"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici eleanor + i’m going to cut you… with an uno card. 2979874845 eleanor + i’m going to cut you… with an uno card. 1973890357


eleanor + i’m going to cut you… with an uno card.

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Nova Ainsworth
she’s the moon in a morning sky;
catching sights and mesmerizing hearts.
eleanor + i’m going to cut you… with an uno card. Tumblr_plqjf7HD1d1v8b0vjo8_250
» Date d'inscription : 22/03/2018
» Messages : 866
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : cindy kimberly.
» Âge : 22yo, (18.03).
» Schizophrénie : lola, rioja & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Mar 13 Nov - 2:40 par Nova Ainsworth

≈ ≈ ≈
{i’m going to cut you… with an uno card.}
✰ w/eleanor ainsworth.
L’appel de sa mère avait surpris Nova. Et comme à sa terrible habitude, Nova avait décidé d’ignorer l’appel de sa mère, n’ayant pas la force de lui parler. Le message vocal que sa génitrice lui avait laissé avait bien plus surpris Nova. Un souper de famille. Ça devait bien faire six mois que la famille Ainsworth ne s’était pas réuni sous le même toit pour un de ces soupers banals. Habituellement, c’était parce qu’il y avait une soirée. Une arrière-pensée. Un événement où les enfants Ainsworth devaient tous faire bonne figure malgré leurs défauts et conflits. Nova ne voulait pas croire à la possibilité que cette fois, les choses allaient être différentes parce qu’à toutes les fois, la jeune femme avait été déçue et blessée dans son orgueil de petite fille dont l’amour parental manquait. Puis, l’idée de devoir côtoyer toute sa famille plaisait encore moins à Nova. Elle aimait sa famille, mais pas suffisamment pour passer quelques heures avec eux parce qu’au bout d’une quarantaine de minutes, elle en avait marre. Oui, Nova était ainsi. Alors, avait-elle réellement envie de s'y rendre? Non. Nova avait même cherché une excuse pendant trois bonnes heures afin de ne s’y rendre, prétextant un autre événement à son grand-frère Willem. Finalement, il lui avait fait comprendre que sa présence était obligatoire. Donc, avec une moue boudeuse, Nova s’était préparée afin de bien paraître devant sa mère en sachant qu’au final, celle-ci allait trouver de quoi à critiquer sur son apparence ou les vêtements qu’elle avait enfilée. Pour ce soir, Nova y était allé mollo sur son ensemble. Des vêtements noirs. Comme si elle se rendait à des funérailles, ce qui était peut-être le cas, très profondément. Tout le long du trajet, Nova cherchait toujours une excuse parfaite afin de demander au chauffeur de taxi de prendre le chemin opposé. Rien ne lui venait. Pas la moindre excuse. Elle ne pouvait pas dire que Persée s’était blessée et était à l’hôpital parce que celle-ci avait disparue comme une voleuse, un soir d’été. Elle pourrait dire Nyx, mais encore là, il était facile de vérifier la viridité de son mensonge et elle serait démasquée en moins d’une heure. Non, Nova était condamnée à souper avec sa famille. Willem, Eros, Eleanor, Isidora et Esthel. Les cinq et les parents dans la même pièce, à prétendre avoir des conversations intéressantes pour éviter les silences. Sa soirée s’annonçait géniale. Elle aurait besoin d’alcool pour survivre. Trente minutes plus tard et le taxi s’arrêtait devant la maison de son enfance. Cette maison dont elle connaissait tous les recoins pour s’y être caché des gouvernantes. Ou encore de sa mère. Sa chambre était intacte, elle en était certaine. Les mêmes posters aux murs et tout le reste qui lui rappelait son enfance et adolescence. Mentalement, Nova se promettait de mettre cette maison en vente à la mort de ses parents. Elle y contenait trop de souvenirs. Bons, mais surtout mauvais. C’était en poussant un long soupir que la jeune femme se dirigeait vers les portes afin de s’introduire dans l’entrée. Évidemment, elle était l’une des premières arrivées. Willem et Eros étaient probablement toujours au boulot. Isidora, quelque part dans Londres et Esthel, à l’hôpital. Quant à Eleanor, Nova s’en moquait. Sans se faire prier, Nova se dirigeai vers la prochaine pièce afin de se verser un verre d’une quelconque alcool. Elle en avait besoin. C’était primordial. Ses oreilles captèrent un son : une personne s’approchait. Se retournant, elle aperçue Eleanor. « Tiens! Tu as pris congé de tes convictions pour ta famille, c’est bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Mer 14 Nov - 14:05 par Invité

i'm going to cut you ... with an uno card ★ ft. nova ainsworth
Satisfaite, plus que ça encore, son sourire ne quitte pas ses lèvres alors qu’elle range ses affaires, débarrasse la table sur laquelle elle s’est largement étalée au cours du procès. Un dernier regard au juge, puis elle va serrer la main de son confrère quand bien même ce dernier a-t-il perdu. Mais Eleanor, elle sait que ce n’est que partie remise. Elle n’est pas à l’abri de perdre la prochaine fois qu’elle sera contre lui, là elle avait simplement un dossier en béton. Elle était sûre d’elle avant même d’entrer dans la salle et elle avait raison. Sa cliente va pouvoir rentrer chez elle sereine, faire ses valises et quitter Londres avec sa petite fille, loin des mauvais souvenirs qui se sont accumulés ici. La brune est tellement fière d’elle qu’elle pense avant tout à sortir dans un bar fêter ça avec ses collègues lorsque la triste réalité la rattrape. Son sourire disparaît tandis qu’elle avance dans le tribunal, ses talons claquant contre le sol marbré. Le repas de famille. Elle l’avait presque oublié. Inconsciemment ou pas, elle l’avait occulté peu ravie qu’elle est à l’idée de retrouver tous les Ainsworth. Oh elle ne montrera rien, n’a pas envie de subir les piques de ses parents plus que ça ne sera déjà le cas, mais elle n’a pas envie. Cela dit, elle n’a pas le choix non plus alors une fois dans son bureau, son dossier rangé au bon endroit, elle oublie totalement l’idée de sortir boire un verre. Un coup d’œil à sa montre et elle sait qu’elle a le temps de passer par chez elle pour se doucher et se changer. Même si ses vêtements seront aussi sobres que ceux qu’elle porte actuellement, la douche lui permettra de se détendre un minimum. Elle aurait un autre moyen, pourrait passer par son travail mais elle sait qu’elle n’aurait plus le courage de repartir après. Non, aller directement chez elle est une bien meilleure idée. Pourtant, sur place, elle a envie d’aller se cacher sous sa couette. Elle pourrait prétendre être malade tout en sachant que personne ne la croira, certainement pas sa mère. Eleanor, elle est très rarement malade, pour ne pas dire jamais. Alors elle prend sur elle, enfile une petite robe noire simple, une paire de collant et des bottines avant de partir en direction de la maison de ses parents. Maison dans laquelle elle préfère mettre les pieds aussi rarement que possible. A l’arrière du taxi, elle ne peut s’empêcher d’échanger quelques messages avec ses collègues, promet de se rattraper dès le lendemain puis éteint le smartphone dès qu’elle arrive. Une fois à l’intérieur, débarrassée de son sac et de sa veste, elle continue d’avancer, passe dans la pièce suivante et tombe sur Nova qui lui fait face. Forcément il fallait qu’elles soient les premières. « Tiens ! Tu as pris congé de tes convictions pour ta famille, c’est bien. » Les yeux levés au ciel, elle croise les bras contre sa poitrine et retient malgré tout son soupire d’agacement. « Et visiblement toi t’as pas trouvé assez de courage pour éviter de boire dès ton arrivée. » En revanche, elle ne tient pas sa langue et ne voit pas pourquoi elle devrait le faire. Entre elles, ça n’a jamais été possible. Eleanor a essayé de faire des efforts qui n’ont pas durés plus de cinq minutes alors elle a tout simplement abandonné. « Commence pas, Nova. » Qu’elle l’avertie. Elle sait au moins qu’elles ont une chose en commun ce soir : l’envie d’être partout sauf ici, autant qu’elles évitent d’augmenter ça non ?



Revenir en haut Aller en bas
Nova Ainsworth
she’s the moon in a morning sky;
catching sights and mesmerizing hearts.
eleanor + i’m going to cut you… with an uno card. Tumblr_plqjf7HD1d1v8b0vjo8_250
» Date d'inscription : 22/03/2018
» Messages : 866
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : cindy kimberly.
» Âge : 22yo, (18.03).
» Schizophrénie : lola, rioja & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Lun 26 Nov - 3:07 par Nova Ainsworth

≈ ≈ ≈
{i’m going to cut you… with an uno card.}
✰ w/eleanor ainsworth.
Les réunions de famille, ce n’était visiblement pas le fort de Nova et Eleanor. Du moins, pour Nova, c’était loin d’être sa tasse de thé. Elle voyait tous ses soupers avec sa famille comme une obligation et non, un plaisir. Dire qu’elle aurait pu faire autre chose. Les regrets qu’elle avait, en ce moment, de ne pas avoir trouvé une excuse parfaite pour qu’on l’excuse. Sa soirée se serait mieux déroulé, c’était certain. Puis, less deux demoiselles auraient sûrement préféré être ailleurs. Eleanor devait avoir d’autre chose plus important à faire que d’être présente à ce souper de famille. Et évidemment, Nova n’y allait pas de main forte avec sa grande sœur. Tout de suite, son cerveau avait ressenti le besoin d’être désobligeant et désagréable et de chercher l’ennui avec Eleanor. Souvent, Nova regrettait très vite d’être aussi sarcastique avec sa grande sœur, mais elle ne s’était jamais excusé et ne comptait pas le faire de sitôt. Emmerder Eleanor semblait être le choix parfait. « Et visiblement toi t’as pas trouvé assez de courage pour éviter de boire dès ton arrivée. » Afin de donner raison à Eleanor, Nova lui offrit un sourire en portant le verre à ses lèvres pour en boire une gorgée. L’alcool, c’était le meilleur ami de Nova lorsque venait le temps de passer une soirée avec sa famille. « Commence pas, Nova. » Un râle s’échappa de la bouche de Nova. « Je n’ai rien fait encore, Eleanor. Je te remerciais simplement d’avoir pris du temps de ton horaire chargée. Pourquoi est-ce que tu montes tout de suite sur tes grands chevaux? Détends-toi un peu, mon Dieu. » Répondit-elle en roulant des yeux. Parce que même si elles ne s’entendaient pas et préféraient ne pas être ici, Nova gardait tout de même un œil sur sa grande sœur. Comme le reste des membres de sa famille, Eleanor travaillait beaucoup. Un concept que Nova avait toujours de la difficulté à comprendre, elle qui préférait profiter de sa jeunesse avant de se lancer pleinement dans un métier. D’où pourquoi, la jeune femme avait abandonné ses cours d’astronomie pour voyager un peu partout. Puis, les gens étaient en mesure de faire carrière sur Youtube désormais, pourquoi pas Nova, un jour? « Je te sers un verre? Tu en as peut-être besoin pour calmer tes nerfs. » Nova ne comptait pas le faire elle-même étant donné qu’Eleanor était une grande fille, en mesure de se verser soi-même un verre de scotch ou peu importe l’alcool de prédilection de sa sœur. En attendant, Nova allait s’installer dans l’un des sofas présents dans la pièce puisque ses talons la tuaient lentement. « Alors, quoi de neuf dans le monde parfait de madame l’avocate? » Elle essayait de faire la conversation principalement pour éviter qu’un silence bizarre s’installe entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Ven 14 Déc - 21:05 par Invité

i'm going to cut you ... with an uno card ★ ft. nova ainsworth
Eleanor l’avait su à l’instant où ce dîner en famille lui était revenu en mémoire : elle allait amèrement regretter de ne pas avoir une excellente excuse pour y échapper. Entre la fatigue due à son travail et la pression qu’elle ressent à chaque fois qu’elle entre dans la demeure familiale, autant dire que son estomac allait être noué une bonne partie de la soirée. Résultat, en plus d’être sur la défensive, elle risque de ne pas manger grand-chose et de laisser l’alcool venir taper sa tête un peu trop rapidement. Le point positif étant qu’elle parviendra à dormir à peine la tête sur l’oreiller une fois chez elle. Sauf qu’avant d’en arriver là, il lui faut tenir le coup et surtout éviter une énième prise de tête avec Nova. C’est là la partie délicate de ce repas et si elle se surprend presque à espérer que sa sœur a su trouver un moyen de ne pas venir, elle est déçue de remarquer que ce n’est pas le cas alors que son regard tombe sur cadette, un verre à la main. Dieu qu’elle aimerait être à des années lumières d’ici ce soir. « Je n’ai rien fait encore, Eleanor. Je te remerciais simplement d’avoir pris du temps de ton horaire chargée. Pourquoi est-ce que tu montes tout de suite sur tes grands chevaux ? Détends-toi un peu, mon Dieu. » Presqu’en même temps que sa sœur, la brune lève les yeux au ciel. « Ton sarcasme se sent à des kilomètres. » Elle lâche en gardant ses bras croisés contre sa poitrine. Que Nova joue l’innocente autant qu’elle le veut, elle la connaît assez pour savoir que ses paroles n’avaient rien d’altruistes. Pas avec elle en tout cas. Par moment, il lui arrive de regretter cette relation tendue avec sa cadette, après tout, toutes les deux ne supportent pas les obligations que leurs parents leur imposent, puis Eleanor finit par se rappeler que – contrairement à elle – sa sœur a bien plus de chance qu’elle ne le pense, leurs parents lui laissant plus de liberté qu’elle n’en a jamais eu. De la jalousie, oui, et elle ne le nie même pas. « Je te sers un verre ? Tu en as peut-être besoin pour calmer tes nerfs. » Probablement la seule proposition sensée depuis qu’elle est arrivée. Sans rien dire, elle s’approche, attrape le whisky dans sa bouteille en verre coûtant probablement un bras, et se verse un fond. Encore une fois Nova, elle la connaît, la servir réellement aurait été trop lui demander. Sans rien ajouter, elle laisse le liquide ambré et légèrement boisé couler dans sa gorge et l’apaiser un peu. « Alors, quoi de neuf dans le monde parfait de madame l’avocate ? » Ses talons claquent jusqu’au sofa d’en face sur lequel elle prend place, ses yeux légèrement plissés. « Rien qui puisse être assez passionnant pour la voyageuse et Youtubeuse que tu es. » Menteuse ! Dieu qu’elle ment bien – elle ne serait pas aussi douée dans son travail autrement – parce qu’il y a bien du nouveau. Un nouveau qui a un prénom et vers qui vont ses pensées. Eleanor, elle retient son petit sourire comme elle le peut, le cache en buvant une nouvelle gorgée. « Et toi ? Tu comptes continuer de publier tes vidéos ou tu comptes te chercher un vrai job ? » Aussitôt dit et aussitôt elle se mord la langue. Son sarcasme mélangé à sa jalousie l’ont fait parler trop vite parce qu’au fond d’elle, elle reste assez fière de sa sœur, fière qu’elle soit capable de faire ce qu’elle aime vraiment sans suivre la voie qu’on avait choisie pour elle. Et surtout, elle est loin de considérer son travail comme un passe-temps, mais ses paroles sont allées bien plus vite que sa raison.


Revenir en haut Aller en bas
Nova Ainsworth
she’s the moon in a morning sky;
catching sights and mesmerizing hearts.
eleanor + i’m going to cut you… with an uno card. Tumblr_plqjf7HD1d1v8b0vjo8_250
» Date d'inscription : 22/03/2018
» Messages : 866
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : cindy kimberly.
» Âge : 22yo, (18.03).
» Schizophrénie : lola, rioja & teodora.
» Absence : 30 avril.
() message posté Sam 22 Déc - 19:19 par Nova Ainsworth

≈ ≈ ≈
{i’m going to cut you… with an uno card.}
✰ w/eleanor ainsworth.
« Ton sarcasme se sent à des kilomètres. » Bien sûr, que Nova est sarcastique. Le sarcasme faisant partie de sa personnalité et flouait naturellement en présence d’Eleanor. Parfois, elle regrette d’être aussi méchante envers sa grande sœur, d’autres fois, un peu moins. Généralement, Nova regrettait lorsque leur grand-frère, Willem, lui tapait sur les doigts pour son attitude envers Eleanor ou la réprimandait des mots employés à son encontre. Bien sûr, Nova regrettait les premières secondes et lorsque Willem avait le dos tourné, la jeune femme roulait des yeux. Leur relation était comme un cercle vicieux, elles finissaient toujours par se faire chier mutuellement. Eleanor, la parfaite aux yeux des parents juste parce qu’elle a décidée de suivre le chemin tout tracé par ceux-ci tandis que Nova était le petit mouton noir. C’était frustrant. Mais, au final, les deux souffraient de la même blessure : l’absence de leurs parents. Les deux avaient été élevées par des gouvernantes, voyant quelques fois par années leurs parents. Comme ce soir, c’était la troisième fois que Nova voyait ses parents depuis le début de l’année et comme toujours, ça faisait chier au plus haut Nova. Elle regrettait de plus en plus de ne pas avoir trouvé une excuse afin de ne pas pointer le bout de son nez ici. Plus la soirée allait passer, plus Nova regretterait. Heureusement qu’elle était en âge de boire depuis quelques mois et désormais, ses parents ne pouvaient plus rien dire quant à sa consommation d’alcool. Elle en avait le droit et surtout terriblement besoin. Quelque part dans sa tête, Nova se disait que ce liquide transparent allait l’aider. Visiblement, Eleanor ne disait pas non à un petit verre d’alcool pour aider le déroulement de la soirée et elle était suffisamment grande pour se servir elle-même un verre. « Rien qui puisse être assez passionnant pour la voyageuse et Youtubeuse que tu es. » Nova ignorait si Eleanor était sarcastique, mais elle eut tout de même un petit sourire. Nova n’avait pas voulu se fondre dans la masse en faisant de grande étude. Certes, les cours d’astronomie lui manquait, mais elle préférait largement voyager un peu partout et faire jalouser les gens au passage en postant des vidéos sur Youtube. Puis, elle avait un revenu alors c’était une situation gagnante dans les deux cas. Puis, au passage, elle avait plus ou moins fait réagir son père en abandonnant Oxford en plein milieu du semestre. « Si ton métier t’ennuie, tu peux toujours le lâcher et faire comme moi : ce qui te plaît. » Répondit-elle en haussant les épaules alors que son regard déviait de son verre à sa sœur, assise en face d’elle. « Et toi? Tu comptes continuer de publier tes vidéos ou tu comptes te chercher un vrai job? » Son index tapait sur le verre avant d’apporter celui-ci à ses lèvres et d’en boire une gorgée. La Vodka possédait toujours un goût puissant qui lui brûlait la gorge même après toutes les années de pratique qu’elle possédait. « Qu’est-ce qu’un vrai job, Eleanor? Je fais quelque chose que j’aime, ne suis-je pas gagnante dans toute cette histoire? » C’était des questions très sérieuses auxquelles elle espérait qu’Eleanor possédait des réponses. « Je n’aime pas me fondre dans la masse et suivre le chemin que les parents m’ont tracés? Ce n’est pas pour moi et tu le sais bien. » Peut-être qu’un jour, elle allait lâcher les vidéos Youtube et le voyage pour se concentrer sur un véritable métier. Pas maintenant, par contre. « Tu aimerais la Nouvelle-Zélande, les hommes y sont beaux. Peut-être que tu pourrais y trouver l’homme de ta vie, ou la femme, et maman te lâcherait par rapport au mariage. » Ajoutait-elle en se rappelant toutes les fois que leur mère leur rappelait qu’à son âge, elle était déjà mariée avec un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Lun 11 Mar - 23:08 par Invité

i'm going to cut you ... with an uno card ★ ft. nova ainsworth
Les sœurs Ainsworth sont illogiques et quelque part, Eleanor l’a toujours pensé. Elles pensent la même chose, ressentent la même chose, malgré ça il existe un sacré faussé entre elles. Pourtant, Lenny ferait tout pour sa petite sœur et derrière les piques qu’elle peut lui envoyer – derrière sa jalousie aussi – il y a cet amour qu’elle n’a jamais vraiment osé lui montrer. Souvent, la brune trouve ça dommage et sa cadette finit par lui balancer son sarcasme en plein visage et l’avocate réplique de la seule façon qu’elle connaît : en étant froide. Au fond, elle sait qu’elle gagnerait beaucoup à être moins dure envers sa sœur, mais il est si difficile de ne pas jalouser Nova. Sa petite sœur qui a eu le courage de faire ce qu’elle n’a pas su faire et ne sait toujours pas faire. Nova, elle a tenu tête à leurs parents et elle fait ce qu’elle aime. Elle n’écoute personne d’autre qu’elle-même et Len’, elle devrait en faire autant. Elle n’en a pas la force cela dit. Trop habituée à tout faire pour plaire à leurs parents pourtant absents, c’est une habitude trop ancrée en elle pour qu’elle parvienne à s’en détacher. Réagir comme elle le fait, répondre elle aussi par sarcasme, c’est presque une tradition qui la fatigue malgré tout. Alors un verre d’alcool, c’est vraiment le minimum pour supporter cette soirée. Le pire étant sans doute qu’elles ne sont que toutes les deux pour le moment et que – forcément – ça risque de mal tourner au fur et à mesure de leur conversation. « Si ton métier t’ennuie, tu peux toujours le lâcher et faire comme moi : ce qui te plaît. » Elle voudrait rire de ce rire qui lui ferait comprendre qu’il n’est pas question qu’elle devienne comme elle, seulement elle n’y arrive pas. A la place, elle soupire. « Tu crois encore que tout se fait facilement. » Lâche-t-elle avant de boire une gorgée de sa boisson qui vient lui brûler la langue et la gorge. Ça pourrait l’être, facile, mais pas pour Eleanor. Il lui manque le courage que possède sa cadette même si ça lui fait mal de l’admettre. « Qu’est-ce qu’un vrai job, Eleanor ? Je fais quelque chose que j’aime, ne suis-je pas gagnante dans toute cette histoire ? Je n’aime pas me fondre dans la masse et suivre le chemin que les parents m’ont tracés ? Ce n’est pas pour moi et tu le sais bien. » Légèrement surprise par ces questions, son regard se pose sur Nova, sourcils froncés. Elle qui sait toujours quoi répondre, la voilà sans voix. Avalant sa salive, elle hausse les épaules pour se donner un peu de contenance. « Ce que je sais, c’est que tu as surtout la chance de pouvoir prendre tes décisions sans qu’on vienne te le reprocher. Ce n’est pas le cas de tout le monde. » Certainement pas le sien. Elle a déjà lu la déception dans le regard de ses parents et à chaque la jeune femme s’est promis de ne plus jamais la revoir. « Tu aimerais la Nouvelle-Zélande, les hommes y sont beaux. Peut-être que tu pourrais y trouver l’homme de ta vie, ou la femme, et maman te lâcherait par rapport au mariage. » Là, elle manque de s’étouffer avec sa gorgée et sent l’agacement poindre. « Je m’en sors très bien seule. » Lâche-t-elle, toujours aussi agacée qu’on s’occupe autant de sa vie privée. « Sans compter que peu importe la personne que je pourrais présenter, il ou elle ne sera jamais assez bien. Si j’accepte les critiques, je refuse d’imposer notre famille à quelqu’un que j’aime. » Alors elle restera seule et sera une fois encore une déception de ce côté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-