"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Underbelly Festival Southbank - Page 3 2979874845 Underbelly Festival Southbank - Page 3 1973890357


Underbelly Festival Southbank

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Maxime S. Monroe
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
Underbelly Festival Southbank - Page 3 9204c28b4f30d35884439f07d76e95cc
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 1083
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-cinq ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : solal (m. mcmillan) & bodevan (g. hedlund)
() message posté Jeu 24 Mai - 20:29 par Maxime S. Monroe
Underbelly Festival Southbank - Page 3 W0I9PD3

@Tancredi A. De Conti ; Je passais les trois quarts de mon temps à sortir des conneries, mais malgré tout, je savais faire la part des choses. S'il n'y avait eut que les sueurs froides, sûrement aurais-je fais l'impasse pour assister à ce spectacle de cirque. Mais il ne m'avait pas fallu longemps pour comprendre que quelque chose de mauvais se tramait par ici. En le traitant de pépère je m'étais penchée sur Tancredi dans l'espoir que mes mots lui fassent ouvrir les yeux. A mon grand bonheur, ce fut le cas et il me répondit sans aucune inquiétude. Je riais doucement, mais mon rire ne dura pas longtemps. Je regardais autour de nous inquiète et lançais : « Ah non! Si tu me laisses je vais me faire kidnapper par une fan hystérique» Dans d'autres circonstances peut-être, mais à l'heure actuelle, il n'y avait aucun risque : tout le monde était trop occupé avec ses propres malaises pour s'intéresser à moi. D'un air inquiet, je regardais autour de nous lorsque Tancredi me réclama un bisou. Revenant à moi-même, je lui souriais et l'embrassais doucement. Mais alors que je l'embrassais, ma tête se mit à tourner. Lentement, je m'éloignais, posais par automatisme ma main sur mon front et tombais raide à mon tour. Lorsque je revins à moi, la situation était inversée. C'était Tancredi qui se trouvait désormais au dessus de moi. En soupirant je me relevais et râlais : « Non mais c'est pas bientôt fini? On va s'évanouir à tour de rôle? » Je poussais un soupir d'agacement et regardais de nouveau autour de moi. Puis, d'une voix plus sérieuse, je demandais : « Qu'est-ce qu'il se passe, mince?» Cette journée ne se déroulait pas du tout comme je l'avais imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Erin
MEMBRE
Entre Bâton-Rouge et Matane...
» Date d'inscription : 12/09/2017
» Messages : 80
» Pseudo : Cookie ou ECK
» Avatar : Amy Adams
» Âge : 40 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate, Edwin et Sha(ton)
» Absence : Jusqu'au 09.05 - Présence réduite jusqu'au 26.05
() message posté Lun 18 Juin - 9:14 par Kate Erin
Pourquoi suis-je venue ? C'est une très bonne question, merci de l'avoir posée. Je ne sais pas y répondre, à vrai dire, je ne sais pas pourquoi je me balade ici, à part pour tromper le quotidien. C'est déjà une bonne raison, non ? Mouais, si on veut... On se convainc comme on peut.

Je déambule sans but depuis une demi-heure, les mains dans les poches, me répétant qu'il aurait sans doute été dommage de ne pas au moins venir y faire un tour. J'aurais dû prendre un chapeau en revanche, il fait beau et mon teint de rousse n'est guère habitué au soleil, et je crains les marques sur ma peau en fin de journée. Et comme je ne supporte plus le poids de mes cheveux sur mes épaules c'est à l'arrache avec un crayon que je les attache, dégageant ma nuque.

Je m'arrête au premier stand disponible pour acheter une boisson fraîche histoire de me réhydrater un peu. Je ne saurais même pas dire où je me suis arrêté pour grignoter un morceau, je ne me suis pas méfiée et rien ne semblait indiquer qu'il fallait le faire d'ailleurs. Ou peut-être que c'est la boisson ? Ou juste l'insolation ?

Underbelly Festival Southbank - Page 3 JRJEKIW

Je ne saurais pas le préciser. Tout ce que je sais, c'est que je ne m'en sens soudain pas très bien. J'ai le sentiment d'être soudain frigorifiée, alors pourtant que je sens bien que je suis en train de transpirer soudain de façon disproportionnée. Et ça n'a rien de normal, à l'évidence, mais je ne sais pas du tout d'où ça peut provenir, ni quoi faire pour arranger la situation, et je cherche le premier endroit ombragé disponible pour m'y asseoir, à même le sol s'il le faut, le temps que ça passe. Sauf que je sens la migraine pointer le bout de son nez, et que je ne sais pas très bien comment je vais aller retrouver mon vélo abandonné à mon arrivée de l'autre côté du festival.
Revenir en haut Aller en bas
Best blondie sissy ever.
Amanda E. Hemsworth
Best blondie sissy ever.
Underbelly Festival Southbank - Page 3 Tumblr_ph2aspN1SZ1rm2bcqo5_500
» Date d'inscription : 23/08/2016
» Messages : 919
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Jennifer Morrison
» Âge : 36 ans
» Schizophrénie : Hazel J. Chase, Kyle A. Rowena
» Absence : jusqu'au 28.05
() message posté Lun 18 Juin - 12:00 par Amanda E. Hemsworth
Prendre du temps, pour le passer avec Ethan lui faisait du bien. Et l'air de rien, elle avait le sentiment qu'ils se rapprochaient l'un de l'autre. Elle n'osait pas penser plus que loin que ça, ni se projetait. La peur d'être déçue ? Ou de tout faire foirer une nouvelle fois ? La blonde se mordit légèrement la lèvre, avant de secouer la tête. Elle ne voulait pas penser à tout ça pour l'instant, juste profiter de cette belle journée. Elle ne manqua d'ailleurs pas de s'étonner du temps, si doux et ensoleillé. « J'avoue que je suis épatée qu'il fasse aussi beau, et si peu froid. » L'australienne sourit, déjà ravie, alors que leur excursion au festival ne faisait  que commencer. Tout allait bien, du moins...jusqu'à qu'elle ne trébucha sur un malencontreux cailloux. Les choses s'accélérèrent alors et en rien de tant, elle chuta lourdement en entraînant son compagnon. Si la jeune femme faisait habituellement attention, elle n'était en effet, pas à l'abri d'une maladresse de temps en temps. Se redressant très grossièrement, elle grimaça, avant de s'enquérir rapidement de l'état de son mari. « Est-ce que ça va ? Je suis désolée. Ça va la tête ? J'ai eu l'impression que tu t'étais cogné… » « J’ai dû perdre quelques neurones, ça ne va pas arranger mon état. » Elle fit vaguement la moue, peu convaincue. « Toi tu n’as rien ? »  Elle tâta vaguement sa tête, regarda ses bras, à la recherche d'une quelconque bosse ou éraflure. "Je ne crois pas, je dois juste être un peu poussiéreuse maintenant" annonça-t-elle, suivit d'une quinte de toux qui vint lui donnait raison. « À bien y réfléchir, j’ai mal par ici » déclara-t-il après avoir effectuer son propre examen. Il lui indiqua alors sa mâchoire. « Tu veux bien regarder de plus près ? ». Elle hocha la tête, l'observa de près, consciencieuse. "N'hésite pas à me dire si je te fais mal"dit-elle tout en posant aussi précautionneusement que possible les doigts sur son visage de façon à l'orienter, pour mieux voir. "Rien d'apparent" diagnostiqua-t-elle au bout de plusieurs secondes. Leurs visage si proches l'un de l'autre, l'assistante se retrouva littéralement, comme hypnotisée. Et lorsque l'inévitable baiser prit fin, elle la tête en battant des cils, presque hébétée. Parenthèse aussi romantique que charmante, dirions-nous. Et c'était le cas, jusqu'à ce qu'elle le vit. L'ancienne avocate n'en cru d'abord pas ses yeux, mais du rapidement se rendre à l'évidence de la réalité. Un canard, vraisemblablement coloré pour l'occasion, se précipité vers eux en cancanant à pleine voix. Aussitôt, elle fut donc sur pieds prête à fuir le plus loin et le plus vite possible. Ridicule ? Elle n'y pouvait cependant rien, toujours aux prises après des années de sa peur des canards et des nains de jardins. Ne voyant nul refuge à sa portée, elle commença à paniquée et se sentir mal. Ca y est...C'est la fin, songea-t-elle un peux exagérément. Finalement, elle fut cependant sauvé par le prioritaire de l'animal, qui parvint de justesse à s'en saisir au moment où celui-ci allait atteindre l'irlandais. Bredouillant de vagues excuses, il repartit ensuite comme si de rien n'était.

Underbelly Festival Southbank - Page 3 OtINPgO

Plaçant une main sur son coeur, Amanda essaye de reprendre son calme. "Je suis désolée...Mais je déteste réellement ces...choses. Je sais que c'est complément insensé, mais...je n'y peux rien." Sentant la nausée prendre le pas sur le reste, elle du prendre de la distance et se résoudre à aller rendre son petit déjeuner dans le buisson le plus proche. "Pas très glamour"avoua-t-elle, lorsqu'elle revint vers son camarade, vaguement mieux. "On commencer bien la journée" enchaîna-t-elle avec un faible sourire. Si elle avait eu plus de recul, nul doute qu'elle aurait vraisemblablement bien rit de la situation, aussi cocasse que parfaitement improbable.

@Ethan I. Hemsworth @Tobhias J. Cochrane
Revenir en haut Aller en bas
Guyliner.
Ethan I. Hemsworth
Guyliner.
Underbelly Festival Southbank - Page 3 1557878364-tumblr-ogindvnttb1ux6xe1o1-250
» Date d'inscription : 13/10/2016
» Messages : 12723
» Pseudo : Meg'
» Avatar : Colin O'Donoghue.
» Âge : 37 ans (19/02/82).
» Schizophrénie : Le quadra.
» Absence : 26/05
() message posté Mar 19 Juin - 3:15 par Ethan I. Hemsworth
Oui, la tête, ça va. C’est le coeur qui s’emballe. Peut-être même qu’Amanda peut l’entendre, vu notre proximité. Elle ne semble pas convaincue par ma plaisanterie. Pourtant je n’ai rien. La seule chose que j’aurais pu avoir, c’est une envie de rire, mais son corps s'est retrouvé au-dessus de moi et son visage tout près du mien  trop vite. C’est une tout autre envie qui me passe par la tête en voyant ses lèvres bouger. Mais la priorité revient à son état. Je lui retourne sa question, la regarde attentivement inspecter les parties de son corps en première ligne avant de hocher la tête, soulagé. « Je ne crois pas, je dois juste être un peu poussiéreuse maintenant. » Un peu de poussière, ce n’est rien. D'ailleurs elle tousse, ce qui me sort de mes pensées. Je pense à profiter de la situation. Je n’ai pas envie qu’elle se relève et que la journée reprenne de suite son cours. J’ai mal ici. Non, je n’ai mal nulle part. Je veux juste qu’elle se rapproche un peu plus pour atteindre l’objet de mes convoitises, ses lèvres. « N’hésite pas à me dire si je te fais mal. » Je dois pincer les miennes pour rester sérieux. J’hoche une nouvelle fois la tête, attendri par sa réactivité et sa dévotion. « Rien d’apparent. » Je réalise que j’ai fermé les yeux par faiblesse au contact de ses doigts sur ma peau. « Tu es sûre ? » J'en redemande. Toujours faible. Du bout des doigts, je tapote ma lèvre inférieure, un geste équivoque. Ma mascarade doit être évidente après ça. Plusieurs secondes s’écoulent, son visage plus proche encore, c’est à ce moment que, fier de l’avoir emmenée jusqu’à moi, je m’empare de ce qui me fait tant envie. Je revois la scène culte d’Indiana Jones jouant les grands blessés pour profiter de la douceur de celle qu’il aime et je souris contre ses lèvres. C’est exactement ce que je viens de faire, pas coupable pour un sou. Je sais que ce baiser sera suspendu dans le temps, comme les autres, comme cette journée. Nos visages s’écartent, se regardent, parfaitement muets. Pas besoin de dire quoi que ce soit pour savoir que j’ai l’air aussi soufflé qu’elle. J’aurais bien voulu rester ainsi pendant des heures, ne plus avoir à aller nulle part ni faire quoi que ce soit, juste rester figé dans l'instant et ne plus jamais réfléchir à quoi que ce soit.

Son regard change soudainement. Une lueur d’affolement s’étend à l’intérieur. Mon coeur s’emballe de nouveau, plus pour les mêmes raisons. Je me dis qu’elle vient de réaliser, qu’elle regrette, que dans deux secondes des mots que je n’aimerai pas du tout vont s’échapper de sa bouche et… Un canard ? Je me retourne à peine pour vérifier que l’image colle bien avec le son que je viens d'entendre qu’Amanda a déjà disparue. La bestiole aussi a envie de se dégourdir les pattes. Je crois même que l’élan d’Amanda l’encourage. Qu’est-ce qui est le plus ridicule, fuir un canard ou essayer d’en attraper un ? Par chance son… maitre ? vient le récupérer avant que je n’ai eu le temps de connaitre la réponse. Une fois parti, je retourne vers la phobique. Elle reste immobile, mains sur le palpitant, moi, je ne sais pas si j’arriverai à réprimer une moquerie. « Je suis désolée… Mais je déteste réellement ces… choses. Je sais que c'est complément insensé, mais… je n'y peux rien. » Pas le temps d'en faire une. Ça n’aurait pas été la première. L’occasion s’était présentée plusieurs fois par le passé de me lamenter du fait que notre fille ne connaitrait jamais la joie de donner du pain au canard ou que sa mère lui lise 'le vilain petit canard'. J’aurais bien aimé trouver une bêtise du même ordre pour la détendre, mais j’ai tout de suite compris ce qui allait se passer. "Pas très glamour" non, mais ça je m’en fiche. Si ça ne tenait qu’à moi j’aurais soutenu ses épaules, au lieu de ça j’ai respecté sa prise de distance plus que claire. « On commence bien la journée. » Elle a bien commencé, la journée, je ne vais certainement pas me formaliser pour ça. « Rappelle-moi de ne plus essayer de t’embrasser pour aujourd'hui. » Avec cette taquinerie accompagné d'un sourire en coin, j'essaie de lui faire comprendre que rien n'a changé, ni mon humeur légère ni mon enthousiasme. Ce qui ne m'empêche pas de m'inquiéter de son état. « Tu veux t’assoir un moment ? Ou boire un verre d’eau fraiche peut-être ? » Le bar de plein air n’est plus très loin, mais ce n’est pas dans ces circonstances que je pensais y aller. « Je te jure que si j’avais vu le moindre canard dans le programme des spectacles on ne serait pas là. » Peut-être est-ce un canard de compagnie. Ou un genre de mascotte. « Les anglais sont fous. » En y repensant, on vient vraiment de voir un homme promener un canard. Et ce n'est pas la seule chose étrange que nous nous apprêtons à voir... Plus il y a de gens autour de nous, plus ils ont l'air... étrange. À croire qu'à l'instar de ma femme ils viennent tous de rendre. « Tu crois qu'ils ont tous la phobie des pattes palmées ? » Bien sûr que non. Ils sont malades, voilà ce qu'ils ont.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-