"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici the birthday party. (kenzo) 2979874845 the birthday party. (kenzo) 1973890357


the birthday party. (kenzo)

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Dim 14 Oct - 18:54 par Invité


the birthday party.

Every new friend is a new adventure, the start of more memories...

 
Tout devait être parfait. Astrid ressassait inlassablement cette phrase dans son esprit depuis les premières lueurs du jour. Elle s'était levée tôt, alors que l'entière maisonnée dormait encore. Et elle s'était adonnée à la tâche de décorer de la meilleure des façons l'intérieur et l'extérieur de sa demeure. Elle savait qu'à partir du moment où elle commencerait, les heures sembleraient défiler à une allure folle, et qu'elle aurait l'impression de ne pas avoir eu le temps de tout faire. C'était par conséquent pour cette raison qu'elle s'était réveillée à l’aurore. Elle avait à peine pris le temps de se préparer, enfilant une chemise cache-coeur bleu ciel, un jean boyfriend et un cardigan à grosse maille de couleur crème. Car ce n'était pas sa journée après tout, c'était celle de sa fille, Riza. L'enfant fêtait aujourd'hui ses cinq ans, et Astrid tenait à ce que tout soit exactement comme sa fille l'avait imaginé. Ce n'était pas le jour exact de l'anniversaire de Riza, puisque ce dernier était en vérité le mardi précédent, mais il avait fallu attendre jusqu'à samedi pour le fêter dignement. C'était très important pour la trentenaire de ne pas décevoir sa fille. Elle se mettait toujours beaucoup trop la pression, surtout quand il pouvait s'agir de ses proches. Et Riza n'y avait pas été de main morte de son côté ; cette année, elle voulait un décor sur le thème de Harry Potter. Par ailleurs, tous ses petits camarades invités à la fête avait été priés de venir avec le costume de leur choix, même si ça n'avait aucun rapport avec le monde de J.K. Rowling. Le principal était que les enfants puissent s'évader et s'amuser. Astrid avait donc tout préparé au mieux, mais ce n'était pas ce qu'il y avait de plus simple pour elle. La décoration d'une fête d'anniversaire, toutes ces couleurs qu'elle ne voyait pas et qu'il fallait accorder correctement. Les années précédentes, il y avait eu Peter, son défunt mari, et puis sa fille aînée pour l'aider. Mais cette année, il n'y avait personne. La femme aux cheveux roux se sentait totalement dépassée par les événements. Elle avait gonflé de nombreux ballons, en espérant que les couleurs ne tranchent pas trop avec le reste. Elle avait accroché des guirlandes dans la pièce principale de la maison aux couleurs des maisons de Poudlard. De nombreux bibelots disposés un peu partout dans le salon et la cuisine rappelaient le thème choisi par Riza, tout comme la disposition des tables qui rappelait celle de la Grande Salle dans la fameuse école de sorcellerie. Astrid avait enfin allumé des bougies qu'elle avait accroché par le moyen de fils de nylon aux poutres situées au plafond. L'ambiance magique était là, à n'en pas douter.

Les heures avaient rapidement défilé, et Astrid, totalement absorbée par sa tâche, n'entendit pas sa fille dévaler les escaliers, déjà revêtue de son costume. Sur la tête, elle avait un chapeau de sorcier, et sur ses épaules, une longue cape aux couleurs de Gryffondor, sa maison préférée. Le reste de son corps était revêtu d'un uniforme gris en maille fine, surmonté d'une petite cravate rouge et jaune. Elle avait sur son nez des lunettes toutes rondes qui glissaient vers le bout de ce dernier par inadvertance. « Maman, regarde ! » dit l'enfant d'une voix enthousiaste. Sa mère se retourna, et sourit à pleine dent, descendant de l’escabeau avec précaution. « Ma chérie, tu es magnifique, on dirait une vraie petite sorcière ! » Elle la prit dans ses bras afin de l'embrasser tendrement.

Après avoir terminé de coiffer les longs cheveux noirs et épais de sa fille, la parfumeuse fila en voiture jusqu'à la boutique de l'un de ses pâtissiers favoris dans le quartier de Brixton. Elle y avait commandé un gâteau : en forme de vieux grimoire avec sur le dessus, un vif d'or, la baguette et les lunettes d'Harry, ainsi que le Choixpeau y étaient ainsi représentés. Le résultat était impressionnant, Astrid sortit de la boutique une bonne vingtaine de minutes plus tard, conquise. Lorsqu'elle rentra chez elle, il était déjà presque l'heure. Ce n'était que le tout début de l'après-midi, mais les premiers invités n'allaient pas tarder à arriver. Riza avait convié une bonne quinzaine d'amis ; et en temps normal, il aurait été compliqué pour Astrid de gérer tout ce monde, bien qu'elle eut été avec Peter une famille d'accueil pendant un certain nombre d'année, s'occupant de plusieurs enfant à la fois. Mais fort heureusement, elle ne serait pas seule cette après-midi. Il y avait cette femme, Kenzo, la maman d'un des petits camarades à Riza, qui s'était proposée pour l'aider à surveiller les enfants. Astrid avait accepté avec joie, appréciant la sollicitude désintéressée de cette jeune femme. Elles avaient déjà bavardé à la sortie de l'école quelques fois, mais se saluaient de loin bien plus souvent. Son fils avait l'air de bien s'entendre avec sa propre fille, et c'est ce qui les avait poussé à se parler en premier lieu, bien qu'elles n'avaient en réalité échangé que de brèves banalités, le plus souvent à propos de l'école. Elles auraient probablement l'occasion de mieux discuter cette après-midi donc, au plus grand bonheur d'Astrid qui espérait pouvoir connaître Kenzo un peu plus qu'en surface. Cette dernière avait l'air d'être une fille bien, la preuve en était qu'elle avait été la seule à lui proposer de rester au goûter d'anniversaire. Les autres parents étaient sûrement bien trop heureux de pouvoir se débarrasser de leur enfant un samedi après-midi.

Alors qu'Astrid finissait de disposer les bonbons et autres friandises dans des bols sur les tables, elle entendit finalement pour la première fois la sonnerie retentir. Les premiers invités étaient là. La trentenaire releva vivement la tête, passant une main dans ses cheveux et sur ses vêtements, dans un soucis de bien paraître. Socrate, le petit carlin de la famille, aboya devant la large porte d'entrée, enthousiaste à l'idée d'accueillir les invités lui aussi. Astrid espérait secrètement que ce soit Kenzo et son fils Louis de l'autre côté, mais lorsqu'elle ouvrit la porte, elle tomba sur un homme accompagné de son adorable fille aux cheveux blonds, déguisée en Wonderwoman. Et après un échange bref, l'enfant rejoint Riza dans une humeur quelque peu hystérique, et le papa quitta le seuil de la maison tout aussi rapidement. Astrid déposa le premier cadeau emballé dans du papier rose sur l'une des tables, puis jeta un coup d'oeil au jardin depuis la baie vitrée pour surveiller les deux petites filles jouant sur la balançoire. La sonnerie de l'entrée ne tarda pas à retentir plusieurs fois, et Astrid accueillit à chaque fois les parents et les enfants avec la même bienveillance, empilant les cadeaux toujours au même endroit. Les enfants jouaient tous dans le jardin, et la parfumeuse se crut rapidement comme une professeure dans une cour de récré.

Un peu plus tard, on sonna une autre fois tandis qu'Astrid, dans la cuisine, s'adonnait à la tâche de sortir les bouteilles de jus de fruit et de sodas du frigo tout en regardant par la fenêtre ce qui se passait dans le jardin. La femme aux cheveux roux rejoignit l'entrée, et ouvrit la porte d'un geste sûr, un large sourire aux lèvres. Cette fois, c'était bien Kenzo et Louis, et son sourire s'élargit à vue d'oeil. « Hey, salut vous deux ! Allez-y, entrez ! » S'exclama Astrid d'une voix chaude et accueillante. Elle leur céda le passage dans le hall d'entrée, les laissant ainsi pénétrer dans la grande maison. Elle referma la porte derrière eux, et ajouta toujours d'une voix bienveillante, tout en regardant le garçon. « Tu es adorable dans ce costume Louis ! Attend, je vais appeler Riza, elle est dans le jardin avec les autres. » Astrid s'exécuta aussitôt, sortant sur la terrasse pour appeler sa fille. « Riza ! Louis est arrivé ! » La petite fille abandonna presqu'immédiatement la balançoire pour rejoindre l'intérieur de la demeure, chose qu'elle n'avait pas forcément faite les fois précédentes pour accueillir les autres. Riza courut jusqu'à Louis et le prit dans ses bras, lui embrassant la joue. Astrid, devant l'enthousiasme de sa fille, regarda la scène avec surprise et légèreté, avant de diriger son regard vers Kenzo. « Et bien, je crois que j'ai raté un épisode... » Dit-elle, avant d'éclater de rire. Riza, d'un ton très sérieux tout en serrant la main de Louis, répondu d'une voix ferme à sa mère. « Louis, c'est mon amoureux. » Puis elle repartit tout aussi rapidement aux côtés de Louis dans le jardin, n'attendant aucune réaction particulière de la part des deux mères. Astrid rit une fois de plus devant la spontanéité des enfants, chose qui l'étonnerait et la fascinerait toujours. Puis elle posa son regard sur son interlocutrice, et lui sourit amicalement. « Merci encore de rester avec moi aujourd'hui, je ne pense pas que j'aurais réussi à gérer tous ces enfants seule. » Elle finirent par faire quelques pas dans la pièce principale entièrement décorée. Astrid prit une mine plus inquiète, et demanda un instant plus tard à Kenzo. « Je voulais te demander... Comment trouves-tu la décoration ? Les couleurs, ça va ? Parce que Riza m'a dit que c'était très bien, mais je sais que parfois, elle préfère me dire ce que je veux entendre... et comme je suis daltonienne, j'ai peur d'avoir fais un mélange de couleur totalement épileptique. »  Elle rit à sa dernière remarque, mais n'en restait pourtant pas moins sérieuse. Elle n'attendait pas des compliments particuliers sur la décoration mais à être rassurée par la jeune femme. Puisque pour Astrid, c'était très important, et tout devait être parfait.



DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-