"Fermeture" de London Calling
Après cinq années sur la toile, London Calling ferme ses portes. Toutes les infos par ici (zackary) puppy or kitty 2979874845 (zackary) puppy or kitty 1973890357


(zackary) puppy or kitty

 :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 20 Avr - 14:42 par Invité

Elisabelle termine d'emballer le tableau qu'elle doit offrir à Zackary aujourd'hui. Un léger sourire se traçe sur ses lèvres rosées tandis qu'elle place son oeuvre dans un sac-cabas. Pas d'autre choix que de le transporter de cette manière. Elle prend son propre sac à main qu'elle place en bandoulière et la voilà qui ferme la porte de sa chambre étudiante derrière elle. Elle se hâte de rejoindre le garage, y décroche son vélo et, une fois le cabas bien mis pour ne pas abîmer le tableau, elle grimpe en selle direction le sud de Londres.
Il fait très bon pour un mois d'Avril et cela ne manque pas de ravir les pupilles de la demoiselle. La nature a déjà commencé à s'éveiller et ce sont surtout les cerisiers en fleur qui la font rêver un peu plus fort encore. Le soleil chauffe doucement son dos alors qu'elle emprunte un rond-point. Ses cheveux châtains clairs qu'elle a laissé détachés sur ses épaules tirent peu à peu sur une couleur dorée, se parant de reflets pour l'été en approche.
Environ une demie-heure plus tard, Elisabelle finit par apercevoir le lotissement dans lequel vit son "oncle". Elle arrive au pied de son bâtiment, dépose son vélo non loin puis sonne au numéro de la maison. Son tableau sous Le Bras pour rejoindre Zackary, elle toque à la porte et ne tarde pas à pénétrer dans l'habitation où Vince l'accueille déjà en lui tournant tout autour. Un nouveau sourire illumine le visage de la jeune femme qui gratifie le chien de plusieurs caresses.
« Bonjour Vince, et bonjour Zack ! Tiens, je t'ai apporté le tableau que je t'ai montré l'autre fois. J'espère que le voyage ne l'a pas abîmé... »
Elle s'avance pour déposer le paquet sur la table du salon puis se recule de quelques pas pour laisser son aîné enfin découvrir sa peinture. Elle a mis plusieurs heures à la réaliser, sans trop savoir combien de temps en vérité, et elle en est plutôt satisfaite. L'oeuvre dévoile Zackary entouré de ses cinq chiens, le tout dans une atmosphère post-apocalyptique ; un chemin de terre au milieu d'une forêt dévastée, un ciel aux couleurs de sang. Le truc c'est qu'elle trouve que Zackary a réellement une certaine prestance digne des plus grands films du genre. Non pas qu'elle souhaite un jour que la fin du monde arrive.
Croisant les bras dans son dos, Elisabelle attend le verdict de son "oncle". Son avis est quand même très important pour elle, surtout savoir s'il y a des détails qui lui plaisent plus ou moins afin de rendre les prochaines peintures encore meilleures. Cet art lui prend beaucoup de temps, mais elle ne s'imagine pas ne plus être en capacité de libérer toutes ces idées de son esprit.
« J'espère que les chiens sont représentés au plus juste ! J'ai fait de mon mieux pour me rappeler de la particularité de chacun d'entre eux », explique-t-elle.
Car, aux côtés de Zackary, se sont également eux qui font la force de ce tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Lun 22 Avr - 14:27 par Invité
Have another dog, or my first cat ?

Zackary vient tout juste de terminer sa douche, aujourd’hui encore il est très matinal, Elisabelle doit passer le voir. Comme un gosse il a hâte de recevoir son cadeau, et pas n’importe lequel ! Sa nièce de cœur doit lui rapporter la fameuse toile dont elle lui a tant parlé et montré en photo sur son téléphone. Il est dans son salon, entrain de prendre un bon petit déjeuner, toujours entouré de sa meute qui semble avoir des vues sur son repas. Repas qu’il partage un peu, mais avec modération.

Des aboiements suite un coup donné sur la porte, dont deviner la présence d’Elisabelle, Zack ne se fait pas prier pour aller lui ouvrir, l’accueillant avec un sourire. Vince lui tourne autour, apparemment content de la revoir, suivit du reste de la troupe qui vient aussi la saluer. La jeune femme vient alors déposer le fameux tableau sur la table du salon. Enfin ! Tandis que le maître des lieux ouvre son présent, June rapporte l’un des nombreux jouets de la meute, incitant Elisabelle à venir jouer avec lui, grognant gentiment.

«  Je te le dis encore, mais bordel t’as du talent Eli’ ! » dit-il en s’appuyant contre le rebord de la table. « Va falloir que je lui trouve une place dans mon salon. Il en jette trop pour que je le garde pour moi dans la chambre, faut que tout le monde puisse le voir. »

Il est très content et fière des prouesses de là demoiselles, non franchement ce tableau est magnifique. Tous les détails qu’elle a apporté dessus, ses chiens tellement bien représentés, si la fin du monde devait arriver, il se verrait bien comme ça, avec sa meute il se sentirait invincible. Zackary dépose délicatement l’œuvre au-dessus de sa cheminée en attendant de trouver une meilleure place. Puis il remercie sa « nièce » d’une bise sur la joue.

« Aujourd’hui j’ai prévu de passer dans un refuge que je connais bien, j’ai envie d’un autre compagnon à quatre pattes. Le truc c’est que je ne sais pas si je reprends un chien, ou si je me laisse tenter par un chat. »

L’homme semble indécis, un chien c’est génial, mais il n’a jamais eu de chat et ce serait une belle occasion pour en adopter un.

« Tu veux m’accompagner ? Tu pourrais jeter un coup d’œil toi aussi, pour plus tard. »

Il récupère sa veste en cuire en attendant la réponse d’Elisabelle, puis demande à ses chiens de retourner dans leurs paniers le temps de travers le salon. Il ouvre une porte qui donne sur son garage, là où repose sa moto et appuie sur un bouton pour ouvrir la grande porte. Le soleil ne tarde pas à glisser ses rayons dans la pièce, faisant briller la peinture métallisée de la bécane . C’est une belle journée pour faire une adoption !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
() message posté Sam 27 Avr - 19:50 par Invité

June semble bien décidée à ce qu'Elisabelle joue avec elle, mais la jeune femme préfère rester concentrée dans l'immédiat. En effet, Zackary ouvre son tableau et ne tarde pas à déclarer que cette oeuvre lui plaît bien puis qu'Elisabelle a beaucoup de talent. Ces compliments font sourire, et légèrement rougir, la demoiselle qui triture la balle de jeu entre ses mains. A vrai dire, il n'y a pas beaucoup de personne qui ont déjà reçu une peinture de la brune. Ses amis ou même sa famille savent très bien qu'elle dessine, peint, mais elle conserve un peu cela pour elle-même. Davantage par pudeur que par honte d'ailleurs.
Zackary l'embrasse sur la joue pour la remercier et elle le regarde tandis qu'il dépose son tableau sur le haut de la cheminée en attendant de trouver un autre endroit où l'accrocher. A cet instant-là, Elisabelle lance (enfin) la balle à June qui détale très vite pour l'attraper et revenir à ses pieds, sa queue frétillante d'impatience.
« Oooh, tu vas donc adopter une nouvelle petite boule de poils ? » s'exclame Elisabelle - bien que "petite" ne résume pas forcément les cinq chiens que possède déjà Zackary.
Il est vrai que le choix est difficile. Pourquoi ne pas tous les adopter ? Hm... Par manque de place déjà, malheureusement. Après, Elisabelle pense surtout que son oncle aura forcément un coup de coeur, et cela fonctionnera ainsi. Inutile de trancher la question pour le moment.
Quelques brèves secondes, elle s'imagine déjà en train de peindre le prochain tableau pour Zackary, y ajoutant un chien ou un chat sur son épaule.
« Avec plaisir ! » accepte-t-elle la proposition.
Un large sourire illumine son visage tandis qu'au fond d'elle elle meurt d'impatience de déclarer à son interlocuteur la bonne nouvelle de la semaine. Cependant, elle choisit de ne pas révéler cela tout de suite, et suit Zackary jusqu'au garage où repose sa moto. Une main en visière pour se couvrir les yeux du soleil qui entre dans la pièce, elle s'approche de la fameuse moto pour enfiler le casque qui repose sur la selle.
« Au fait, commence-t-elle une fois juchée sur la deux roue, quand on sera au refuge, il faudra que je te parle de quelque chose d'important... »
Elle garde encore le secret, riant sous cape en se demandant si Zackary se pose des questions par rapport à cette histoire. En tout cas, Elisabelle a bien hâte d'arriver et de découvrir les animaux à adopter. Elle imagine déjà toutes les petites bouilles qui n'attendent qu'une seule chose : avoir une (nouvelle) famille pour y déverser tout leur amour. La jeune femme ne pourra jamais comprendre de quelle manière on peut se débarrasser d'un animal en l'abandonnant, ou pire, en le maltraitant. Les pauvres bêtes ne demandent rien d'autre qu'une pincée d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: It's over :: Corbeille :: Anciens RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-