"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici it's been a long time (lucian) 2979874845 it's been a long time (lucian) 1973890357


it's been a long time (lucian)

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 20 Juin - 8:22 par Invité
— it's been a long time @Lucian M. Torres  
C’est l’heure de partir. Je me levais en sursaut de mon lit, je regardais autour de moi, inspirant profondément, pleine de sueur. Je secouais négativement la tête, et passa une main dans mes cheveux. Attrapant ma boite de cachets, j’en mis un rapidement dans ma bouche et l’avala d’une traite. Oui, ça va être une bonne journée. C’est clair. Je me levais en sautant de mon lit, puis fonça à la douche. Je n’avais pas de temps à perdre, j’avais la soudaine envie de passer ma journée dans un magasin. Pourquoi ? Non juste comme ça. J’en avais simplement envie. Je sortais de mon appartement quelques minutes plus tard et monta dans un taxi pour me rendre dans l’un des magasins les plus gros de Londres. Westfield shopping center white city. Une fois arrivée sur place, je laissais mon regard vagabonder à droite et à gauche, émerveillée par absolument tout ce qui se trouvait autour de moi. Reste normale. C’est ce que ma conscience n’arrêtait pas de me répéter depuis que j’étais arrivée à destination. J’avais peur de dérailler et de faire encore n’importe quoi. Même s’il n’y avait pas de raison parce que j’avais correctement pris mes cachets, j’avais toujours cette petite appréhension qui planait au-dessus de ma tête, telle l’épée de Damoclès. Tu es complètement folle ma pauvre fille. Je m’étais retrouvé dans les rayons dédiés aux enfants. Il y en avait plusieurs autour de moi, et moi, j’adorais ça. Je n’avais jamais eu d’enfants, mais j’espérais un jour, peut-être en avoir un, rien qu’à moi. Égoïste comme comportement vous me direz ? Et bien peut-être, mais j’avais cette solitude qui été ancré en moi et que je n’arrivais pas à défaire. J’étais complètement à sa merci, et encore plus depuis que je suis sortie de prison. « Madame vous savez où se trouve les barbies ? Moi j’en veuuuux une ! » Une petite fille me tirait la manche, elle semblait capricieuse sur les bords, mais son visage angélique faisait toute la différence. « C’est là-bas, au bout du rayon. » Je lui indique la direction avec mon index pour qu’elle puisse visualiser directement l’endroit en question. Je ne travaillais pas ici, mais je passais tellement de temps dans les parages que je finissais par connaître les rayons sur le bout des doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 27 Juin - 18:15 par Invité

It's been a long time

@Suzy Darling  & Lucian


Lucian se sentait vraiment comme un étranger ici. Il n'était pas dans son élément, c'était le moins qu'on puisse dire. Lucian, c'était un homme d'extérieur, un gars qui n'était pas fait pour rester enfermé. Il avait toujours aimé les grands espaces, tous ces endroits où il pouvait profiter de la nature, où il se sentait en phase avec quelque chose. Alors oui, c'était loin du cliché du toxicoman et homme violent. D'ordinaire, ce genre de type aimait les endroits clos où il pouvait se défoncer tranquillement, où il se perdait derrière un écran de télévision. Oui, mais Lucian n'était pas de ceux là. Lui, il se sentait vite asphyxié. Sans doute parce qu'il avait grandit dans les favelas de Rio, dans ces rues étriquées, sales, plus étroites que jamais. Néanmoins, il était toujours dehors enfant, gamin des rues, il en connaissait tous les rouages, toutes les impasses. Aussi, la prison avait été un vrai supplice pour lui. Le manque d'espace, la promiscuité avec les autres, c'était plus dur à gérer que tout le reste. Mais c'était en partit parce qu'avec son gabarit, il ne se faisait pas emmerder et qu'il se tenait à distance de toute forme d'embrouille, histoire de ne pas rallonger sa peine.

Oui, Lucian n'était pas à sa place en prison, mais quand on le voyait ici, c'était tout aussi étonnant. Il avait garé sa moto dans le parking souterrain, avant de prendre l'escalator le menant au second étage. Il y avait foule et Lucian s'en voulu aussitôt d'avoir choisi un jour comme celui-ci pour venir faire une course. Parce que la foule, c'était pas trop son truc non plus. En fait, Lucian aimait qu'on lui foute la paix et qu'il puisse profiter de sa solitude tranquillement. Il ne tarda pas à repérer l'espace dédié aux enfants En y entrant, il se sentit tout de suite en décalage, pas à sa place, parmi tous ces parents. Des gamins étaient éparpillé un peu partout, assis à même le sol avec un livre ou cherchant à ouvrir des boites de jeux sous le regards épuisés de leurs parents. Il laissa son regard s'attarder vers une vendeuse qui le toisa une seconde avant de lui demander s'il avait besoin d'un renseignement. Le prenait-elle pour un détraqué ? Ou juste un gars complémentement paumé ? Lucian se dépécha de lui demander quelque chose avant qu'elle ne prévienne la sécurité. Il ne faisait pourtant rien de mal mais il n'avait pas vraiment le profil du père de famille. Entre sa tignasse, ses tatouages, sa carrure et son casque de moto à la main, il devait donné l'image d'un mec qui s'était trompé de rayon. Finalement, la vendeuse le guida vers un rayon aux couleurs rose bonbon. Pas de doute à avoir. Lucian ouvrit de grands yeux, encore plus perdu qu'avant. Il indiqua l'âge de sa fille et la vendeuse, patiente, lui proposa tout une zone adaptée avant de rejoindre un autre client. Lucian scruta les étiquettes, sans être vraiment convaincu. Il voulait offrir quelque chose à Lana, un cadeau qui venait de lui, mais il était bien en peine de savoir quoi. Il aurait bien demandé à Lexie, mais il préférait que cela vienne de lui. Il savait que la petite ne manquait de rien, mais il avait raté tellement de chose dans sa vie, qu'il ne voulait pas manquer une étape supplémentaire. Une seconde vendeuse vint à sa rescousse. « Votre fille devrait adorer », la rassura la vendeuse. Lucian ne pouvait que lui faire confiance, lui, il n'y connaissait rien du tout. Alors que la vendeuse repartait, Lucian leva les yeux vers une silhouette toute proche, qui avait sans doute tout entendu. « Suzy... Heu, salut », souffla-t-il.

(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-