"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici stay away from my vodka | tessa & rush 2979874845 stay away from my vodka | tessa & rush 1973890357


stay away from my vodka | tessa & rush

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Rush A. Marvel
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Mer 17 Oct - 15:51 par Rush A. Marvel
Je ne pensais pas commencer à avoir plusieurs amies, mais la vie en a décidé ainsi. Entre Willow, Charlotte, Abi… Et maintenant Tessa. Je commence à me dire que ma vie change. Et franchement, je ne sais pas si je dois m’en réjouir car j’aimais bien ma vie d’avant. Là, je commence à penser qu’il y a trop de femmes dans ma vie. Il y en a toujours eu beaucoup, mais je veux dire dans mon entourage. Tout cela pour dire que je devenais de plus en proche de Tessa. D’autant plus depuis que j’ai appris pour sa grossesse, mais surtout qu’elle allait être maman célibataire. Je ne sais pas pourquoi, mais ça m’a touché. Je ne sais pas vraiment si c’est la situation en elle-même ou si c’est Tessa en elle-même qui me touche. Mais en tout cas, je ne me voyais pas la laisser toute seule.

J’essaie donc de la voir au moins une fois par semaine et encore je trouve que c’est trop peu. Seulement je ne veux pas l’air trop collant. Ce n’est tellement pas mon genre. Ce qui est plus mon genre c’est de retrouver mes amis dans un bar et c’est donc dans un bar que j’avais donné rendez-vous à Tessa, pour l’happy hours. Oui, elle est enceinte et alors ? Ils ont des virgin cocktails. Et justement je trouvais que c’était très bien pour Tessa. J’ai envie de lui montrer que la vie continue malgré sa grossesse. Ce n’est peut-être pas la meilleure des façons, mais c’est ma façon. Lorsque je la vis arriver, avec son gros ventre je me mis à sourire bêtement. Je me levais pour lui faire la bise. « Comment vont les deux plus beaux ? » Bien évidemment je parlais d’elle et de son futur fils. Je déposais ma main légèrement sur son ventre pour lui faire un coucou aussi. Puis je l’invitais à s’asseoir.

@Tessa P. Berckley
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Tessa P. Berckley
Administratrice
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_nf47rim8Xv1tcbchho1_250
» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 11518
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : adélaïde kane
» Âge : 25 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (l. james) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
» Absence : 09.06.2019
() message posté Mer 17 Oct - 17:20 par Tessa P. Berckley
Depuis le départ d’Archie et ensuite celui de mon meilleur ami, je me sens un peu seule. Je sais que d’ici quelques temps on sera deux mais le temps me semble vraiment long. Ma famille n’a pas changée et je refuse d’aller vers eux dans l’unique but de me sentir moins seule au monde. Je sais que je suis égoïste car dans le contexte actuel je vais priver mon enfant d’une famille. Il ne connaitra jamais ses grands-parents, que ce soit maternels ou paternels. Il n’aura que moi. Et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour lui donner la vie qu’il mérite. Je n’ai pas été une bonne mère durant les premiers mois de ma grossesse et j’ai beaucoup de choses à me faire pardonner auprès de mon enfant. J’étais en train de repenser à tout cela quand le taxi me déposa devant le bar. Rush m’avait donné rendez-vous à l’heure actuelle c’est la seule personne que je peux vraiment considérer comme mon ami.

C’était donc le sourire aux lèvres que j’entrai dans le bar. Je savais que les regards se retourneraient vers moi car beaucoup se demande ce que peut bien faire une femme enceinte dans un endroit comme celui-ci. Mais je n’y prête pas attention. Je suis trop contente de pouvoir sortir un peu de chez moi et de voir des gens. Je suis ravie que Rush m’ait proposé de le rejoindre car je ne l’aurais pas fait. Je ne veux pas déranger ni même qu’il soit obligé de trainer avec moi. C’est toujours délicat quand un homme se retrouve en compagnie d’une femme enceinte. Les questions en tout genre peuvent se poser et je ne veux pas qu’il ait à se justifier. Je me faufilai entre les gens. Heureusement pour moi la foule n’était pas encore au rendez-vous et c’était plus facile pour rejoindre mon ami. J’étais toujours aussi souriante qu’à mon entrée quand je rejoignis Rush. Il se leva pour m’accueillir et je trouvais ça vraiment mignon. « On se porte bien. » répondis-je à sa question. « Cependant je pense que tu te trompes d’adjectif me concernant. Je suis loin d’être belle. » dis-je dans un soupire. Je suis assez sûre de moi habituellement mais désormais avec mon ventre bien arrondis, je n’ai plus l’impression d’être la même. Je fais toujours attention à mon apparence. Je prends soin de moi et comme la chance me sourit, je reste assez fine, sauf mon ventre qui trahit ma grossesse. Malgré tout il n’est pas énorme car ma morphologie me permet de ne pas avoir un énorme ventre. « Et toi, dis-moi, comment tu vas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Jeu 18 Oct - 13:26 par Rush A. Marvel
Je suis loin d’être l’ami parfait, d’ailleurs je ne cherche pas à l’être. Je ne réfléchis pas avant de dire ou faire quelque chose. Et pour terminer, je reste assez égoïste et si je fais quelque chose, je le fais surtout pour moi. Par exemple, aujourd’hui si je me retrouvais dans un bar pour voir Tessa, c’était surtout parce que j’avais envie de prendre un verre. Et en second lieu, je me disais que ça pouvait faire du bien à Tessa. Ou du moins c’est ce que j’essayais de me convaincre. Mais étant donné que Tessa avait accepté ma proposition c’est que ça devait lui aller non ?

D’ailleurs une fois sur place, je vis un sourire sur son visage. Ce qui montre qu’elle va bien. D’ailleurs elle me le confirma. Une fois tous les deux assis, je la regardais avant de lui répondre. « En effet, tu as raison. » Je marquais une pause. C’est ce qu’elle semblait vouloir entendre, mais je n’allais pas céder à son envie. « Tu es resplendissante. » Je n’eus pas du mal à lui dire cela. En effet, j’ai toujours été un bon dragueur et je sais comment flatter les femmes. Je sais comment parler aux femmes. Mais peut-être pas assez bien à celles qui sont enceintes. Je m’en excuse, mais c’est la première que je rencontre ou du moins que je côtoie. « Et bien écoute, je vais bien. » En même temps c’est rare que j’aille mal. Ayant mon petit train quotidien, il est difficile de rendre une journée difficile. Je pris les cartes des cocktails, en donna une à Tessa. Quant à moi, je regardais directement les cocktails à base de vodka. « Bon par contre toi c’est sans alcool, on est bien d’accord ! » Je ne l’avais pas amenée ici pour qu’elle mette en danger son enfant.


@Tessa P. Berckley
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Tessa P. Berckley
Administratrice
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_nf47rim8Xv1tcbchho1_250
» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 11518
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : adélaïde kane
» Âge : 25 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (l. james) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
» Absence : 09.06.2019
() message posté Jeu 18 Oct - 14:27 par Tessa P. Berckley
J’appréciais l’idée d’avoir quelqu’un avec qui passer un peu de temps. Je m’enfermais dans un mode de vie qui ne me plaisait pas vraiment. Celui de la solitude. Je reconnais que j’en suis la seule responsable mais ce n’est jamais facile de faire face aux réflexions et aux interrogations des gens. Je vais devenir maman, certes, je ne suis plus une enfant donc c’est tout à fait normal, mais une mère célibataire ce n’est jamais bien vu. Je ne suis pas la première et ne serai pas la dernière non plus. Cependant la société a encore beaucoup trop de préjugés et je sais très bien ce que l’on peut penser de moi. Personne ne connait vraiment mon histoire et il est possible d’en imaginer tout ce que l’on veut. Avoir quelqu’un face à soi qui ne vous juge pas, cela fait un bien fou. C’est sans doute pour cette raison que j’étais ravie de me trouver face à Rush ce soir, et mon sourire ne pouvait que le confirmer.

« Arrête tu vas finir par me faire rougir. » Répondis-je simplement quand il me gratifia d’un magnifique compliment. « Sauf si tu me dis ça, simplement parce que tu as pitié de moi. » Après tout, je l’imagine bien être un beau parleur avec les femmes. Leur dire simplement ce qu’elles auraient envie d’entendre pour flatter leur égo. Mais je ne pense pas que ce soit le cas avec moi. Ou alors je me trompe entièrement sur lui. Je pense simplement qu’il veut être gentil avec moi et il s’y prend bien car les quelques mots me redonnent confiance et me font du bien. J’ai même du rougir en les entendant. Moi qui suis plutôt blanche et claire de peau, cela doit facilement se voir. Je souris quand il m’annonça qu’il allait bien. Bien que ce soit rare que quelqu’un réponde de façon négative à la question « comment vas-tu ? ». Je regardai la carte quand il me la tendit. Je levai lentement les yeux par-dessus pour le regarder avant de répondre. « J’ai même pas droit à un petit verre ? » Je tentai de prendre la tête d’une petite fille malheureuse comme si ça le ferait changer d’avis. De toute façon je ne comptais pas boire une seule goutte d’alcool. « Une fois que ce petit être sera sorti de moi, je pense passer une soirée à me faire totalement plaisir. » Dis-je dans un soupir. J’en avais marre de me priver. « Tu me soutiendrais bien en buvant toi aussi un cocktail sans alcool ?. » Je lui fis un grand sourire. Je l’embêtais mais c’était toujours de manière amicale et non pour me moquer.

Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Ven 19 Oct - 13:13 par Rush A. Marvel
Cela peut paraitre très cliché, mais j’adore passer mon temps dans les bars. Que ce soit seul ou accompagnés. Bien que mon endroit préféré reste tout de même mon lit. Mais j’aime passer au moins une fois dans ma journée dans un bar. Même si c’est seulement pour prendre une petite bière. Puis j’ai mes bars un peu fétiches. Par exemple j’aime beaucoup le barfly. Il se trouve dans un quartier que j’aime beaucoup. Pour moi ça me paraissait naturel de proposer à Tessa de m’y rejoindre. Lorsque je lui dis qu’elle était resplendissante, j’eus l’impression que ses joues avaient légèrement rougies. Ou alors était-ce les lumières du bar qui faisaient défauts à mes yeux. « Tu sais très bien que je ne dis pas ce genre de choses par pitié. Si la grossesse t’allait mal, tu sais bien que je serais le premier à te le dire. » D’ailleurs si elle avait été moche, je ne serais surement pas aussi proche d’elle. C’est peut-être méchant, mais c’est ainsi que je suis. Je n’aime pas m’entourer de femmes de que je trouve moche. Je suis beau, alors ce n’est pas pour me retrouver à être avec des moches. Au moment où l’on regardait le menu, je préférais préciser à Tessa qu’elle n’avait pas le droit à l’alcool. Et je tenais à ce qu’elle respecte ça à la lettre. Elle avait déjà assez bu comme ça au début de sa grossesse. « Rien du tout ! Tu sais que je serais intransigeant là-dessus. » Je la regardais et la vis me faire sa tête de chat potté. Je tournais ma tête de droite vers la gauche. Non tu ne m’auras pas. « Sauf si tu allaites. » Je n’avais pas discuté de cela. J’ai beau être très présent, je considère que c’est le rôle du père. Malheureusement, il n’y en a pas. Mais je me vois mal parler de ça. Et pourtant, je venais tout juste de le faire. Je ne savais même pas d’où je savais ça. Je me rendais alors compte que même une fois que l’enfant sera né, il faudra que je veille sur lui mais aussi sur la maman. Tessa est une femme intelligente, mais concernant sa grossesse et sa future parentalité, j’ai l’impression qu’elle n’a pas tous les neurones de connectés entre eux. « Alors là… » Je ne sus quoi répondre à Tessa lorsqu’elle me dit qu’il fallait que je boive sans alcool aussi. Question de la soutenir. Même un père ne fait pas ça. « Ça sera une bière pour moi alors. » Non désolé, je ne peux pas faire sans alcool. Mais le minimum que je peux faire est la bière. « Si je peux te conseiller : ici les virgin mojito à la framboise sont excellents ! »


@Tessa P. Berckley
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Tessa P. Berckley
Administratrice
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_nf47rim8Xv1tcbchho1_250
» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 11518
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : adélaïde kane
» Âge : 25 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (l. james) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
» Absence : 09.06.2019
() message posté Ven 19 Oct - 14:29 par Tessa P. Berckley
 C’est vrai que Rush n’est pas le genre de mec à parler pour ne rien dire. Cependant je n’aurais pas vraiment apprécié qu’il me dise réellement que j’étais moche. Je me vexe tellement vite ces derniers temps que des propos de la sorte aurait sans doute précipité ma sortie et c’est seul qu’il aurait passé le reste de la soirée. Au final je préfère qu’il me dise des compliments. Certes cela me fait rougir mais heureusement que de tels propos me touchent encore. Je n’ai pas l’habitude d’en recevoir. Et même venant d’un ami, c’est toujours agréable à entendre. Surtout que Rush est plutôt un homme à femmes et je crois qu’il fait facilement la différence entre les jolies filles et celles un peu moins.  « Alors je te remercie pour ce compliment. » Je souriais. Rush avait un effet positif sur moi que je me détendais. J’étais beaucoup stressée pour le moment. L’approche de l’accouchement sans doute. Je ne savais pas trop ce qu’allait être ma vie avec un bébé sur les bras. J’avais peur d’être seule et de ne pas savoir me comporter comme une mère. Tout m’angoisse à vrai dire. Mais ce soir, j’oublie tout, comme à chaque fois en compagnie de Rush. C’est fou l’effet qu’une personne peut avoir sur vous.

« Oui je sais que tu seras intransigeant. Et d’ailleurs je t’en remercie. Parce que je ne suis pas sûre de ne pas retomber dans mes travers. » Rush savait que j’avais déconné au début de ma grossesse. Mais désormais je m’étais calmée. Je faisais des efforts et je commençais à me faire à l’idée que j’allais élever un bébé toute seule. En quelques sortes, j’avais fait payer à un petit être innocent le départ de son papa. Je suis une mauvaise mère. « Tu t’es renseigné sur la vie post natale ou quoi ? »  dis-je en plaisantant. « Moi qui pensait pouvoir profiter un peu déjà que j’aurais pas son père sur le dos, mais je me suis trompée.   »  Je riais. Je ne voulais pas qu’il pense en faire trop. J’appréciais qu’il se tracasse pour moi, personne d’autre ne le faisait. Mais même si je plaisantais un peu sur le père de mon bébé, je souffrais un peu de son absence. Non pas que la personne me manque, mais je rêvais d’une meilleure vie pour mon bébé. Qu’il ait une mère et surtout un père, une vraie famille et je suis incapable de lui offrir un référent paternel. Rien que d’y penser, la peine montait en moi et je tentai de la chasser directement.

« Je plaisantais. Tu peux prendre le cocktail que tu veux. » Je m’en voudrais qu’il se prive alors qu’il fait déjà beaucoup pour moi. « Tu peux vraiment pas te passer d’alcool n’est-ce pas ? » dis-je en riant. « Ceci dit je ne serai pas responsable de tes actes si tu bois trop, n’est-ce pas ? » Si le lendemain il me téléphone pour me reprocher de l’avoir laissé faire n’importe quoi, comme par exemple ramener une femme dans son lit. « Alors je vais suivre ton choix et prendre un mojito à la framboise, sans alcool. » Je fis un signe à un des serveurs de la salle. Je ne voulais pas me lever, un peu trop fainéante pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Sam 20 Oct - 15:42 par Rush A. Marvel
J’aime beaucoup complimenter les femmes. Pourquoi ? Tout simplement parce que je sais que cela mène souvent à quelque chose. Les hommes qui n’ont pas compris qu’il fallait complimenté les femmes sont des cons. Je suis un habitué. En revanche, je n’aime pas qu’on me remercie pour cela. Je trouve cela tellement normal que je ne comprends pas comment on peut vouloir me remercier. Je souris donc à Tessa quand elle me remercia. « Si tu fais ça, je te prends ton fils directement. » Et en disant cela, je ne savais pas si je rigolais ou si je pouvais vraiment être capable de faire une telle chose. En même temps qui suis-je pour elle et l’enfant, pour me permettre de faire une telle chose. « Même pas ! … mais quand je te vois, je devrais le faire. » J’essayais de me souvenir d’où je savais ce truc sur l’allaitement. Ah oui, peut-être la fois où je me suis endormi sur ce documentaire concernant la maternité. Peut-être qu’inconsciemment mon cerveau a retenu ce qu’il avait pu entendre. Bon au moins, si un jour je devenais père, je serais plus ou moins prêt, grâce à Tessa. « Je crois que tu préfèrerais avoir un père sur le dos, plutôt que moi. » Très vite je m’étais plus ou moins attaché à Tessa et donc maintenant à son futur bébé. Je ne pouvais pas me permettre de la laisser foutre en l’air tout cela. Oui, elle n’a pas la meilleure vie qui soit et la plus simple mais je suis bien placé pour dire que l’on peut plus ou moins s’en sortir. Il suffit juste de faire confiance aux personnes qui nous entourent. Ou la personne, en l’occurrence, moi dans situation. Moi aussi j’aurais aimé avoir une personne qui veille sur moi quand ça n’avait pas été dans ma vie. Malheureusement, tout le monde avait été contre moi. Excepté ma sœur, qui avait voulu m’aider. Mais je l’avais éloigné, étant devenu parano. « Mais fais-moi confiance, je ferais tout pour que tu sois heureuse et lui aussi. » Et cela commençait par le fait que je venais de me prendre un petit boulot. Le tout premier de ma vie. Je voulais que le bébé ait de l’argent pour son futur, qu’il puisse faire de longues études ou du moins celles qu’il souhaite sans être embêté. Et pour cela, je ne voulais pas que ce soit l’argent de mes parents. Je voulais pouvoir être fier de lui donner cet argent. J’avais donc accepté ce fichu poste de ménage dans une pâtisserie. Ce n’était pas super bien payé, mais c’était surement le seul truc que je pouvais trouver au vu de mon cv très … comment dire ? Vide !

« Ah c’est gentil ça ! » Je rigolais lorsqu’elle commenta le fait que je ne pouvais pas ne pas boire. « Mais si bien sûr. Je bois juste pour toi. » Mensonge ! Elle avait bien raison. Dès que je suis dans un bar, je ne peux pas faire comme elle, prendre un truc sans alcool. Et pour cela, je suis bien heureux de ne pas être une femme et avoir cette chose-là, qui peut pousser dans mon ventre et m’interdire de boire pendant des mois. Quelle angoisse. On commanda alors nos deux boissons. « Oh ne t’en fais pas. Je tiens très bien l’alcool. » Il m’est arrivé très rarement de ne pas me souvenir de la veille. Je déteste cela d’ailleurs. A quoi cela sert de boire si ce n’est pas pour se rappeler de sa soirée ? C’est même angoissant je trouve. Il peut se passer tellement de choses pendant une soirée. Nos boissons arrivèrent enfin. « A ton bébé ! »



@Tessa P. Berckley
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Tessa P. Berckley
Administratrice
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_nf47rim8Xv1tcbchho1_250
» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 11518
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : adélaïde kane
» Âge : 25 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (l. james) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
» Absence : 09.06.2019
() message posté Dim 21 Oct - 12:41 par Tessa P. Berckley
 « Tu oserais me faire ça ? » Lui demandais-je sérieusement. Même si je reconnais ne pas être la mère de l’année, je ne me vois pas vivre sans ce petit être qui grandit en moi. Sans même l’avoir déjà tenu dans mes bras, je l’aime beaucoup et j’ai vraiment hâte de voir sa petite tête. « Déjà qu’il n’a pas de père, si tu le prives de sa mère il sera malheureux… » Sauf si bien entendu il me le prends pour lui s’en occuper. Je ne sais pas si Rush pourrait jouer un rôle de père mais quand je vois comment il s’occupe de moi depuis quelques temps, comment il se tracasse pour tout, je pense que je n’aurais aucun problème de lui confier mon enfant. Mais cela ma déchirerait le cœur et je crois que j’ai assez souffert pour un petit bout de temps. Je pense avoir enfin droit au bonheur et je crois que mon père y contribuera.

« Tu insinues quoi par là ? » Je ne comprenais pas où il voulait en venir. Quand il voit, il devrait le faire ? Suis-je si nulle à ses yeux ? J’avais vraiment difficile à comprendre le message qu’il voulait me faire passer. Mais comment pourrais-je lui en vouloir après tout ce que j’avais fait à mon bébé au début de sa grossesse. J’étais une mauvaise mère et peut-être que mon manque de discernement me poursuivra toute ma vie. « Tu as tort. T’es plus présent pour moi que quiconque sur terre. Alors je préfère t’avoir toi sur le dos que personne. Quand j’y pense, tu es ce qui se rapproche le plus d’un père pour mon bébé. » Je n’avais pas réfléchis en parlant. Je ne voulais pas compliqué la relation d’amitié que j’avais avec lui et là je venais de tenir des propos qui pouvaient lui faire peur. Je suis vraiment une idiote quand je m’y mets. J’étais perdue et je ne pouvais pas remettre mes sentiments sur le dos des hormones qui me faisaient dire des bêtises.  « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi. » J’avais de la chance et souvent je me demande pourquoi il est comme il est avec moi. Il n’a rien à y gagner et je n’imagine personne faire ce qu’il fait. Mais je n’ai jamais osé lui poser la question, de peur qu’il m’annonce avoir pitié de moi.

« Si tu bois pour deux, tu vas vite perdre la tête. » dis-je en plaisantant. Je comprenais très bien qu’il ne pouvait pas résister à l’appel de l’alcool. J’étais comme ça habituellement et là j’avais un petit, gros, détail qui m’empêchait de faire comme lui. Pourtant ça me manque parfois de ne pas pouvoir boire et ne plus penser à rien. M’échapper de cette vie bien trop compliquée pour moi et qui ne me rends pas toujours très heureuse. Nos boissons ne mirent pas longtemps à arriver. Je levai mon verre pour trinquer avec lui, tout en posant machinalement ma main sur mon ventre. Dire que l’espace d’un instant j’avais pensé à le faire adopter, durant cette période où j’étais perdue, que j’enchainais les mauvais choix. Aujourd’hui, je regrette encore d’y avoir pensé. Ce qui me blesse c’est d’être pour la vie reliée à Archie qui n’en a plus rien à faire de moi. J’aurais vraiment préféré que ce bébé soit de quelqu’un qui m’aime vraiment. La vie ne se passe pas toujours comme on le voudrait. Je goute alors le cocktail que m’avait conseillé Rush. « T’avais raison. Il est vraiment très bon ce mojito à la framboise. Même sans alcool. » Je tentais de sourire mais j’avais du mal, les pensée se bousculent dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Jeu 25 Oct - 8:30 par Rush A. Marvel
« Tu sais très bien que non… Qu’est-ce que je ferais avec un enfant, tout seul ? » Bien évidemment j’avais pensé à la situation où Tessa me demanderais de prendre son enfant, le temps d’une soirée, ou d’une journée. Même si au plus profond de mon cœur je veux l’aider, je ne sais pas si je serais apte à cela. Je me vois très mal avec un enfant dans les bras. Qui plus est : un nourrisson. J’aurais tellement peur de le casser. De le faire tomber. Qu’il meure de faim ou de froid. En revanche, je trouverais cela très drôle de l’emmener chez mes parents et leur faire qu’ils sont grands-parents. Rien que cette idée me fit sourire. « Ne t’en fais pas, je ne le priverais jamais de sa mère. Au pire ce que je peux faire c’est te coller jours et nuits juste pour te surveiller. C’est le pire que je puisse faire. » Même si je voyais Tessa faire quelque chose de « mal » avec son enfant, je ne suis pas ce genre de personnes qui appellerait je ne sais pas qui, pour qu’on lui enlève son enfant. Chaque nouveau parent doit faire des erreurs pour apprendre. Les miens en avaient fait énormément avec moi. Mais apparemment cela ne leur avait pas donné de leçons. Quelle bande de cons.

Je suis loin d’être la meilleure personne pour dire gentiment les choses. Je suis un peu trop sincère et je ne tourne pas assez ma langue avant de parler. Je regardais Tessa, venant de voir que ce que je venais de dire était étrange. J’aurais dû m’abstenir. Avec n’importe qui d’autre j’aurais continué, mais pas Tessa. Elle n’a pas besoin de ça. « Pardon. » Parce qu’au fond, qui suis-je pour la juger ? Je sais très bien qu’elle fait de son mieux, et seule. « Je préférerais être sur ton ventre que sur ton dos, mais certes. » Lui répondis-je sur un ton légèrement coquin. Oui, quand ça devient un peu trop sentimental ça me rend nerveux et mal à l’aise. Puis là, elle m’avait tendu la perche sur son histoire d’être sur le dos. Puis ce genre de remarques me ressemble tellement plus. Et Tessa le sait. « Oh des bêtises à tous les coups. » Répondis-je encore un peu trop sincèrement. « Mais je ne t’en veux pas. Je suis loin d’être le mieux placé pour dire quoique ce soit. » Ni le meilleur qui soit pour prendre ce rôle. Si on m’avait dit que je prendrais sous mon aile une femme enceinte, non de moi, je rigolerais à la tête de la personne. Et pourtant, c’est bien ce qui arrivait en ce moment. Au fond, tous les deux ensembles, nous faisons ressortir quelque chose de bien à l’autre.

« Je bois même pour trois : bébé aussi a le droit que je bois en son nom. » Si j’allais sur ce chemin, j’allais boire pour lui pendant dix-huit ans. Même si je suis bien gentil en disant ce nombre-là. D’autant plus qu’il s’agit d’un garçon, alors il risque de goûter à l’alcool bien avant. Surtout si je reste dans son entourage jusqu’à un certain âge. Je me vois bien être celui qui l’initie… Mais toujours dans la modération bien entendu. Ce sera notre petit secret, bébé. Et c’est une des choses à laquelle je pensais en trinquant à son nom. « Je suis toujours de bon conseil quand ça concerne les boissons. » Lui dis-je tout en lui envoyant un petit clin d’œil. Bien que les cocktails sans alcool c’est bien un défi en plus. Je vis alors Tessa. « Ouuuuh, t’as besoin d’un câlin toi. » Je posais mon verre et m’avança vers elle avant de l’enlacer. Pas du tout mon genre. Ça va, je peux mettre ça sur le compte de l’alcool. Allez oui ! « Pas le droit de faire la tête avec moi ! » Je la regardais tout en souriant. « Une maman ça n’a pas le droit d’être triste. » Du grand n’importe quoi ce que je venais de dire. Une maman peut être triste comme n’importe quelle personne. Juste pas Tessa. A ce moment-là, ils passèrent une nouvelle chanson. Pas forcément ce que j’écoute habituellement, mais c’est bon pour danser. « Allez viens, danser ! » Je lui tendais mes mains tout en attendant qu’elle me rejoigne. Je commençais même à bouger mes fesses et mes hanches. Ah je m’en fichais si je dansais mal. « Me laisse pas tout seul m’humilier, allez ! » Heureusement, il n’y avait pas grand monde encore.



@Tessa P. Berckley
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice
Tessa P. Berckley
Administratrice
stay away from my vodka | tessa & rush Tumblr_nf47rim8Xv1tcbchho1_250
» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 11518
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : adélaïde kane
» Âge : 25 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : autumn (l. james) & willow (l. hale) & eulalie (b. lively)
» Absence : 09.06.2019
() message posté Jeu 1 Nov - 19:22 par Tessa P. Berckley
« Je pense que tu te débrouillerais très bien. Tu t’en occuperais, comme tu le fais avec moi. » Je savais très bien que Rush ne me prendrait jamais mon enfant. J’en étais sûre et même si jamais je n’arrive pas à gérer mon rôle de mère, il ferait tout pour me remettre sur le droit chemin en m’aidant et non en m’enlevant mon être cher. S’il y avait une personne à qui je ferais le plus confiance pour confier mon enfant, ce serait bien Rush. J’ai sans doute plus confiance en lui qu’il n’en a lui-même. « A vrai dire, je ne m’en plaindrais pas vraiment que tu me colles jour et nuit. Tu crois que c’est grave que je compte sur toi pour m’aider ? J’ai peur de ne pas y arriver toute seule. » Je fis une grimace. Je ne suis pas le genre de fille qui dit clairement ce qu’elle pense. Mais les hormones me font agir différemment. Puis devant les amis, c’est toujours difficile de mentir, cela n’a aucune utilité. Je n’arrête pas de repenser à ma vie, à mon enfance et à l’absence de mes parents. Enfin mes parents étaient présents physiquement mais ils me laissaient toujours de côté contrairement à mes autres frères et sœurs. J’étais quelque peu mal aimée et j’ai peur de reproduire avec mon bébé ce que j’ai vécu dans mon passé. Mais je ferai tout pour que les choses soient différentes.

Je suis devenue assez susceptible et certains propos me blessent plus que d’autres. Enfin ils me font tout autant réfléchir. Mais il s’excusa rapidement et j’acceptai les excuses sans rien y ajouter. Je n’avais rien à dire sur le sujet et je n’avais pas envie que l’on ne se prenne la tête pour rien. Je levai les yeux quand je l’entendis me dire qu’il préférait être sur mon ventre que sur mon dos. « Mon ventre n’est sans doute pas très confortable pour le moment. » dis-je en plaisantant un peu. Puis après tout, j’imagine Rush se rapprocher d’autres femmes que de moi. Leurs ventres doivent être bien plus confortables que le mien. Mais je me retins de ne rien dire.

« Toutes les excuses sont bonnes pour boire, n’est-ce pas ? » Après tout, j’étais comme ça il fut un temps. Je cherchais toutes les excuses pour boire un verre et dès que l’occasion se présenterait de nouveau, je me ferais plaisir. Mes humeurs changent beaucoup trop facilement ces temps-ci. Je suis parfois perdue entre la rigolade et la tristesse et en quelques secondes je passe d’une émotion à l’autre sans même pouvoir la gérer. Alors un câlin de mon ami est toujours le bienvenu. J’en profite. C’est tellement l’attention de quelqu’un envers moi pour le moment. « Je suis peut-être une future maman mais je reste une femme avant tout, et une femme peut souvent être triste. » Je tentai de sourire. Espérant faire croire que je me sentais un peu mieux. « Danser ? Moi ? » Je n’étais pas d’humeur dansante mais quand je vis mon ami commencer à bouger, je me mis à rigoler. « Tu m’as caché tes talents de danseur ? » Comme il n’y avait quasi personne je pouvais faire un effort pour lui. Je commençai alors à danser, me trouvant ridicule car je ne danse jamais. Je ne suis pas une adepte du déhanché. J’aurais peut-être du testé il fut un temps, j’aurais sans doute réussi à attirer des mecs, et sans doute meilleur que le père de mon bébé. Je ne serais pas une mère célibataire comme ce qui va m’arriver très vite.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-