"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Complicated feat Nemo 2979874845 Complicated feat Nemo 1973890357


Complicated feat Nemo

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 14 Juil - 23:02 par Invité

Complicated
Nemo & Castiel
Tu étais dans ton appartement depuis quelques heures maintenant. Tu n'avais pas eu envie de sortir avec les Scorpions ce soir là. Hideo avait essayé de savoir pourquoi tu n'avais pas l'air bien depuis quelques temps. Tu n'avais pas voulu lui dire, préférant faire comme si tu ne savais pas de quoi il parlait. Même si tu savais au fond qu'il ne te croyait pas. Tu n'étais pas près à parler de ça. Tu avais réfléchis depuis le soir où tu avais atterris chez Alistair, c'était il y a quelques jours seulement et pourtant tu avais l'impression que c'était il y a des mois. Vous ne vous étiez pas revus depuis la soirée chez le jeune Pratt. Tu n'avais pas la force de l'affronter maintenant. Alistair était choqué d'apprendre qu'il n'était pas fils unique,mais merde toi tu avais appris que ton jumeau était en vie. Bordel ! Tu avais appris que toute ta vie avait été un enfer pour rien ! Bordel, toute ta vie avait été épouvantable parce que ta mère te rabaissait sans cesse. Pour elle tu étais un monstre, un assassin qui avait tué son frère et toi tu y avais cru. Tu avais fais des choses horribles et abaissantes parce que tu pensais le mériter ! Et lui pendant ce temps il grandissait dans un manoir avec des nounous et tout ce qu'un gosse pouvait rêver. Tu soupirais posant ton front contre la fenêtre de ton salon. Tu étais injuste, tu le savais, Alistair n'avait pas eu une vie toute rose, il te l'avait dit. Même si tu avais eu une vie peut-être pire que la sienne. Tu n'avais pas le droit de lui en vouloir, il n'y était pour rien, en réalité c'était plutôt son père. Cet espèce de connard qui avait caché tellement de chose à tout le monde. SI tu le croisais un jour tu te chargeais de lui refaire le portrait. Tu comprenais mieux maintenant pourquoi il était toujours présent lors de tes procès, lorsqu'il fallait qu'on te juge pour tes délits. Ils voulaient juste s'assurer que tu ne rencontrerais jamais son fils. Que vos routes soient assez éloignés pour ne jamais se rencontrer.

Tu repensais à ça depuis des jours. Mais là tu arrivais à saturation. Il fallait que tu sortes. Alors tant pis si tu avais dis à Hideo que tu voulais rester chez toi. Tu attrapais ton blouson et ton bonnet, fermant derrière toi avant de sortir dans Chinatown. Marchant au hasard des rues, essayant de te faire discret, tu ne voulais pas qu'un membre de la bande te vois et dise à ton meilleur ami que tu étais finalement sortis. Tu savais que sinon tu aurais le droit à un interrogatoire. Au détour d'une ruelle tu entendis de la musique. De la guitare. En t'arrêtant pour écouter un moment le morceau joué, tu remarquais qu'il s'agissait de Nemo. Un sourire apparu sur tes lèvres. Nemo ne savait rien lui. Il y avait longtemps que tu ne l'avais pas vu, il ne verrait pas le changement. Tu restais là à l'écouter jouer jusqu'à se qu'il ai finit, quand il termina son dernier morceau tu t'approchais sortant cinq livres de ta poche que tu glissais dans son étui à guitare. "Il y a longtemps que je n'avais pas entendu une bonne musique comme ça." Tu lui fit un sourire sincère, le premier depuis des jours sûrement. Oui, Nemo était le garçon qu'il te fallait se soir. Un ami qui ne savait rien des derniers jours et qui du coup ne te harcèlerait pas de questions. "T'as un endroit où dormir se soir ? Tu peux venir chez moi, ça fait longtemps." Tu savais que le roux n'aimait pas déranger,mais là tu savais qu'il accepterait car il y avait un moment qu'il n'avait pas abusé de ton hospitalité. Tu lui fit signe de te suivre l'emmenant jusqu'à chez toi pour être plus tranquille, tu avais l'impression que tout le monde t'observais dans le quartier et ça commençais à te mettre mal à l'aise.
14/07/18
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 15 Juil - 0:16 par Invité
Quelle joie, quelle excitation ! Nemo avait retrouvée sa compagne de toujours après quelques jours de séparation et il s’était donnée à coeur joie de l’utiliser non sans l’avoir testée auparavant. Il avait sacrément de la chance d’avoir des connaissances qui travaillait avec les instruments et qui avait accepté de réparer sa guitare gratuitement. ’C’est le moins que je puisse faire pour toi’ lui avait-on dit alors qu’il avait insisté pour régler lorsqu’il aurait les moyens. Tant pis, il se rattraperait à un autre moment ! Il se sentait redevable, mais il avait tout de même énormément de gratitude. Il aurait probablement fait pareil en sens inverse, et c’était ça qui l’avait persuadé d’accepter le cadeau qui lui avait été fait. Il avait menti en disant qu’il s’en sortait bien, parce qu’il ne voulait pas abuser. Nemo était trop indépendant et c’était ça qui lui causait des tracas. Il avait du mal à ne pas être têtu, c’était plus fort que lui.

C’était du côté de Chinatown, son quartier préféré de Londres, qu’il avait décidé de reprendre ses activités. La population asiatique qui vivait dans le coin le connaissait bien et ils n’hésitaient pas à faire preuve de générosité à son égard. Il avait passé une grande partie de l’après midi à chanter devant son public qui s’était rassemblé devant lui. Ce n’était pas grand-chose, mais assez pour avoir de nouveau des sous et se payer un repas ce soir. Il termina une ultime chanson lorsqu’une tête familière qui s’était mêlé à la petite foule s’avança pour lui donner un gros billet. Non seulement il reconnut la personne en question, mais ce fut lorsqu’il vit le billet de 50 livres sterling qu’il ouvrit de grands yeux ronds. Il en espérait pas tant !

- Il y a longtemps que je n'avais pas entendu une bonne musique comme ça, complimenta naturellement Castiel. Nemo baissa la tête et échappa un petit rire. Puis il finit par la redresser et se pinça les lèvres éviter de bafouiller.
- Arrêtes, tu vas me faire rougir ! Répondit-il  alors sur un ton amusé. Il s’efforça à ne pas faire de commentaire sur la somme qu’il lui avait donné. Il était ravi de pouvoir revoir le jeune homme, cela commençait à dater depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Et lorsque Castiel lui demanda s’il avait quelque part où dormir ce soir, Nemo ouvrit la bouche pour répondre mais, comme il s’y attendait, il l’invita à aller chez lui. Le rouquin resta un instant, la bouche ouverte, mais aucun son n’en sortit. Son ami lui fit signe de venir et Nemo referma la machoire. Il hésita quelques secondes avant de céder. Il rangea son instrument dans son étui, laissant l’argent qu’il avait gagné à l’intérieur, et suivit Castiel.

- D’accord, mais juste pour ce soir ! Lui dit-il avec l’index levé lorsqu’il le rejoignit. Après tout, pourquoi pas ? Il n’avait pas revu le jeune homme depuis plusieurs semaines, ça pourrait être une soirée sympa. Alors qu’il suivait Castiel, il fit un signe de la main à ceux qui le saluaient. Il avait sa petite notoriété ici. D’ailleurs, il s’était promis que lorsqu’il aurait une situation stable, ce sera là qu’il cherchera un toit où se fixer définitivement.

- Comment tu vas ? Ca fait longtemps ! Oh et, au fait… merci.

Il s’était pincé les lèvres, un peu gêné, d’autant plus qu’il venait de se rendre compte qu’il ne l’avait pas fait plus tôt.

@Castiel Eristoff
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 28 Juil - 12:18 par Invité

Complicated
Nemo & Castiel
Tu commençais à marcher, rapidement suivis par le jeune roux, qui comme à son habitude te répondis qu'il venait squatter pour une nuit seulement. Tu levais les yeux au ciel, qu'il reste une nuit ou plus tu t'en foutais, d'ailleurs tu préférais qu'il reste un peu plus longtemps, au moins tu savais où est-ce qu'il dormait et tu étais sûr qu'il n'était pas à la rue. Certes, pour le moment on était en été donc il n'y avait pas trop à s'inquiéter, mais quand l'hiver reviendrait il faudrait qu'il trouve quelque choses pour ne pas dormir dans le froids, alors s'il voulait rester quelques temps chez toi, aucun soucis. Mais tu lui en parlerais le moment venu, vous aviez encore le temps là.
Vous aviez finis par arriver à ton appartement quand le roux te demanda comment tu allais. Tu te stoppais alors devant la porte de l'appartement pendant quelques secondes. Comment tu allais ?? Tu ne savais plus trop depuis quelques temps à vrai dire. Tu soupiras avant de te tourner avec un sourire vers ton ami. "Mec...arrête de me dire merci à chaque fois. Je te l'ai déjà dis, c'est normal, t'es mon pote, je vais pas te laisser à la rue si t'as nul part où aller." Tu lui fis un clin d’œil amusé avant de te tourner vers la porte de l'appartement pour l'ouvrir. Tu n'avais pas trop rangé ces derniers temps car tu n'avais pas la tête à ça et puis tu n'attendais pas spécialement du monde, mais ça va c'était pas non plus le bordel total. Tu posais tes clés sur le meuble près de l'entrée, enlevant ton blouson pour l'accrocher au porte manteau derrière la porte. "Installe toi, je vais cherche à boire." Tu allais dans la petite kitchenette attenante pour prendre deux bières dans le frigo pendant que tu voyais Nemo poser son étui dans un coin, près des tiens.Il y avait longtemps que vous n'aviez pas jouer ensemble une petite cession. A vrai dire il y avait un moment que tu n'avais pas jouer, même avant l'épisode Alistair, tu n'avais pas eu l'occasion de reprendre l'un de tes instruments. Mais peut-être que bientôt tu pourrais jouer avec le brun ou avec le roux s'il avait un peu de temps. "Mec faut qu'on se fasse une cession un de ses jours, j'ai besoin de jouer en ce moment." Tu refermais le frigo, te dirigeant vers le jeune homme. C'était rare que tu boive, mais là t'en avais besoin. Il fallait que tu décompresse sinon ton cerveau allait finir par exploser dans ton crâne. Tu arrivais vers le canapé, tendant une bière au jeune homme avant d'ouvrir la tienne et de t'installer dans le fauteuil à côté. "Bon...on trinque à quoi vieux ?? Et puis toi aussi là, quoi de neuf ??" Détourner, la conversation, tout un art que tu maîtrisais depuis ton enfance. Parler de tout sauf de se dont tu voulais vraiment parler. Peut-être tout à l'heure quand tu aurais un peu bu d'alcool et que celui-ci fera effet, qu'il t'aidera à délier ta langue. Peut-être que tu en parlerais à Nemo pour qu'il te donne son avis sur la question, un avis extérieur et objectif.
28/07/18
⇜ code by bat'phanie ⇝


@Nemo D. Curry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-