari ne lui a rien dit. « Et puis si tu pars maintenant, c’est moi que t’abandonne, c’est pire. » Cette fois un sourire vient prendre place sur son visage. Il ne suffit pas de grand-chose, mais comme souvent Logan arrive à lui remonter le moral. Le fait d’arriver devant le restaurant qu’elle a choisi, aide aussi. Il faut simplement qu’elle se concentre sur cela. « Qu’est-ce que tu en dis ? » Elle parle de la décoration bien évidemment, et du choix du restaurant. Peut-être qu’il connait, et qu’elle s’est totalement plantée. Mais au moins elle le trouve jolie, et elle a l’œil pour ce genre de chose. « Tu vois ces couleurs, c’est tendance. » Parce qu’elle lui a déjà fait la remarque plusieurs fois pour leur projet, alors qu’ils sont encore loin d’en être là. Mais c’est plus fort qu’elle. Gabrielle laisserait volontiers le soin à Logan de s’occuper de tout, et elle est de la décoration. Ils entrent dans le restaurant, et son appétit semble se réveiller d’un coup. Ils sont cependant obligés de patienter légèrement à cause du monde, visiblement tout le monde a eu la même idée qu’eux ce soir.

✻✻✻
CODES ©️️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
we push and pulllike magnets do
Olivia Andrews
we push and pull
like magnets do
There is no love sincerer than the love of food. (Logan) Tumblr_mt6xdfvLsP1r8v0pno7_250
» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 10888
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : holland roden
» Âge : twenty-nine
» Schizophrénie : Jake & Alexander
() message posté Sam 14 Juil - 11:53 par Olivia Andrews
They tried to bury us. They didn’t know we were seeds. ✻✻✻ En la voyant, on peine à imaginer que Gabrielle est mariée, et encore plus qu’elle est maman. Et pour être tout à fait honnête, Logan se souvient avoir été surpris quand elle avait annoncé sa grossesse. Mais, contre toute attente, Gabrielle est une super maman, et il paraît difficile de faire mieux qu’elle. Son mariage est peut-être un peu compliqué, mais elle fait toujours passer Emma devant tout le reste. Exception faite de ce soir peut-être, ce qui fait qu’elle se sent coupable, alors qu’elle n’en a aucune raison. Tout parent peut s’accorder une sortie de temps en temps, sans que ça vienne tout remettre en question. Surtout qu’elle pense quand même à elle. « Je suis sûre que ça lui plairait. Mais il faut bien reconnaître qu’il lui suffit de peu pour être heureuse. » Emmener Emma dans le quartier serait en effet une bonne idée. Elle n’en gardera peut-être pas de souvenir, mais elle pourra toujours l’y emmener à plusieurs reprises, quand elle grandira. Du point de vue de Logan, être confronté à plusieurs cultures fait partie des étapes importantes dans la vie d’un enfant. « C’est l’avantage d’être un bébé. Ça et la poussette. » Dès qu’on grandit, viennent d’autres inconvénients. Emma a raison d’en profiter. Pour l’instant, elle profite surtout de son père, qui est en ville pour une fois. Gabrielle semble regretter de ne pas être restée pour une soirée en famille, mais Logan fait de son mieux pour dissiper ses doutes. Elle n’a pas à se sentir coupable là-dessus. Certes, Logan la jalouse par rapport au temps qu’elle a l’occasion de passer avec sa fille, mais il sait que leur situation n’a rien de comparable. « Je sais. Tu as raison. » Seulement, elle n’a pas l’air pleinement convaincue. Enfin ça ne devrait pas l’étonner. « Bien sûr que j’ai raison. » Pas de problème d’égo ici, il essaye juste de ramener le sourire sur son visage. Il compte bien passer une bonne soirée, et ça ne sera pas possible si Gaby la passe à se sentir coupable. Enfin après un cocktail, ça sera sûrement fini de tout ça. « Qu’est-ce que tu en dis ? » Il regarde le restaurant dans lequel ils viennent d’entrer, une moue dubitative sur le visage.  C’est vrai que c’est joli. Reste à voir la qualité de la nourriture, mais il a bien du mal à savoir quel restaurant est le meilleur. Rien à voir avec ceux dans lesquels il a mangé quand il était vraiment en Chine de toute façon. « Tu vois ces couleurs, c’est tendance. » Forcément, il sait qu’elle parle par rapport au bar qu’ils sont en train de monter, et à ses envies pour la décoration. Logan n’en est pas encore à ce genre de réflexions et honnêtement, il veut bien laisser Gaby faire ce qu’elle veut. Enfin peut-être avec son approbation tout de même, sait-on jamais. La décoration, ce n’est pas son truc, il l’admet. Lui, il a surtout hâte qu’ils aient ouvert, parce qu’il a des idées pour l’ambiance à mettre en place, des activités et autres choses. « Si jamais on veut se lancer dans un restau chinois après, on sait où trouver les idées alors. » En attendant qu’ils aient une table, il peut bien plaisanter. « Je sais pas trop pour le bar cela dit. Enfin ça peut être une idée de soirée à thème, ça pourrait être sympa. » En effet, elle réfléchit à la déco, lui aux thèmes possibles. Ils se complètent. Logan ne se serait pas imaginé se lancer là-dedans avec quelqu’un d’autre que Gabrielle. « Bon alors… raconte-moi tes dernières aventures extraconjugales. Ou conjugales aussi, si Miles est là en ce moment. »

✻✻✻
CODES WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-