"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici (bluenaël) i need you to be with me. 2979874845 (bluenaël) i need you to be with me. 1973890357


(bluenaël) i need you to be with me.

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Jeu 21 Juin - 21:25 par Invité
i need you to be with me ft nathanaël

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

Les choses entre Blueberry et son époux n’allaient pas mieux. Pas depuis la dernière fois. Pas depuis qu’il était au courant. Elle n’avait pas voulu aller voir ce médecin qu’il avait trouvé et d’ailleurs, elle n’avait pas changé d’avis à ce sujet. Ils n’en avaient pas parlé depuis mais la jeune femme n’avait pas souhaité le faire et n’avait pas voulu le rencontrer. Elle n’avait pas jeté un œil sur le nom ni rien.

La brunette s’était levée ce matin et s’était occupée de Luca. Elle n’avait pas croisé Nathanaël qui avait dû aller travailler tôt. Ces temps-ci, ils se croisaient à peine, se retrouvant que peu de temps ensemble. Ils dormaient toujours dans le même lit mais, il ne se passait rien de ce côté-là. Il lui manquait pourtant. Elle l’aimait, c’était une évidence mais voilà. Même par amour, les choses étaient compliquées. Elle devait se rendre à l’hôpital après avoir déposé son fils. Elle avait rendez-vous pour suivre son traitement. Ensuite, elle devrait rentrer puisqu’elle serait trop fatiguée pour aller à la danse. Le traitement la fatiguait. Elle n’était pas censée danser déjà, bien qu’elle le faisait quand même. Elle n’était pas prête à dire non, à s’arrêter de danser. Elle tenait trop à cela. Une fois qu’elle fut prête, la jeune femme se dirigeait à l’hôpital. Elle se garait avant d’entrer et se rendre au bon endroit. Elle connaissait par cœur, à force. Elle pourrait même y aller les yeux fermés. « Bonjour. » Qu’elle lançait à l’infirmière avant de déposer ses affaires. Elle finissait par s’installer, une fois prête. Elle en avait pour un moment, bien qu’aujourd’hui, c’était davantage difficile et surtout, elle se sentait seule, et triste. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle avait demandé à être accompagnée. Au contraire.



©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 24 Juin - 19:00 par Invité

Blueberry & Nathanaël

I need you to be with me.


Un mal de chien, l’impression était insupportable. J’en faisais des cauchemars la nuit, vérifiant si Blueberry dormait toujours près de moi. Qu’est ce que je deviens ? Un zombie, un putain de zombie qui s’inquiète pour sa femme, qui n’a qu’une crainte, c’est qu’elle vient à mourir. Mourir sans que nous ayons vu et vécu la vie que nous devions vivre. J’ai beau essayé de la persuader de faire autre chose, d’avance et surtout de faire en sorte de voir des spécialistes. Elle refuse. Pourquoi bon sang ? Pourquoi ? Je n’en sais rien, mais ça me tord le ventre à cette simple pensée. Je veux voir ma femme heureuse et elle ne l’est pas. ce matin encore je suis parti très tôt, je passe peu de temps avec elle, parce que je suis en colère et en même temps j’ai peur. Les deux me sont insupportables. Je n’ai pas le droit de lui en vouloir, elle n’a pas décidé d’être malade. Mais bon sang, oui bon sang… c’est hyper douloureux de ressentir et de vivre une vie comme cela. Parce qu’elle ne semble pas vouloir se battre quand moi j’ai l’espoir qu’elle le fasse. Que suis-je sensé faire ? Je suis incapable de travailler convenablement. Bien évidemment, je suis insupportable au boulot, comment ne pas l’être finalement et je fais en sorte que les choses se passent bien. Mais ce n’est pas le cas. Les gens semblent me fuir encore plus aujourd’hui. Puis, je regarde mon emploi du temps et je vois la date. MERDE. Blueberry ! Je décide de tout quitter sous le regard choqué de mes employés, je rattraperais le temps perdu ce soir à la maison, tard dans la nuit. Là je dois absolument la retrouver, elle a son traitement à prendre et il est hors de question qu’elle le fasse toute seule, je refuse cette seule idée. Je traverse la ville avant d’arriver à l’hôpital. Arrivé à l’accueil je demande. « Je viens accompagner madame Sweetman, c’est ma femme pour son traitement. » La femme regarde dans ses papiers avant de m’indiquer l’endroit où elle se trouve. Je cours presque, de peur d’être en retard, je ne voudrais pas rater cela, hors de questions qu’elle souffre toute seule, je suis là et je serais toujours là pour elle. J’arrivais enfin. « Blueberry. » J’étais soulagé de la voir et j’avais cet élan protecteur envers elle. Je ne voulais qu’une seule chose ? La prendre dans mes bras et lui dire que quoiqu’il se passe, je serais toujours là pour elle. Toujours… « Je… je suis là. » Tentais-je de lui dire, demandant silencieusement la permission de rester près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 24 Juin - 21:45 par Invité
i need you to be with me ft nathanaël

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

Blueberry ne savait plus quoi faire. Elle était perdue entre ses sentiments, sa raison, ce qu’elle devait faire. Elle voulait protéger son époux, c’était une certitude. Elle voulait offrir également à son fils mieux qu’une mère mourante. Il méritait mieux que cela. Elle ne voulait pas qu’une autre femme prenne sa place dans le cœur de son fils. Egoïstement d’ailleurs, mais c’était son droit. Tout comme elle ne voulait pas au fond d’elle qu’une femme prenne sa place dans le cœur de Nathanaël. Seulement, elle se disait que c’était mieux pour lui. Surtout si elle devait le quitter. D’une façon ou d’une autre. Elle n’était pas égoïste, elle pensait à eux mais ils ne voyaient pas les choses de la même manière. Pourtant, il lui manquait. Terriblement. Ce, même s’il ne semblait pas le voir. Il lui manquait terriblement et elle ne savait comment faire pour atténuer ce manque. Il n’y avait aucune solution, surtout quand l’autre personne ne le voyait pas. Elle tentait de chasser ces pensées alors qu’elle devait se rendre pour son traitement. La brunette s’était préparée et était installée. Elle fronçait finalement les sourcils en entendant une voix qu’elle connaissait par cœur désormais. Nathanaël. « Nate.. » Elle soufflait alors qu’elle était partager entre deux sentiments. Le bonheur et le soulagement de le voir. Puis, la non envie qu’il soit présent pour la voir ainsi. « Merci. » Elle lui soufflait dans un premier temps, le laissant prendre place à ses côtés. Elle ne pensait pas qu’il aurait été au courant. Qu’il aurait su qu’elle devait venir, l’heure mais bon, cela ne l’étonnait plus tant que ça maintenant qu’elle le connaissait. « Comment.. qu’est ce que tu fais ici ? » Qu’elle lui demandait finalement. Elle ne savait plus trop comment agir. Elle avait envie d’être dans ses bras, qu’il soit à ses côtés, lui tenir la main mais elle ne le fit pas. Elle restait sur la réserve.


©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 27 Juin - 18:44 par Invité

Blueberry & Nathanaël

I need you to be with me.


Ma présence était forcément à l'hopital, je ne me voyais pas ailleurs. Il y avait un quelque chose de particulier dans cela, une sensation douce amer presque. Je ne voulais pas la laisser seule alors que j'étais son mari, même si nous n'étions pas d'accord ensemble sur quelle ligne à suivre. Elle ne voulait pas, elle ne voulait absolument pas passer à côté de cela, et pourtant l'impression était difficile. Malgré la colère qui ne me quittait jamais je ne voulais pas passer à côté de cela. Jamais. Je lui souriais en entendant son merci, je n'allais pas l'abandonner. J'avais trop peur que les moments que nous étions en train de passer soient les derniers. Je refusais de penser comme cela, mais parfois elle ne me laissait pas le choix, je devais faire comme si le monde tournait rond. Hors ce n'était pas vraiment le cas. Une boule vint se loger au niveau de ma gorge. Je refusais d'y prêter attention, la seule qui méritait toute mon attention c'était Blueberry. Je soupirais légèrement en pensant le mal que je ressentais parfois avant de me concentrer sur elle, juste elle. Je voulais la protéger du monde entier, si je pouvais. Bon sang, je le voulais. « Je suis là... » Je répétais les mots alors que j'allais vers elle, prenant sa main entre les miennes. Je venais à embrasser la paume de sa main, respirant sa douce odeur. Je ne savais pas combien cela pouvait être aussi intense d'aimer une personne, et j'en ressentais toujours la même angoisse, celle de la perdre. Je ne voulais jamais le sentir. Je lui souriais tendrement, remettant une mèche de cheveux derrière son oreille. « J'ai téléphoné pour connaitre tes heures de traitements, je n'allais pas te laisser faire celle là toute seule. C'est trop important. » Lui avouais-je alors que je me rapprochais d'elle embrassant son front. Je venais à ajouter. « Tu n'es pas seule Blueberry. » Je serais toujours là pour elle, et je voulais qu'elle le sache c'était tellement important pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 27 Juin - 21:05 par Invité
i need you to be with me ft nathanaël

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

Blueberry ne s’attendait pas à voir son époux. En effet, elle ne pensait pas que le jeune homme serait venu. Après tout, il n’était pas au courant pour cela. Il savait qu’elle avait son traitement à suivre mais, elle ne lui avait pas dit l’heure ni quoique ce soit. Elle était partagée entre deux sentiments. Elle ne savait pas trop quel sentiment devait dominer. Malheureusement. Elle le laissait cependant venir s’installer à côté d’elle. Elle hochait la tête quand il disait être présent. Heureusement car elle en avait besoin. Elle le laissait lui prendre la main avant de lui sourire légèrement. Elle se sentait mieux maintenant qu’il était là. Ils avaient été distants, froids ces temps-ci et cela changeait un peu. « Je sais mais.. tu n’aurais pas dû. » Il avait probablement du travail, des choses à faire. Elle savait qu’à choisir, il la choisissait bien entendu. Elle tenait toujours sa main quand il lui disait qu’elle n’était pas seule. Elle le savait et cela la rassurait. Elle s’était sentie seule ces derniers temps. En même temps, elle avait caché la vérité et n’avait rien dit à personne. Elle avait donc toujours assistée seule aux traitements. Il y avait les médecins, bien sûr mais ce n’était pas pareil. « Tu ne devrais pas être là tu sais.. ce n’est pas drôle. » En même temps, cela ne pouvait pas vraiment l’être dans un hôpital. Rien n’était drôle. « Je veux dire.. tu ne devrais pas.. me voir comme cela. » Vulnérable. Elle poussait un soupir. Elle n’avait pas vraiment envie qu’il la voit ici, dans cet état. C’était trop tard bien sûr, puisqu’il était là. Mais il n’était pas obligé de rester et secrètement, elle espérait qu’il aille faire mieux que cela. Qu’il voit mieux que cela. Plutôt que de voir sa femme, ces traitements. Et entendre le bruit des machines.



©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 29 Juin - 19:19 par Invité

Blueberry & Nathanaël

I need you to be with me.


Je n'aimais pas être ce genre de personnes. Ce genre de personnes qui s'inquiètent pour tout et un rien. Mais ce n'était pas tout et rien en même temps. elle était malade et elle devait lutter contre cette maladie quand moi je ne pouvais strictement rien faire. J'étais je devais bien l'admettre frustré comme jamais. J'avais besoin de faire en sorte que tout aille pour le mieux, je voulais faire en sorte que tout aille pour le mieux, d'où ma présence ici, dans ces lieux. Je voulais la soutenir coute que coute. Elle méritait cela. Je lui disais mais je comprenais assez rapidement que cela ne lui plaisait pas. Elle voulait quoi ? que je reste à l'écart de tout cela. Moi non. Je ne voulais pas l'être j'avais besoin d'être là pour elle. quoiqu'il m'en coute... Quoiqu'elle puisse en penser en tous les cas. « Poruquoi ? » Lui demandais-je même si j'avais une petite idée du pourquoi. En réalité, parfois je ne comprenais pas tout, pourquoi elle m'éloignait de tout cela. Je voulais savoir, je voulais être là pour elle. Elle ne s'en rendait pas compte mais elle était vraiment tout pour moi. Je voulais qu'elle ait confiance et besoin de moi. « Pff arrête de dire n'importe quoi. » Je savais très bien que ça n'était pas drôle bien au contraire, j'étais conscient de tout ce que cela impliquait. Bien au contraire. « Tu ne te souviens pas ? Nous nous sommes promis d'être là à tous les moments, les meilleurs comme les pires. Je suis là pour toi. » Soufflais-je entre mes lèvres en lui disant cela. C'était important pour moi qu'elle puisse l'entendre. Je venais à embrasser son front. « Tu n'es pas obligé d'affronter cette épreuve seule, je suis là pour toi, je veux être là pour toi. » Avouais-je espérant qu'elle puisse entendre mes paroles. De cette manière j'espérais qu'elle comprendrait. Et silencieusement, je voulais qu'elle me confirme d'un simple regard qu'elle était d'accord avec moi, qu'elle comprenait. Qu'elle acceptait et qu'elle me laissait être là pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 29 Juin - 19:59 par Invité
i need you to be with me ft nathanaël

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

Nathanaël et elle ne semblaient pas se comprendre. En même temps, elle ne voulait pas les mêmes choses que lui. Loin de là. Elle ne voulait pas qu’il soit présent si c’était pour la voir dans cet état. Elle ne savait pas comment lui expliquer les choses. « Parce que.. tu es mieux ailleurs. » Elle lui disait avec un soupir. Il n’allait pas voir les choses ainsi, elle le savait alors, elle n’ajoutait rien de plus à ses mots. En tout cas, elle ne disait pas de conneries quand elle disait que ce serait pas drôle. Bon, il le savait certainement mais bon. Elle préférait tout de même le lui dire au cas où. « Oui.. je me souviens très bien. » Bien entendu qu’elle se souvenait de ses vœux de mariage. Comment est ce qu’elle pouvait oublier cela ? Elle se souvenait de ce jour comme si c’était hier. Bien que leur mariage n’était pas au plus beau fixe en ce moment et elle en était la première fautive. Elle fermait un instant les yeux lorsqu’il lui déposait un baiser sur le front. Non elle n’était pas obligé de le faire mais elle avait décidé de faire cela seule. « Non mais.. tu mérites mieux que cela. Mieux que de la voir ainsi. Mieux que de devoir assister à ce genre de choses. Mieux qu’une femme comme cela, bien qu’elle ne le disait pas. « Comment s’est passée ta journée ? » Elle lui demandait, curieuse de savoir. Elle voulait également changer de sujet et ne plus avoir à parler d’elle ou de sa maladie. « Est-ce que.. tu pourrais me donner un peu d’eau s’il te plait. » Elle lui demandait avec un léger sourire. Elle ne pouvait pas vraiment se déplacer pour, bien qu’elle n’aimait pas vraiment devoir dépendre de quelqu’un. Cependant, elle savait que cela risquait d’arriver plus d’une fois dans cet état. Malheureusement.




©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 4 Juil - 19:26 par Invité

Blueberry & Nathanaël

I need you to be with me.


J'avais envie de raler, je ne sais pas trop comment je pouvais encore tenir sagement alors qu'elle n'arrêtait pas, il fallait bien le dire... de dire des conneries. Elle croyait quoi ? Que je serais mieux ailleurs alors qu'elle était en train de subir un traitement très fatiguant pour elle ? Bien sur que non, je ne voulais pas de cela. Jamais de la vie, la vie n'était pas comme cela dans mon monde et je voulais qu'elle le comprenne. De tout mon corps. Je subissais un peu tout cela et j'avais de plus en plus de mal à l'accepter. « Non. » Ma réponse n'attendait pas de mais. Je ne voulais pas l'entendre me dire que si, je serais mieux ailleurs. Je refusais même qu'elle puisse penser de cette manière. La vie était trop courte nous le savions désormais tous les deux, et je refusais qu'elle puisse penser autrement. Elle ne voulait peut-être pas de moi, mais je n'allais pas lui laisser le choix en réalité. Je soupirais une nouvelle fois en entendant ses mots. « Pourquoi ? Tu ne veux pas ma présence ? » J'appréhendais fortement sa réponse conscient qu'elle allait surement me dire oui qu'elle ne désirait pas ma présence. Cette simple pensée réussit à me mettre le moral dans les chaussettes, mais je ne voulais pas le lui montrer. Je voulais être fort pour elle, elle ne devait pas douter de cela.« Une journée très chargée, nous avançons sur de très beaux projets, c'est une fierté de pouvoir y arriver. » Lui avouais-je en souriant légèrement. Je voulais qu'elle comprenne que ma vie allait bien qu'elle ne devait pas s'inquiéter pour des choses sans importances. Ce qui comptait, c'était elle, c'était nous. Je voulais penser à tout cela. « Bien sur. » Je prenais le verre d'eau qui n'était pas loin avant de le lui donner afin qu'elle puisse boire un peu. Je caressais son visage ainsi que ses cheveux, tendrement avant de la regarder droit dans les yeux un moment. J'inspirais fortement avant de lui avouer. « Je sais que je suis un peu invivable en ce moment. » Pour ne pas dire complètement, je voulais qu'elle le sache en tous les cas, c'était important pour moi finalement. « Mais je suis là, le nous que nous sommes me manque. » Lui avouais-je comme un soupire entre mes lèvres...  
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 4 Juil - 20:26 par Invité
i need you to be with me ft nathanaël

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

Blueberry ne savait pas trop quoi dire au jeune homme. Elle n’avait rien contre lui, ni ne voulait empêcher sa présence. Ce n’était pas vraiment cela. Elle voulait simplement empêcher qu’il ne la voit ainsi. Qu’il assiste à cela alors qu’il n’en avait pas besoin. Ils n’avaient juste pas la même façon de voir les choses. De penser également. « Je la veux.. ce n’est pas ça c’est juste.. je ne veux pas t’infliger ça. » Parce que oui, pour elle, elle lui infligeait cela. En tout cas, cela lui faisait plus de mal qu’autre chose. Pas vraiment du bien pour le coup. Elle avait fini par lui demander des nouvelles sur lui, sur sa journée. Elle n’avait pas vraiment envie qu’ils soient concentrés uniquement sur elle. Elle voulait savoir comment il se portait également, même si elle se doutait que ce n’était pas trop ça. « C’est génial.. je suis heureuse pour toi alors. » Elle lui disait avec un sourire et elle le pensait réellement. Elle était contente qu’il réussisse dans la vie, dans son métier. C’était au moins quelque chose qui se passait bien en ce moment. Elle le remerciait une fois qu’il lui apportait de l’eau. Elle but lentement dans le verre avant de déposer celui-ci. Elle fronçait les sourcils en l’entendant. Réellement ? Pourquoi est-ce qu’il se rabaissait ainsi ? Il ne devait pas et puis, elle avait déjà connu pire d’ailleurs. Elle le connaissait et il pouvait être pire que cela. « Tu ne l’es pas enfin.. je ne suis pas mieux. » Bon, elle n’était pas toujours énervée. Non. Mais elle était distante, fuyante et elle ne facilitait pas les choses en tout cas. Elle se mordillait la lèvre en l’entendant. Cela lui faisait de la peine et elle ressentait un pincement au cœur tout de même. « Je.. » Elle commençait, cherchant ses mots. « Tu me manques aussi et.. s’il te plait, ce n’est pas de ta faute. » Elle ne voulait pas qu’il pense cela, en aucun cas.


©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 7 Juil - 19:03 par Invité

Blueberry & Nathanaël

I need you to be with me.


Je ne voulais pas imaginer le pire, je refusais le pire des scénarios, j’étais bien trop attaché à elle, pour ce genre de choses. Je désirais juste espérer que tout aille pour le mieux, que je ne l’allais pas la perdre. Je refusais même l’idée de la perdre un jour. Je tenais beaucoup trop à elle pour une chose pareille. « Tu ne m’infliges rien, je veux être avec toi. » C’est tout. C’était très important pour moi et j’espérais secrètement que ce soit également le cas pour elle. soufflant légèrement, je tentais de me calmer. Calmer mes angoisses, mes craintes et ma peur. J’étais là pour elle, uniquement elle et rien de plus. Lui parler de mon boulot pouvait la divertir d’une certaine manière. J’espérais en tous les cas que ce soit le cas, et je faisais en sorte de le faire. Je voulais qu’elle pense à autre chose que son mal être. Je souriais à ses mots, le boulot allait bien et tant mieux. « Et toi la danse pas trop compliqué ? » Je me doutais bien qu’elle dansait toujours, même si le médecin était contre et que je n’aimais pas l’idée de la voir danser alors qu’elle suivait son traitement. Cependant, je savais qu’il s’agissait de sa passion. Je ne voulais pas l’empêcher de vivre ce qui semblait être toute sa vie. Je lui donnais à boire alors que je m’excusais pour mon comportement parfois très désagréable. J’étais souvent en colère contre elle et ce n’était pas juste ça ne l’était jamais d’ailleurs et je préférais que ce soit comme cela. Vraiment. Je lui souriais légèrement. « Nous sommes tous les deux à crans. » Et je regrettais cela, je voulais profiter d’elle le plus que je pouvais c’était ma mission et j’espérais bien y parvenir désormais. Elle commençait une phrase, cherchant ses mots, je fronçais légèrement les yeux l’écoutant attentivement. « Je ne suis pas le mieux tu ne peux pas m’enlever cela… » Je toussais un peu pour chasser le chat que j’avais dans la gorge, le noeud qui se formait réellement. Je relevais la tête vers elle avant de lui avouer. « On devrait peut-être se prendre du temps pour nous, on se manque mutuellement. » Je souriais avant de m’approcher d’elle doucement. « Je pourrais te rappeler combien j’aime et je désire ma femme. » J’essayais de détendre l’atmosphère comme je pouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-