"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici “Happiness [is] only real when shared”  2979874845 “Happiness [is] only real when shared”  1973890357


“Happiness [is] only real when shared”

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 18 Aoû - 18:22 par Invité
“All happy families are alike; each unhappy family is unhappy in its own way.”    ― Léo TOLSTOY


Le mariage ne s’était pas passé comme Charlotte s’y attendait. Après tout, lorsqu’elle s’y était rendue, la jeune femme était persuadée que tout cet évènement serait un véritable cauchemar, une merde invraisemblable. Après tout, c’est souvent le cas lors de ce genre d’évènements lorsque la famille Wellington est impliquée, du moins aux yeux de Charlotte. Mais pour une fois, les choses s’étaient déroulées sans encombre, sans anicroche, et ça, Charlotte le devait à la présence de Maxime. Elle ne s’était pas vue depuis un petit moment et elle avait bien compris l’évolution des choses pour la jeune femme, son changement de prénom, l’accident, à peu près tout. Charlotte étant quelqu’un sur qui on peut compter, elle avait promis de garder le secret. Alors aujourd’hui, elle se sent bien parce que son weekend à Glastonbury ne s’est pas terminé dans l’horreur totale. Et ça lui fait passer l’envie de voir Rush et d’aller faire la fête. Au contraire, ça lui donne l’envie de passer un moment en famille et c’est pourquoi elle décide d’appeler Solyne. Elle lui donne rendez-vous à Greenwich en fin d’après-midi, du côté de l’observatoire, se disant que ça plaira certainement à Jude d’aller voir un peu les étoiles, avec ses yeux de petite fille de trois ans. La jeune femme passe à la superette du coin et attrape quelques snacks et autres petites confiseries pour passer une petite soirée agréable en compagnie de sa cousine et de sa filleule. Elle a d’ailleurs anticipé et emporté une petite couverture pour qu’elles puissent toutes les trois s’installer tranquillement au sol pour observer les étoiles. Alors rapidement, elle prend le chemin de Greenwich, et sait qu’une bonne demi-heure de métro l’attends pour atteindre le célèbre endroit d’où est tiré le méridien le plus connu du monde. A l’observatoire, la jeune femme installe une couverture, et s’y allonge tranquillement, attendant que deux des femmes de sa vie n’arrivent à ses côtés. Pendant qu’elle les attendant, Charlotte attrape son téléphone et lit un message de Rush. Elle lui répond brièvement qu’elle a des plans pour la soirée et qu’elle le tiendra au courant pour qu’ils se voient dans la semaine. Ni plus, ni moins. Après tout, elle ne ressent pas plus que ça le besoin de le voir. Quelques instants après, elle entend un petit bout de chou crier au loin « Tatie !! » Nul doute que sa petite filleule vient d’arriver en compagnie de Solyne pour son plus grand plaisir. « Comment va ma petite princesse préférée ? » Déclare-t-elle avant de prendre dans ses bras les deux jeunes femmes et de se sentir enfin bien, enfin comme à la maison. Parce qu’au fond, une maison, ce n’est pas forcément un endroit précis, c’est l’endroit, ce sont les gens, avec lesquels on se sent bien. Et s’il y a bien deux personnes qui ont cette caractéristique, c’est bel et bien Solyne et sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-