"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici I don't have dirty mind, I have a sexy imagination -> Laszlo 2979874845 I don't have dirty mind, I have a sexy imagination -> Laszlo 1973890357
Le Deal du moment : -63%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
219 €
-63%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
219 € 599 €
Voir le deal


I don't have dirty mind, I have a sexy imagination -> Laszlo

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 12 Aoû - 0:38 par Invité

   
☆ I don't have dirty mind, I have a sexy imagination feat Laszlo.

   
Couchée sur un banc absolument pas confortable, dans les vestiaires de l’hôpital où elle travaille, Topaz ferme les yeux. Sa journée vient de se terminer et pourtant il doit être proche de 2 heures du matin. C’était long, compliqué et totalement épuisant, mais c’est une journée de plus. Elle ne sent plus trop ses pieds, sa tête tourne un peu et le fait d’être allongée l’aide à prendre un coup de fouet pour pouvoir rejoindre son appartement. Encore tout ce chemin à pied, mais au moins elle prendra l’air. La douche prise, elle s’est de nouveau assise sur le même banc, juste en face de son casier ouvert à la vue de tous. Prendre ses chaussures est une épreuve, les mettre en est une autre. Qu’est-ce que ce sera quand elle en sera à 7 mois de grossesse ? Un mois, ça ne se voit pas encore, c’est une chance. Pourtant elle ne sait pas ce qu’elle va en faire. Personne n’est encore au courant, pas même le père et en même temps, pourquoi le lui dirait-elle alors qu’ils ne sont pas vraiment en contact constant. Oui, ils se voient dans les couloirs de l’hôpital, ils prennent un café de temps en temps, et puis chacun reprend son travail comme si de rien n’était, et Topaz ne lui dit toujours rien. Le problème dans cette situation, c’est qu’après un mois ça devient compliqué de le cacher, mais la demoiselle vit au jour le jour, et c’est peut-être pas plus mal. Dehors il fait frais, voire même un peu froid, mais c’est agréable et ça aide à changer l’esprit. Les mains dans les poches de sa veste, son sac sur son épaules Topaz continue son chemin en appréciant la vie nocturne de Londres. Pas de quoi être totalement séduite, pas plus qu’en Australie du moins, mais elle commence doucement à aimer cet endroit. Peut-être justement parce qu’elle s’y retrouve toute seule, que ses parents ne sont pas là pour lui dicter sa vie, et qu’elle ne doit rendre de compte à personne si ce n’est à elle. Dans son immeuble, elle presse l’interrupteur pour allumer la lampe dans la cage d’escaliers et emprunte ces derniers jusqu’à l’étage où se situe son appartement. Sur l’avant dernière marche, Topaz s’immobilise et son regard se pose sur un visage qu’elle connait pour l’avoir déjà croisé, ne serait-ce qu’une ou deux fois dans cet immeuble… ou à l’hôpital. Très physionomiste, Topaz se rappelle d’une partie des patients dont elle s’est occupée, plus encore quand ils sont charmants. Cependant, toujours étonnée de le voir là, elle s’avance et décide de s’installer par terre à ses côtés. Au point où ils en sont … « Un pompier SDF je n’ai encore jamais vu. Ton poisson rouge t’as fichu à la porte ? » elle sourit alors qu’elle sent la fatigue lui faire dire n’importe quoi. « Je n’aurai pas dû m’asseoir, je n’arriverai jamais à me relever » 

   
panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-