"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici Consulting Hour #1 | Brooke & Rush 2979874845 Consulting Hour #1 | Brooke & Rush 1973890357
Le Deal du moment : -43%
Pied mixeur Moulinex DD64210 OPTICHEF
Voir le deal
39.99 €


Consulting Hour #1 | Brooke & Rush

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 2 Nov - 0:24 par Invité
La pièce était simple. Sur le côté droit, il y avait un bureau sur lequel traînait des papiers, des dossiers psychiatriques et des cadres photos vides. Derrière le bureau, une large bibliothèque contenait des livres sur différents troubles mentaux, tels que la schizophrénie. Sur le côté gauche, il y avait un sofa sur lequel la psychiatre s'asseyait, afin de se reposer ou de lire un livre. Les murs blancs étaient couverts de tableaux divers et d'étagères.

Le cabinet du Docteur Brooke Fawkes se trouvait près de l'aile psychiatrique. Toutes les personnes entrant dans le service passaient devant son cabinet. Parfois, des infirmières venaient frapper à sa porte pour lui signaler qu'un patient avait besoin d'aide. Le reste du temps, il n'y avait que des patients extérieurs à l'hôpital qui pénétraient dans cette pièce, afin de bénéficier d'une consultation avec la psychiatre.

À l'intérieur de l'hôpital, tout le monde s'agitait. Les infirmières courraient d'un bout à l'autre de l'établissement, afin d'apporter de l'aide à tous les patients dans le besoin, assistant les médecins du mieux qu'elles le pouvaient. Les chirurgiens, eux, se trouvaient dans les différentes salles d'opération, sauvant la vie d'une dizaine de personnes. Brooke, quant à elle, venait juste de revenir du service psychiatrique, ayant rendu une petite visite aux patients qui avaient les troubles mentaux les plus graves ou les plus avancés ; certains ayant fait une crise plus ou moins importante. Elle avait parlé avec eux pendant une bonne partie de la journée, leur offrant une consultation chacun, afin de les aider.

Depuix dix minutes, le Docteur Fawkes était revenue dans son cabinet, attendant son prochain patient, tout en étant assise sur sa chaise de bureau. Elle lisait le dossier de l'un des patients qui venait d'être admis au service psychiatrique, essayant d'en retenir les points les plus fondamentales ; ceux qui pourraient l'aider à savoir ce que son patient avait. La jeune femme était occupée, lorsque plusieurs coups retentirent sur la porte, lui signalant que son patient était arrivée.

Fermant le dossier qu'elle lisait, Brooke se leva de sa chaise, afin d'aller ouvrir la porte de son cabinet. Elle l'ouvrit et accueillit ce dernier avec un large sourire.

- Bonjour, Monsieur Marvel, s'exclama-t-elle, tout en tenant la poignée. Veuillez entrer, s'il vous plaît.

Rush Marvel était l'un de ses nouveaux patients dont elle venait d'avoir le dossier et c'était leur première consultation ensemble. La psychiatre avait appris les points les plus importants du dossier du jeune homme, afin de pouvoir l'aider au maximum. Elle savait quasiment tout de lui ; du moins, seulement les choses qui avaient de l'intérêt médicalement parlant. Le reste, elle n'avait pas besoin de le savoir. Dans le cadre de son métier, la brunette était amenée à se focaliser sur les détails qui concernés la santé mentale du patient, car faire en sorte qu'un patient aille mieux mentalement, c'était son travail. Elle était psychiatre, alors l'étude et le traitement des troubles mentaux étaient son quotidien. Elle savait ce qu'elle faisait, étant douée pour ça. Brooke était faite pour être psychiatre et pour qu'on l'appelle Docteur O'Conner.
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
Consulting Hour #1 | Brooke & Rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Sam 3 Nov - 0:45 par Rush A. Marvel
Cela faisait déjà quelques mois que je faisais comprendre à mon nouveau psychiatre que ça n’allait pas le faire. Je n’arrivais pas à me faire à ce changement. Depuis mes dix-sept ans j’avais eu le même psychiatre. Un seul savait tout à mon sujet. Il avait commencé à me connaitre, à savoir comment me parler et faire avancer une session. Alors oui, je comprenais parfaitement qu’il prenne sa retraite, mais pourquoi n’avais-je pas pu terminer mes sessions obligatoires avec lui ? Pourquoi étais-je obligé de continuer à consulter ? Je n’avais rien contre ce jeune psychiatre… tout simplement ce n’était clairement pas la même chose. Pas la même méthode de travail. Et chaque chose qu’il faisait ou disait, j’avais tendance à le comparer avec mon ancien psychiatre. Nos sessions ensembles ne menaient nulle part et plus le temps filait, plus j’avais l’impression qu’il n’arrivait plus avec moi. On avançait dans une impasse ensembles. Alors lorsque je reçus cet appel me disant qu’ils m’avaient trouvé un autre psychiatre, je fus d’un côté soulagé, mais de l’autre, anxieux de devoir rencontrer encore une autre personne. Cela signifiait donc qu’une troisième personne connaissait tout mon dossier. Cela commençait à faire du mal.

J’avais rendez-vous aujourd’hui et clairement j’y allais à reculons. Sans m’imaginer une seule seconde ce qui m’attendait. Car en effet, après avoir frappé à la porte, je vis mon nouveau psychiatre. Une jolie femme. Non, vraiment. Très jolie. Je souris directement et ne me fis pas prier pour entrer dans son bureau. Nos sessions allaient être très agréables, j’en étais sûr. « Bonjour mad… » Je regardais sa main gauche. Pas de bague. « Mademoiselle. » Encore plus intéressant. Je vis un sofa dans la pièce, j’allais donc m’y installer. Même si ce n’était pas prévu pour cela. « Alors, on commence par quoi ? » J’étais enfin heureux qu’ils m’aient trouvé cette psychiatre. Je voulais même bien avoir des sessions toutes les semaines…

@Brooke Fawkes
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 3 Nov - 2:27 par Invité
Après que son patient soit entré dans son cabinet, la jeune femme referma la porte, avant de se tourner vers ce dernier qui venait de lui poser une question. Visiblement, il était à son aise, puisqu'il s'était assis sur son sofa. C'était la première fois que l'un de ses patients agissaient ainsi, mais Brooke ne s'en formalisait pas, ce n'était pas si grave. Après tout, c'était là tout l'utilité d'un tel objet.

Tout en jetant un coup d’œil au jeune homme, cherchant à l'analyser, la psychiatre alla s'asseoir sur sa chaise de bureau, avant de sortir le dossier de Rush Marvel. Elle le connaissait par cœur, mais elle en avait besoin pour noter le contenu de chaque séance. L'ouvrant, la brunette prit enfin le temps de répondre à la question qu'on venait de lui poser.

- Tout d'abord, je vous prierai de bien vouloir vous asseoir sur les chaises qui sont prévues à cette effet plutôt que sur le sofa, s'exclama-t-elle d'une façon très professionnelle. Ensuite, je vais me présenter, afin que vous sachiez qui est votre psychiatre et enfin, nous parlerons de vous. Je connais votre dossier, bien sûr, mais pour pouvoir vous aider, je vais devoir m'intéresser à votre environnement et à votre personnalité. Tout cela aura pour but de créer un lien médecin-patient, afin que nous puissions développer une relation de confiance et de coopération. Sans cette relation, ce lien, aucun progrès ne pourra avoir lieu. Mais ça, vous le savez, puisque ce n'est pas votre première consultation psychiatrique.

Le Docteur Fawkes venait de tout lui expliquer, même si il devait déjà savoir comment se déroulait une première séance. Elle respira un bon coup, avant de regarder son patient dans les yeux. Il était désormais assis devant elle, ce qui serait bien plus pratique ; un échange ne pouvant se faire si les deux personnes se trouvaient l'une en face de l'autre.

- Je suis le Docteur Fawkes et je suis votre nouvelle psychiatre. C'est moi qui vais assurer votre suivi psychiatrique jusqu'à ce que vous n'en ayez plus besoin. Nous nous verrons une fois toutes les trois semaines, afin que je puisse constater votre état psychiatrique. Avez-vous des questions ou pouvons-nous continuer ?

Décidément, Brooke faite pour ce métier, parlant avec une telle fluidité et adaptant son discours à chaque patient. Même si son attitude était toujours très professionnelle, elle savait se montrer chaleureuse, afin d'amener un patient à se confier plus facilement. C'est pour cela que la plupart du temps, elle souriait.
@Rush A. Marvel
Revenir en haut Aller en bas
Rush A. Marvel
Consulting Hour #1 | Brooke & Rush Tumblr_p1a2ul1UY41sai68lo1_250
» Date d'inscription : 01/08/2018
» Messages : 1154
» Pseudo : blue romance
» Avatar : alex pettyfer
» Âge : 29 yo
» Schizophrénie : peters + raquel
» Absence : jusqu'en juin...
() message posté Lun 5 Nov - 7:38 par Rush A. Marvel
Je pensais sincèrement que les séances avec cette psychiatre allaient bien se passer… Mais lorsqu’elle me demanda de m’asseoir à son bureau, j’eus un tout autre avis. C’était bien la première fois que j’allais faire mes séances à un bureau… C’est tellement formel. Comment peut-elle vouloir que ses patients se confient à elle, alors qu’elle met déjà une barrière entre elle et ses patients ? Et oui… à force d’avoir eu ces séances, je peux analyser certaines choses aussi. Peut-être est-ce que c’est parce que c’est une femme… Pour ne pas la contrarier dès le début je me décidais à faire ce qu’elle me demandait, bien que par la suite je lui demanderai de continuer sur le sofa. Je serais tellement plus à l’aise. Là, j’ai juste l’impression qu’on est là pour qu’elle me juge sur ce que je vais lui dire. Ah… et puis sa chaise n’est pas du tout agréable. Je ne sais pas comment me tenir dessus. Pas du tout agréable. Je tentais de l’écouter, mais avec cette chaise je n’y arrivais pas. Je savais déjà que je ne tiendrais jamais sur cette chaise pendant toute la séance. Ses parents arrivent vraiment à se poser là-dessus ? Je la regardais, tout en essayant de voir si elle était nouvelle dans le domaine. Ce qui pourrait expliquer cela. Mais elle ne semblait pas novice. Elle semblait même habituée à son discours. La pauvre… Elle n’a aucune excuse. Et elle a beau être belle, je ne vais pas la rater. « 3 semaines ? » J’ouvris grand les yeux. Moi qui avais l’habitude de mes deux séances par an. Encore quelque chose qui allait tout changer… Bon en soit, cela ne me dérangeait pas plus que cela, étant donné qu’elle est très jolie. Mais c’est plus pour elle. Je n’aurais pas grand-chose à lui dire. Je vais parfaitement bien. Ce sont juste des sessions de surveillance. Mais soit… Elle fait ce qu’elle veut. « Juste une petite question oui… Est-ce qu’on peut continuer sur le sofa ? Parce que votre chaise franchement… Pas du tout agréable. Et si vous souhaitez que je me livre à vous il faut que je sois à l’aise. Ce qui n’est pas du tout le cas-là. » J’allais peut-être l’agacer avec cette demande, mais comme elle venait de le dire, je ne suis pas à ma première séance, et donc je sais ce dont j’ai besoin. Et je peux vous assurer que si elle n’acceptait pas, je serais obligé de partir. Vraiment.  Je ne travaille pas dans ces conditions là.

@Brooke Fawkes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-