"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici (Elisabelle & Kala) Keep Calm and Walk the dog 2979874845 (Elisabelle & Kala) Keep Calm and Walk the dog 1973890357


(Elisabelle & Kala) Keep Calm and Walk the dog

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Destiny Tynged
(Elisabelle & Kala) Keep Calm and Walk the dog Tumblr_navs97ZQ1Y1s7kmhpo4_250
» Date d'inscription : 29/05/2014
» Messages : 242
» Avatar : Beyoncé Knowles.
» Âge : beauté éternelle.
() message posté Sam 20 Avr - 12:44 par Destiny Tynged
keep calm and walk the dog.



Vous (Kala) êtes en train de promener votre chien (celui du colocataire/de la voisine/de quelqu'un) ou plutôt le chien est en train de vous promener, heureuse de pouvoir profiter de l'air frais. Vous essayez de suivre tant bien que mal le rythme qu'il vous impose et décidez de vous asseoir quelques minutes sur un banc pour reprendre votre souffle et tenter de lui faire comprendre que c'est vous le maître. Manque de chance, il n'est pas de votre avis et après quelques secondes de lutte, le chien gagne et s'enfuit avec sa laisse autour du cou, devant vos yeux horrifiés. Immédiatement, vous vous mettez à crier après le chien, mais aussi après les gens, pour que quelqu'un vous aide. Un inconnu (Elisabelle) entend vos cris et voit le chien, puis vous derrière, et comprend tout de suite ce qui se passe. Sans réfléchir, il plonge sur le chien et parvient à l'immobiliser. Vous arrivez essoufflé, mais tellement heureuse et vous êtes à deux doigts de vous jeter au cou de votre sauveur de la journée.

Il n'y a pas d'ordre défini dans ce RP. Ce RP est issu du système RP est aveugle 2.0.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Lun 22 Avr - 17:17 par Invité
keep calm and walk a dog
ft. Elisabelle Connor
Kala avait voulu partir faire une balade tranquillement, accompagnée de son nouveau compagnon dans le St-James' Park. Elle avait récemment fait l’acquisition d’un chiot, une petite labrador retriever blanc crème très câline mais aussi et surtout très énergique (surement un peu trop pour la jeune femme). Voilà pourquoi et comment elle s’était retrouvée à courir derrière la chienne, ne cessant de tirer sur la laisse pour tenter de la faire ralentir mais c’était peine perdue ; le chiot ne voulait rien entendre et continuait de courir, traînant sa maîtresse de force derrière lui. « Pour une petite promenade tranquille un samedi matin, c’est raté. J’ai déjà fait du cardio hier moi ! » pensa la jeune femme.
Kala fut vite ramené à la réalité par la chienne qui avait apparemment décidé de courir un marathon ce matin. Sans autre choix, la brune slalomait entre les passants, entrainée par la force exercée par le chiot qui tirait toujours un peu plus sur sa laisse. Kala prenait garde de s’excuser auprès des autres citadins lorsqu’il lui arrivait d’en bousculer un. Certains pestaient, mécontent de la gêne occasionnée tandis que d’autres lui adressaient des sourires désolés devant la situation dans laquelle elle se trouvait.
A bout de souffle, Kala aperçut un banc quelques mètres plus loin. « Enfin ! Mes prières ont donc été entendues » murmura-telle. La jeune femme peina à faire s’arrêter la chienne, posa maladroitement ses sacs remplis d’emplettes dont elle avait besoin pour son prochain shooting à côté d’elle sur le banc et tenta de faire entendre raison à son nouveau compagnon. Ses efforts furent en vain, puisqu’après seulement quelques secondes de calme et de répit, la petite chienne pencha légèrement la tête et regarda sa maitresse avec intérêt avant de s’enfuir en courant une fois de plus, la laisse encore autour du cou. Kala fut parcouru d’un sentiment d’effroi et essaya tant bien que mal de la rattraper en lui courant après pour la énième fois ce jour-là. Tandis que les talons de ses bottines claquaient sur les pavés de la rue et faisait un bruit pas possible, la brune ne pouvait s’empêcher de crier pour appeler son chien ou appeler à l’aide : « Plum reviens ! Plum au pied ! Rattrapez mon chien s’il vous plait ! PLUM ! Attends-moi ! ».
Par on ne sait quel miracle, quelqu’un finit par entendre les cris de Kala et se mit lui aussi à poursuivre le chien. L’opération eut plus de succès puisqu’en quelques instants une jeune femme bondit et immobilisa la petite boule de poils, l’arrêtant net dans sa course. La jolie brune arriva à leur niveau, encore plus essoufflée si cela est possible, mais profondément soulagée qu’on ait rattrapé le chiot : « Merci infiniment ! Je ne sais pas ce qu’elle a ce matin… Vraiment, je ne saurais dire ce que j’aurais fait sans vous. »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 27 Avr - 21:55 par Invité

Installée depuis près d'une heure sur un banc du parc, Elisabelle Connor badigeonne son carnet de divers croquis. Elle capture l'instant présent à tout jamais, peut-être même en le détaillant davantage encore qu'une photographie. Un trait, une forme, une ligne, elle tâche de poser sur le papier ce qui est le plus important à ses yeux. Elle s'est amusée en même temps que ces enfants qui ont découvert un escargot sur une feuille, que cet écureuil apeuré qui s'est hâté de rejoindre l'arbre d'en face, que cette perle perdue qui est arrivée jusqu'à ses pieds. Et, au-delà de ses dessins, elle s'est apaisée et complètement déconnectée du reste du monde. C'est pour ça qu'elle apprécie l'art, pour cette capacité qu'il procure à prendre du recul tout en observant le monde autour de soi.
Repoussant une mèche de sa chevelure brune derrière son oreille, un cri, un appel plutôt, parvient à percer sa petite bulle magique. Elisabelle tourne le visage pour apercevoir une jeune femme qui n'arrive pas à arrêter le chien qui court quelques mètres devant elle. L'étudiante ne réagit pas tout de suite, se disant que peut-être quelqu'un avant elle viendrait en aide à cette femme, sauf que les passants autour se contentent de la fixer se presser et rappeler son animal. Elisabelle n'en revient pas et enfonce rapidement son crayon dans son sac tandis que le chien passe près de son banc.
Ni une ni deux, la brune prend la petite chienne de cours et parvient à saisir la laisse en premier, stoppant l'animal, avant de la saisir dans ses bras pour la gratifier de plusieurs caresses sur le dessus de la tête. Le chien paraît aussi essoufflé que sa maîtresse qui finit par les rejoindre à son tour. Tout de suite, elle remercie Elisabelle.
« Il n'y a pas de problème, dit cette dernière, j'ai un peu l'habitude avec les chiens. Peut-être qu'elle a envie de jouer, elle est jeune, non ? »
Délicatement, elle rend son animal à son interlocutrice qui a l'air de ne pas être trop dans son assiette. D'un geste de la main, Elisabelle désigne le banc où est encore son sac.
« Vous ne voulez pas vous asseoir ? Vous êtes un peu pâle... »
En même temps, avec une paire de bottines à talons et après une telle course, c'est un peu normal de ne pas se sentir trop bien. L'étudiante rejoint en premier ses affaires et les range pour faire de la place pour la maîtresse de la chienne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-