"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Livia | the past strikes anywhere. 2979874845 Livia | the past strikes anywhere. 1973890357


Livia | the past strikes anywhere.

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 13 Juil - 22:15 par Invité

Livia & Djawny.
 the past strikes anywhere.
Je pratique de plus en plus la chirurgie seule et ce n’est pas forcément que je ne me sens pas prêt, mais presque. Surtout qu’y a une semaine j’ai perdu un jeune patient. On a beau me dire que personne n’aurait pu faire mieux, que j’avais fait de mon mieux, cela ne m’a pas rassuré. Car pour le moment, je pense à cette famille qui a perdu ce petit et ça me tue. Ça me fait mal. J’aurais dû bosser aujourd’hui, mais je n’y arrive pas, j’ai besoin d’un moment pour me recentrer, savoir si j’ai fait les bons choix dernièrement. Ça je n’en sais strictement rien. Alors, pour ne pas rester à rien faire, j’ai décidé de laisser ma petite puce à ma voisine, elle a bien grandit ma petite chienne depuis ces quelques mois, mais ça fait plaisir à la voisine et à l’animal que je les laisse ensemble quand je suis occupé. J’ai décidé du coup, d’aller profiter de cette journée de beau temps et de week-end libre pour aller faire un tour au refuge pour aller offrir à quelques animaux de bon moment et de bonne promenade. C’est une habitude de m’y rendre quand je ne passe pas tout mon temps à l’hosto auprès de mes petits malades, j’aime les animaux, puis ça m’aide aussi à oublier la solitude que j’ai l’impression de vivre à force de me concentrer sur mon job et rien d’autre. Une autre manière aussi de me protéger d’être déçue par de grosse garce. Une façon de survivre surtout. Alors, que je me rends sur place, je ne m’étonne même plus de voir une personne désireuse de laisser son animal. Un crève-cœur pour moi. Je n’oserais sans doute jamais faire ça, je ne pourrais jamais essayer d’abandonner Dakota, j’ai toujours aimé les beagles, généralement je préfère les plus gros chiens, mais autant dire que mon appartement n’aurait été bon pour un huski, un chien loup ou un terre-neuve, des grosses bêtes voyez-vous. Enfin, je passe à côté de cet homme qui a l’air froid et plutôt hâtif à se débarrasser de ce cocker, pauvre bête. « Hey Djaw ! Rasta et Piper t’attendent pour sortir, enfin une autre personne t’attend aussi pour les sortir ! » Je souris et salue Joanie qui me dit donc ça. Je l’avais prévenu sur la route que j’allais venir et surtout que j’étais en train d’arriver. Et me voilà. Alors, je me dirige allée deux pour aller rejoindre la personne qui m’attend donc et les deux chiens. Un berger allemand et un beauceron qui ne se quitte pas, quand l’autre n’est pas là, le second hurle à la mort jusqu’à ce que son compagnon revienne. Des amis de longue date, ils ont étaient abandonné à l’âge de deux ans et trois ans, le même jour par des personnes différentes et depuis, en tout trois ans, ils ne sont plus séparable, au point que ça empêche les adoptions, car rare les familles désireuse de prendre deux gros chiens d’un coup. Je rêverais d’un grand jardin pour les prendre, les deux sont doux et câlins à souhait. De gros brusque cependant, mais bon ce sont de grosse race alors ça va avec, sans doute. Je vois une petite blonde au loin qui est en train d’apprêter Piper et je m’en approche avant de lancer un : « Salut, je suis votre compagnon de balade. » Puis la jeune femme se tourne vers moi, et je reste muet, ne trouvant pas les mots à dire en la voyant la devant toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-